Sign in to follow this  
chomsky

Vixen VMC 200L ou C8 ?

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Possédant un mak 127 de puis quelques années, je cherche maintenant à acquérir un plus gros diamètre. Je précise qu'à l'heure actuelle, je ne me consacre qu'à l'imagerie planétaire. J'avais d'abord pensé à un mak 180, mais la qualité du scope reste aléatoire... Puis je me suis dit : "pourquoi pas un C8 ?" jusqu'à ce que je tombe sur l'offre du magasin de Colmar, qui permet d'acquérir un Vixen VMC 200L pour 800-900 euros. Le tube en question me plait bien, je le trouve plus beau, et puis c'est du Vixen. Seulement voilà : il souffre, d'après ce que j'ai pu lire sur ce forum et sur le site de ciel et espace, d'une obstruction importante (39%). Malgré tout, beaucoup déclarent obtenir une image bien contrastée...
D'où la question : quelqu'un a-t-il déjà réalisé des images planétaires avec ce tube ? Ou alors vaut-il mieux me tourner vers le C8 ?


Merci d'avance,

Chomsky

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
regarde les tests ciel et espace je te résume 40% d'obstruction donc planétaire bof et ciel profond je ne me souviens plus... à lire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si c'est pour du "pure planétaire" prend toi une lulu APO de 127 si tu as les moyens... Autrement pour répondre à la question posée, Ayant eu C8, C9 et maintenant C11, le C8 c'est tout petit tout léger et les versions XLT offrent vraiment une belle luminosité... A mon avis ce serait plutôt vers ce genre de tube qu'il faudrait aller, moins obstrué, pas d'aigrettes, tube "connu et reconnu" ... bref on peut pas bcp se tromper et ca se revends très bien le jour ou tu veux plus gros

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le VMC c'est 38-39% d'obstruction avec une optique stable en collimation.
On a beau avoir un C8 que j'ai possédé , origine japonaise avec mirroirs corrects, cela n'était qu'une machine à collimater constamment.
Collimater quand les images sont 3/5, une idée!
En plus le vmc est en surfaçage supérieur ce qui conduit en théorie à un strehl voisin, de toutes façons inférieures à 80% vues les obstructions respectives.
Si vous voulez un engin qui pète en contraste ce serait un newton 200F6 avec lambda sur 8 sur l'onde. Moins de 900 picots, avec la différence vous aurez le kit goto sur une svp pro qui peut supporter.
A vous de voir.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le Newton 200 F6 ou F5 (un bon tout de même) sera effectivement très largement supérieur.

L'intérêt du VMC200 c'est pour le champ corrigé qui est supérieur à celui du C8 donc plutôt pour la photo. Question optique c'est le même standard de qualité que les schmidt cassegrain (avec un peu plus de constance) mais avec une obstruction supérieure et bon nombre de lentilles et une épaisse araignée en plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
tout est relatif ds le C8 de monsieur tout le monde, qui n'est qu'une légende à utiliser en fait. Ce n'est que juste un diffraction limited comme on dit.
Quant au vmc c'est normalement une meilleure correction géométrique en surfaces et en aberrations et l'on pourrait dire déja presque un tube pro.
Le newton vous fera passer un ou deux crans au dessus avec une mise de fond inférieure notablement. Cherchez autre chose que les grandes marques, déja chez OU ils ont l'orion anglais qui vaut.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
si c'est pour de l'imagerie planétaire, il y a aussi la possibilité de prendre un mewlon 180 ou 210.
Il y a une bonne focale de départ avec leur FD 12 (11,5 pour le 210)

Le mien (µ210) devrait bientot apparaitre dans les PA et Pmoine a son µ180 également dans les PA.

Optique redoutable et tube qui ont fait leur preuves en imagerie planétaire.

Bon ciel
Titix

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens il y a eu des C8 japonais ?

Pour revenir sérieux, je pense qu'un C8 et un VMC ne s'adressent pas au même public. Le premier est assez généraliste, le second a une aura "du passé" (de l'époque où vixen faisait effectivement du bon matériel).

Perso je n'ai pas vu beaucoup d'images planétaire "sortir du lot" avec un VMC mais c'est peut être aussi parce que comme je l'ai dit ce ne sont pas les mêmes public d'utilisateurs. De généraliste pour le C8 (avec peut être rien d'excellent disent certains et une propension à faire plus de planétaire que de CP, bien que de magnifiques images CP trainent ca et là) et résolument CP (parce que pas terrible en planétaire ... glups L/2.5 PTV et L/11 RMS c'est moins bien que du chinois) mais sans réellement aboutir dans le domaine (un vixen 200F4 semble mieux taillé pour cela).

