Sign in to follow this  
ngc6240

amas couronne boréale

Recommended Posts

Bonjour à tous,


dans le genre objet hyper faible, à la limite
des grands télescopes d'amateur, qui a déjà observé l'amas de la couronne boréale?

Quel est le plus petit diamètre avec lequel cet amas ait déjà été observé?

Merci,


Bon cieux à tous,


ngc6240

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Salut,

j'avais pointé Abell 2065 au T300 et je n'ai rien vu du tout, j'avais pourtant un bon ciel et une carte détaillée.
Je me souviens d'un article d'astronomie magazine (d'A. Renou je pense) où il avait vu les plus brillantes composantes de l'amas (Goodwin 1, 2 et 6) d'aspect stellaire.

Voilà. Bon c'est clair que c'est pas un must, mais Abell 2065 a le mérite d'être l'amas de galaxies le plus lointain accessible visuellement aux amateurs (1 milliard d'al), donc ça vaut le coup de le tenter pour le fun.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Hale Bopp pour ta réponse.

Il est clair que cet objet n'est pas des plus esthétique.
Cependant, c'est un objet mythique.

Il a vraiment été observé dans un T400 (plusieurs composantes??). Quelle était la qualité du ciel?
D'où l'observation a-t'elle été faite?
Peut-on se procurer cet article qquepart et de quand date-t'il?
Même sous un ciel hyper limpide, un T300, cela me semble beaucoup trop peu pour ces flaques de lumières à peine visibles.
Je pensais que même avec un T450 ou encore un T500, cela restait difficile.


Finalement, c'est quand même cool d'observer des objets si faibles. (Em passant genre 30 min à l'oculaire et en vision décalée....).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je viens de regarder avec Guide. La plus brillante est de magnitude B=15,9. Ça fait environ V=15,0 ou un poil plus, donc accessible à un 500 mm sous de très bonnes conditions.

Un jour, j'essaierai peut-être...

Share this post


Link to post
Share on other sites
ngc6240 > je ne me souviens plus dans quel astronomie magazine c'était, ni quelles étaient ses conditions. Il interviendra peut-êre lui-même.

Bruno Salque > 15,0 de mag V, c'est pas énorme c'est vrai. Mais si la galaxie a un noyau plus brillant et ponctuel elle pourrait être localisable comme une étoile baveuse de mag 14 ou 14,5. Enfin à ce niveau y a plus vraiment de plaisir...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je viens de regarder dans le NSOG, G.R. Kepple a dessiné 10 galaxies sur son dessin fait avec un 16", F/D 5 à 300X (page 113)
"Under clear, dark skies of the Texas Star Party, ten extremely faint smudges could be glimpsed with averted vision."
16" ça fait 400mm. pas mal !
Abell 2065 a été noté avec une seule *. J'aurais pas mis plus

