Sign in to follow this  
yann35

L'instrument qui vous offre le plus de plaisir....

Recommended Posts

En Parallèle avec l'excellente discussion de Thclavel, Merci à lui.
Quelle configuration vous offre ou vous à offert le plus de plaisir?

Le choix est très personnel, difficile, le domaine vaste et très hétérogène en thème de qualité.
En vingt ans d'astronomie j'ai commencé sur un 115/900, un newton de 200 mm de fabrication personnel que j'ai toujours opérationnel, une lunette FC100/800 taka, une televue ranger de 70mm, et l'A&M 105/650.
J'ai eu beaucoup de plaisir avec chacun d'entre eux (excepté le 115/900 que j'ai revendu très vite pour acheter le verre et les abrasifs du 200)

Aujourd'hui, j'utilise cette lunette A&M 105/650 en visuel depuis quelques mois, elle est excellente et très compacte, idéale pour la balade. Je l’ai montée sur une monture Ayo de aok, du coup, elle est très vite opérationnelle pour les sorties.
Mes critères de sélection était : compacité et poids pour le transport, rapidité de mise en œuvre, qualité optique, mécanique, l'esthétisme (pourquoi je ne sais pas, la nuit ça a peu d'importance), et pas d'électronique.

Pour moi le meilleur instrument, c’est celui que je sort le plus souvent pour mon plus grand plaisir.

Pour information un lien du Test de l’A&M sur Cloudy nights à cette adresse : http://www.cloudynights.com/item.php?item_id=1649

A vous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Alors là c'est facile, c'est mon tout nouveau string telescopede 200mm fabriqué maison Il est plus petit en diamètre que le 250 de mon père dont j'ai hérité, mais d'une aprt c'est moi qui l'ai fabriqué et ça ça décuple le plaisir et sa monture Dobson est bien meilleure en rigidité et mouvements si bien que son utilisation est beaucoup plus confortable (en attendant que je reprenne la fourche du 250).

Share this post


Link to post
Share on other sites
1) Un tube optique Arcane 205 mm, que j'utilisais en Vendée et qui donnait de très belles images, très pures, bien contrastées. Ainsi je me souviens d'une nuit consacrée à des observations de Jupiter avec un ami photographe. Les disques des satellites étaient bluffants. La monture, en revanche, ne m'a pas permis de faire de bons clichés. J'avais acheté une des premières HISIS 22 -qui tourne toujours!- en 1994.

2) Le Meade 253 que j'utilise actuellement pour suivre ou chercher des Sn. Le tube me semble très bon mais le site, près de Carcassonne, est affecté par la turbulence. Images superbes de Mars, en 2003.
La monture...vous connaissez, je crois. Poses de 60", sans suivi, quand elle est bien "lunée".

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai cru me faire un gros plaisir avec un mak Intes M703 180/1800 et une Heq5 GoTo + lunette 70/400 et PL1-M pour l'autoguidage d'une ST7 ou d'un APN.
Non, vraiment tous ces fils reliés au portable, ce n'est pas mon truc.

Mon instrument préféré, c'est mon brave dobson 300mm souvent en station sur ma terrasse et que je promène sur tous les sites à la bonne saison.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut,
oui il fallait rebondir sur ce post !
le plus mieux kimatroué le c... c'est assurément le T600 de David V. Voila l'engin de mes reves, celui à même de les combler.
J'aimerai aussi me vautrer des nuits entières dans celui de Vincent Leguern.
Mais je rêve d'encore plus....

Sinon en perso, bien évidemnt mon tout dernier T400-c ultra machin-chose, et juste un poil avant, notre célèbre STROCK 250. Ca c'est de l'instrument !!!!

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mon vieux Mewlon 180 que je n'ai plus ,vendu pour un LX de 250 grosse erreur, a mon sens le meilleur des instruments "planetaire" de sa categorie (180/200mm) aucun defaut optique ou mecanique à ma connaissance,je le regrette tous les jours meme si mon instrument actuel n'est pas mal non plus (Cla...s)

Merci Yann et bon ciel à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je regrette de m'etre séparé de :

Lunette Apo Fluo Vixen 80x640.
Dobson Kepler 300/1500.

