Sign in to follow this  
Jean-Philippe Cazard

Que voit-on dans une grande APO ... suite

Recommended Posts

Bonsoir,

et bien avec ma nouvelle taka 120,j'ai surtout decouvert la superbe plastique de ma voisine et sans chromatisme ...................

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Je confirme que la vision bino apporte un plus indéniable .

J'ai encore pu en faire la constatation ce soir en suivant pendant près d'1H le Transit d'Io de son ombre , en comparant en mono /bino et ce évidement au même grossissement. Et bien il était bien plus aisé en bino qu'en mono ( au mêm gr soit 350x) de voir le disque du satellite se dessiner sur le méridien de la planète géante .

La turbu n'était pas excellente, mais la vision bino me permettait de mieux lire entre les plages turbulentes ...

En tout cas moi je ne pourrait plus m'en passer

Pour la page de Peach , c'est clair ça calme !! Mais qu'est ce que c'est bon

Zorro : tu nous invites à mater ta vois... euh à regarder dans ta 120

A+ Yohan

[Ce message a été modifié par YOYOASTRO (Édité le 15-12-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
stanislas, tu sais qu'on ne comprend rien à ce que tu écris par moments?
Désolé, je lis tes interventions et les différents posts sans intervenir, mais là franchement, c'est plus fort que moi et je te donnerai un bon conseil : apprends à écrire...voilà, tes phrases n'ont parfois aucun sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi je pense vraiment que quand on regarde dessus en dessous, que la turbulence porte à croire que ça n'existe pas. Mais en général, un 114 apporte bien sûr ce que l'on veut ne pas trouver. C'est pourquoi personnellement j'emploie des verres de contacts qui pêchent par manque de contraste par rapport à ce que l'on croit d'habitude......

...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je rajouterai que le lambda sur l'onde, dans ce cas seulement, diminue d'autant la réalité. Evidemment on m'objectera que ça ne concerne que les petits diamètres en lunette. Mais en fait, pour grand que soit le diamètre, c'est autre chose que l'on observe. Mais ce n'est pas une généralité, habituellement contredite par l'opérateur. Mais c'est souvent le cas....

Allez j'arrête et sans rancune j'espère ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut

Taper pas sur Stanislas, il dit des trucs très intéressant et il anime bien le forum.
Ceux qui ne le comprennent pas le font exprès: c'est plus facile de dire " je ne comprend pas" plutôt qu'argumenter.
Sa langue maternelle n'est probablement pas le français.
Cela me rappelle (mais c'est tout a fait hors sujet) d'avoir mis il y a peu mon grain de sel, pour féliciter Anna Mucha de sa victoire dans une émission de danse, sur un forum de la télévision polonaise TVN (ben oui, mon amie est polonaise!).
J'ai utilisé le traducteur google pour se faire.
Et bien sur il y a un gus qui m'a répondu: "écrit correctement, il y a au moins une faute par phrase".
Et un autre (intelligent celui-là) qui a reformulé, dans un langage correct, ma pensée, comme quoi avec un peu de tolérance...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien d'accord avec toi Babar, tu as parfaitement raison, ça n'était pas méchant et sans arrière pensée ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
babar001: je n'aurais pas relevé les fautes de stanislas s'il ne s'était pas montré aussi intolérant à l'égard de nombreux autres astrosurfeurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir à tous

Un petit peu de détente
Puisque l'on parle de grandes lunettes...

Quelqu'un peut-il me dire si les grandes lunettes d'observatoires sont destinées à un usage particulier ?


Pierre-Jean

[Ce message a été modifié par PierreJL (Édité le 15-12-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elles sont peut-être destinées à réaliser quelques mesures micrométriques d'étoiles doubles, un peu de spectroscopie, puis à faire des comparaisons avec les T115/900 du coin ...

[Ce message a été modifié par Jean-Noel (Édité le 15-12-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
elles sont encore utilisées pour de l'astrométrie (trouver le centre de taches claires sur un fond sombre), donc en gros les étoiles multiples et la dynamique de certains amas, et c'est à peu près tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"elles sont encore utilisées pour de l'astrométrie (trouver le centre de taches claires sur un fond sombre), donc en gros les étoiles multiples et la dynamique de certains amas, et c'est à peu près tout."

Et aussi pour le match du siecle !!!

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Ne pas oublier le 115, surtout ne pas oublier le 115... "

ouais mais je vais quand même chercher un possesseur de fs 60... d'ailleurs si Mr clavel nous lis et qu'il nous prête son truc jaune, ça présagerait d'un match dont les résultats dépasseraient toutes nos espérances !!!
ya moyen de se faire du fric là sur les paris

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour les infos pour les grandes lunettes...

En tout cas beaucoup de personnes avaient constaté que la petite 130 du pic donnaient de meilleures images que le T60. Comme quoi même si on a le diamétre il faut encore avoir un minimum de qualité...

Qu'est-ce qu'il avait le T60?

[Ce message a été modifié par PierreJL (Édité le 16-12-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
PierreJL : je ne peux pas te dire la nature des défauts à l'époque, je n’ai pas eu l’occasion de le contrôler, en plus en 89 j’avais pas encore la manie de star tester tout ce qui me tombait sous la main mais le primaire était vraiment pas terrible et ca se voyait à l’image…

Depuis le primaire a été retouché, mais si l’on en crois ce lien ou a été pratiqué le test de Roddier sur le T60, c’est toujours pas la fête…
http://brizhell.org/Manip_Merlin.htm#Manip%203%A0:

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
En tout cas beaucoup de personnes avaient constaté que la petite 130 du pic donnaient de meilleures images que le T60

Du coup en relisant pas mal d’interventions précédentes, je me demandais combien avaient vu que l’optique du T60 était médiocre ou sous contrainte ?

Et ça c’est troublant. J’entends parler de turbulence, de turbulence et encore de turbulence. Mais de défauts optiques caractérisés et reconnus comme tels, pas vraiment.
A se demander si l’analyse critique de l’image est faite correctement. Ce qui introduit quand même un sacré biais dans l’échantillonnage des observations. Et me laisse assez perplexe sur les performances et les capacités critiques de certains observateurs. Moi-même j’ai connu une époque où je « jetais » littéralement un œil à l’oculaire sans grande analyse et sans grande culture observationnelle.

Oui c’est ça, il faut une culture et une sensibilité.

J’avoue, que là c’est comme en musique, où il faut faire des gammes et travailler l’oreille pour apprécier pleinement. Et ressentir toutes les nuances d’une émotion.

C’est comme à l’ESF (vous savez, la première étoile, le chamois tout ça…) , ou dans certains tour de manège que l’heure tardive me permet d’évoquer , le plaisir, ça s’apprend .

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 16-12-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
ms : « Pour ce qui est du diamètre, mon impression c'est qu'il faudrait utiliser 3 instruments en fonction de la turbulence du moment : 200mm, 280mm et 400mm. »

Je dirais plutôt : il faut utiliser trois (ou plus) grossissements en fonction de la turbulence du moment. Si la turbulence limite le 400 mm aux performances d'un 200 mm, eh bien il suffit d'utiliser le 400 m avec le même grossissement que le 200 mm pour avoir strictement la même image (avec de la lumière en plus). Non ?

-----
David : c'est quoi « l'aspiration du 1 mètre » ? Sa ventilation ? (En tout cas ton témoignage est passionnant !)

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 16-12-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je dirais plutôt : il faut utiliser trois (ou plus) grossissements en fonction de la turbulence du moment.
-----------------------------------------------------------------------
Prenons le cas du C11 que je connais bien.
Les planètes sont agréables avec le C11 quand je peux grossir 350x soit le grossissement utile d'un C14 qui donne 62% de lumière en plus.
Les planètes sont pas terribles avec le C11 quand je ne peux pas grossir plus de 130x soit le grossissement utile d'une lunette de 130mm.
J'en déduis que dans ma région, une lunette de 130mm serait bien utile dans 80% des cas pour l'observation planétaire.
Le ciel profond pose moins de problème et c'est pour lui qu'un 400mm ou plus serait utile en visuel quoique la vidéo me convienne très bien aussi.
En résumé, une lunette de 130mm est un bon complément pour un instrument de 280mm. D'autre part, elle permet d'atteindre 3° de champ en ciel profond (les 3 dentelles, la nébuleuse America, le trio M21/M20/M8, le double amas, Andromède, etc) ce qu'aucun gros tube ne permet de faire.

J’avoue, que là c’est comme en musique, où il faut faire des gammes et travailler l’oreille pour apprécier pleinement. Et ressentir toutes les nuances d’une émotion.
-------------------------------------------------------------------------
Je parlerais plutôt d'un apprentissage de la vision télescopique.
Il serait proportionnel au diamètre de l'instrument et la lunette serait l'instrument le plus simple à maîtriser.
La lunette permet un apprentissage plus cool du ciel et si en plus la turbulence vient lui donner un coup de main.
Les tenants du gros télescope pour démarrer me font toujours bien marrer.

[Ce message a été modifié par ms (Édité le 16-12-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une lunette de 160 (mais sans la monture), cela équivaut à un dobson de 600, tout compris...mais attention, c'est en Euros...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mouais ...
Les choses me semblent assez simples et la discussion s'enlise dans une intellectualisation qui est une impasse .
Que voit on dans une apo de 180 ? Je crois qu'il y a un certain consensus pour dire qu'on voit grosso modo la même chose que dans un bon télescope un peu plus gros . Un test en aveugle (cela a été évoqué) permettrait de remettre les choses à leur juste valeur .
Le maillon faible, là aussi tout le monde est d'accord, c'est la turbulence . Je rejoins Bruno, la turbulence ne limite pas le diamètre, elle limite le grossissement . La lumière est toujours bonne à prendre, encore plus en cas d'utilisation d'une tête bino . De plus il n'est pas rare de voir les choses évoluer au cours de la soirée et il serait dommage de passer à coté de belles observations sous la prétexte qu'on a pris "le petit qui n'est pas sensible à la turbulence " .
Lorsque la turbulence est faible, l'image dans un télescope de bonne facture peut être absolument épatante de beauté et de finesse . Qu'on n'aille pas me dire que les belles images sont l'apanage des lunettes .
Ma philosophie est celle du "qui peut le plus, peut le moins" . Alors certes, plus le diamètre monte, plus les occasions d'en tirer la quintessence sont rares, mais là tu pleures ! Et puis c'est beau .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this