Sign in to follow this  
Bec à Fuel

15 ou 16 bits ?

Recommended Posts

Bonjour,

quelque chose me chiffonne... J'ai une Atik 314L+ qui est censée produire des images 16 bits.
Or, dans Iris ou Prism (version démo dans l'immédiat), la valeur maxi donnée sur une étoile saturée est de 32767, soit 2^15.
MaximDL, lui, me donne 65535 soit 2^16.

Voici l'image : http://www.lsp-fr.com/astro/tmp/ngc891.fit

Elle est en 15 ou 16 bits, cette image ?

Ce qui me tracasse le plus, ce n'est pas tant d'avoir 32767 au maximum que la différence d'info entre MaximDL et Prism ou Iris...
En plus, si on considère qu'on commence à compter les bits à partir de zéro, les 16 bits donnent bien 2^15 et non pas 2^16 qui correspondraient, selon moi, à 17 bits.

Des avis, des certitudes, des infos ?

St-Aspro, priez pour moi, SVP

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Je ne sais pas si çà va te satisfaire pour ton cas spécifique d'image (étant totalement nul en imagerie numérique) mais ce que je peux dire:

Le 0 binaire correspond au 0 décimal
Si tu as 3 bits, tu disposes de 2^3 combinaisons = 8:

2^3= 2X2X2=8

000 binaire= 0 décimal
001 " " 1 "
010 " " 2 "
011 " " 3 "
100 " " 4 "
101 " " 5 "
110 " " 6 "
111 " " 7 "

0 à 7 soit 8 combinaisons

De la même manière 16 bits donnent 2^16 = 65536 valeurs(+1 avec la valeur 0/ à 65535) qui doivent correspondre à je suppose des niveaux différents (luminance?)

[Ce message a été modifié par Alain 31 (Édité le 26-09-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour vos infos !

Alors y a un truc qui cloche quelque part... Les étoiles sont à priori saturées et la valeur lue dans Iris ou Prism donne 32767, pas 65535 (comme dans MaximDL).

Il est où le loup ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,
Y a pas de loup !
Iris (et donc sans doute Prism aussi) travaille en binaire signé.
C'est à dire de -32768 à +32767 et on retrouve bien nos 65536 niveaux
Je sais, c'est pas facile à comprendre mais c'est ainsi.
Amicalement,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Dans Prism V7 travaille en 16 bits signés (-32767 à +32767) ou en 32 bits flottant (je ne donne pas les limites, c'est enorme, sans compter que ca prend en compte aussi les nombres à virgule).
Dans l'onglet de réglage de la camera, il y a une option qui permet de faire le choix:
"Aquérir les pixels comme des nombres flottants (32 bits)." dans ce qu'a tu auras les valeurs de 0 à 65535.... et bien plus apres addition des images.

Bonne astro,
Laurent Bernasconi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir

Interessant ce fil.

Quel est l'interêt de travailler en 16 bits "signés" ? Une image démarre tjrs à 0 (noir absolu) jusque + 65550 environ (16 bits, blanc absolu). Alors pourquoi travailler en valeurs négatives, plus noir que noir ?

Pas comprendre ... quelqu'un peut expliquer ??

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je voulais juste préciser que je comprends parfaitement les histoires de bits (c'est même "un peu" mon boulot ).
Ce que je ne comprenais pas, c'est comme vient de se demander Christian : pourquoi travailler en entiers signés, avec une limite haute à 32767 donc ?

Ceci dit, sur mon image, le minimum est bien à zéro (même pas en fait, autour de 200), pas -32767 et le maximum à 32767. Ce qui ne donne pas une dynamique de 65535 (16 bits), mais bien 32767, soit 15 bits effectifs. Moitié moins, c'est pas rien quand même...

L'image a été capturée avec le logiciel livré avec la caméra (Artemis capture).
Il faudra que j'essaie de faire une capture avec Prism, pour voir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Iris travaille effectivement 16 bits signés... j'ai aussi du mal à saisir l'intérêt surtout que ça pose des soucis aux logiciels de post traitement qui ne travaillent qu'en non signé.
C'est peut être lié au fait qu'en réalisant certaines opérations sur les images (soustraction de darks, logarithme, etc..) on se retrouve avec des valeurs négatives? (donc si on travaillait en non signé, on couperait à 0 d'où une perte d'information).

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est tout à fait ca

A - B = C

"C" peut très bien avoir des valeurs négatives... et on fait
comment pour gérer cela ? Et encore, c'est un exemple simple,
il y a plein de raison pour avoir une arithmétique signée
Donc ne pensez pas qu'à l'acquisition, mais à ce qui suit après
l'acquisition.

Et puis dans ma vie d'imageur ciel profond, je me suis bien
plus interessé aux premiers bits, qui contiennent l'info proche
du bruit, dans les limites, là où on trouve les objets faibles,
les détails les plus interessent, que le sommet des étoiles, d'où...

Christian B

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est bien joli tout cela, mais je ne comprends toujours pas l'intérêt de travailler en valeurs négatives alors que les CCD codent de 0 à 65500 (?).

Christian

[Ce message a été modifié par christian_d (Édité le 27-09-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
christian_d : Chrsitian, car tu as une vision purement "belle image". Dans une application scientifique, comme l'ecrit C.B. (désolé... c'est pour ne pas melanger les Christian:-)), il peut y avoir un résultat avec des valeurs négatives.
par exemple une pose courte, ou le fond de ciel n'a pas monté... tu réalise le pretraitement standard, il ne te restera plus sur le fond de ciel de l'image avec le bruit résultant du fond de ciel lui meme, mais aussi de l'electronique, du CCD... etc. Et comme le bruit est par principe si tout va bien aléatoire, tu as toute les changes d'avoir des valeurs négative. Si sur cette image, tu dois faire par exemple une mesure de photométrie, tu va réaliser cette mesure par difference entre le fux du fond de ciel et le flux de l'etoile. Dans le mesure du fond de ciel si tu decides qu'une valeur inférieur à 0 =0 (cas lorsque tu ne travail pas en signé), alors tu fausses le résultat.
Je pourrait te parler aussi de l'avantage de travailler en nombre flottant etc... mais c'est une autre histoire... quoi que...

Laurent Bernasconi

[Ce message a été modifié par Laurent51 (Édité le 27-09-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Laurent

"... il peut y avoir un résultat avec des valeurs négatives...."

Oui bien entendu j'imagine que c'est possible.
Mais tu devines que je joue ici un peu le rôle du candide... A savoir qu'une majorité des amateurs qui lisent le forum et qui utilisent des CCD codées de 0 à 65500 se posent ce type de question...
Et c'est une question qui revient souvent, pas uniquement sur AS.

Bref j'ai compris qu'Iris traite du 15 bits pour le commun des mortels.

Merci pour ton intervention.


Christian


Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this