Et je n'aurais pas du me separer du Mewlon 180, revendu un peu vite suite aux turbulences internes, mais qui avait de reelles qualités optiques.

En plus de mémoire le revetement de miroir est hyper solide il est à toutes épreuves. Les accessoires specifiques Taka étaient aussi au dessus de mes moyens financiers.

J'ajoute mes nouvelles jumelles Canon stabilisées 12x36 IS, dont la qualité de piqué est exceptionnelle. si moins performantes que des plus grosses, elles sont légéres et la qualité compense le manque de diamétre.

[Ce message a été modifié par azin (Édité le 10-02-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mon Mak Orion 180. Une merveille absolue, même en ciel profond !
Le dernier premier quartier lunaire a été une tuerie sans bornes, jamais vu ça sur la Lune...
Un bon souvenir de la Pronto pour son diamètre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
un sibéria, télescope de fabrication russe (100/900)... pas vraiment beau mais une optique.... dans un tube en feraille massive, une stabilité.... géniale pour la photo sur son équatoriale allemande à pied colonne d'origine surdimensionné et alimenté (oui monsieur, l'était électric') en 12 volts... alternatifs !!! très folklo mais je n'en ai jamais retrouvé l'équivalent. vendu en 96 pour acheter un sc... optiquement valable mais un peu léger de monture !!!
oui, je le regrette mon sibéria....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, bonne idée...

De tous les télescopes que j'ai eus :

- L'Arcane 205 mm, parce que c'était mon premier télescope de bonne qualité. Ah les belles images ! Mais je ne l'ai malheureusement pas utilisé longtemps, l'ayant remplacé par un Mewlon 210 mm pour la transportabilité.

- Le Mewlon 210 mm, parce que c'est à mon avis le meilleur de tous les instruments que j'ai eus. Première image à l'oculaire : Altaïr, sans diffusion ! Avant-dernière nuit avec : Saturne, les anneaux bien refermés, et pourtant une Cassini parfaitement noire. Aucun autre de mes télescopes ne m'a montré une Cassini toute noire. Et Mars lors d'une opposition aphélique : on avait poussé le grossissement à 700 fois et quelques... C'est le seul télescope pour qui j'ai conservé une certaine nostalgie dans le sens que j'aimerais bien savoir ce qu'il est devenu et s'il rend toujours service (alors que mes autres matériels vendus, j'ai tourné la page).

- La monture EM200, tellement facile à installer, tellement bien conçue, avec son viseur polaire génial... C'est la seule fois où la mise en station n'était pas une corvée, bien au contraire.

- Le petit Kepler 200/1200 : je m'installais sur le tabouret et j'étais à bonne hauteur pour observer assis tout le ciel (au zénith il fallait un peu se redresser). J'ai exploré l'amas de la Vierge sans me lever du tabouret, aussi confortablement installé que si j'étais assis devant ma télé.

- L'Orion Optics 300/1200 en mode Dobson, pour la même raison pratique que le Kepler. Il sort rapidement, il peut se porter en un seul morceau, on reste assis pour observer (au zénith je m'assois sur les atlas), il fournit de belles images... Quand il y avait la comète Holmes, je le sortais pour des séances rapides, en semaine, entre les nuages.

- Le Lukehurst 495/2032, le télescope le plus "chiant" que j'ai jamais eu, mais c'est finalement lui qui m'a offert le plus d'observations "historiques". Comme ne le dit pas le proverbe : mon meilleur instrument, c'est celui qui sert le moins souvent.

- Mon premier oculaire de qualité : un orthoscopique Perl OR 12 mm. Le soir de sa première lumière, j'ai eu droit à une aurore boréale, alors peut-être que l'oculaire n'y est pour rien, mais quand même... En tout cas j'ai vu la différence avec mes anciens oculaires Huygens !

- Mon premier Nagler (un 9 mm type 6) : aussitôt essayé, aussitôt adopté.

