skynews

Y en a t ils parmis vous qui possede une des mythiques ZEISS APQ?

Messages recommandés

Le 27/10/2008 à 19:28, skynews a dit :

je comprend mieux pourquoi elles sont exceptionnelles et que le prix aussi..quelqu un a t il des pub ou revues parlant de ces modeles?ou meme des liens internet?

 

Il y a eu un test de la 100/640 dans Ciel et Espace (un numéro de 1993 ou 1994) et un test de la 100/1000 dans l'avant-dernier Astrociel. Il faudrait que je retrouve ça dans mes archives, chez mes parents...

 

Je me souviens assez clairement de la principale critique émise contre la 100/1000: l'absence de bafflage correct du tube, qui rendait l'appareil très moyen en observation diurne (notamment en solaire). Une Astrophysics de l'époque comptait une trentaine de baffles dans le tube, dont 10 diaphragmes rien que dans la crémaillère... Le poids important était également pointé, d'autant que la 100/1000 était souvent vendu avec la monture Zeiss 1b, un peu trop juste en terme de stabilité.

 

Sinon d'un point de vue optique, la quasi-perfection... et d'un point de vue financier, un gouffre: de mémoire, la 100/640 montait à plus de 30 000F de l'époque...

Modifié par vador59

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Pourquoi se bousculer pour un objet qui ne vaut sûrement pas une lunette Takahashi, ni optiquement ni mécaniquement, pour la collection pourquoi pas.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis d'accord avec toi Rolf , c'est plus pour le coté collection je pense 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, rolf a dit :

Pourquoi se bousculer pour un objet qui ne vaut sûrement pas une lunette Takahashi, ni optiquement ni mécaniquement, pour la collection pourquoi pas.

On peut couper les cheveux en quatre ...

Sur FedC

l'APQ a une plage chromatique de 33um

La TSA a un décalage de 74um

La différence de strehl central au dessus de .97, ç'est impossible à distinguer. (.983 vs .994), la couleur et la transmittance si.

De plus un strehl central n'est pas un indicateur global de l'instrument sur la plage de couleur. Un compromis peut exister pour l'équilibre instrumental (c'est plus difficile de faire S=1 en huilé : moins de surfaces, l'essentiel est de monter au-dessus de .97)

 

Maintenant parlons instrument global (help ! chonum...)

 

=> la différence de focus bleu 486nm (Oxygène et H-beta) :

Taka : 56um à f/7.5 *sifflotte* pour 61,5um max.

et 33um pour l'APQ à f/10 pour 109um

et pour l'APQ à f6.4 : 44.7um max

 

Bon ... qui c'est qu'est la mieux corrigée ? : c'est l'époque des pellicules couleurs je rapelle, on faisait moins de LRVB que maintenant.

 

Maintenant, ceux qui pense qu'il faut une APQ pour faire du visuel au lieu d'une AS ou d'un doublet fluorite, je les laisse casser leur tirelire : c'est pas mon argent.

-------------------------

Juste pour rappeler à quel point une ED chinoise est à la rue

http://rohr.aiax.de/Puch_SkyW02.jpg

http://rohr.aiax.de/Puch_SkyW04.jpg

Fe -85um, d 0um et 220um C en réglage planétaire. => pour 88um maxi à f/9

 

Modifié par lyl
ajout chromatisme ED 100/900 SkyW ProSeries
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

AS : je suis encore dans le contexte Zeiss, c'est une des gammes, celle dédiée planétaire.

Là le strehl central est au-dessus de la TSA-120 à .995 dans le jaune et .997 en solaire

Bon je sors...

http://atom.lylver.org/AstroSurf/PDF/Zeiss/AS-Objective-nach-Sonnenfeld.pdf

http://atom.lylver.org/AstroSurf/PDF/Zeiss/AS Objective 80-1200.pdf

http://atom.lylver.org/AstroSurf/PDF/Zeiss/Halb-apo-AS80-1200.pdf

L'APQ étant dédiée pour la photo.

Et les chasseurs de comètes réglés en mode scotopique (calage Fe), contraste élevé avec .993 de strehl à 532nm et dédié grand champ.

Modifié par lyl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme quoi des avis à l'emporte pièce de certains c'est bien, mais il serait mieux d'avoir les définitions optiques vraies pour les comparer par simulation optique.

Et comme dit lyl, "ici on coupe les cheveux en quatre". La mécanique Zeiss a toujours été à la hauteur de ses optiques.

Seul le prix par les collectionneurs en font des objets de spéculation. Peut-être que dans 20 ou 30ans là il y aura des vraies différences  ...

De plus dans dans cette catégorie d'instrument je pense que les limites pratiques sont atteintes, et il faut aussi prendre en compte la différence de génération, d'époque, et de moyens de conception correspondants.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un objet rare et de qualité ne veut pas forcément dire cher. C’est surtout la demande qui va déterminer le prix de cet objet. Pour APQ 150, objet rare et de qualité ne trouve pas preneur à 30000 euros. (Prix de l’annonce au départ) maintenant on est à 24000 euros. Dans ce cas précis, le prix de départ n’était pas adapté à la demande, puisqu’il a baissé aujourd’hui. C’est bien la demande qui détermine le prix même pour un objet rare ;-)

NB : APQ 130 était proposée au départ à 20000 euros, son prix à été aussi revu à la baisse  (13000 euros actuellement)

Même les collectionneurs ne s'étaient présentés aux prix départ ;-)

Modifié par jm-fluo
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On l'a connait "tous" cette 110 mm à 79000 euros ;-)

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jm-fluo a dit :

C’est bien la demande qui détermine le prix même pour un objet rare ;-)

 

Exact ! 100% d'accord ! Dès que la demande baisse- ou n'existe plus- ou/et la disponibilité est illimitée, les prix s'effondrent. Cela fonctionne comme cela quelque soit le marché en question.

