Sign in to follow this  
Eric78

DMK 31 versus 41 et logiciel Lucam Recorder

Recommended Posts

Bonjour,

Bigre ! Ca fuse dans tous les sens ce post :-))))
Voici ce que j'ai à dire maintenant en ce qui concerne la cadence d'acquisition sur le disque dur.

C'est là qu'intervient véritablement le ROI.
Si la DMK a un débit de 30 images en pleine trame, il est certain que le disque dur risque de ne pas suivre.
Par contre si on réduit de moitié le format de capture en utilisant le ROI, en passant par exemple de 640x480 à 320x240, qui est je pense suffisant pour capturer jupiter dans un instrument moyen avec une barlox 2x, alors on divise par 4 la quantité d'informations à enregistrer, ce qui permet d'obtenir inversement une capacité de capture multipliée par 4 sur le disque dur.
Si en 640x480, le DD est capable d'enregistrer 10 images/seconde, alors à 320x240, il permet (si on ne tient pas compte du temps de latence incontournable) d'enregistrer en théorie jusqu'à 40 images/seconde. Les 30 IPS de la caméra sont donc parfaitement utilisables.

Il est évident qu'il faut un suivi irréprochable pour conserver la planète bien centrée dans son (maintenant petit) cadre, à moins d'utiliser un logiciel capable de suivre la planète dans la fenêtre vidéo... ;-)


En ce qui concerne la turbulence maintenant.
On ne peut PAS ELIMINER LA TURBULENCE !!!
On peut juste en limiter les conséquences, c'est à dire "figer" l'image pour qu'elle soit moins floue.
Elle sera figée, mais elle sera déformée. Et là, je ne connais pas encore de logiciel qui permette de corriger des aberrations aléatoires de l'image. La seule solution est utilisée dans les très grands télescopes avec des miroirs commandés par un système de correction adaptative, qui déforme à volonté ceux-ci.


Cordialement
Axel

[Ce message a été modifié par acanicio (Édité le 12-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Valère,
tes explications sont claires et je les ai bien comprises et je les ai certainement mal formulés à ma façon.Dans IC Capture on peut cadencer jusqu'à 60 ips pour la 21 bien sur et ceci indépendemment de la vitesse d'obturation et bien sur on ne pourra pas cadencer à 125 ips en réglant l'obtu à 1/125s.Je ne connais pas le logiciel Lucam Recorder (sans interêt pour le petit capteur de la 21)mais si j'ai bien compris en permettant de faire du paramétrage (ROI) on pourra monté par exemple à 125 ips. Certe.Mais comme dis Alex ca ne fige pas la turbu mais l'image, c'est bien ca l'objet de mon intervention.Je ne comprends donc toujours pas pourquoi il y a un interêt à imager à plus forte cadence lorsque la turbu est mauvaise.

J-claude.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean-claude, quand la turbu est mauvaise de façon permanente, sans accalmies passagères, fô plier les gaules, tu n'obtiendras rien de bon.

L'intérêt d'une cadence élevée réside dans le fait que lorsque tu as la chance d'avoir une accalmie (un trou de turbu) en cour d'acquisition, tu vas pouvoir remonter plus d'images exploitables si tu tournes à 30 img/s qu'à 15 img/s.

Donc, de fait, tu vas pourvoir compositer plus d'images pour améliorer le rapport signal/bruit de ton image stackée.

Donc, au final, pousser un peu plus le traitement qui te permet de révéler les détails dans ton image finale.

Philippe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Toujours pour Jean-Claude. Relis ce post et tu verras qu'avec les DMK, même en faisant du ROI, on ne peut pas augmenter la cadence maxi pour laquelle est vendue la caméra.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean-Claude, l'avantage de filmer à la cadence la plus élevée, et donc de permettre des temps d'exposition plus courts, est d'avoir un plus grand nombre d'images par unité de temps, et statistiquement, plus tu auras d'images, plus il sera probable d'avoir des images peu "turbulées", voir nettes, dans un plus grand nombre d'images.
Sinon, la webcame n'aurait jamais été un succès.
C'est en tout cas comme cela que je l'ai compris.
Et de reposer ma question posée quelques lignes plus haut, ai-je tord de toujours filmer à la cadence maximale, avec ou sans turbu ? Car c'est ce que je fais, en fonction de ma gamme de gain (700 - 800), je pousse au minimum mon exposition (j'arrive à des 1/45 - 1/54) en mettant la cadence à 30 FPS : comme l'explique très bien VL (serait-il professeur ?) la cadence est en amont, l'exposition est en aval.
Au début, en décochant la fonction AUTO de l'exposition, j'avais cru que l'exposition prenait la main sur la cadence, mais ce n'est évidemment pas le cas.

Pour répondre à d'autres questions qu'on me pose, pour Saturne, je ne sais pas répondre, car je suis nouveau dans le milieu astro-amateur, et ce n'est que depuis 2 mois que je note systématiquement pour chaque avi, le gain, le temps, l'exposition, et c'est d'ailleurs en divisant le nombre d'images / le temps d'acquisition que j'ai remarqué que la cadence prédomine sur l'exposition lorsque celle-ci est plus courte (1/45) que la cadence (30 FPS). Donc je ne sais pas répondre.
Dernier détail qu'on me demande, non, je n'utilise jamais de filtre sur les planètes, juste sur la Lune : devrais-je le faire ? Pour moi, le filtre m'obligera à augmenter mon exposition, et delà retomber en cadence à 15 FPS, et delà avoir moins d'images, et delà avoir moins de chance d'avoir des images nettes et/ou moins "turbulées".

Super ce post, moi qui vient très rarement sur ici, plutôt cantonné sur la galerie d'images, j'y reviendrai.

Marcus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien sur que le seul interêt de monter à 60 ips quand on le peut c'est de pouvoir enregistrer plus d'images en un laps de temps donné et d'espéper plus d'images stable qu'à 30 ips par exemple.Ok pour le fenatrage dans lucam Recorder qui ne permet pas d'augmeneter la cadence théorique de la cam,enfin j'avait cru comprendre le contraire.Et comme tu dis Philippe quand la turbu est mauvaise il faut plier les gaules.Je me souviens tout de même qu'il y a 2 ans lorsque les DMK se sont popularisé je pouvais souvent lire qu'à 60 ips ca pouvait permettre de figer la turbu.Je voulais juste apporter une mise au point.

J-claude.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Autre question que je me pose : je ne suis pas sur que si on réduit de 40% l'image à enregistrer que ça se traduit par des ficheir de 40% moins lourds. Est-ce que la prtie du ciel noir qu'on élimine pèse autant que les informations dues à la planète ? Intuitivement je pense que non.
A mon avis une réduction de 40% de la surface de l'image réduit que peu le poids du fichier. Il y a surement quelqu'un d'entre vous qui nous donnera la vraie théorie
Marcus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok Jean claude, ben c'est probablement qu'à l'époque déjà, la confusion entre le temps de pose et le nombre images réalisées par seconde rodait déjà dans les esprits !

Marcus, pour Jupi en métropole compte tenu de sa faible hauteur, il est intéressant de filtrer (comme sur la lune en fait) pour atténuer la turbu.
Dans ton cas, avec Jupi au zénith, tu es peut être moins géné (tout est relatif) par la turbu, donc tu peux te passer de filtre.
Moi aussi à ta place je privilégierais la cadence d'acquisition au filtrage.
Maintenant, tu peux toujours essayer pour voir.

Reste le problème du RGB ou la, il faut bien filtrer !
On en revient donc à nos moutons ... Qui image les planètes à 30 img/s avec sa DMK31. Déjà en noir et blanc et puis en RGB ... ?


Share this post


Link to post
Share on other sites
"l'avantage de filmer à la cadence la plus élevée, et donc de permettre des temps d'exposition plus courts"

Oui, enfin c'est juste dans l'autre sens: l'avantage de filmer avec des temps d'exposition plus courts permet d'utiliser des la cadences plus élevées... du moins sur une luménera Skynyx...

Maintenant, à l'usage, figer la turbu avec des poses courtes...
...les choses ne sont pas si simples (comme l'a d'ailleurs déjà dit Axel)...

"Ok pour le fenatrage dans lucam Recorder qui ne permet pas d'augmeneter la cadence théorique de la cam,enfin j'avait cru comprendre le contraire."

SI! c'est valable pour les Lumenera....

Je rapelle que ce logiciel à l'origine à été conçu pour les Lumenera, c'est ensuite seulement qu'Heiko Wilkens l'a ouvert aux cameras Imaging Source, ce n'est pas la faute de Lucam Recorder si les ces dernières ne le permettent pas...

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 12-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'avais oublié de répondre, non je ne fais pas de RGB, je colorise une n&b avec une image couleur prise dans la foulée par ma webcame.
Donc j'ai pas ce problèmede filtres.
Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Euh nan Marcus, l'exposition est en amont, la cadence est en aval... , elle dépend étroitement du temps d'obturation ( voir message d'Astrovicking ci-dessus ). Comme on ne pense pas forcément à tout écrire, il est bien entendu qu'une cadence élevée offre plus de chance de trouver plus d'images nettes, c'est là où commencent les confusions peut-être. Et je pense même qu'elle autorise du coup un compositage d'un nombre d'images raisonnable, un compositage d'un grand nombre d'images n'est pas la panacée pour moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai fait les tests demandés, avec 1 filtre H-Alpha Lumicon Night Sky.
Pour moi je confirme :
30 FPS : je l'utilise souvent, sans filtre rouge, à des temps d'expo de 1/54 en général, gain entre 700 et 800
Si j'utilise le filtre, 15 FPS, expo à 1/19, gain à 777, mais le résultat est nettement inférieur, photo moins nette, et aussi difficulté de faire la MAP
Si je passe à 15 FPS, mon expo est à 1/23, avec un gain à 563, je ne peux pas augmenter plus le gain, et du coup les pelures d'oignon apparaissent.

En résumé, oui, on utilise bien les 30 FPS, si bon ciel, donc sans besoin d'un filtre.

Marcus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marcus, merci de ton retour.
Je ne pense pas que le filtre dont tu parles soit adapté au planétaire.
Je pensais plutôt à un filtre rouge ou un IRpass.

Effectivement, les 2 retours d'expériences que l'on a eu dans ce post semblent indiquer que les 30 img/s ne sont exploitables en planétaire que sur Jupiter, sans filtres et pour un diamètre > 200 mm.
C'est bon à savoir et cela relativise (peut être) un peu l'intérêt de la DMK31 en planétaire. Reste bien sur le solaire ou les 30 img/s sont très intéressantes.

Evidemment, tous retours d'expériences apportant un éclairage nouveau et contredisant ce constat est le bienvenue .

Philippe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this