Sign in to follow this  
Thierry Legault

Canon 40D, influence du réglage ISO et utilité du 14 bits

Recommended Posts

ça faisait un moment que j'avais envie de faire quelques expériences, ceux qui ont suivi un de mes exposés aux RCE ont déjà vu ces images.

J'ai fait une série de poses sur les Pléiades en ciel de campagne, 36 poses de 3 minutes avec Canon 40D et télé 200mm à 2.8. J'ai tiré les seuils pour bien voir les extensions de nébulosités.

D'abord deux crops sur une petite zone de l'amas, d'un côté les 36 poses de 3 min à 200 ISO, de l'autre la même chose à 800 ISO. Saurez-vous dire laquelle est laquelle ? (évidemment les seuis ont été ramenés au même niveau au traitement, cependant comme les séries sont forcément décalées dans le temps il a pu y avoir une légère variation de transparence et de fond de ciel)

Puis maintenant j'ai pris la série à 200 ISO puis j'ai éliminé les deux derniers bits de chaque fichier raw avant traitement (y compris sur les darks, flats et offsets) pour faire comme si j'avais utilisé un appareil qui sort des raw 12 bits (par exemple un 1000D) et non 14 bits comme pour le 40D. Ci-dessous les résultats en 12 et 14 bits côte à côte, traités exactement de la même manière. Là aussi, saurez-vous dire laquelle est laquelle ?

Je vous laisse tirer les conclusions vous-mêmes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

CQFD :-)))
Moi je fais pas la différence ... mais j'accuse qq années ;-))
Les 14 bits peuvent servir a "moins saturer" les étoiles brillantes, c'est de ce coté la que j'aurais cherché.
L'addition d'image arrange énormément les choses aussi, on sait que l'empilage d'images webcam 8 bits (dans un pixel codé en 16 bits) donne des résultats surprenants.

Cyril

[Ce message a été modifié par Cavadore (Édité le 18-11-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ough,
très difficile sur un écran LCD de portable...je ne vois pas !!!
Ca risque de partir 'en vrille' ....genre la mieux c'est celle à 800 Iso 12 bits !!

Sympa la manip..attendons les scores et vive le marketing

Amitiés

[Ce message a été modifié par bboulant (Édité le 18-11-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
aller je me lance comme ca faisait longtemps que je voulais voir ce genre de test!

sur la comparaison 200-800 iso, je dirai que celle de gauche a un micro poil moins de bruit, et cela surtout dans les niveaux extremement proches du noir. donc je dirai 800 a gauche et 200 a droite...

sur la comparaison 12 et 14 bits, je dirais que celle de droite est de meme tres legerement moins bruitee dans les niveaux sombres, donc je dirai 28 couilles a droite et 24 a gauche.

j'ai bon ou c'est le contraire ???

nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
de toute maniere, dans les deux cas, ca montre bien que ce reglage n'a vraiment aucune influence sur le resultat !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il devrait y avoir 2 images 200iso_14bits dans cette série de 4 images.
Difficile de faire la différence entre 12bits et 14bits.
A priori, les 2 images de droite sont identiques (200iso_14bits).

Bon il y a quand même des différences entre codages 12 bits et 14 bits : la première au niveau du porte-monnaie et la seconde au niveau de la taille des fichiers (plus gros en 14 bits c'est mieux pour les vendeurs de mémoire).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur la première, on voit bien la différence... comme les autres, je dirais 800 ISO à gauche et 200 à droite.

Sur la deuxième c'est plus difficile..... mais celle de droite est moins bruitée que celle de gauche.
Après, bah la compression JPEG est en 8 bits... ça joue peut être aussi un peu pour aplatir tout ça?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eh bien moi je dis l'inverse de vous !!
Autrement yaurait pas d'intérêt au post...

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites
On peut voir la full?
Enfin pour moi il y a une différence, mais faut zoomer à 200%, l'ouvrir sous iris pour vérifier le sigma d'une même zone... ça saute pas à l'oeil quoi
La conclusion? Mon 350D à encore de beaux jours devant lui

[Ce message a été modifié par Steph37 (Édité le 18-11-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouai, le mien aussi! y'a plus que le live view du coup...
Au fait, j'échange mon 350d contre deux 40d.
A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Thierry,

juste une petite question :

sachant que l'électronique de gestion du capteur du 40D (et accessoirement du 450D) est très différente des EOS précédents (comme à chaque génération d'ailleurs) et qu'elle est moins "bruitée" (plus du tout de halos roses sur les dark etc...) que celle des 350D par exemple,

que d'autre part, C.Buil a montré que le 40D est moins bruité (pixels chauds) que le 350D et le 400D (par exemple) avec 100iso pour le 40D et 400iso pour les autres modèles pour les comparer "pied à pied"

Peut-on malgré tout affirmer que le fait d'enlever 2 bits sur le RAW d'un EOS 40D en fait un EOS 30D et que le gain apporté par l'appareil est nul ? Ces fameux 14bits ne permettent-ils pas justement d'éliminer du bruit de fond ? Pour comparer, ne faudrait-il pas faire la même photo exactement ds les mêmes conditions avec un autre boitier genre 30D ou 350D ou autre ?

Etant moi-même assez débutant dans le domaine de l'imagerie APN je trouve ces sujets très intéressants :-)

Merci pour tes essais en tout cas :-)

Pierro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le bruit de lecture d'un 350D à 100 ISO est de 1.5 pas codeur 12 bits. Autrement dit, il atteint limite le 12ème bit, et encore... Comme tu as dit à ton exposé des RCE, le constructeur a logiquement choisi 12 bits comme résolution de codage.

Le 40D ne fait que légèrement mieux, mais pas assez pour que les 14 bits soient utiles. Mais de toute façon, tout cela (sauf en bande étroite Ha, OIII...) n'est que faux débat, puisque c'est le bruit optique du fond de ciel qui dominera tout ça (dans la plupart des ciels de France). Même dans un ciel noir, il suffit de faire des poses unitaires plus longues et on arrivera à un moment ou un autre ou le bruit optique prendra le dessus... Au final, la qualité de l'image finale ne dépendra alors que du temps de pose cumulé.

PS : il serait intéressant que tu postes aussi des images codées sur 11 bits et sur 10 bits. Probablement que la différence est encore à peine visible...

[Ce message a été modifié par Tyco (Édité le 18-11-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,
Alors je suis assez d'accord avec spoutnicko entre 200 et 800 iso je penche pour du 800 à gauche et du 200 à droite.

Par contre la différence entre le 12 bits et 14 bits n'est franchement pas évidente. Mais comme nous le fait remarquer pulsar67 les images en JPEG sont en 8 bits donc en gardant la même amplitude de luminosité les données de quasi même intensité seront, après conversion en JPEG, au même niveau, donc plus de différence entre le 14 12 ou voir même 10 bits en JPEG.
Par contre si on utilise des réglages DDP, contraste... qui font ressortir les écarts de faible luminosité près des niveaux proche du noir du fond du ciel alors là peut être que l'on appercevra une différence.

A mon avis ce post va faire couler de l'encre ou plutôt faire chauffer les claviers.

A+ barbu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur mon écran calibré, la différence est un peu plus visible que sur l'écran du boulot... mais mon impression était la bonne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Thierry,

Je ne sais pas bien qui est à 800 ISO ou à 14 bits, mais je préfère les deux photos de gauche.
Mais si devais absolument dire quelque chose, je dirais 200ISO en haut à gauche et 12 bits en bas à gauche.

A+
PS : j'aurais aussi pu dire "c'est tellement fastoche que je ne réponds pas tout de suite" et j'aurais donné les explications après avoir vu la réponse :-).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Je crois qu'il y en a un qui s'amuse ...

Pour ma part, concernant la première série, je préfère celle de droite au niveau du fond de ciel.

Sur la deuxième série, bof, visuellement, pas de différence.

Pour le passage de 14 à 12 bits, tu as soustrait (2^14-2^12) ou diviser par 4 ?

Thierry

Share this post


Link to post
Share on other sites
perso je comprend pas qu'on enlevant des bit / iso on est de rendu colorimétrique si différent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut,

pour moi en haut à droite : 800 iso car plus contrastée (ciel plus noir)
en bas à Droite : Canon 40D , car plus contrastée (meilleur gestion du bruit)
Et avec un 5D ça donnerait quoi?
A+
boris

la réponse, la réponse... celui qui gagne gagne un 40D !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour moi, les deux de gauche ont une dominante plus rouge (écran calibré), mais de là à en dire plus, en plus sur des vignettes affichées en 8 bits sur un écran d'ordinateur...

Il faudrait un tirage papier au moins A4, et sans doute A3 pour espérer jusger qqch correctement.

En photo terrestre, jamais vu de preuve probante de la supériorité des 14 bits sur les 12....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, voici une façon plus rigoureuse pour comparer : On fait chauffer Photoshop pour amplifier les microscopiques différences...

Voici comment j'ai procédé :


Pour la comparaison des bruits, mesure du bruit du fond de ciel (300 pixels)

Série 1 gauche : 4.7
Série 1 droite : 5.3
Série 2 gauche : 5.1
Série 2 droite : 5.4

--> La différence du niveau de bruit est quasi insignifiante, m'enfin, on va dire que l'image de gauche de la série 2 est 14 bits, celle de droite 12 bits, mais la différence est certainement plus due à l'erreur de calcul de l'écart type...


Pour la comparaison du "contenu" de l'image :


Recalage des fonds de ciel (inutile sur la deuxième série),
Copie de l'image de droite sur l'image de gauche
Affichage de la différence des deux couches,
Applatissement de l'image
Gain * 5 sur l'image.

A gauche : la différence des deux premières images (comparaison des ISO)
A droite : la différence des deux dernières images (comparaison des bits)


Voici les différences :

Pour la différence des ISO, on voit que l'image de gauche des étoiles très très très légèrement plus cramées que l'image de droite -> 200 ISO à droite, 800 ISO à gauche.

Pour la différence du nombre de bits, il faut aller chercher loin pour voir la différence.....


[Ce message a été modifié par Tyco (Édité le 19-11-2008).]

[Ce message a été modifié par Tyco (Édité le 19-11-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
voilà-voilà...j'ai un peu tardé mais je voulais prendre le temps de faire une réponse complète.

La réponse pour les zizos : 800 à gauche, 200 à droite. Comme je l'ai expliqué, j'ai fait la série à 200 ISO après celle à 800, avec quelques passages de cirrus que j'ai essayé d'éviter (j'y ai pensé après, j'aurais pu alterner 200-800-200-800...). Donc il a pu y avoir de légères variations de transparence ou de fond de ciel. Mais l'idée de base est de montrer qu'elles sont très proches, que la série à 800 ISO n'est pas "4 fois meilleure" que celle à 200 ISO, dit autrement entre faire 36 poses à 200 ISO et 9 poses à 800 ISO, il n'y a pas photo, voici d'ailleurs le résultat de 9 poses à 800 ISO, il n'y a pas besoin de s'arracher les yeux pour voir la différence avec les 36 poses (à 200 ou 800 ISO) :

En théorie, monter en ISO permet de gagner un peu, en fait on gagne de moins en moins jusqu'à une certaine limite (1600 ISO pour les 40D/50D) au-delà de laquelle on ne gagne strictement plus rien, et même on peut y perdre puisque les hautes lumières saturent plus vite. Ca s'explique par le fait que parmi tous les signaux et bruits qui sont amplifiés par le réglage ISO, seul le bruit de lecture n'est pas tout à fait proportionnel aux ISO. Le problème, c'est que le bruit de lecture est souvent noyé dans le bruit de fond de ciel et alors le gain de la montée en ISO n'est même plus perceptible, comme c'est le cas ici. Lors de mon exposé aux RCE j'ai indiqué la méthode pour déterminer le réglage ISO optimal en ciel profond. Pour faire simple, on peut se placer disons vers 800 ISO et il vaut mieux oublier ce réglage, ce n'est pas ça qui fera que l'image est bonne ou mauvaise à l'arrivée.

A suivre pour les bits...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this