Sign in to follow this  
michel06330

meade lightbridge 16"

Recommended Posts

Bonjour,

Voilà, hier soir les nuages se sont sufisamment espacés pour me permettre des observations plus longues avec ce nouvel instrument.
Une petite averse avait bien lavé le ciel mais on est quand même à 3 jours de la pleine lune et ce n'est pas l'idéal pour les nébuleuses et galaxies.

Je passe tout de suite à la conclusion: les images que donne ce tube me comblent de bonheur: le piqué des étoiles est parfait dans tout le champ des Naglers.
J'avais lu des témoignages d'images pâteuses et j'étais un peu inquiet; c'était effectivement le cas sans correcteur de champ. Avec une ouverture de 4.5, le Paracorr est indispensable et l'instrument est alors totalement transformé.

Pas de problème non plus de mise en température puisque ce LB16" est à demeure sur une terrasse, bâché sous un parasol.

Reste le PO d'origine qui a toujours du jeu; le poids combiné du Nagler 26 et du Paracorr n'arrange pas les choses, un MoonLite CR1 le rempacera bientôt.

Les vis de collimation du secondaire donnent des mouvements parfois inattendus, mais on y arrive. Le problème est qu'avec le jeu du PO, rien n'est jamais acquis; il reste à espérer qu'avec l'oculaire, le crayford se calera comme avec le laser ou le cheshire.

J'attends toujours la table équatoriale commandée chez Geoptik. Celle que j'ai construite pour mon 300 ne porterait pas les 60kg du 400. De plus, la Geoptik se réinitialise automatiquement et ça, j'en avais vraiment envie .

Je ne suis qu'un amateur de visuel en ciel profond et ma perception des images est purement subjective: ou c'est propre ou ça ne l'est pas.
Je le dis tout net, en ce qui me concerne, ce miroir chinois sans certificat de qualité n'a rien à envier à mon 300 Orion Optics Hilux garanti L/8.

On le sait, la qualité finale d'une image dépend de tous les éléments de la chaîne optique. Dire qu'un miroir est pourri parce qu'on n'a pas mis le correcteur de champ qu'il faut, dire que la collimation ne tient pas parce que le PO a du jeu, sont de fausses conclusions.

Malgré tout, mon témoignage ne peut que s'insérer dans une statistique. Je suis peut-être tombé sur un bon numéro, je suis peut-être spécialement tolérant, je ne suis pas à l'abri non plus d'ennuis ultérieurs.

On verra .

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Hello Michel,

Content que tu ais pu observer avec ton nouveau jouet et qu'en plus il te donne de belles images.

Bonnes observations Et bon ciel

à bientôt

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hi Eric,

Oui, au bout du compte, je suis ravi.

Je me demandais si la course au lambda, pour moi petit amateur sans compétences ni ambitions astronomiques, était bien justifiée. C'était peut-être un pari à la con d'acheter cet instrument d'entrée de gamme à l'optique industrielle.
Je n'ai pas laissé le temps à Franck de faire son "service plus", trop impatient sans doute et je ne sais rien d'une analyse chiffrée qu'il aurait pu me produire.

C'est ce que je vois dans l'oculaire qui me satisfait, même s'il reste des points de détails à régler.

J'attends avec impatience la table équatoriale et la bâche adaptée à ce tube pour parfaire le setup domestique de mes observation quasi quotidiennes .

Michel


Share this post


Link to post
Share on other sites
salut,

sans pousser à la consommation, un CR2 avec mise au point démultipliée est un plus certain en visuel.
Les 16', c'est bien !!!!

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,
Très interressant ton topic, d'autant que moi aussi je louche sérieusement sur ce dobson, mais je n'ai pas eu le loisir de l'essayer (ni de voir dans un 400 d'ailleurs)

Je possède également un 300 (XT12)et ne fais et ne veux faire que du visuel...

Aussi je souhaiterai connaitre tes impressions sur des objets en comparant avec la vision dans ton 300,

Galaxies, nébuleuses, amas, toutes les images vues au 400 sont vraiment plus détaillées ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Serge > J'ai un CR1 sur mon 300 qui me satisfait; le CR2, oui pourquoi pas si avec le PO d'origine démultiplié 1/10, je me rends compte que la démultiplication m'est utile. Avant de tout jeter, je vais tout de même voir à l'usage.