Choix difficile en tout cas !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y eut des séries de C8 fabriquées au japon, les ultima.Pour revenir au vmc ils sont quand m^me réalisés avec specification et le C8 aujourd'hui à la tonne.
Ce qui est c'est que c'est un tube qui ne plait pas mais qui sur le papier offre des potentialités
un correcteur intégré devant le secondaire
une absence de menisque réalisé avec du verre blanc de vitre
un surfaçage plus soigné
un primaire avec F/D plus fort (plus tolérant aux réglages)
une collimation stable
une map sur le point focal soit sur F10 et non F2

points négatifs
une araignée avec lame épaisse
une obstruction plus forte 38-39% au lien de 34.6%

J'ai eu le C8 japonais bon en optique (peut etre égal au vixen) mais alors pour collimater c'est constant, il suffit de modifier l'inclinaison du tube pour la refaire et trop difficile à faire dans la turbulence.
Il est étonnant de le voir si peu commercialisé ce vmc.

Les étoiles sont des pointes d'aiguilles et non pas des patates comme ds l'autre.
Il y a aussi le Tal 200mm qui donne de très bonne images avec un petit gain en plus peut etre, c'est la même formule optique dite de klevzov.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un C8 Ultima ? Avec sa lame en BK7 et ses optiques "triées" (légende ?) Tu veux dire un comme ça ?

J'en ai un et j'ai rien vu de made in japan dedans (sauf peut être le visual back mais les optiques sont américaines c'est sur) !!
Bon il est actuellement dans sa malle (depuis que le C11 est arrivé en fait) mais je vais vérifier sur ses petits papiers. Tu m'a mis un doute là !

Share this post


Link to post
Share on other sites
la mise en température du c8 est surement plus longue aussi que celle d'un vmc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ça me paraît douteux que les C8 Ultima aient été japonais.

Je viens de consulter le livre de Rod Mollise, "Used SCT" (on le trouve ici : http://skywatch.brainiac.com/used/index.htm ). Concernant les Ultima, il indique leur nouveauté : ils sont optimisés pour la photo. Il précise : « The OTA was a stock black Celestron tube, but its optics came standard with the desired Starbright coatings. The corrector was a deluxe version that was made of Crown glass, which many amateurs consider superior to the “float” glass normally found in SCT correctors. There have also been rumors over the years that the optics in the Ultima 8 were hand picked for excellence at the factory. I have no evidence that this was the case, but the optical performance of every Ultima 8 I’ve seen has been simply outstanding. » Apparemment, RAS pour les tubes optiques, juste que les options sont devenus standard et qu'il n'y aurait pas eu de mauvais exemplaires. (Ensuite il s'attarde sur la réelle nouveauté : la monture et la correction d'erreur périodique.)

En faisant une recherche dans le texte avec le mot "japan", je n'obtiens que deux occurences : une au chapitre où il parle des C8 sur monture SPDX (de la marque japonaise Vixen) et l'autre à la fins du chapitre sur les Ultima, pour dire que le Schmidt-Cassegrain le plus ultime est celui de Takahashi (le TSC 225).

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 07-10-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout cela on s'en moque, consultez le bouquin de Van Der Elst sur les scopes et vous aurez une réponse.
Ceci dit le tube acquis en occasion était estampillé made in japan, à l'extérieur et à l'int..., je démonte tout! C'est mon travers. Pour tester.
Les optiques sont. Pour le reste...
Le vmc cela doit etre mieux.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste pour ajouter ceci, j'achète pensant que c'est propre quand c'est un machin à tracas et je m'en sépare.
J'ai aussi acquis encore un sct 8", quel couillon je suis, cependant de chez meade et celui là il reste collimaté et avec un surfaçage supérieur.
Il reste chez moi malgré son obstruction.
Au moins quand on le monte sur sa monture ds la turbu m^me moyenne il y a encore un résultat du parfait collimaté.
Stanislas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Je possède un VMC200 depuis un peu plus d'1an et avant j'avais un C8.

En premier j'ai quand même un coup de coeur pour le VMC:

- pas de lame de fermeture!! (très bien, là c'est le top) pas d'humidite sur la lame, plus de resistance..... pare buée pas toujours efficace.

- pas de collimation (pour l'instant) normalement pas de déreglage, a suivre.....

- un crayford d'origine souple au coulant de 50, bon ok il manque un microfuser pour un réglage fin mais il n'y a pas de déplacement du mirroir primaire.

- une forte obstruction, oui en effet mais bon le C8 est bien placé aussi!

- Je trouve bizzarement un peu plus de luminausité dans le VMC surement le traitement du primaire.

-Un peu faiblard en planaitaire mais avec le C8 j'ai jamais eu non plus des images fulgurantes ( réglage colimmation....)

- bon maintenant c'est un choix difficile je sais de quoi je parle, mais si je devais le refaire, je ne changerais pas mon choix, je possède aussi une SW 80ED.

- Le prix aujourd'hui du VMC est très attractif voir chez OU 799 euros tube seul!

