Sign in to follow this  
Fourmi103

Appel à témoins : Eclipse totale du 16 février 1961

Recommended Posts

Bonjour,

Edit : 15 février 1961. Les modos peuvent modifier le titre?

Cela fait un peu "C'est mon choix" mais je voudrais savoir s'il y a des personnes parmi vous qui auraient vu l'éclipse totale de Soleil qui s'est produite dans le sud de la France, au petit matin, une heure après le lever du Soleil. Je voudrais savoir comment était l'ambiance ce jour là, et comment vous avez perçu l'éclipse.

Merci

PS : non, ce n'est pas pour un devoir, c'est de ma propre initiative personnelle ; j'aime bien récolter des témoignages de cette éclipse, pour la mémoire J'ai déjà mené ma petite enquète auprès de mes grands parents qui me l'ont racontée, ainsi que mon père qui a de vagues souvenirs.

[Ce message a été modifié par Fourmi103 (Édité le 04-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Vérifie tes données, car il ne s'agit pas du 16 mais bien du 15 février 1961 au matin (Maxi vers 9 h 30).

Je me souviens bien de cette éclipse pour laquelle j'ai (exceptionnellement !) séché un cours de Maths (2 ème année d'études sup.) pour me rendre à la terrasse de Meudon (Région parisienne) afin d'avoir une vue dégagée vers l'Est, peu de temps après le lever du Soleil. C'était magique car cette éclipse a frisé la totalité vue depuis ce point. Si je cherche bien, j'ai peut-être même une photo...
Ca ne nous rajeunit pas tout ça, mon pov' mossieur...!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je me souviens des lunettes de fortune que nous utilisions pour regarder le soleil en face :
- verre fumé à la bougie,
- négatif photo,
- vieille radiographie,
- lunettes de soudeur.
Souvenirs, souvenirs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je me souviens parfaitement de ce moment magique.
J'étais encore au lycée, en terminale, et nous étions partis de chez nous, Marseille, le matin en 2CV, à trois copains pour chercher un site dégagé.
Je ne sais pas comment nous nous sommes retrouvés une heure plus tard à Saint Michel l'Observatoire, en Haute Provence, au sommet de la colinette qui domine le village.
Le temps était superbe, pas un nuage à l'horizon.
Une heure avant l'éclipse, les chiens se sont mis à hurler à la mort; puis, peu avant l'éclipse, un silence de mort. Pas un cri d'animal, pas un oiseau dans l'air, pas un souffle de vent.
Je n'ai pas le souvenir de l'assombrissement du disque, mais je me souviens de cette vision incroyable de l'ombre de la lune fondre sur nous en quelques secondes depuis l'horizon.
Ce souvenir n'est pas entaché d'exagération: je n'étais à l'époque qu'un simple curieux, pas encore accro d'astronomie.
45 ans après, c'est toujours un moment fort de mon passé.

Bertrand

Share this post


Link to post
Share on other sites
Y a -t-il eu un battage médiatique pour cet évènement comme il s'en produit actuellement pour ce genre d'évènement?
Beaucoup de monde?

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'avais 10 ans et ma mère m'avait permis de sêcher les cours du matin. C'était à Nice, grosse foule sur la promenade des Anglais. Gros battage médiatique. Vieux négatifs empilés et lunettes de soleil, les trucs qui feraient frémir aujourd'hui. Les mouettes se sont tues petit à petit jusqu'au silence de la totalité. A ce moment un grand "Ouaaahhh!" a parcouru toute la baie des Anges et la municipalité n'a rien trouvé de mieux que de rallumer la promenade ! Cela dit, ça avait une sacré gueule... Mes autres copains de classe n'avaient pas eu cette chance: école catho (Sasserno pour ceux qui connaissent) et ils étaient ... à la messe pendant ce temps là !
Curieusement, je garde le souvenir d'une couronne moins "bleu métallique" que la dernière de 99. Mais une totale dans un site pareil, ça ne s'oublie pas !
C'est parce que j'avais gardé un souvenir incroyable de celle-ci que j'ai tout fait pour voir celle de 99: les collègues de boulot que j'ai quasiment forcé à m'accompagner m'ont remercié après coup. Jamais ils n'auraient imaginé un spectacle pareil...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que mon beau-père l'a suivi pour la "Radio Télédifusion Française " de l'époque à bord d'un Noratlas de l'armée... Il faudrait se renseigner à l'INA...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
areuh areuh !!
Ben quoi, je manquais un peu de vocabulaire à l'époque... Le seul commentaire que j'ai eu de la part de mon père : "oui, il a fait nuit après le lever du soleil mais j'avais autre chose à faire que de regarder, fallait bien s'occuper des vaches"
Désolé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'étais à l'école primaire , les instits nous ont rassemblés dans la cour. Nous avons vu le jour diminuer et la nuit s'installer pendant quelques minutes . Un grand moment qui nous a fait ressentir une émotion assez particulière . Un silence pesant durant l'éclipse totale , une atmosphère empreinte d'une peur ancestrale . Puis au retour du soleil les langues se sont déliées .
La presse et la tv en ont largement parlé , c'était les débuts de la conquète spatiale , alors tout ce qui touchait le ciel était trés commenté .

