Sign in to follow this  
michelR

C9, daube ou pas?

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai l'intention de changer mon scope (j'ai un 114), je suis tombé sur la
promo CELESTRON pour le C9.

A première vue cela semble intéressant, un diamètre dejà important pour un
prix pas trop élevé.

La seule chose qui me chagrinais me semblait être la monture qui me don-
nnais l'impression d'être tout riquette par rapport au tube.

J'ai déterré un vieux CIEL ET ESPACE, et là mauvaise surprise non pour la
monture qui est selon eux "robuste et stable" mais le tube par lui même,
le premier testé était un vrais cul de bouteille! et le deuxième avait la
lame de SCHMIT décallée de 90°!

En un mot le C9 est-il une bouse immonde? sachant qu'en plus le revendeur
CELESTRON le plus proche est un opticien et non pas un magasin spécialisé
en astro qui ne test sûrement pas ce genre de matos avant la vente.

Si des possesseurs de ce matériel passent par là leurs réponses me se-raient d'un grand secour.

Merci d'avance.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut,

A ma connaissance, je ne connais de toute façon pas de revendeur qui vérifie l'optique. O.V, peut-être si c'est lui qui le vend?

J'en ai un en remplacement du C8, et je ne le changerais pas. Il sert essentiellement pour la photo.

Autrement, pas de commentaires, il suffit de fouiner sur le site, pour trouver de passionnant débats


Mon site

http://astrophotographie-en-moselle.com/accueil_022.htm

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

"En un mot le C9 est-il une bouse immonde?"


Celà dépend de 2 points:

(1) L'exemplaire sur lequel tu tombes;

(2) Ton niveau d'exigence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

slt.
honnetement je pense que de nos jours un mauvais instrument n'existe plus. c'est plus une malchance de tomber sur un mauvais tube dans la chaine de fabrication. moi j'ai acheter un C11 chez l'astronome a lorient par internet et aucun souci a aucun niveau, que du bon. telephone a ce magazin, ils sont pro, prenne le temps de repondre a tes interrogations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chez Celestron, seuls les C11 et C14 ont un contrôle qualité un peu plus serré. Corollaire : pour les C5, C6, C8 et C9, c'est la loterie avec un QC par large échantillonnage.
PS : et ils sont tous faits en Chine mais même les Américains semblent convenir que c'est plutôt mieux depuis qu'ils viennent de la bas...
PPS : faut pas rêver, c'est pareil dans le reste du groupe Synta, chez GSO ou chez Meade. Si on veut une qualité optique quasi garantie, c'est ailleurs, et plus cher.

[Ce message a été modifié par chonum (Édité le 11-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

"... c'est la loterie avec un QC par large échantillonnage...."

Oh là, d'ou tiens tu cette info sur la valeur du QC. Cela m'intéresse.

Merci d'argumenter sérieusement avec tes sources qui renvoient aux plans de controle celestron (mettre des liens).
Car pour affirmer cela tu dois bien avoir des sources ? donc merci de nous les faire partager.


Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attila 08 était le propriétaire d'un C9 sélectionné en remplacement de ses Mewlon 180 (très fin) et Mewlon 210 (nettement moins bon). Nous observions assez souvent ensemble avec mon excellent T250 optique Astam. Voici quelques impressions selon le peu de souvenirs de ces belles nuits d'observation.

Observations planétaires (260x) :
Ce C9 donnait des images de saturne faramineuses pour le diamètre. Au Nagler 9mm, Saturne se présentait non pas comme un disque mais comme une boule ! Le disque planétaire était particulièrement contrasté malgré l'obstruction du secondaire. En 2003, les anneaux montraient clairement la division de Cassini et le minimum d'Encke. Les bandes parallèles à l'équateur étaient plus contrastées et colorées que dans mon newton de 250mm. L'anneau de crêpe était également bien visible.

Observations Sélénographiques (390x) :
Les images du Mewlon 180 montraient le réseau de rimae de Triesnecker dans son intégralité à 270x et 360x, superbe ! Pourtant et comparativement au C9, les images du M180 étaient plus ternes et moins définis. Le C9 m'a montré un matin, par ciel complètement figé, la plus belle vue de la rainure de la vallée des Alpes à la bino BW + university optic de 12mm + Barlow ultima 2x. Quatre craterlets étaient régulièrement visibles dans Platon, Mons Gruithuisen Gamma dévoilait son cratère sommital, Rima Hadley était visible dans son intégralité mais plus difficilement qu’avec mon Meade LX200 de 300mm. Les images commençaient à légèrement s'empâter à 460x, un peu plus rapidement que dans mon T250x580.

Observation des étoiles multiples (450x) :
A 450x, Zêta Cancri (0.9"), Zêta Bouvier (0.7"), Delta Cygne et Eta CRB (0.54") montraient les disques de Airy entourés d'anneaux de diffraction bien visibles. Les images étaient sensiblement plus stables que dans le Mewlon 210. Le ciel était noir entre les composantes.

Observation du ciel profond :
La différence de diamètre et la présence de la lame de Schmidt faisaient ressortir un écart de luminosité faible mais bien visible entre le C9 et mon T250, plus lumineux, sur les Dentelles du Cygne et M13 par exemple. Le boomerang était, dans le SCT, plus sombre et plus grossi que dans le Newton. L'image était aussi très contrastée au Zeiss 30mm 85°.

Ce C9 était donc un excellent télescope, surpassant les Mewlon 180, Mewlon 210, Intes M703 et Clavius166 usités en leurs temps par Jean-Marie. Il pulvérisait mon ex Intes MK66 sur tout.

En bref :
- Qualités : Contraste et stabilité des images remarquables
- Défauts : Manque de diamètre et luminosité un peu juste pour le ciel profond.

Ce bon télescope était juste surpassé par mon T250/1630 (optique Astam) en terme de pouvoir de résolution et luminosité. Tenant compte que le C9 de JM a été sélectionné et afin d’éviter les mauvaises surprises, il me semble plus que souhaitable de regarder dans ton futur télescope avant de l'acheter.

Ps : Le C9 de Jean-Marie, monté sur une EQ6, a aujourd'hui été remplacé par un LB300 dont l'optique émérite de Jean-Marc Lecleire procure des résultats faramineux.

Je te souhaite un bon choix Michel .

Jean-Noël
http://astrosurf.com/whoswho/fiche.php3?id=10206794653cd6552950928

[Ce message a été modifié par Jean-Noel (Édité le 12-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

pour ma part, je suis passé du C9 au C8 car je trouvais le C9 trop lourd pour l'apport en lumière "faible" par rapport au C8. Je suis ensuite remonté vers un C11 qui est aussi long que le C9 (mais plus large bien entendu ) mais offre une image bien plus lumineuse.

Pour répondre à ta question, je ne pense pas que tu serais déçu par un C9. En fait, généralement les propriétaires d'optiques de diamètre >= 200mm sont déçus des images produites par leur tube simplement parcequ'ils n'ont pas de bonnes conditions d'observation (turbulence, collimation, accessoires, oculaires à la hauteur, etc...) le tube joue un rôle non négligeable, mais il ne s'exprimera jamais au mieux de ses capacités si tout le reste autour (y compris le ciel) ne suit pas

Pierro
www.pierro-astro.com

[Ce message a été modifié par Pierro (Édité le 12-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

De quelle monture s'agit il? Si c'est la CG5 effectivement c'est pas terrible. Dans un ensemble la monture compte autant que le tube. Il y a mieux que Celestron mais c'est bien plus cher. N'oublions pas que même si c'est une production industrielle ce type d'instrument a fait le bonheur de plusieurs générations d'amateurs et que sur un SC la collimation est très importante.
A+.

Share this post


Link to post
Share on other sites

chonum : j'ai pas l'impression que le C8 soit traité différemment du C14 en lisant cet article très détaillé
http://www.tomsguide.com/us/celestron-telescope,review-1041-5.html

Je comprends pas trop qu'il y ait autant de dispersion si les tests indiqués sont effectivement pratiqués.

J'ai pas pu m'empêcher de montrer ce test visuel ... que faut-il en penser ?

[Ce message a été modifié par ms (Édité le 12-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attila 08 était le propriétaire d'un C9 sélectionné en remplacement de ses Mewlon 180 (très fin) et Mewlon 210

Jean Noel peux tu nous dire comment ce C9 avait été sélectionné ? Moi j'en suis à mon deuxième et je ne suis pas emballé par ce tube.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ils en vendent des sélectionnés, ils fourguent donc bien des me..des ou des moins bons à certain ... Vous ne me frez pas croire que les moins bons seraient renvoyés !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir


Ouppsss ... un Celestron selectionné ?

Comment a t il fait ? C'est MEDAS qui a pratiqué des controles sur un lot de tubes en stock pour en retenir que le meilleur ?
Bon je plaisante un peu, mais je ne vois pas d'autre moyens pour selectionner un tube par rapport à d'autre.
S'il n'y a pas de controle sur lot représentatif il n'y a pas selection.

Bref je suis intéressé... merci de confirmer les sources de cette affirmation, des liens et si possible les critéres de selection.

Je pense que cela intéressera un bon nombre de lecteurs du forum AS.


Christian

http://www.astrosurf.com/chd

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai ça, on lit souvent "mon tube SC a été sélectionné ", mais comment peut-on être sûr qu'il l'a vraiment été ? Comment le revendeur procède-t-il pour faire sa sélection ? Quels sont ses critères ? Que fait-il des moins bons ?

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

A mon humble avis, rien n'empêche n'importe quel revendeur qui dispose de plusieurs exemplaire d'un télescope ou d'une lunette quelconques de les tester (surtout s'il dispose d'un banc optique) et de sélectionner le meilleur de la série.
Je puis affirmer que cette pratique, qui n'est peut-être plus en usage aujourd'hui, a été appliquée sur pas mal de matériels destinés à certaines personnes.
Par contre, les moins bons, ils partent au pilon
Nan, j'rigole !
En fait, il n'y a pas de matos "moins bon".
Je pense que tous les matériels vendus répondent tous aux critères de qualité définis pour chacun de ces matériels.
Mais forcémment,il arrive que certains soient un peu (beaucoup?) meilleurs que d'autres.

C'est d'ailleurs aussi sans doute la raison pour laquelle certain fabricants de matériels haut de gamme ne fournissent pas les fiches de tests de leurs optiques
Sinon, tout le monde voudrait un strehl de 0.99

Amicalement,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir mustagh,

Je crois savoir que quelqu'un avait eu accès au process de fabrication chez Celestron et plusieurs instruments de la série lui avaient été proposés. N'ayant pas été propriétaire de cet instrument, je n'en sais pas plus à ce sujet, les amateurs ayant connu René Gouzy ont peut-être plus d'informations.

Jean-Noël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as peut être fait des recherches sur le forum avant de lancer ton post. Si c'est le cas, tu auras certainement remarqué que le sujet a été abordé à maintes reprises, avec à chaque fois le camp des "pour" et celui des "contre", sans parler des polémiques sur les notions de "tubes triés".

Difficile donc de se faire une opinion, mais comme dit le proverbe, on n'est jamais si bien servi que par soit même.

Compte tenu du fait que les prix du neuf des C9 sont en chute libre (du fait de la sortie prochaine des HD) et que donc les prix en occase vont suivre, je te suggère d'en acheter un d'occase et de te faire une idée par toi même.
S'il ne te convient pas tu le revendras sans grande perte.

Ceci dit, venant d'un 114, il est peu probable que tu soit déçu par un C9 .

Philippe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"A ma connaissance, je ne connais de toute façon pas de revendeur qui vérifie l'optique. O.V, peut-être si c'est lui qui le vend?"

En effet ça peut valoir le coup de passer un coup de fil à Franck ou Gilles d'optique et vision si on veut un tube sans trop se poser de question.

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne peux malheureusement pas en dire plus sur ma source, mais elle est fiable et je ne souhaite pas me fâcher avec.

Sinon pour le coup de la marmotte dans le papier d'alu ou la belle histoire des SC faits à Torrance, voici une réponse du support Celestron sur CN :

quote:
“Even though the Edge HD telescope series are manufactured in China, they engineered in the US to strict standards. Each telescope will go through rigorous quality control testing at our Torrance facility to insure the utmost performance in an optic of such caliber.

Thank you,
Celestron Technical Services


On parle bien des EdgeHD en l'occurence, alors les SC ordinaire...

A noter qu'à aucun moment on ne parle d'interférogramme dans ce publireportage. Juste d'un Ronchi. C'est à dire un test qui permet de voir de façon très grossière des défauts. C'est un simple test qualitatif très grosse maille, pas vraiment un test de qualité de production comme un SH en cours de production, ou un Fizeau. Surtout à F2 !
Mais je crois comprendre que l'auteur devine plus qu'il ne relate le process de production de Celestron...
C'est un peu comme les producteurs Chinois qui envoient un spot diagram Zemax en guise de test de métrologie. Essayez de demander un rapport à Intane et compagnie, c'est assez rigolo.

What you get is what you paid for.

[Ce message a été modifié par chonum (Édité le 12-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

"...En effet ça peut valoir le coup de passer un coup de fil à Franck ou Gilles d'optique et vision si on veut un tube sans trop se poser de question..."

Oui effectivement Franck propose ce "service plus". De cette façon on connait gloabalement la qualité optique du tube. Et s'il est trés bon, c'est sans doute une valeur à la revente ultérieure.


Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous.Je rentre à l'instant de Dijon, et découvre ce sujet. Je confirme les observations de Jean-noel, et j'ajouterai que le mercredi 6 aout 2003 à 4h30, on sortait Elysium sur Mars!
J'ai acheté ce C9 monté sur EQ6, d'occasion, à un astro amateur en région parisienne à l'époque, et à titre d'essai.
J'ai gardé ce C9 plusieurs années, avant de passer à un diamètre supérieur (300). J'en garde un excellent souvenir. JM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this