[Ce message a été modifié par HaleBopp (Édité le 27-11-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
Effectivement, c'est dans le n° 57 de mai 2004 d'Astro Mag que je parle de l'observation d'Abell 2065. Avec un T 400x250, les galaxies Godwin 1,2 et 6 sont très faibles. Ces observations ont été faites en Anjou à 15 kms à vol d'oiseau d'Angers (département 49) sous un bon ciel de campagne avec une très bonne transparence et une turbulence plutôt faible. La magnitude limite stellaire à l'œil nu est de l'ordre dans ce cas de 6 à 6,5. J'observe toujours lorsque les objets passent au méridien, ou un peu avant (mon horizon Est est nickel en terme de pollution lumineuse).Comme je le précise dans l'article, il faut impérativement une bonne carte de champ (voir le site signalé) pour se repérer très précisément. C'est à la portée d'un observateur averti dans un T 400 en plaine et certainement dans un T 300, voir moins en montagne ! Dernière chose, comme elles sont petites, il faut grossir dans tous les cas + de 200 fois pour gagner en résolution et en contraste. Voir ces galaxies n'est pas plus "difficile", si je puis dire, que de voir des étoiles de magnitude 16, car elles sont très petites (leurs magnitudes V est proches de 15 à 15,5). Je précise aussi que dans mes performances ultimes, je frôle avec cette optique la magnitude limite stellaire de 17 (En performance pure, pour les spécialistes du ciel profond, l'amas globulaire Hodge 3 dans NGC 147, ou la nébuleuse planétaire K 1-20 dans Andromède sont plus dures à voir). C'est vrai que j'ai une bonne vue mais j'ai déjà rencontré des "extraterrestres" doués d'une meilleure vue encore; donc pour eux, ça serait "presque facile" dans un T 400 !!! (Je rigole un peu mais j'étais là pour vérifier)
PS: je ne suis pas étonné pas l'observation de Kepple bien au contraire, cela confirme que sous un super site, tout est possible ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
Effectivement, c'est dans le n° 57 de mai 2004 d'Astro Mag que je parle de l'observation d'Abell 2065. Avec un T 400x250, les galaxies Godwin 1,2 et 6 sont très faibles. Ces observations ont été faites en Anjou à 15 kms à vol d'oiseau d'Angers (département 49) sous un bon ciel de campagne avec une très bonne transparence et une turbulence plutôt faible. La magnitude limite stellaire à l'œil nu est de l'ordre dans ce cas de 6 à 6,5. J'observe toujours lorsque les objets passent au méridien, ou un peu avant (mon horizon Est est nickel en terme de pollution lumineuse).Comme je le précise dans l'article, il faut impérativement une bonne carte de champ (voir le site signalé) pour se repérer très précisément. C'est à la portée d'un observateur averti dans un T 400 en plaine et certainement dans un T 300, voir moins en montagne ! Dernière chose, comme elles sont petites, il faut grossir dans tous les cas + de 200 fois pour gagner en résolution et en contraste. Voir ces galaxies n'est pas plus "difficile", si je puis dire, que de voir des étoiles de magnitude 16, car elles sont très petites (leurs magnitudes V est proches de 15 à 15,5). Je précise aussi que dans mes performances ultimes, je frôle avec cette optique la magnitude limite stellaire de 17 (En performance pure, pour les spécialistes du ciel profond, l'amas globulaire Hodge 3 dans NGC 147, ou la nébuleuse planétaire K 1-20 dans Andromède sont plus dures à voir). C'est vrai que j'ai une bonne vue mais j'ai déjà rencontré des "extraterrestres" doués d'une meilleure vue encore; donc pour eux, ça serait "presque facile" dans un T 400 !!! (Je rigole un peu mais j'étais là pour vérifier)
PS: je ne suis pas étonné pas l'observation de Kepple bien au contraire, cela confirme que sous un super site, tout est possible ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,


Merci Alexandre renou pour cette observation détaillée.
C'est tout à fait encourageant.

Je ne connais pas précisément les magnitudes des glx les plus brillantes de Abell 2065. Mais si elles atteignent m_V=15, c'est tout à fait à la portée d'un T400 (mag lim=15.11 pour m lim=6 à l'oeil nu). Maintenant prenons un ciel de mag=7, c'est comme si l'on observait avec un scope qui a un diam 1.6 fois plus grand : T400 sous ciel de m=7 est équivalent à T640 sous ciel de m=6.
Je suis agréablement surpris que même à 15km d'une ville comme Angers, le ciel soit déjà de m_V=6.5. Tant mieux!

Il est vrai que la difficulté des objets est très subjective et dépend très fort de l'observateur. En effet, avec mon T200, nous avons été deux à être sur à 90% d'avoir observé le sextet de Seyfert. La magnitude limite du ciel à l'oeil nu était aussi de l'ordre de 6.0. Alors que d'autres n'ont rien vu.

Bien sur, ce n'était pas en jetant juste un coup d'oeil à l'oculaire...

Bons cieux à tous!

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Mais si elles atteignent m_V=15, c'est tout à fait à la portée d'un T400 (mag lim=15.11 pour m lim=6 à l'oeil nu). »

C'est quoi, cette magnitude 15,11 ? Une magnitude stellaire ? Attention que la magnitude limite en galaxies est toujours plus faible qu'en stellaire (ensuite, ça dépend de la magnitude de surface). C'est bien une magnitude V ? (je pose la question parce qu'on trouve souvent des magnitudes B, et ce n'est pas du tout la même chose !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faut faire attention avec les magnitudes.

D'abord parce que 15,11 pour un 400 (donc 5LogD+2,1 si je ne m'abuse) c'est pour du stellaire et il n'y a rien de plus approximatif que cette formule savante. En pratique ça dépend du site, de la transparence, de la turbulence aussi, de l'aluminure, des oculaires, du grossissement utilisé, etc...

En plus ici on ne parle pas d'étoile mais de galaxie. C'est à dire sa magnitude rapportée à une surface, donc toujours plus faible qu'une étoile à chiffre égal.

De plus et c'est ça le plus important, qu'il s'agisse de mag V ou B ou de brillance surfacique (qui n'est pas forcément une indication plus fiable sur son aspect à l'oculaire), la magnitude d'une galaxie n'est pas uniforme. Une galaxie est souvent plus brillante au centre et moins à la périphérie. Ce qui fait qu'on peut quand même localiser certaines galaxies même très faibles, mais on ne voit que leur noyau plus brillant.
Ca me l'avait fait avec la FS-128 où j'avais vu un truc à la place des petits compagnons de NGC 7331. Or quand j'ai vu leur magnitude, je me suis dit illico que j'avais fumé. Et avec le recul je pense que j'avais vu les noyaux de ces galaxies, bien plus brillants que la magnitude de la galaxie elle-même (qui est une moyenne sur la surface).

Plus récemment encore avec le T300 je voulais pointer une spirale barrée vue de face. Or à l'endroit voulu je tombe sur une spirale vue de profil. J'ai cru mettre trompé mais non ! Parce qu'en fait, ce que je pensais être le bulbe était le noyau et ce que je voyais comme le disque vu de profil était la barre ! Et le vrai disque de la galaxie (donc circulaire) n'était pas visible.

Voilà tout ça pour dire que les magnitudes des catalogues c'est souvent trompeur.

[Ce message a été modifié par HaleBopp (Édité le 28-11-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rebonjour,


Tout à fait d'accord avec ce qu'il vient d'être dit.
Ma remarque avait seul but de signaler qu'il vaut mieux avoir
un ciel hyper noir et un dobson moyen (T300-T400) qu'un ciel
de banlieue avec un T500-T600.

La formule précitée pour la mag limite est évidemment pour un objet stellaire. Mais les glx de l'ams Abell 2065 sont quasi stellaires. Ensuite, il est vrai que cette formule est obtenue en se basant sur une pupille de l'oeil de 6mm.
Attention que la formule 2.1+5log(D) est valable lorsque la mag à l'oeil nu est de 6.0!

En d'autres termes, il s'agit bien d'un ordre de grandeur.
Il est clair qu'en scrutant à l'oculaire pdt 30 min par la vision décalée, on gagne aussi facile une magnitude...

Il y a aussi bien sur d'autres paramètres comme le filtre dans lequel la mag est donnée (souvent plus brillant en V qu'en B pour les glx) ou bien si il s'agit d'une mag bolométrique (intégrée sur tout le spectre elm).

Le contraste d'éclat entre le noyau de la glx et le disque joue en effet bcp : la glx ngc891 est réputée fort faible avec une magnitude de surface très faible. Cependant, pas mal d'observateur l'ont déjà vue avec de petites optques (T100-T200) car le noyau est plus contrasté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La formule de la magnitude limite s'applique à quel grossissement? Parce qu' en terme de détection, il y a une sacrée différence entre un G équipupillaire et un grossissement fort.

Dimanche soir, à 50 KM de paris,M 6,2 visuelle au zenith en vision décalée, j'ai repéré des amas globulaires de M31 au Dobson 300.
G73 (14,9) et G150(15,4) ont été vus en vision décalée, à 280 X (A faible G,je n'ai rien vu).
Je sus sûr qu'avec une turbu très faible et un grossissement dément, on peut voir plus faible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nicolas, je suis d'accord avec toi.
Plus on grossit, plus on assombrit le fond du ciel
et donc les objets faibles ressortent un peu mieux.

Cependant, je mettrai un bémol, car pour un diamètre fixé,
on ne peut pas trop grossir. En effet, même sous un ciel
avec peu de turbulence, le grossisement maximum est de l'ordre
de 1.5 à 2 fois le diamètre du scope en mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this