[Ce message a été modifié par dva (Édité le 10-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
A propos de conquète spatiale, je me souviens de la première fois qu'on a vu passer un "satellite artificiel" (fin 50?). Il s'appelait "Echo 1". C'était juste une grosse boule d'alu gonflée dans l'espace pour bien réfléchir la lumière solaire. Les amerlos l'avaient lancé juste pour qu'on le voie et qu'on pense pas que seuls les Russes étaient capables de le faire. Déjà, une grosse entreprise de relations publiques...
Cela dit, on en revenait pas de voir une grosse étoile bouger ! Pareil, annoncé à fond par la presse et la radio.
J'ai vraiment l'impression d'être un dinosaure quand je raconte tout ça...

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'avais 9 ans, nous étions dans la cour de l'école primaire à Draguignan, j'ai des vagues souvenirs de la nuit qui tombe, le froid, un chien qui hurle, les cris des gamins quand la lumière revient....
Je me souviens aussi des filtres bricolés avec des pellicules photos ou des bouts de verre fumés à la bougie, ces filtres avec lesquels j'ai fait mes 1° observations solaires quelques années plus tard quand je suis tombé dans l'astronomie.
Mes yeux ont eu du bol d'en réchapper c'est pour ça que le laser vert, ppfff.....
Les jeunes faisez pas les cons, maintenant on trouve de l'Astrosolar pour une bouchée de pain et là il n'y a aucun risque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'avais 18 ans et suivais math-sup au Lycée Thiers de Marseille où j'étais interne. Pour ce matin-là, les internes ont obtenu la permission EXCEPTIONNELLE de sortir de 7h à 11h pour se rendre au nord d'Aix en Provence (sur les hauteurs de Venelles exactement) afin de pouvoir admirer l'éclipse totale. En effet, Marseille se trouvait en dehors de la bande de totalité.
Je me souviens de l'arrivée à Venelles en autobus, de la grimpée au pas de course au sommet de la colline du Vieux Venelles, de l'attente de "l'événement", des morceaux de vitre fumés à la bougie et du silence qui s'est abattu soudainement pendant que le paysage s'obscurcissait. Quelques secondes (pas plus !) surnaturelles où l'émotion est totale (c'est le cas de le dire !). Je me souviens aussi de la déception éprouvée ensuite, le spectacle étant bien trop court par rapport au "cinéma" que je m'étais fait en écoutant les médias pendant les mois et semaines qui ont précédé ce 15 février 1961.
Pour noyer cette déprime après l'orgasme, et fêter comme il se doit l'évènement, nous avons bu plusieurs pots au Bar des Platanes, et ne sommes rentrés au lycée qu'à 14 heures.
Gloire à nos surveillants et professeurs de l'époque qui ont encouragé ce déplacement et ne nous ont fait aucun reproche pour notre retour éméché et tardif !...

[Ce message a été modifié par Pedrito (Édité le 16-05-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour ces témoignages
Mais je crois qu'il y avoir d'autres membres qui l'ont vue
L'ambiance devait être extraordinaire Ahh, si j'avais la Doloréane de Doc et que je pouvais remonter le temps pour la voir cette éclips. Ahh!

Et sinon, y aurait-il des photos ou des vidéos du phénomène, et aussi de vieilles pages des médias, ça m'interresse

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu peux peut-être contacter Nice-Matin, ils doivent bien avoir des archives ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Trouvé ce commentaire sur le site de l'IRD/CNRS http://www.ics.cnrs-bellevue.fr/Activite/011107.htm :

- UN HEXAGONE, UN SIECLE ET TROIS ECLIPSES

Les trois éclipses totales de Soleil qui ont été visibles en France au cours du XXe siècle sont présentées ici : celles de1912, 1961 et 1999. Cela permet en particulier la comparaison de trois styles narratifs : En 1912, le cinéma est muet. Outre les cartons explicatifs, les personnages observant l'éclipse miment avec leurs mains le passage de la Lune devant le Soleil. En 1961, la prise de son cinéma exige un matériel très lourd : hors studio, un camion son de trois tonnes est nécessaire ! Aussi les documentaires, aux budgets modestes, sont-ils tournés en muet. les sons étant rajoutés par la suite en studio. En 1999, les progrès de la miniaturisation font tenir en une seule main tout le matériel de prises de vues et de sons devenus numériques . L'enregistrement direct est aujourd'hui la règle : dans ce troisième reportage pas une seule phrase off n'a été ajoutée."

Une compilation de Gilbert BIANCHI à partir de trois films, éclipse 1912 : ALTER EGO, éclipse 1961 : Gilbert BIANCHI, éclipse 1999 : Jean-Jacques NGUYEN.
Video VHS (2001). Durée : 20 minutes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this