skynews

Y en a t ils parmis vous qui possede une des mythiques ZEISS APQ?

Messages recommandés

tout est ds le titre...ca donne quoi au niveau optique et mecanique?et comparer a ce qui se fait aujourdhui?avez des photos?j en ai jamais vu ds les petites annonces, savez vs ce que ca vaut de nos jour??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

bonsoir.

je n'en posséde pas mais j'ai déja regarder il y a un an derriere une APQ 130mm ,j'etais sur le cul question piqué sur la lune a 250 X et jupiter et sur la finition superbe mais assez lourde mais bon c'est un triplé

voila.

Catena

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Idem...

Je n'en ai pas mais j'ai observé plusieurs fois dans une APQ 130.
L'image de Jupiter dont je me souviens est gravée car la tâche rouge était pleine de détails.
Déssiner seulement cette partie de Jupiter m'aurait pris du temps.
J'ai failli acheter la 100/640 mais le vendeur a changé d'avis.
C'est presque un placement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il paraît que l'"Aries de 132mm,/875mm est un monstre de qualité optique, idem a du zeiss,
triplet fluorite assemblage film d'huile, strelh 0.99/ lambda 52,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai parlé de l'aries, pour savoir si quelqu'un avait pu la comparer a une zeiss.
Sinon il y a également la Zeiss APQ 150/1200 (98,8% de Strehl) il faut compter $ 25,000 !!!!!!
A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aaaaaaaaaaaaaaah...

J'ai observé Saturne dedans depuis le NTT Peak, à Cerro Paranal, avec un R0 de plusieurs décimètres... J'oublierai jamais.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais alors pourquoi avoir arrêter de si magnifique instrument?trop cher?combien valait par exemple une APQ 130 a sa sortie et maintenant?merci d avance si vs avez des reponses!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si je me souviens bien, la conception d'un barillet d'objectif fiable avait été un véritable cauchemar pour Zeiss, nécessitant plusieurs années pour aboutir . Je ne me rappelle plus du prix de vente à l'époque, c'était juste kolossal et ce fut un échec commercial .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je comprend mieux pourquoi elles sont exceptionnelles et que le prix aussi..quelqu un a t il des pub ou revues parlant de ces modeles?ou meme des liens internet?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

d'après ce que j'ai lu la TEC140 (triplet film d'huile aussi) est très proche des APQ en terme de qualité d'image ... (cf comparatif dans le bouquin astrotests)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir.

pour le film d'huile c'est une sorte de gel entre les lentilles non ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui le film d'huile est un gel synthétique.
J'avais entendu dire que A.P. et Zeiss avaient le même fournisseur.
Je suppose que l'indice du gel devait être très proche des optiques environnantes.
Le gel était il exactement le même pour des verres Zeiss et pour des verres A.P. ?
Normalement cela permettait d'accroitre un peu le taux de transmission de l'optique par rapport à un film d'air. Il y avait aussi l'avantage de soigner seulement deux surface air verre alors que sur un triplet air space c'est 6 surfaces !
Pour le reste le gel m'a toujours un peu inquiété car les ennuis ont existé pour Zeiss et A.P.
On parle pourtant de centrifugeuses à au moins 10G pour tester les objectifs !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les contraintes lié au dilatations sont bien supérieures a 10g, tres tres largement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et les bulles ?

Les images à très haute résolution des verres Zeiss montraient une grande homogénéité, pas de micro bulles ou presque... C'était pas décisif, çà, pour l'extraordinaire clarté et netteté de leurs images ?

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

effectivement la transmission lumineuse des triplets huile est phénoménale, du genre 97-98%, c'est ce qui se fait de mieux de ce côté là (quand on compare à la transmission d'un schmitt-cassegrain lambda çà fait peur par exemple )
pour les risques de fuite je crois que c'est Laurent qui avait dit que çà représente 0.5 ou 1% des tubes, c'est pas non plus monnaie courante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la diffusion à l'interface d'une optique dépend directement de la différence d'indice des deux milieux. avec des gels bien choisis on peut donc minimiser cette diffusion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Connaissez-vous la transmission lumineuse des doublets fluo?
A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/10/2008 à 02:01, doublon_androméde a dit :

lles devaient venir de russie

 

Et aussi du Japon car plusieurs ingénieurs de Zeiss ont formé, juste après WWII sous occupation américaine,  les japonais au polissage fin de lentilles optiqusen complément des savoirs-faire japonais existant dans des sociétés comme GOTO Kogaku Optical ou NIKON.