A+

Benoît

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour abonder sur votre post, j'ai observé ds un tal 200 avec la même formule optique, historiquement c'est l'inverse, les images avec son 36% et avec lames épaisses un équivalent de 38%, long à expliquer, il y avait des images tranchées sur jup. Le sct 8 cel un peu à la traine.
Le meade 8" un peu inférieur mais quand il est installé on sait que c'est collimaté encore. Et il donne proprement, optique P/V7 avec le test roddier.
Le vmc doit être propre.
Si vous êtes inquiet demandez les tests ronchi et star test. Vraiment le mini et avec résultats propres il sera ds la spec du fabriquant.
C'est peu à faire.
Organisez une rdv au magasin pour faire le test, c'est un vixen pas un SW ou dérivé enfin.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Merci à tous pour vos réponses. Après réflexion, je crois que je vais abandonner la piste du C8 : en effet, je suis habitué aux maks, et je n’ai pas envie de me farcir la collimation à chaque sortie, surtout s’il faut la refaire chaque fois que le tube change de position…
J’hésite donc à nouveau entre un un mak orion 180/2700, dont la qualité est certes aléatoire, mais dont la focale est avantageuse en planétaire, et le VMC dont le diamètre est supérieur mais avec une obstruction importante… Mais vu le prix du Vixen, je crois que le choix sera vite fait…
Merci encore pour tous vos conseils,

Chomsky

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

La vache, un 330 ça dépoterais bien, mais mon Heq 5 risque de ne pas aimer le poids... Tant pis !

Share this post


Link to post
Share on other sites
chomsky-->As-tu fais ton choix ? , car je lorgne également sur ce VMC , mais malheureusement on trouve pas énormément de retour d'expérience sur le net...

@+
Seb

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Effectivement mon choix est fait, j'ai opté pour le VMC. Un 200 mm à ce prix là, ça vaut le coup tout de même. Concernant l'obstruction, elle n'est pas forcément pénalisante : j'ai trouvé une image sur le net réalisée à partir d'un VC200L (qui souffre de la même obstruction), elle parle d'elle-même...

chomsky

Share this post


Link to post
Share on other sites
De toute façon en imagerie planétaire, j'ai l'impression qu'à partir du moment où ton optique est parfaitement collimatée, parfaitement mise en température et qu'il n'existe pas de contraintes sur une des parties de l'optique, une optique même moyenne, sortira de belles images par rapport aux autres télescopes même parfois meilleur optiquement, à diamètre égal.
Pour ça qu'une image résultante d'un empilement de centaines d'images, c'est toujours un peu difficile de juger d'une opique :-).
L'image ci-dessus a été prise avec le visac qui est un peu différent.

C'est vrai que comme toi, je serais aussi tenté de prendre un instrument un peu différent de ce vers quoi les gens se tournent habituellement. Ca peut être à double tranchant si on a pas bien pesé le pour et le contre, mis si tel est le cas, c'est que du bonheur :-).

Pour 900euros c'est vraiment intéressant pour un 200mm et ça peut-être une alternative intéressante aux SC 200mm. Après à ce prix, faut pas lui demander d'être aussi bon optiquement et mécaniquement qu'un mewlon 180 non plus, on ne peut pas tout avoir. Mais tant que mécaniquement et optiquement ça reste correct ce qui semble être le cas, je trouve ça ok. Et puis un primaire qui bouge pas, c'est aussi une belle garantie de stabilité de collimation, à priori et ça, c'est pas négligeable, sans parler de l'absence de shifting! Et puis, quel intérêt d'avoir une obstruction plus faible si c'est pour voir les perfs s'écrouler dès qu'on change le tube d'inclinaison car le shifting est tellement important que le miroir bascule? Je pense que c'est bien pire!

Je pense que trop de gens font une sorte de fixation sur l'obstruction. Oui ça joue sur le contraste, mais faudrait déjà commencer par mettre plus l'accent sur la collimation et sur la qualité optique avant de songer à l'obstruction car une optique avec un état de surface proche de la perfection concentre toute la lumière là où il faut et parfois, malgré une obstruction plus importante, les meilleurs optiques se retrouvent toute aussi contrastées que des optiques moins bonnes avec moins d'obstructions ! Car un etat de surface moyen, ça diffuse! Et ça c'est mal !

En résumant :
-tu auras un tube un peu différent
-tu auras un tube ouvert avec une mise en température sensiblement plus rapide
-tu auras peut-être de la buée sur le ménisque situé juste devant le secondaire, je te conseille un pare buée malgré tout, soit le vixen mais il ne fait que 20cm de longueur (1.5x le diamètre dans l'idéal) ou mieux, un astrozap qui fait 30cm de longueur et est tapissé de feutrine, choix que j'ai fait pour mon R200SS :-).
-tu n'auras à priori aucun shifting
-tu auras normalement une très bonne stabilité de collimation

Par contre, il faudra faire attention à ne pas trop serrer les vis de réglages du support du secondaire car cela peut vite contraindre selon Rémi de OU. Il faut y aller doucement avec ces bêtes là :-).

Sinon les mewlons d'occasion ne sont pas à négliger non plus. Ca reste certes plus cher que 900euros même d'occasion, mais tu les revendras sensiblement au même prix que tu les auras acheté alors que le vixen neuf, tu perdras 30%. Ca se défend aussi . Mais comme le vixen a un prix promotionnel, ça compense aussi, dur dur de choisir !

[Ce message a été modifié par HAlfie (Édité le 16-10-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chomsky> Attention, 2004 n'est pas 2008 et l'image vient du sud est asiatique. Coté hauteur de juju c'est pas la même chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this