Parmi les télescopes des autres :

- La lunette-guide 130 mm en parallèle au T60 du Pic. Une "bête" lunette achromatique, mais à F/15 je crois, et de qualité. Saturne, grossie à plus de x600, était d'une netteté telle qu'on aurait dit que quelqu'un l'avait découpé dans un morceau de papier et l'avait placé devant la lunette, en tout cas devant le ciel (oui, elle était devant le ciel !) Ses bords étaient coupé au cutter. Un dessin placé devant la lunette... Je n'ai jamais retrouvé une telle impression, pas même au Mewlon, à l'exception de ma nuit "historique" de la Toussaint 2006 au 495 mm. (C'est donc visiblement surtout une question de turbulence.) Lors de notre séjour, nous avions aussi observé Jupiter en plein jour (le 1 mètre, au-dessus de nous, avait pointé Jupiter, alors on s'est dit : faisons-en autant...) et, sur un fond de ciel bleu, elle montrait plein de détails. Et c'était mieux à la lunette qu'au T60 (le T60 d'alors - milieu des années 1990 - avait paraît-il quelques défauts, et puis on n'était sans doute pas des as en collimation).

- Le Dobson 300 mm de MatP, fabriqué à l'aide de cageots à légumes reliés par des manches à balai (je crois). J'ai lu dans un livre de Paul Couteau qu'Izar était une de ses étoiles doubles préférées, et c'est seulement après l'avoir vue au 300 mm de MatP, par une nuit sans turbulence, que j'ai compris pourquoi. Ce télescope a la particularité étonnante de tenir *debout* dans le coffre de ma voiture.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour moi, pas mal de tubes aussi avec le temps : 114/900 kepler G (avec une vrai monture à l'époque), mak703, mewlon180, FS78, mewlon210, FS102, dobson OO300, megrez (trois modèle de 80 et la 90) et enfin la FS128.

De tous : mewlon 210 qualité optique et mécanique de premier point (excellente), rapport diamètre/légèreté/transportabilité encore facile : 8kg dans un sac de voyage et il se monte sur une monture raisonnable (masse et cout !). C'est le premier tube qui m'a fait aimer le ciel profond : enfin de vrai détails : M51 notamment avec ses bras accessibles. Souvenir mémorable. Quel luminosité. Les étoiles doubles restent des billes. Quant au planétaire nul besoin de vanter ses qualités, il est juste redoutable. Il colle des raclées à la FS128 assez régulièrement en ce moment. Dernièrement, je lui ai trouvé une autre grande qualité : son back focus permet de monter une bino sans barlow miammmmmmmm ou avec. Il y a peu il m'a permis de voir Saturne à 460x en bino,le tout avec une image "parfaite". Grand moment aussi (la FS128 ne pouvait suivre en grossissement, l'OO300 ne suivait pas tout court faute de motorisation, je suis donc resté au µ210 sur équatoriale durant une heure)

bon ciel
Titix

Share this post


Link to post
Share on other sites
Peu d'instruments mais les voici dans l'ordre croissant de préférence (en nombre de Ouah! dans la nuit) :
- L60/800 astro-club (mes premiers Ouah de débutant)
- J11x80 Celestron
- TN215 ouvert à 5
- C11 (avec des Ouah uniquement en deep-sky)
- J25/45x141 Apo Miyauchi
- C14
Finalement, je vais commencer à croire Serge et les autres, le diamètre, ça y fait quelque part ! Seule la grosse bino semble déroger à la règle...

Share this post


Link to post
Share on other sites
totolesbaloches : « TEC140 sur paramount ME ..... no comment »

Ah ben non, c'est pas du jeu ! (Pareil pour les autres qui ne détaillent pas, ça ne vaut pas le coup...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oups doublon !!!

[Ce message a été modifié par Daniel (Édité le 10-02-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir à tous,

Difficile la question. En fait je les ais toutes aimé alors

- La première lunette fabrication maison avec un verre de bessicles récupéré avec mon père aux puces. Le tout monté dans un tube en cuivre en suivant les bons conseils de l'astronomie en 10 leçons.
Une monture pitoyable maison mais mes premiers anneaux de Saturne certes un peut flou.

- Le 150 * 750 fait maison sur la base d'un miroir Edmund Scientifique ramené des US. Il n'était pas mauvais le bougre, mais le gros plaisir a été la construction, des jours à cogiter au réveil, au boulot, au couché

- Ma Vixen achro 102*1000, échangé contre une tube de C8 en état esthétique moyen (il y a vraiment des cochons). Celle là pour le coup je la regrette.
Elle m'a donnée sur une GP ma meilleur nuit de ciel profond un jour d'été. tout était beau de la blinking nebula au cintre en passant par M57 et bien d'autre. Si je l'a retrouve je l'achète de nouveau. Lulu t'es où ?