 

De plus, il ne faut pas oublier que C.ZEISS, E.ABBE et O.SCHOTT ont travaillé ensemble de façon complémentaire => les lulu ZEISS ont du avoir aussi des verres SCHOTT !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a très peu d'APQ en circulation tout diamètre confondu : environ 500, dont 250 en 100/1000

Approximativement 140 en 130/1000.

APQ.jpg.c3cd9b5b1e2ba88175ec6217dbac3a7b.jpg

Le design a varié mais ce sont les deux mêmes qui ont fabriqué et testé l'APQ en condition sibérienne.

Période : année milieu-fin des années 1980 et début 1990

 

Il faudrait retrouver l'article des deux compères "Karnapp, A,; Pudenz, J.: Das APQ-Objektiv 100/1000 - Ein neue Qualität in der astronomischer Optik. revue : Jenaer Rundschau 31, 140 (1986)"

pour le design

Pour les informations historiques, le Dr Wimmer, de Zeiss a donné le décompte par mail à un demandeur de Cloudy Nights.

 

Prix original : The price of the Zeiss APQ150/1200 OTA was 19'750.- DM (German Mark) in 1994.

 

Import USA :

The US importer of APQ was Seiler Instruments, I have saved all their sales brochures. Here are their 1994 prices for APQ ota’s;

APQ 100/1000   $4,393.00
APQ 100/640  $4,738.00
APQ 130/1000  $7,858.00
APQ  150/1200  $12,485.00

-----------------------

Conception :

In the book "Astrooptik" by Uwe Laux, a former Zeiss employee (ISBN 3-87973-928-5) on p.53 there are the following glass-combinations mentioned:
APQ-I : BaK2/CaF2/K11° and
APQ-II: ZK2/CaF2/ZK2

°Dr. Pudenz says NBK7/CaF2/K10 was eventually used (after K11 was discontinued?), and perhaps that required aspherization for the best color correction.

-----------------------

Reprises et docs

Cherchez  : https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=Jenaer+APQ-Objektivs

https://www.baader-planetarium.com/en/blog/apochromatic-triplet-objective-why-oil-spaced-lenses/

https://www.cloudynights.com/topic/477092-zeiss-130apq-a-transcendent-experience/

 

Il me semble que la version K10 est encore fabricable mais nécessite l'asphérisation. Les verres ZK2 et K11 ne sont plus disponibles depuis l'éco-split

=> je n'ai pas la formule...

mais physiquement et chimiquement parlant, le fait d'encadrer la fluorite entre ces deux verres ça donne un objectif destiné à devenir plus que centenaire...

Le BaK2 devant est dur et résistant chimiquement, le K10 chimiquement inerte, dureté correcte, la fluorite étant isolée à l'huile et son bord fermé...

 

En résumé, sur le terrain des verres particuliers il reste le BAK2 (uniquement par Ohara en qualité suffisante et toujours en pénurie tellement tout le mode le veut depuis qu'ils le refont : le S-BAL12 de mon design)

=> à cause de ça (la dispertion globale et particulière entre F-d) : http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design Optique/OUTILS/GLASSES/glass-oi9510.xlsx

et la fluorite CAF2 bien sûr.

Faudrait se démerder avec du K10 ...

-------------------------

https://www.cloudynights.com/articles/cat/user-reviews/telescopes/120mm-130mm-refractors/zeiss-apq-1301000-refractor-r671

L'objectif de la 130 est lourd : 2.24kg, la correction à 632nm (arf... pas la meilleure couleur mais bon) est de Ptv 1/7.2, RMS 1/38 => S~97.2% dans le rouge

Le traitement AR est du T* (faces extérieures)

zeissrefractor_apq3.jpg

Modifié par lyl
  • J'aime 2
  • J'adore 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant