Sign in to follow this  
spicywisdom

Lunette ou télescope en ville? (débutante)

Recommended Posts

J'ai eu un Mak goto et il faut tout de même connaître et situer quelques étoiles brillantes pour faire la mise en station, en hiver Betelgeuse, Sirius, Capella, en été Vega, Deneb, Altaïr, au printemps Spica, Arcturus...
Et s'y retrouver à l'oeil nu, c'est aussi du plaisir!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour
C'est pas que je suis un pénible mais je m'inquiète:
Maïcé ton Mak Goto c'était quoi?
Et quand il pointait son bruit c'était comparable à quoi:
- une tronconneuse?
- un moulin à café?
- un chat qui ronronne?

C'est pas de ma faute, j'ai été traumatisé aux RAP par un instrument qui hurlait à 30m de moi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc Claude, tu ne devais pas être installé près de moi aux RAP car :
- je ne ronfle pas
- Marguerite, mon dobson 200, ne meugle pas, elle est d'une zénitude absolue et ses mouvements sont fluides et discrets .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, Marguerite, avec ses petites taches noires?

C'était vieux mon expérience, c'était encore au Pilat.

[Ce message a été modifié par Claude PEGUET (Édité le 31-10-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Claude, c'est bien un Meade qui faisait un bruit de cafetière, mais seulement en vitesse de recherche, en suivi, il était "relativement discret".
Mais maintenant, j'ai un dobson 250 sur table équatoriale, la recherche manuelle est rapide et silencieuse, le suivi tout aussi discret. Seule concession à la musique, il signale sa fin de course 5 minutes avant par un léger bip.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maïcé: Goto... ah oui bien sûr des éoiles pour la mise en station;
Et puis en effet c'est toujours mieux de connaitre les constellations

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les bonnettes à rajouter sur les oculaires à mon avis ça ne sert pas à grand chose : soit l'oculaire est bien conçu, soit il est inconfortable et je doute qu'un "guide" rajouté soit universel. A la rigueur celui qui est asymétrique permet de s'affranchir des lumières parasites directes, moi je préfère mettre ma main qui cache toutes les lumières incidentes.

Un oculaire réticulé et un oculaire avec une croix qui matérialise exactement son centre. C'est très utile en imagerie pour assurer le guidage sur une étoile et en visuel ça peut servir à aligner le chercheur. Je m'en passe très bien, je ne pense pas que ce soit un accessoire à acheter immédiatement.

Même les filtres pour du planétaire, c'est superflu. Si tu tâtes du ciel profond et que tu accroches, il sera temps de revoir toutes les réponses qui ont été données, car en plein Paris, c'est si médiocre qu'il te faudra te déplacer et peut être changer d'instrument, alors les filtres, c'est pas pour maintenant...

Offre-toi plutôt l'atlas de la Lune puisque ce sera une de tes cibles. Il y a aussi un beau livre avec des photos de Mars qui doit pouvoir servir à identifier les formations vues au télescope (mais Mars est plus changeant, il y a des tempêtes, des saisons...)

2 mois à rêver... Ca va être "l'eyegasme" à la première observation... N'oublie pas de faire un voeu!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
<Offre-toi plutôt l'atlas de la Lune puisque ce sera une de tes cibles.>

Absolumenr d'accord mais l'atlas de A. Rükl chez Gründ, le seul, l'unique, pas forcément facile à trouver.
Il y a des tas de trucs qui s'appellent Atlas de la lune, qui peuvent être très beaux d'ailleurs, mais pas faits pour l'observation.

C'est là mais il est indisponible, pareil chez Amazon..
http://www.decitre.fr/livres/Atlas-de-la-lune.aspx/9782700015546

Du même A. Rükl, même collection il y avait "la Lune, Vénus et Mars" avec les mêmes planches de la Lune, Mars en 6 planches, le tout sous un format réduit et pratique (an 1976), mais j'ai peur qu'il n'ait pas été réédité. Voir les bouquinistes...

Cordialement,
Claude

[Ce message a été modifié par Claude PEGUET (Édité le 01-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens au fait, j'avais pas fait le rapprochement, dès qu'une fille demande un p'tit renseignement, ce sont des pages et des pages...Curieux quand même...

Share this post


Link to post
Share on other sites
spicywisdom => Félicitations pour ton premier instrument !
un 127 mmm, excellent choix d'après les éléments que tu avais donné.

Je suis aussi sur Paris (au Sud) et j'ai aussi une belle vue sur le sud.
Selon mon expérience, sur Paris les objets phares sont Vénus, Mars, Jupi, Saturne et la Lune !
Ensuite quelques nébuleuses comme Orion par ex et aussi quelques amas ouverts comme Persée et c'est pratiquement tout à part quelques étoiles remarquables Grande Ours, Scorpion etc.

Pour le goto réserve cet accessoire pour un site d'observation extérieur à notre capital. Avec d'autres passionnés nous allons vers l'Est (50 km).

Sur Paris j'utilise aussi un tube fermé un Meade ETX 90 mm et une lunette Taka de 78 mm de que je pose sur un trépied photo (Gitzo) avec un socle Mainfrotto 410 (petites mollettes de direction sur 3 axes) et le tour est joué. surtout avec le socle de fixation rapide...
Coté oculaire j'utilise une tête binoculaire d'un microscope équipé de ses deux oculaires d'origine de 10 mm. J'utilise une bague "maison" pour le transformé en coulant 31,75. Sur Paris inutile de chercher le plus fort grossissement , j'ai essayé pratiquement tous les grossissements. Rien ne vaut la vision avec la bino : bonne équilibre entre grossissement =1,5 fois le diam de l'instrument et la vision avec les deux yeux...Enfin pour ce genre d'instrument... Avec une lunette FSQ 130 Zeiss, sur Paris, un grossissement de 3 fois le diam était la norme mais à l'extérieur 8 fois le diam soit un grossissement de plus de 1 000 sur amas ouvert M 13 (Hercule) !

Pour l'extérieur on utilise un Dobson 15' (380 mm)et/ou un Celestron 11 (254 mm) Bino(s) avec oculaires de 21 mmm, un oculaire Nagler 31 mm comme chercheur rapide et les autres oculaires (presque toutes les marques du marché) (merci aux complices... ) pour le planétaire.

Voili, voilo,

dobsonidé

[Ce message a été modifié par dobsonidé (Édité le 01-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci mon Capitaine !
Mais oui mais c'est bien sûre. Mais où ai-je la tête ? Pas dans les étoiles vu la météo sur Paris.

dobsonidé

[Ce message a été modifié par dobsonidé (Édité le 01-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dobsonide

"Avec une lunette FSQ 130 Zeiss",

tu voulais sans doute dire APQ 130 ?

[Ce message a été modifié par Araignee92 (Édité le 01-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
@ dobsonidé

Vu ce que tu dis, il va peut-être falloir que je repense mon choix d'oculaires, surtout quand tu sembles dire que chercher le grossissement maximal n'est pas la meilleure des idées sur Paris.

Enfin, si j'ai bien tout compris... (j'aime bien jouer les blondes... en fait, dans mon post initial, j'aurais dû écrire: "débutante, 17 ans", on aurait explosé tous les records en quelques heures )

NCC: 17/5000

addendum: sur Stellarium, j'ai réglé mon FOV à 88°, est-ce que ça vous semble réaliste compte tenu de mes conditions d'observation i.e. pas d'accès au zénith, et bien sûr une exposition sud uniquement.

[Ce message a été modifié par spicywisdom (Édité le 01-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sauf son respect je ne me firais pas trop aux conseils de Dobsonié " Avec une lunette FSQ 130 Zeiss, sur Paris, un grossissement de 3 fois le diam était la norme mais à l'extérieur 8 fois le diam soit un grossissement de plus de 1 000 sur amas ouvert M 13 (Hercule) !"
3 fois le diamètre avec beaucoup d'instrument c'est trop. Avec des optiques excellente à exceptionnelles et sans obstruction, l'image peut rester regardable, mais sera toujours plus belle à 2,5x le diamètre. A 8 fois le diamètre plus aucune optique ne donne d'image lisible surtout en ciel profond !! Quant au grossissement de 1000x j'ai très rarement vu dans la vie une stabilité de ciel le permettant, les très bonnes nuits, on est souvent limité à 500-600x.

Ce qui t'a été conseillé en focale d'oculaire convient vraiment bien, si tu veux être certaine de ne vraiment pas être en surégime au pire part sur le 8mm et tu pourras toujours le compléter un jour par un 6 si ut vois que ton instrument et ton balcon ont le potentiel d'aller plus loin, mais il serait vraiment dommage de ne pas pouvoir accéder au moins à 200x (avec un 8mm tu y es presque). Après comme ça a été signalé dans toutes ces pages, avec une tête binoculaire, on peut se permettre de grossir un peu moins car la vision avec les deux yeux permet une meilleur lecteur de l'image. En ce qui te concerne la tête bino ce n'est pas d'actualité, donc pas de regret je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites
araignee92 => oui c'est APQ et non FSQ ! Un lapsus de ma part car ma dernière Lulu était une FSQ 106 Taka...

jdauvergne : j'ai bien dis que sur Paris il ne fallait pas chercher le plus fort Grossissement. Et que je citais mon expérience, avec une APQ 130 Zeiss, qui permettait ce genre de "d'exploit optique". Je pense qu'un autre astrosurfeur, PierreJL, en garde aussi un souvenir inédit ! Avec un ciel normal autour de Provins.

spicywisdom => vu les cibles, sur Paris ce qui semble stable avec X 1,5 du diam soit, pour ton 127 mm un grossissement de 190, donnera une image plus stable qu'à X 2.5 soit un gross.. de 317 fois qui donnera une image dégradée. Sauf sur la Lune.

Je ne sais pas ce que tu as acheté comme oculaire mais si tu débutes ma suggestion :
1° Un oculaire offrant le plus grand optique (si tu utilises un GOTO pas la peine) pour rechercher et centrer l'objet céleste.
2° un Oculaire offrant un grossissement de 150 à 190 fois.
3° Un doubleur ainsi on passe de 150 0U 190 fois à 300 ou 380 fois soit jusqu'à 2,3 fois le diam de ton instrument à 2,9 fois.

A+
dobsonidé

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
jdauvergne : j'ai bien dis que sur Paris il ne fallait pas chercher le plus fort Grossissement. Et que je citais mon expérience, avec une APQ 130 Zeiss, qui permettait ce genre de "d'exploit optique". Je pense qu'un autre astrosurfeur, PierreJL, en garde aussi un souvenir inédit ! Avec un ciel normal autour de Provins.

Ca n'a rien d'un exploit, il est possible de grossir 1000x avec n'importe quel instrument de 130mm, mais ça n'a strictement aucun intérêt quelque soient les conditions d'observation, surtout en ciel profond avec une 130

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jdauvergne => X 1000 avec n'importe quel instrument de 130...


Je confirme qu'à 65 Km de Paris Est autour de Provins, cette zone est verte selon la carte de la pollution lumineuse éditée par l'Agence Pour un Ciel Nocturne (APCN)
Sur M 13 à Provins voir le coeur de l'amas avec chaque étoile bien contractée est séparée. Je dis pas ailleurs ou le seing est meilleurs mais à Provins (notre étalon pour de nombreux tests) il n'y a qu'une seul optique de 130 qui dépassé l'APQ 130 Zeiss et c'était un Mak de série mais sélectionné par son propriétaire, à l'usine et dont le miroir a été revue par des tailleurs de miroir, merci la SAF !

Et là j'ai pris une claque car une Zeiss 130 coutait 12 500 € alors que ce Mak ne dépassait pas les 2 500 € ! Bouh !
Nan je ne dirais pas le nom de cet heureux propriétaire.

Et je compris que pour avoir du beau et du détail fallait deux choses
1° un gros diamètre (au moins 15')
2° une optique irréprochable.

J'ai acquis un Dobson Obsession de 15' dont le miroir primaire fut retaillé par Jean Marc Leclerc.

dobsonidé,

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce que j'en dis, c'est que je viens de découvrir ce que l'on entendait pas chromatisme avec mes jumelles sur Jupiter et je suis ben contente d'avoir opté pour un télescope plutôt qu'une lunette.

Ch'uis pas sûre, mais je pense voir un des satellites... à moins que ce ne soit une étoile...

Share this post


Link to post
Share on other sites
spicywisdom / les satellites de Jupiter sont alignés selon son équateur et apparaissent comme des petits diamants qui ne scintillent pas.


Bonnes observations
dobsonidé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this