Thierry24 > Pour l'instant, il y a trop de lune pour vraiment tester la comparaison. J'ai la chance d'avoir une très grande terrasse et je compte bien mettre les 2 instruments en station pour viser le même objet dès que le ciel redeviendra un peu plus noir, autour du 14 juillet sans doute.
J'essaierai de tenir compte de la différence de focale, aggravée par l'obligation d'utiliser le Paracorr sur le 16".
Je reprendrai alors ce topic pour donner mon sentiment.

J'ai acquis ce 16" pour un usage uniquement domestique; il n'est pas en concurrence avec mon 300 que je garde pour mes déplacements et qui lui, entre tout entier dans le coffre de ma berline non transformable en break, compris sa table équatoriale.

Le 16" reste à demeure en station, couvert par une bâche et un parasol étanche; en revanche, je démonte le secondaire et j'enlève les tubes. Il ne reste donc plus que la base sur la table équatoriale (que j'attends) et l'élément du primaire.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super, c'est exactement le genre de comparatif que je recherche

une autre questions :

Lors de la achat du 16", tu as comparé le LB avec le nouveau Kepler 400 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, le système des 3 tubes coulissants ne m'inspire pas confiance.

Le système Serrurier a fait ses preuves, il est isostatique: les tubes ne sont sollicités qu'en compression ou traction. Aucune flexion dans le système qui est alors infiniment rigide.

Le système à 3 tubes coulissants est hyperstatique: il fonctionne par encastrement des 3 coulisses à leurs extrémités. Les coulisses sont sollicitées principalement en flexion, ce qui induit mathématiquement une flèche.


Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quelques petites précisions.

Un système en triangulation (Serrurier) n'est pas infiniment rigide, loin de là, et un système qui marche en flexion n'est pas forcément moins bon.

Les concepts "isostatique" et "hyperstatique" expriment les degrés de liberté d'un système mécanique, ce ne sont pas des qualités ou des défauts ! Dans le cas précis qui nous concerne ces mots ne veulent vraiment rien dire.

Tout cela juste pour dire qu'il vaut mieux éviter les idées préconçues, et évaluer les télescopes sur le terrain. Il est dommage d'écarter le Kepler 400 sur base théorique, il est bien possible que la stabilité soit parfaitement au rendez-vous.

Robert

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'ai vu deux kepler...
mise au point impossible avec le 15mm fournit!
obliger de changer le PO pour un "low profil"

perso j'utilise un LB 16" depuis maintenant 2 ans avec le plus grand des bonheur! a part le soucis d'équilibrage, poids de 2 kilos en plus sur le primaire et changement de "frein" d'origine par une plaque d'acier et des patins c'est un regal!

quand à la difference entre un 12" et un 16". c'est pas le jour et la nuit mais presque
pour avoir utilisé pendant plus de 7 ans un 12" et maintenant un 16"... je peux plus revenir en arrière!
maintenant un 20"... je dirais pas non

Share this post


Link to post
Share on other sites
Houdini > Je ne vais pas discuter ici de statique théorique mais j'ai effectivement employé une sémantique d'ingénieur propre au métier que j'ai exercé bien des années et qui peut être mal comprise.

J'exprime simplement les raisons qui m'ont fait préférer un type de montage à un autre. Choisir le système coulissant à 3 tubes est tout aussi respectable.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Michel,

Sur l'aspect sémantique, j'ai indiqué plus haut les points où tes explications ne tenaient pas la route.

Sur le fond, on est d'accord qu'un système en treillis représente le meilleur rapport rigidité/poids, mais cela ne rend pas tous les autres systèmes inutilisables.

Pour rappel, il y a plein de télescopes qui marchent principalement en flexion, cela s'appelle le "tube plein" .

Robert

Share this post


Link to post
Share on other sites
Houdini > On ne doit pas parler de la même chose.
Une poutre articulée à ses 2 extrémités est isostatique: tubes du Serrurier.
Une poutre encastrée à ses 2 extrémités est hyperstatique: glissières du Kepler.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
si on joue comme ça, seule une structure triangulée à 6 tubes et articulée sur rotules est isostatique, un 8 tubes est hyperstatique de degré 1 (et p'ete même plus, j'ai pas calculé...).

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne suis pas certain que ce débat purement théorique intéresse beaucoup de monde.

Le système Serrurier a beaucoup de recul et donne satisfaction même après de longs usages; je l'ai préféré pour cette raison.

Le système à glissières est nouveau; on verra bien si les encastrements des glissières prennent ou pas du jeu avec le temps.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, bon, il faut peut-être arrêter de sodomiser les drosophiles, Michel à écrit

" Non, le système des 3 tubes coulissants ne m'inspire pas confiance."

...une opinion toute personnelle dont il nous fait part ,puis il nous indique rapidement ce qui motive sa réserve, mais il n'a pas été au delà!
Il n'a pas dit, me semble-il, que tel ou tel télescope était une daube immonde et qu'il était absurde de l' acheter...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon pour résumé
Quelles sont les différences de détails en visuel entre un 300 et un 400 (en matos chinois de base et non retouché artizanalement) sur :

une galaxie,
Une nébuleuse,
Un amas,
en planétaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
...Le matériel "chinois de base" étant de production assez inégale, pas forcément évident, la comparaison serait plus facile justement avec des scopes répondants à des cahiers des charges plus précis...

Hors sujet: ...C'est étonnant ce que l'on peut voir dans un très bon 300 bien réglé ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thierry24 > Dès que le ciel sera plus sombre, je te donnerai mon sentiment après avoir observé le même objet dans mes deux instruments placés en station côte à côte.

Maintenant, j'ai eu l'occasion plusieurs fois de regarder dans un 400 lors d'observations avec des amis, notamment au Restefond; il y a plus de lumière, c'est évident et très net sur les bras des galaxies.
Je dirais que moins l'objet est brillant et plus la différence se fait sentir: on voit alors des détails invisibles dans un diamètre inférieur.

C'est ce qui justifie, je pense, que les amateurs de visuel s'équipent de diamètres de plus en plus grands. Et c'est bien entendu ce qui m'a motivé.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis d'accord avec toi Astroviking, mais je demande juste un comparatif "à l'arraché " (dans le jargon biker...) c'est à dire, tu regardes et tu dis, tiens ça on le voit ainsi par rapport à dans un 300.

La réponse qui m'interresse le plus est : vois t'on les bras spiraux des galaxie (mais je crois qu'on doit plusieurs à attendre ça...)

Je dois dire que je les vois sur mon 300. Pas à chaque soir et pas toutes non plus, mais qu'en même assez souvent. Bon ça saute pas non plus au yeux heinnnnnnnnn, faut pas réver, mais pour un oeil exercer, ça le fait comme diraient les jeunes.

Il est vrai que chez moi en Périgord Noir, j'ai la chance d'avoir un bon ciel et que je suis aussi un maniac du laser de colim (comme dirait mes potos des RAGP) et n'hésite pas à retoucher ma colim plusieur fois par nuit pour avoir un matos toujours réglé.

Je pourrais me contenter de mon 300, mais ces fameux bras spiraux que j'aimerai voir du premier coup d'oeil, ça me tente...

Et puis je n'ai malheureusement pas non plus les moyens de m'offrir un matos Français ou un diametre plus grand, d'où toutes mes questions sur ces deux 400

OUps Michel, tu veins de répondre pendant que je tapais mon post, merci de tes précieux renseignements

[Ce message a été modifié par thierry24 (Édité le 07-07-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
...sinon oui, Michel à raison...

Tu es de Dordogne... Bien sur tu seras des notre aux RAAGSO?!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Malheureusement non, je serai au Futuroscope ce WE là

Dommage pour moi, se sera pour une prochaine fois...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, le système des 3 tubes coulissants ne m'inspire pas confiance.
-------------------------------------------------------------------
Quelque soit le système (isostatique ou hyperstatique), les contraintes et les déplacements doivent rester bien inférieurs à des valeurs admissibles.
Après, il faut comparer les différents systèmes sans oublier que d'autres éléments peuvent intervenir : variations de température, phénomènes d'instabilité, torsion, effets dynamiques dus au vent, fatigue, etc ...

Tu as raison si le système à 3 tubes coulissants n'est qu'un joujou marketing mal dimensionné par les chinois.
Mais pour dire cela, il te faudrait tester le système par le calcul ou sur le terrain.
C'est exactement le même problème que pour l'optique que tu défends très bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this