Sign in to follow this  
domi60

Lampe rouge ou ?

Recommended Posts

Bsr,
je confirme, je suis presbyte, avec le rouge j'ai beaucoup de mal à lire les cartes!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je confirme aussi les propos de Skyrunner : Hypermétrope et presbyte avec l'âge, je ne suis plus capable de lire une carte en lumière rouge. J'en suis réduite à apprendre par coeur le pointage des cibles... Ca fait travailler la mémoire, c'est aussi excellent pour lutter contre le vieillissement!

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'utilise une grosse Mag-lite, très pratique pour repérer les galaxies mag 10-13 sur une carte bien blanche, mais j'ai un peu de mal à les trouver ensuite, c'est pas le pied...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Valère, t'es pénible !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Perso, je gare la voiture à côté du téléscope, je laisse les phares allumés.
Par contre, la dernière fois, les collègues m'ont jeté des pierres, c'est normal?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi j'utilise souvent un briquet, car j'oublie en général ma lampe, ou alors les piles sont à plat ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
S'il n'y avait plus tous ces petits plaisirs, l'astro serait monotone!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi j'en connais qui vous photographie en "lightpainting" pendant que vous observez tranquillement...Hein Penn...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

j'ai une lampe frontale rouge dont la marque est "petzl" (félicitations pour celui qui arrive à prononcer correctement )

C.P.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouups !! euh...Valère, t'es pénible !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
JD : "Bernard, sais-tu m'expliquer pourquoi la presbytie empire avec l'éclairage rouge ??? En blanc, je peux encore me passer de lunette, en rouge impossible..."


C'est tout bête, tout presbyte a besoin de lumière pour compenser sa presbytie et comme le rouge est bien moins lumineux, la pupille se dilate davantage, ce qui augmente la presbytie. D'ailleurs, à l'inverse, tu dois pouvoir lire facilement sans lunettes en plein soleil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem pour moi, mais la trouvant encore un poil trop forte en rouge, j'ai cours-circuité une des 3 piles avec un fil.
Autonomie assez... incroyable, des dizaines de nuis sans avoir changé les pipiles.
..... et j'oublie souvent de l'enlever en redescendant du spot....
Ho la tête du flic lors d'un contrôle à 5hoo du mat!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

pareil que Macfly51 mais pour sa petite soeur , un peu moins onéreuse et très économe en pile, RIEN à voir avec les anciens modèles à lampe à incandescence.

Une réussite

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sham, le problème de la profondeur de champ, ce dont tu parles je penses, a déjà été évoqué et ne semble pas en cause si tu veux bien relire plus haut ok.

Le soucis du rouge c'est plus compliqué que ça comme tout ce qui relève de la physiologie et qui bouscule pas mal d'évidence.
JD parles du problème blanc/rouge à intensité égale et extrêmement faible. Nous en parlons en tant qu'observateurs visuels extrêmes et pas de l'éclairage de confort pour la CCD ou autre. La pupille, à ces intensités, que tu sois en rouge vert ou blanc est de toute manière dilatée au max depuis longtemps.

Le choix du rouge a fait l'objet de nombreuses publications (vol de nuit avion et hélicos, marine, postes de sécurité...) versus blanc et vert. Les conclusions ne sont pas évidentes même si au final on utilise traditionnellement le rouge.

Sky runner a ouvert une piste intéressante qu'il faudrait documenter. Et le compléter par le chromatisme de l'œil qui n'est pas un triplet Apo loin s'en faut. Ce qui fait que le rouge, tombant "trop loin" sur la rétine par rapport au bleu , aggrave en quelque sorte la presbytie.

En fait l'usage des lampes dans notre activité nocturne concerne des domaines d'exigences très différentes et pas forcement superposables. Il y a un monde entre l'observation visuelle prolongée "de compète" après une heure d'accommodation nocturne totale, où même une diode mal placée te fout tout en l'air, et l'installation du matos photo et CCD dans l'ambiance bon enfant du groupe de copain qui cherche juste à ne pas éblouir.

Personnellement je n'ai pas une lampe mais tout un ensemble de lampes ( frontale, feux de vélo, stylo gadget...) complété par les systèmes plexi comme le lightwedge qui offre un éclairage uniforme très doux sur un demi A4. Pour ce dernier d'autres avantages comme le coté main libre, marque page dans l'atlas, et l'intensité indépendante de la position de ma tête avec le problème des lunettes de presbytie.

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 21-05-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir les astrams
j'utilise des petites lampes rectangulaires en plastique, que je peux tenir entre les dents quand j'utilise mes deux mains. Les frontales sont supers...sauf en observation de groupe ! Tu te tournes vers ton collègue et pan ! retour de sa pupille à la case départ !
a l'interieur de mes lampes, deux piles AA rechargeables alimentent une LED à faible intensité dépolie au papier abrasif fin pour diffuser un max.
VERT OU ROUGE ?
A mon tour la presbitie me gagne ! ma vision dans le vert s'est gâtée et les lettres sont moins nettes qu'avec le rouge.
il semble qu'il m'arrive le contraire des autres intervenants !
Cependant j'ai remarqué que l'intensité du rouge doit être plus forte pour y voir qqe chose, bien que le contraste soit bon.
Alors j'ai trouvé un compromis qui me donne entierement satisfaction : la LED orange ! bien sur l'intensité lumineuse reste extremement faible.
En tout cas le bleu ne me convient pas du tout : c'est vraiment très flou
Une petite question cependant : Si mais vision est très floue dans le bleu, floue dans le vert, et potable dans le orange et rouge > ne devrais pas avoir du chromatisme en lumière blanche ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
je suis assez partagée sur les frontales... Pour ne pas éblouir mes co-observateurs, je l'incline fortement vers le bas. Avantage, j'éclaire à mes pieds et sur la table où je pose mes oculaires et mes listes d'observation (ce qui est parfait) mais GROS inconvénient, j'en prends plein les mirettes car elle est bien trop proche des yeux. Du coup, je me la mets autour du cou et je voile le faisceau avec la main quand je suis dirigée vers les autres.
J'ai une diode verte (destinée au départ au dessin) montée sur un flexible de lampe USB pour PC avec un variateur et une pince pour un coin de table... C'est plutôt bien mais il faut encore baisser l'intensité qui reste trop forte même au minimum (de nuit, un rien vous éblouit, même si cette lumière n'est pas suffisante pour lire. Du coup, je pense que mon idéal serait un éclairage très faible sous une forte loupe.)

[Ce message a été modifié par Maïcé (Édité le 28-05-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this