- Le tube de C8. Je l'ai bien aimé parce que récupéré en mauvais état je lui ai refais une beauté (peinture, graisse, nettoyage des optiques). Il m'a donné un jour sur mon balcon de banlieue une vision de Jupiter à tomber.
Je pense qu'il avait du potentiel, mais je l'ai revendu avec la GP pour un Meade (pas de regret le Meade est mieux construit).

- Le Meade LX90 200mm. L'ancien propriétaire avait littéralement bousiller la molette de mise au point. Je l'achète pensant qu'il n'y avait que ça, mais non. Des vis abimée, et l'entrainement moteur défectueux (j'en ai fait une spécialité à force de retaper les cochonneries).
J'ai commandé les pièces chez Medas (molette, carte électronique, visserie neuve, graissage) et le voilà superbe. J'ai peut l'occasion de l'utiliser pour l'instant (mais ça devrait changer) mais je le trouve chouette. L'ensemble à fourche est super homogène.
La monture à fourche est vraiment faite pour les SC, je la préfère et de loin à la GP peut intuitive. Pour le moment pas de grand instant d'observation mais il est bon et je ne doute pas que nous fassions un bout de chemin avec de grands moments.

Le prochain, ou plutôt la prochaine, et bien j'aimerais bien doubler le LX avec une ED Vixen ou une NA 140, mais ce n'est même pas un projet juste un rêve comme ça, quoi que ... )

Non décidément aucun absolument mieux que les autres et aucun mauvais avec un pincement peut être pour la Vixen, plus rapide à utiliser.

A plus et bonne observation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ma lunette 150mm F6.6 achromatique filtrée qui m'a permis de reporter les EBC clouds sur mars en 2008 avec 330 et 430x! P/V 5.5 front filtrée comment, c'est une autre histoire,
Le T150F8 avec 300x sur mars pour monter EBC clouds tout autour de mars en 2008 avec P/V10 meilleur.
Tout le reste était strictement inefficace en visuel, sct entre autres.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir.

L'instrument qui m'offre le plus de plaisir reste rangé pendant la soirée d'observation!

Plus sérieusement, je suis incapable de répondre à la question tellement le match est serré entre mes différents instruments. Mon Strock 250 est le plus performant, il m'offre de belles images des planètes et du ciel profond lorsque les conditions ne sont pas trop mauvaises. Mais il faut l'installer et le mettre en température.
Ma lunette Meade 90/1000 est logiquement moins performante, mais elle a le double avantage d'être installée en 30 secondes, et de donner quasiment à coup sûr de belles images des planètes.

Bref, chacun de ces instruments m'offre du plaisir, la lunette pour les courtes observations et/ou sans prise de tête, et le télescope pour les observations plus fouillées.

[Ce message a été modifié par bruno thien (Édité le 10-02-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le souvenir le plus émouvant que j'ai concerne le mizar 100/600. Pourquoi donc je l'ai revendu ? pour un Vixen 150/750...
Après, j'ai été fasciné par la technique d'observation propre à l'AltAz et au GOTO appliquée aux SCT. Et ça continue encore... Pourtant, j'ai réessayé la monture allemande avec le CGE1400 qui était très bon mais l'AltAz me manquait alors je suis passé au Meade LX200 14" mais trop lourd, puis au CPC1100 avec une optique excellente qui m'a surpris mais qui ne pourra donner son maximum qu'avec une table équatoriale... et ce n'est pas mon truc...

A part ça en AltAz, j'aime bien aussi mon Orion XT10 avec son "PushTo"

Share this post


Link to post
Share on other sites
[hors sujet] Stanislas y a t'il un mail pour te joindre ou peux tu me contacter thclavel arobase wanadoo point fr
merci d'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir a tous.
moi c'est mon Newton Astam de 205 qui me procure le plus de plaisir...
aprés les jumelles 10x50 Lidl et ma lulu Achromatique de 155mm en planétaire...

bon ciel.

Catena.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this