 

A+

Miguel

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si cette lunette prétend  rivaliser avec une TOA cela voudrait dire que Takahashi n'aurait pas amélioré ni l'optique ni la mécanique depuis plus de 20 ans. Qui peut croire ça?

Modifié par rolf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, rolf a dit :

Qui peut croire ça?

 ou alors la qualité de fabrication au niveau de l'assemblage ou au niveau de l'industrialisation de fabrication (polissage et traitements) a baissé par la diminution du nombre de contrôles et leurs réitérations !

Modifié par FRANKASTRO64

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

RE

La TOA est superbe avec ces deux 2 verres fluorite synthétique S-FPL53

Le chromatisme est un peu plus serré

33um global : 1/3 de mieux

mais pas de bol, c'est une galère à collimater et surtout à mettre en température

Le test de W Rohr est bon, à la limite du .97 de strehl.

 

La différence en 20 ans : on sait faire pousser de la fluorite synthétique mais la mettre à nu et en surface externe, ça pose quelques soucis.

 

@TOA130Ned_10.jpg

 

------------------------

S-FPL53 : α = 14,5·10-6 K-1, dn/dt ~-6.1.10-6 K-1

 

Pour info : N-BK7 α~=7.1·10-6 K-1, dn/dt ~3.10-6   K-1 2 fois moins dilatable et 2 fois moins de variation d'index suivant la température, de plus le S-FPL53 est fragile. Hk=320 => 4,5 plus facilement rayable que la moyenne

Modifié par lyl
correction fluorite synthétique/S-FPL53

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, rolf a dit :

un TOA cela voudrait dire que Takahashi n'aurait pas amélioré ni l'optique ni la mécanique depuis plus de 20 ans

Oui et non

La TOA 150 n'a pas évolué au niveau "optique" depuis sa sortie, seule une amélioration à été apporté au niveau du "focuser", plus orienté "photo" avec la version B :-)

Modifié par jm-fluo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, lyl a dit :

La TOA est superbe avec ces deux 2 verres fluorites

Pour la TOA, pas de "fluorite", mais deux verres ED ;-)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, jm-fluo a dit :

Pour la TOA, pas de "fluorite", mais deux verres ED ;-)

J'ai rectifié, c'est de toute façon quasiment pareil pour le comportement difficile en température.

Ça explique beaucoup de raison de faire prendre un bain d'huile à la fluorite car un verre fluorite huilé (avec la bonne huile mimétique) même quand il change de forme perturbera peu la correction.

C'est la raison du test de l'APQ en Sibérie.

S-FPL53 : verre fluoré synthétique, de remplacement pour la fluorite naturelle

Modifié par lyl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, jm-fluo a dit :

Pour la TOA, pas de "fluorite", mais deux verres ED ;-)

Si tu me donnes à choisir entre une ancienne FSQ (fluo) et une nouvelle (ED), .... je prends la nouvelle ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

Si tu me donnes à choisir entre une ancienne FSQ (fluo) et une nouvelle (ED), .... je prends la nouvelle

 

J'ai entendu dire que les verres eco utilisés aujourd'hui sont un peu moins performants que les verres fluorite de l'époque, entre autre sur les anciennes et nouvelles Taka FC100.

Bon j'ai aussi un peu de mal à y croire.

 

J'ai aussi entendu dire que les blanks pour faire les lentilles de grande dimension (>130mm) étaient de meilleures qualités avant (plus homogènes) ce qui expliquerait qu'AstroPhysics ait renoncé à faire des lunettes de grand diamètre.

 

Alors ? C'était mieux avant ou pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, lyl a dit :

C'est la raison du test de l'APQ en Sibérie.

Et sous les tropiques, des lentilles 'huilées" ont aussi un avantage, celui d'éviter le développement fongique :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, gagarine a dit :

Alors ? C'était mieux avant ou pas ?

Voilà la hiérarchie ;-)

1 - TOA triplet, constitué deux lentille en verre ED (S-FPL53)

2 - TSA triplet, constitué d'une lentille en verre ED (S-FPL53)

3 - FS doublet, constitué d'une lentille en fluorite 

NB : diamètres de 120-130, par exemple, car elles existent toutes les trois ;-)

Modifié par jm-fluo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais entendu dire que le barillet de l'objectif des lunettes Zeiss APQ est réalisé dans un alliage type bronze ou laiton.

Ce serait désormais les dernières lunettes à avoir été produites avec cette spécification.

Cette matière permet une dilatation du barillet assez proche de celles des lentilles de l'objectif.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, gagarine a dit :

 

J'ai entendu dire que les verres eco utilisés aujourd'hui sont un peu moins performants que les verres fluorite de l'époque, entre autre sur les anciennes et nouvelles Taka FC100.

Bon j'ai aussi un peu de mal à y croire.

Je ne sais pas ce que les gens disent et je ne me fie pas aux rumeurs du web. Je te parle de ce que j'ai testé. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, gagarine a dit :

J'ai aussi entendu dire que les blanks pour faire les lentilles de grande dimension (>130mm) étaient de meilleures qualités avant (plus homogènes) ce qui expliquerait qu'AstroPhysics ait renoncé à faire des lunettes de grand diamètre.

Quelle source ? Si c'était vrai, ils ne feraient pas une ... 160 :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant