Sign in to follow this  
dragonlost

Les photos dans ciel et espace

Recommended Posts

Aries51, j'avais préparé une longue réponse...

...Mais, j'ai préféré ne pas la poster (bien que très courtoise) afin de ne pas entamer de polémique stérile (pourtant, elle m'a pris du temps vu que je ne tape qu'avec un doigt )...
Disons qu'Emmanuel Fontaine en a dit l'essentiel...

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 24-09-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Si toutes les revues s'adressaient au même public ça serait vraiment très con non ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
A mon humble avis, C&E avec ses belles photos, a bien sa place dans le paysage diversifié des revues astros, comme l'a dit très métaphoriquement Bruno. N'oublions pas que notre passion a de multiples facettes et niveaux, ce qui fait en grande partie son énorme intérêt et sa puissance éducative ... : j'ai commencé mes lectures astros magazines par la vulgarisation, Science & Vie il y a 30 ans, puis ce fut Ciel & Espace, pour y rajouter ceux plus sur la pratique avec Astronomie magazine et astrosurf magazine, et plus récemment sur les articles plus orientés science de Pour la Science voire les articles publiés dans les revues pros.
Quelle chance on a d'avoir un tel choix!

Maintenant pour en revenir au sujet principal, les photos dans C&E, c'est vrai qu'elles sont jolies à regarder, mais me semblent parfois un peu inaccessibles surtout en ciel profond. Si je veux voir des photos plus variées en niveau, je vais faire un tour sur la galerie d'images du forum (c'est pour cela que j'y publiais mes photos de CP faites avec du matos simple et en banlieue toulousaine d'ailleurs ).

Faites votre choix ...


Marc
http://astrosurf.com/delcroix

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Maintenant pour en revenir au sujet principal, les photos dans C&E, c'est vrai qu'elles sont jolies à regarder, mais me semblent parfois un peu inaccessibles surtout en ciel profond. "

je pense que dragon-perdu parlait des images en ciel profond, car les quelques images planétaires de CE n'ont bien souvent rien d'inaccessibles (les dernières de Peach, ça c'est de l'inaccessible planétaire)

JP

[Ce message a été modifié par Jipipi (Édité le 24-09-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chouette polémique qui démarre plutôt bien....
Mongrain de sel en quatre points:
1- Je ne regarde les photos de la gallerie que s'il s'agit de photos faites avec du matos analogue au mien ou à ma portée, sans pour autant cracher sur ce que font nos gourous (non, non je ne citerai personne!)
2- Moi j'aime bien les pub dans ciel et espace, surtout celles concernant le matos: elles me font rêver et je guette toujours l'accessoire ultime qui fera de ma monture chinoise une ASA avec une EP de 0,0000001...
3- Quand il n'y a pas de test de matos dans Ciel et Espace, je peux dire que je suis plutôt déçu
4- Et enfin, cela ne me fâcherait vraiment pas qu'à la place d'articles du genre "les relations sexuelles dans l'espace"(j'ai pas encore fini d'explorer le sujet sur le plancher des vaches!) on nous mette des topos pour la modif d'une webcam ou la réduction du jeu dans les engrenages d'une monture, la fabrication d'un oculaire réticulé ou encore le fonctionnement d'un goto... Il y a plein de sujets

Ciel et Espace, il faut cependant le rappeler, reste une de mes revues préférées dont je guette la sortie chaque mois. Et puis je dois reconnaitre qu'ils ont quand même publié une image que je leur avais envoyée, faite avec un matos à moins de 320 dollars (tube, monture, Webcam et barlow comprise). Le commentaire accompagnant l'image disait juste que la photo était pas mal mais que c'était surtout parce que je l'ai prise pas loin de l'équateur. Un peu piqué, je fus, mais fier quand même de dire à tous qu'une de mes images avait été publiée!

Amicalement.

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites
bjr,
je suis un peu d'avis avec Mack Jack, le but n'est pas de dénigrer Ciel et Espace, mais de donner nos avis et nos souhaits , je pense que la revue en tiendra compte. j'aime bien les pubs également, ça fait toujours rêver,j'aime regarder aussi les photos, mais comme je le disais précédemment j'aimerai avoir plus de détails sur l'objet représenté,ça peut aussi intérêsser le grand public! puis je constate depuis quelques temps qu'il y a peu d'éssais de matos,et c'est vraiment ce qui nous intéresse, et pourquoi pas une rubrique démontage du matos avec une analyse de la qualité de fabrication, très utile pour tout le monde!
Voilà, longue vie à Ciel et Espace!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi c'est la première chose que je regarde, les photos des amateurs, et si vous voulez, vous pouvez aussi participer au concours des photos amateurs sur leur site : regarder celle qui est en tête de concours "Clavius", ce n'est pas forcément la plus belle :
http://www.cieletespace.fr/challenge

Marcus

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fait une photo du ciel entier avec un APN et une GPDX... Je me demande si çà pourrait intéresser Ciel et Espace... Mmmmmmh, je vais peut-être leur envoyer...

Superbaltringue

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouai ben pense à leur demander de mettre un encart central dépliant, des fois que la photo soit un peu grande...

Pour ma part, j'ai été abonné à C&E, puis Astronomie Mag, et depuis quelques années à Astrosurf magazine, j'aime bien ce dernier, les CROA de Bruno SAlque et tout et tou, impeccable en ce qui me concerne, chacun ses gouts !
JMarc

Share this post


Link to post
Share on other sites
JP dit:
quote:

je pense que dragon-perdu parlait des images en ciel profond, car les quelques images planétaires de CE n'ont bien souvent rien d'inaccessibles


C'est clair, le planétaire à l'intérêt d'être très accéssible en moyens et en lieu d'observation ...

JF dit:

quote:

3- Quand il n'y a pas de test de matos dans Ciel et Espace, je peux dire que je suis plutôt déçu


Entièrement d'accord; il faut reconnaitre que quand il y a un article orienté très amateur, la plupart du temps écrit par Jean-Luc comme pour les tests matos, c'est du très bon article !


Marc
http://astrosurf.com/delcroix

[Ce message a été modifié par Marc Delcroix (Édité le 25-09-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est bien simple, l'objectif de Ciel et Espace c'est le business!

J'ai récupéré des vielles revues Astro-Ciel, et c'est que du bonheur!

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
C'est bien simple, l'objectif de Ciel et Espace c'est le business!

J'ai récupéré des vielles revues Astro-Ciel, et c'est que du bonheur!


ouf !!!!!
d'un autre coté C&E est toujours la et astrociel disparut.
et personne pour se demander pourquoi ?

le but d'un magazine est quand même de se vendre, s'il ne se vend pas il disparait
c'est aussi simple que cela.


Frédo
Matériel à vendre
___

carte de pollution lumineuse /// forum avex /// meteo

Share this post


Link to post
Share on other sites
"ouf !!!!!
d'un autre coté C&E est toujours la et astrociel disparut.
et personne pour se demander pourquoi ?"

Te rappelles-tu de ce qu'était Ciel et Espace au début, c'est à dire avant le putsch des vautours? Ce n'est pas mon époque mais on m'en a raconté des choses en message privé, ce n'est pas très joli tout çà.

Pour moi Pierre Bourge représente la vraie astronomie amateur.


Le côté "flashy" de l'astronomie amateur çà ne m'intéresse pas. Lors d'une soirée publique d'observation çà impressionne bien plus les gens de voir dans un télescope fait maison que dans le dernier Meade ou Takahashi. Une Voie Lactée ou une Saturne en diapo çà n'émerveille pas moins le grand public que l'image de tel ou tel astre faite avec la meilleure et la plus onéreuse des caméras CCD.

J'ai arrêté l'abonnement à Astrosurf Magazine car je ne lisais pas tout et c'était alors cher, d'autant plus que mon club est abonné et que je peux donc l'y lire ici. L'Astronomie n'est pas mal pour l'aspect histoire de l'Astronomie mais certains articles ne sont pas réussis (comme le test de la nouvelle 130 Astrophysics, où ne figure aucun test autre que photographique!!!) et les éphémérides régressent. Astronomie Magazine c'est vraiment bien pour le débutant (je conseille très souvent cette revues aux nouveaux arrivés) mais arrivé à un certain niveau çà ne nous apprends plus grand chose. Bilan: j'achète environ 2 numéros par an d'Astronomie Magazine et de Ciel et Espace, et la plupart du temps j'achète l'Astronomie. Mais il me faut aussi le guide du ciel de Guillaume Cannat pour les éphémérides.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Pour moi Pierre Bourge représente la vraie astronomie amateur.

oui... celle qui ne se vend pas...
le but d'un magazine n'est pas de disparaitre
j'ai ouïe dire des malheurs de P Bourge, perso n'ayant que des infos de seconde main , je me garderai bien de juger, mais de toute façon, la n'est pas le sujet., il vrai qu'il y a peut etre a dire, mais de quoi on parle ????


quote:
Le côté "flashy" de l'astronomie amateur çà ne m'intéresse pas. Lors d'une soirée publique d'observation çà impressionne bien plus les gens de voir dans un télescope fait maison que dans le dernier Meade ou Takahashi. Une Voie Lactée ou une Saturne en diapo çà n'émerveille pas moins le grand public que l'image de tel ou tel astre faite avec la meilleure et la plus onéreuse des caméras CCD.

si tu montre que des diapos flou avec des nébuleuse pleine de grain et moche tout le monde sera content. mais si derrière tu colles la dernière prode de N. Outters, le premier blaireau de base verra qu'il y a un bon qualitatif entre les deux.
Que C&E vive avec son temps ne me choque pas, qu'il fasse et défende l'astronomie amateur actuelle ne me choque pas.
l'astronomie des montures rouillé a son charme, mais si tu veux continuer a vendre ton magazine et donc vivre de ta passion tu va vite t'apercevoir que tu va pas en faire tes choux gras de l'astronomie à papa.


quote:
J'ai arrêté l'abonnement à Astrosurf Magazine car je ne lisais pas tout et c'était alors cher, d'autant plus que mon club est abonné et que je peux donc l'y lire ici. L'Astronomie n'est pas mal pour l'aspect histoire de l'Astronomie mais certains articles ne sont pas réussis (comme le test de la nouvelle 130 Astrophysics, où ne figure aucun test autre que photographique!!!)

bref il te faut un magazine customisé pour toit tout seul
j'déconnnnnee


Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut à tous
C et E, c'est devenu plutôt une revue d'astro générale, c'est pourquoi on y voit plus des photos d'observatoire ou de "ubeule".
quant à Astro mag , c'est plus du domaine pratique. Mais à mon gout, il ne se passe pas assez de choses pour l'acheter tout les mois. Pour les essais de
de nouveau matériel : c'est intéressant, mais ils ne sont pas vraiment libre de dire le fond de leur pensée sur tel ou tel instrument car ce sont les annonceurs qui prêtent le matériel. on vois parfois des essais ou ils sont bien embêtés pour trouver des qualités à un appareil plus que médiocre.
A+
Joseph

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca me fait toujours marrer, les combats d'arrière garde:

Les astrams qui s'accrochent à l'argentique, et qui disent que le numérique est pas si beau.

J'estime beaucoup Pierre BOURGE, d'ailleurs j'ai lu son livre,
mais ceux qui sont scotchés aux méthodes d'il y a 20 ans (bricolages ficelles, élastiques et carton), je les trouve pathétiques aujourd'hui, sauf s'ils ont 10 ans.

On trouve normal qu'un jeune de 20 ans achète une moto de 10 à 15.000€,
Réalise-t-on le matos astro qu'on peut avoir avec cette somme?

J'ai 64 ans et une santé moyenne, j'ai commencé l'astro il y a 3 ans et pour le budget de quelqu'un qui fume 1 paquet par jour (2000€ par an) j'ai aujourd'hui EQ6, FSQ, STL, autoguidage, DMK, pas de webcam (obsolète) et j'ai construit mon observatoire.
Une partie de mon matériel est d'occase (eBay) et je n'utilise que des graticiels.
J'ai également évité de changer de voiture...pour financer mes acquisitions de matériel astro.

Ce qui me motive dans les magazines style Astronomie Mag, ce sont les photos meilleures que les miennes, m'incitant à améliorer ma technique et mon matériel, j'ai envie d'avancer, de faire presque aussi bien que Riton, TL, C Buil, etc...

Actuellement, j'apprends la technique du mappage couleur mode lab type Hubble, C'est quand même blufant de montrer à ses enfants que le « vieux » peut tirer des posters de M42 presque aussi joli que ceux des magazines!

Si un nouveau matos ou nouvelle technique apparaît, ça m'intéresse, j'ai envie de m'y mettre.
Si je dois stagner dans la médiocrité, je préfère faire autre chose...

voilà, ça fait du bien de vider son sac,

Bon cieux à tous,
Red Daron

Share this post


Link to post
Share on other sites
De toute façon serait-on plus heureux avec des images prises avec du matos abordable? Sans doute que non. Depuis que C&E a choisi de se détourner des astronomes amateurs en se focalisant sur les amateurs d'astronomie je ne l'achète plus (avant j'attendais sa parution avec impatience chaque mois) et c'est pas quelques images d'amateurs qui changeront la donne.

Seb
http://www.astrociel.net

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
RedDaron

je plusoie de tout mon poids
parfait

Seb : bien vue le distinguo, mais je ne suis pas d'accord sur le fond.
perso j'appelle ça une ouverture a un lectorat élargit (les amateur ne sont pas oublié il faut pas charrier).
et si ça peut faire tomber dans l'astronomie plus de gens, je dis tant mieux...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fredo-> T'as l'air beaucoup trop content de ce journal...Ca nous change tellement, que tu sois content de quelque chose et que tu le défendes avec ta véhémence habituelle, que ça a l'air louche...lol

Marc Delcroix-> Plutôt d'accord avec toi sur "l'accessibilité" des photos planétaires de la galerie photo de Ciel et Espace...

Pour revenir au sujet, je dis pas que C&E est nul, que c'était mieux avant et tout ça...
Ce que je dis juste, c'est que l'intérêt d'un article sur les "relation sexuelles dans l'espace" sont d'un intérêt plutôt proche de zéro pour moi, comparé à un test de matériel. Tu me dira, le sexe c'est vendeur mais bon si je veux du sexe j'achète Voici ou bien pire...
Et ce qui est un peu décevant, ces derniers temps, c'est que le premier type d'article dont je parle, semble prendre le pas sur le second, dans Ciel et Espace.

Amicalement.

JF

[Ce message a été modifié par mak jack (Édité le 25-09-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je passe en rapide sur ce post que je n'ai malheureusement pas lu en entier.

Cependant je me souviens être passé dans le C&E 'ouvert la nuit' d'oct 2006, avec une petite photo de lune, j'avais alors 14 ans, un matos très très soft et ça m'avais fais plaisir quand même, c'était un beau geste !

Toto

Share this post


Link to post
Share on other sites
"oui... celle qui ne se vend pas...
le but d'un magazine n'est pas de disparaitre
j'ai ouïe dire des malheurs de P Bourge, perso n'ayant que des infos de seconde main , je me garderai bien de juger, mais de toute façon, la n'est pas le sujet., il vrai qu'il y a peut etre a dire, mais de quoi on parle ????
"

Je ne pense pas que le fait de mettre de temps à autre un article de bricolage astro plombe les ventes! Sinon çà fait longtemps que les revues autres que Ciel et Espace auraient disparues. Il y a quand même une différence entre faire du business et simplement faire vivre une revue. Sinon on n'aurait jamais l'Astronomie ou Astrosurf Magazine.

"si tu montre que des diapos flou avec des nébuleuse pleine de grain et moche tout le monde sera content. mais si derrière tu colles la dernière prode de N. Outters, le premier blaireau de base verra qu'il y a un bon qualitatif entre les deux."


Tu caricatures. Je parlais de diapos pour donner un exemple. J'ai fait il y a quelques années quelques pellicules en diapo en grand champ, et je te rassure, ce n'est ni flou ni granuleux . Je n'en fais plus car j'ai fait le tour et j'ai obtenu ce que je voulais. Cà marchait bien et au final, et c'est très important pour moi, çà ne m'a pas coûté grand chose. Celà ne peut pas se comparer aux prodiges de N. Outters, qui utilises un matériel infiniment plus coûteux, et qui y passe aussi bien plus de temps.


"bref il te faut un magazine customisé pour toit tout seul
"

Bien heureux es-tu si une revue te satisfait pleinement! Si j'avais les moyens je serais abonné aux 4 revues. Je préfère garder cet argent pour autre chose, et j'achète telle ou telle revue en fonction de son contenu.



"J'estime beaucoup Pierre BOURGE, d'ailleurs j'ai lu son livre,
mais ceux qui sont scotchés aux méthodes d'il y a 20 ans (bricolages ficelles, élastiques et carton), je les trouve pathétiques aujourd'hui, sauf s'ils ont 10 ans."

Tout ceux qui ont construit ou bricolé leur matériel selon ses conseils seront heureux d'apprendre çà! Si jamais tu as l'occasion de feuilleter un Astro-Ciel tu verras que pour l'époque les résultats étaient parmi les meilleurs.


"On trouve normal qu'un jeune de 20 ans achète une moto de 10 à 15.000€,
Réalise-t-on le matos astro qu'on peut avoir avec cette somme?
"

Chacun fait ce qu'il veut de son budget. Une moto c'est aussi un moyen de transport. Alors qu'un télescope, même s'il est joli et montre plein de choses fabuleuses, n'existera pas s'il pompe tout l'argent du ménage. Mon Dobson de 300 mm m'a coûté 1500 euros (répartis sur les 15 mois de la construction) et je vais le garder très longtemps je pense. Si je n'avais rien lu d'autre que Ciel et Espace je n'aurais peut-être pas eu l'envie de le faire, et à budget équivalent je n'aurais pas eut quelque chose d'aussi performant.

"
Si je dois stagner dans la médiocrité, je préfère faire autre chose...
"

Tu fais allusion aux tubes en carton avec une ficelle et du scotch qui pendouille?



Ce qui me bote dans ce que certains appellent la "vieille astronomie" c'est la capacité à pouvoir faire les choses soi-même. Bourrer les instrument d'électronique bas de gamme n'est pas une avancée selon moi, çà augmente le prix et bonjour la galère en cas de panne. Quand je paye cher quelque chose j'aime bien que çà dure le plus longtemps possible, mais dans notre fabuleuse société de consommation çà ne doit surtout pas durer.


Je n'ai jamais dénigré les collègues qui ont une autre vision que moi du matériel d'astronomie. La diversité de l'astronomie amateur me plaît, çà me banderait lors d'un rassemblement astro de ne voir que des EQ6 et que des LX200. Une longue lunette ou un télescope maison de temps en temps çà fait toujours plaisir et l'ambiance entre les astronomes est tout à fait différente de celle ressentie sur certains forums.

[Ce message a été modifié par bruno thien (Édité le 25-09-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, ouais !!!!!!!

é l'histoire d'une vieille GPDX toute poussièreuse qu'a fait une photo du ciel entier, je me demande si çà les intéresserait, à Ciel & Espace...

Nan, mais Astrouf magazine, sûrement que oui...

Vive Astrouf Magazine !

Superbaltringue

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quoi, la même qui était sur le Mont Blanc ??

[Ce message a été modifié par JMBeraud (Édité le 25-09-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,
Puisque l’on parle de mon travail et que je ne suis pas loin, voilà un « petit » message, qui, je l’espère, répondra aux interrogations de certains.

Pour commencer, le sujet va devenir redondant, il a déjà été abordé sur ce forum et des réponses ont déjà été données : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum6/HTML/000554-2.html

Je vais d’abord commencer par répondre à Sébastien Durand alias « Dragon perdu » sur ce forum. Avant de lancer cette polémique sur une rubrique de Ciel et Espace, tu aurais pu la regarder plus en détail et faire le rapprochement entre le « Jean-Luc Dauvergne », impliqué bénévolement dans le bureau du secteur astronomie de planète sciences, et le « Jean-Luc Dauvergne » journaliste à Ciel et Espace en charge -entre autres choses- de la rubrique Ouvert la Nuit. Je me permets cette remarque car nous nous sommes croisés samedi dernier à la réunion de rentrée du secteur astronomie de planète sciences, et il aurait été, à mon sens, plus intéressant d’en parler face à face que par forum interposé. Par ailleurs, si tu as des interrogations sur le fonctionnement des rubriques, toutes les adresses mail sont données dans le journal (celle du rédacteur en chef, la mienne et celle de la rubrique). Poser ces questions au préalable t’aurait évité d’énoncer ici des contre vérités.
Dans tous les cas je suis joignable aux horaires de bureau (enfin presque, ... en TU, ou à l'heure de islandaise disons ) au 01 45 89 81 44.

quote:
Maintenant dans ciel et espace la plupart des photos d'amateurs sont réaliser par des configuration qui tourne entre 4000 et 20000 euro.

Ok, prenons le numéro de ce mois-ci (septembre). Tu as une double page ciel profond, et une autre planéto + photos d’ambiance.
Sur les 5 images de ciel profond tu en as une de M27 avec un satellite prise avec un téléobjectif de 180 mm, et une autre prise par des collégiens débutants avec un LX200.
Le genre de matériel que l’on trouve facilement dans les clubs et donc accessible à tous, et je dirais même, que beaucoup de gens peuvent s’offrir un jour ou l’autre. Une autre encore est prise avec le télescope T60 du pic du Midi, un instrument accessible à tous et doté d’une caméra très haut de gamme. Passer une semaine là haut est assez peu couteux, si tu vas sur le site de l’association tu t’en rendras compte http://www.astrosurf.com/t60/ . Et en plus c’est une expérience extraordinaire !
Double page suivante : le plus gros instrument utilisé est le LX200 de Marc Delcroix (je ne connais pas le prix exact mais on doit être encore en dessous de 4000€, ou sinon à peine au dessus). Pour le reste je vois : objectif 70/200mm, lunette 120 ED + compact, lunette 120 ED encore + reflex, et zoom 18-55 + reflex, bref que des configurations à la porté de tous, il suffit de mettre son argent là dedans plutôt que dans le dernier téléviseur HD avec un écran tout plat.
Bref sur 10 images publiées seules deux personnes ont utilisé un matériel dont le prix dépasse largement les 4000€, à savoir des configurations à base de FSQ106 et de CCD.

Dans tous les cas, les remarques de ce type, sur le prix du matériel utilisé m’apparaissent plus comme une forme de jalousie qu’autre chose. Tu réagis comme si le fait d’avoir 20 000€ de matériel permettait à coup sûr de réaliser de belles images en toute facilité, ... sans faire le moindre effort ni avoir le moindre savoir ou le moindre mérite.
Dans le numéro d’octobre, j’ai mis une image incroyable de NGC7000 faite par Lorenzo Comolli avec une chambre de Schmidt 300 f/2, un capteur KAF-6303. L’image est ahurissante, tu n'en feras certainement jamais une comme ça dans ta vie, et sans doute moi non plus du reste. Outre le fait qu’elle soit belle, je vais te dire ce qui m’a motivé à la passer : Lorenzo Comolli a fabriqué sa CCD lui-même, et sa chambre de Schmidt aussi ! En plus de ça, le résultat final est le fruit de 9 nuits d’observation pour 30h40m ( !) de pose, et il a réalisé une mosaïque de 6 champs. Bref il a un mérite absolument colossal d’avoir fait une telle image, entre la fabrication des instruments, la prise de vue et le traitement. Et même si elle est inaccessible à 99% des lecteurs, faute de temps, d’argent, de motivation ou tout ce que tu veux, elle se doit d’être montrée à mon sens. Elle me fait vraiment rêver son image, et encore plus quand je sais comment elle est faite. Cela participe à procurer du rêve aux lecteurs, ce qui est moteur dans toute passion je pense... Quand on est passionné on rêve, et on regarde toujours les « grands » au dessus de nous…. Ça fait partie du truc, et même les "grands" ils rêvent.

Certes, certains amateurs ont des facilités financières, mais beaucoup aussi font des choix comme rouler en Twingo plutôt qu'en Espace, pour se payer une lunette haut de gamme à 4 ou 5000€ et une CCD qui en vaut autant.
Est-ce que dans notre choix d’image, on doit se demander qui a le plus de mérite entre ce type d’amateur, et ceux qui se débrouillent avec des bouts de ficelle à sortir des images regardables mais parfois perfectibles ? Certainement pas à mon sens, d’autant que celui qui a peu de moyens a toujours la possibilité d’aller dans un club. Je suis allé il y a quelques mois à celui d’Ivry, il y a un Epsilon 160 et un Orion Optics 300mm entre autre par exemple, leurs portes sont grandes ouvertes et les gens motivés peuvent vraiment sortir de belles choses avec de tels instruments. Et toi qui es jeune bénévole à planète sciences, tu as tout le loisir de pouvoir utiliser le télescope de 60cm de Buthiers dont le prix est supérieur à 100 000€. Et crois moi que si tu sors une belle image avec en te donnant les moyens (du temps surtout), elle aura toutes les chances de passer dans ouvert la nuit. Et si tu en fais l’expérience tu verras que ce n’est pas parce que tu as plus de 100 000 € de matériel sous la main que c’est simple. Il faut apprendre à bien utiliser l'instrument, poser suffisamment longtemps pour se démarquer du lot, réussir à faire de beaux flats (c’est compliqué avec un T60), trouver une nuit claire et suffisamment stable, et enfin réussir à faire un beau traitement. Bref c’est à ta porté mais pour y arriver ça demandera de ta part de la motivation et beaucoup d’investissement en temps. Et donc si tu y arrives tu auras un certain mérite comme tous les gens qui produisent de belles images, ou font des choses extras comme les phémus, les exoplanètes, ... D'ailleurs, en parlant de phému, j'en ai programmé un dans le ouvert la nuit de novembre il me semble, c'est très intéressant et c'est tout sauf de la belle image.
Il faut vraiment que tu ais conscience que le fait d’avoir le matériel n'a jamais été une condition suffisante pour l'exploiter correctement, j'insiste là dessus, car je reçois aussi des images d’amateurs équipés de plus de 10 000€ de matériel qui aimeraient voir publier leurs images, qui pourtant sont très perfectibles, pas assez posées, mal traitées, ou encore mal guidées.
Et puis on peut aussi faire des choses avec des moyens relativement modestes. A titre d’exemple voilà une de mes images faite sous un ciel que tu connais bien puisque c’est celui de Molines en Queyras : http://astrosurf.com/eternity/temp/california2s.jpg

C’est simplement une lunette de 80mm + un reflex numérique grand public (modifié).
Si tu veux faire de telles image c’est facile, je crois savoir que tu étais là haut cet été et avec tout le matériel qu’il faut sous la main, notamment un 1000D fraichement défiltré.


quote:
Pour moi les photo situé à la fin de ciel et espace devrai être des photos d'amateur qui surprenne vue le matériel utilisé.
Par exemple: à t'ont déjà vue une photo d'Orion réalisé avec une spc900 modifier longue pose? sa c'est impressionnant !
ou une photo d'un enfant de 10 ans de la galaxie d'Andromède prise au foyer d'un 150/750 sur eq3-2

Oui, ou faites par des collégiens avec une CCD complexe à utiliser comme dans le numéro de septembre par exemple. Des photos de ciel profond réalisées avec des caméras type webcam ou DMK, il y en a qui sont publiées, il suffit de lire le journal pour les voir. Pour en passer plus, encore faudrait-il que j’en reçoive suffisamment, et qu'elles soient techniquement à la hauteur.


>Microcuts :

quote:
je suis assez d'accord mais j'irai plus loin - il faudrait moins de photos mais plus d'explications sur comment la photo a été prise, traitée, les problèmes et solutions rencontrées.
L'accumulation de photos qu'on trouve dans C&E et dans Astronomie magazine n'a aucun intéret et j'avoue y passer queqlues secondes seulement.
j'ai l'impression que c'est fait pour augmenter la pagination...

Ca c’est ton sentiment, la réalité c’est que c’est un choix éditorial de laisser la part belle aux images pour les mettre en valeur, sans les plomber avec de trop longs commentaires. Si tu veux avoir de longs discours et des discussions sur des images, les forums me semblent plus appropriés.


>Arthuss

quote:
Car cette technique demande non seulement du matériel cher mais aussi bien souvent d'avoir un poste fixe, ce qui commence à sérieusement restreindre les possibilités que chacun peut avoir.

J’en connais beaucoup qui bravent le froid et les km pour faire de la CCD, souvent avec du matériel lourd. Il suffit de voir ce qui se passe au Champ du Feu. Mais ça, ça demande des efforts et une grosse motivation, c’est certain. C’est d’ailleurs souvent le degré de motivation et de passion de l’astronome amateur qui fait la différence entre une belle image et une image ordinaire ou techniquement très perfectible, plus que le matériel utilisé. Pour s’en convaincre, il suffit de voir ce que fait Laurent Laveder par exemple avec finalement des moyens très réduits (pas de lunette, pas de monture, pas de télescope, juste un appareil photo et un trépied).

>Alain31

quote:
Ce "point", ce "nuage", ce disque, cette "grappe" ou cette "bulle" nous aimerions connaitre son origine, sa nature, son age, sa distance par rapport à la Terre, sa taille et sa luminosité, son devenir probable ou possible etc...
Pour faire court nous aimerions sans doute que l'image soit agrafée sur une carte d'identité.

Donner plein d’informations sur les objets c’est fait via les fiches d’observations mensuelles et parfois des articles d’observation notamment dans les n° d’été. Dans ouvert la nuit, donner ces informations en plus des infos techniques se ferait au détriment du nombre d’images publiées, ou bien du rapport texte / image. Dans tous les cas, faire une encyclopédie du ciel n’est pas l’objet de cette rubrique.


>Aries51

quote:
Je pense que s'il y avait une rubrique plus destinée aux vrais amateurs, la revue se vendrait aussi bien, voir plus !!!

C’est ton avis. La réalité c’est que les revues pointues uniquement orientées vers les astronomes amateurs se vendent à beaucoup moins d’exemplaires tous les mois. Il suffit de voir le très respectable Astrosurf Magazine par exemple dont le modèle économique est beaucoup plus petit. Et dans la pratique, de ce fait, Astrosurf Magazine ne peut pas avoir une rédaction de journalistes professionnels et ne peut donc pas faire le travail que réalise Ciel et Espace sur la vulgarisation de l’actualité scientifique, avec nécessité de faire des enquêtes journalistiques parfois poussées. Ce que je dis n’a rien de péjoratif, c’est très bien qu’Astrosurf Magazine existe, il joue un rôle parfaitement complémentaire comme Pulsar en son temps.
Après je ne sais pas ce que tu entends par « une rubrique destinée aux vrais amateurs », car il y a déjà plusieurs pages consacrées aux amateurs.
L’image des internautes = 1
La rubrique des clubs = 5
L’actualité du matériel = 1
La fiche d’observation = 2
Les éphémérides =7
Ouvert la nuit = 4
Plus certains mois des sujets d’astronomie pratique sous différentes formes = 4
Soit 20 à 24 pages consacrées à l’astronomie amateur tous les mois. 1/4, voir plus du journal si on enlève les pubs. Ajoutons à cela 3 hors-série, entièrement consacrés à la pratique amateur ces dernières années.


>Jipipi

quote:
je pense que dragon-perdu parlait des images en ciel profond, car les quelques images planétaires de CE n'ont bien souvent rien d'inaccessibles

J’imagine qu’il parle du ciel profond, ça aurait été intéressant de le préciser d’ailleurs plutôt que de faire une généralité. Par ailleurs je tiens à souligner que lorsque je reçois de belles images faites avec une 80mm et un reflex numérique elles ont des chances de passer si elles sont techniquement à la hauteur, autant que celles faites avec des lunettes à 4000€ ! Pour faire de belles choses avec une 80ED, il faut déjà un petit budget, pour celui qui est jeune et sans un sous rien n’empêche de faire des images avec de simples objectifs photos. Message subliminal en passant : je reçois vraiment très très peu de belles images de constellation ou de la Voie Lactée prises avec des courtes focales. Des clichés de ce type, réussis, auraient autant de chances de passer qu’une image réussie faite avec 10 000€ de matériel. Qui s’est essayé à ce type de photo sait que cela se mérite aussi, il faut un bon ciel, bien choisir son optique, et soigner son traitement. A vu de nez avec 1000€ de matériel on peut faire ça. Et encore moins si on va dans un club


>Marcus

quote:
Moi c'est la première chose que je regarde, les photos des amateurs, et si vous voulez, vous pouvez aussi participer au concours des photos amateurs sur leur site : regarder celle qui est en tête de concours "Clavius", ce n'est pas forcément la plus belle : http://www.cieletespace.fr/challenge

Merci de le souligner Marcus. Et justement, l'une des motivations principales que l’on avait en mettant en place l'image des internautes, c'est que les gens puissent eux même faire un choix, avec pour résultat une image publiée sur une page valorisante du magazine. Ce qui est marrant c'est que je me rends compte que d'eux même les internautes mettent souvent en avant des photos d’astrophotographes réputés lorsque ceux-ci participent. Cela voudrait-il dire que les gens veulent voir de belles images publiées avant tout ? Je vous laisse méditer là-dessus


quote:
C'est bien simple, l'objectif de Ciel et Espace c'est le business!

Quelle est ta définition du business Bruno Thien ? Je suis très curieux de le savoir.
Est-ce qu’une revue publiée par une association reconnue d’utilité publique (l’AFA), et à but non lucratif c’est du business ?
Est-ce que des rédacteurs passionnés qui tentent de faire partager au mieux leur passion tous les mois au plus grand nombre, c’est du business ?
En même temps à tes yeux ça ne doit pas être si grave cette fausse image mercantile puisque tu dis ensuite
quote:
Si j'avais les moyens je serais abonné aux 4 revues.


>Toto

quote:
Cependant je me souviens être passé dans le C&E 'ouvert la nuit' d'oct 2006, avec une petite photo de lune, j'avais alors 14 ans, un matos très très soft et ça m'avais fais plaisir quand même, c'était un beau geste !

Merci de le rappeler Toto, ça fait plaisir, et je ne regrette pas de l’avoir fait vu ton degré de passion, que j’ai découvert par la suite. Des photos réussies faites par des petits jeunes j’en reçois assez peu, mais lorsque j’ai l’occasion de pouvoir en publier, c’est un plaisir. Dans le même genre, j’ai le souvenir d’avoir déjà passé un dessin d’un enfant de 10 ans. D’ailleurs en parlant de dessin, je n’en reçois presque pas, … autre message subliminal

>Superfulgure

quote:
une vieille GPDX toute poussièreuse qu'a fait une photo du ciel entier, je me demande si çà les intéresserait, à Ciel & Espace...

Attends voir, … je regarde, … ha non pour le moment je n’ai pas encore reçus d’image venant de superfulgur[at]milkyway.cl sur l’adresse ouvertlanuit. Essaye toujours pour voir si ça intéresse, par mail si elle n’est pas trop grosse, sinon tu peux envoyer un tirage par la poste

Pour conclure, je ne peux que vous inviter chaleureusement à envoyer vos meilleurs images à ouvert la nuit (ouvertlanuit [at] cieletespace.fr), si elles sont techniquement abouties, quelque soit le matériel utilisé, elles ont une chance de passer. En ordre de grandeur, comptez qu’environ 100 images sont reçues et examinées tous les mois, et qu’au final 9 à 10 sont publiées. Dans ces 100 images, une fois que l’on a enlevé ce qui n’est pas assez posé, mal guidé, mal traité, mal focalisé, ou fait sur un télescope déréglé, il en reste peut être 20 ou 30 publiables. Donc la probabilité de voir une image publiée si elle est bien est finalement assez forte. D’autant que je veille le plus possible à espacer les publications des « très bons » qui m’envoient beaucoup de choses. Typiquement Gendler ça fait des années que je ne l’ai pas publié, histoire de laisser un peu de place aux autres, alors qu’il m’en envoie très souvent. Ce qui peut réduire les chances forcément, c’est de n’envoyer que des photos de M42 l’hiver, et que de la Lagune l’été, car là, la concurrence est rude, et j’aime bien la recherche de l’originalité (ça fait parti du mérite d’une image aussi). En cas d’évènement astronomique, là aussi la concurrence est forte, et en essayant de coller autant que faire se peut à l’actualité, il est conseillé de ne pas les envoyer 3 mois après la prise de vue .


Sur ce, bonne soirée

PS : merci à ceux qui ont déjà apporté dans les messages précédents des éléments de réponse sur la philosophie d’Ouvert la Nuit, et les contraintes liées à la vie d’un mensuel largement diffusé en kiosque.

Jean-Luc Dauvergne.

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 26-09-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this