lioastro

Votre première éclipse, c'était quand ?

Messages recommandés

Pour rebondir sur la séquence nostalgie de phil91590...

Alors ? Vous-en souvenez-vous de votre 1ère éclipse ?

Pour ma part, c'était l'éclipse de soleil du 29/04/1976 en fin de matinée.
J'avais 13 ans, j'étais au collège et c'est un copain de classe qui m'en avait parlé pendant la récréation.

Pour la regarder, point de lunette spécial éclipse ni de verre de soudeur mais une idée qui fonctionnait finalement pas si mal : se mettre une feuille de papier devant les yeux et la descendre doucement jusqu'à ce que le soleil éclipsé apparaisse au bord de celle-ci.

Evidemment avec le recul, je me dis que c'était quand même dangereux mais à cette époque, qui allait nous le dire ?
Je pensais qu' "ils" s'étaient trompé et que le soleil serait entièrement éclipsé, ayant l'habitude de voir des images de totalité...mais il n'en a rien été (je compris plus tard pourquoi...et j'appris aussi bien plus tard qu'il y avait AUSSI des éclipses de Lune).

Ma première totale sera celle de juillet 1990 en Finlande où la lune masquera le soleil à 100 % et les nuages masqueront ce couple céleste à 70%.
La veille, il avait fait un temps superbe, et le lendemain...le soleil n'arrivera jamais à sortir des nuages qui bouchaient l'horizon de son lever (il faut dire qu'il n'é&tait qu'à 5° de hauteur au moment du maximum).
Une heure après la fin du phénomène, il tombait des trombes d'eau sur notre camping....

Celle du 29/03/2006 en Libye sera ma première totale vue sans l'ombre d'un nuage, un souvenir gravé à jamais dans ma mémoire.
Un voyage de 3 jours juste pour 4 minutes de bonheur...mais j'avais promis à mes fils que je les emmenerai en voir une, après que celle du 11/08/1999 soit à bannir à jamais pour cause d'un enc***é de nuage.

Allez, à vous maintenant...

Votre première, les circonstances, etc...

L.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

la plus lointaine dont je me souvienne vraiment est celle de 1978, elle était tip top et la lune avait pris une bonne teinte cuivrée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de lune ou de soleil ? partielle ou totale ?

ma 1ere c'est l'éclipse totale de soleil du 15 février 1961, le matin, le prof de math nous avait dit qu'on pouvait rester chez soi pour la regarder.
j'habitais à Nice, en face de l'observatoire, je l'ai regardée avec une lunette de ma fabrication, j'ai vu une protu rouge, ça m'a marqué, ce ciel irréel, magie...
j'aurai dû être astronome...bof...

ma dernière (soleil) : http://jluccolas.free.fr/Eclipse99/sommaire.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous !!

Ma 1ère eclipse, c'était en 3ème, au lycée en 1976 comme pour lioastro, lors de l'écipse partielle d'avril. Ce qui m'amusait, c'était de me dire "mais combien de personnes remarquent en ce moment qu'il manque un bout au Soleil ?".

Ensuite, quelques éclipses de Lune, partielles de Soleil encore, jusqu'à la fameuse totale de 1999. Je me souviens que tout gamin, je lisais un atlas du ciel (édition 1920 ou équivalent), qui référençait déjà la trajectoire de celle d'août 1999, ce qui me faisait rêver, et attendre surtout !!

Eric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était il y a très, très longtemps.... dans un TINTIN, de mémoire Tintin chez les incas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi c'était l'eclipse de Lune du 17 Aout 1989. Un grand moment dont je garde de souvenirs précis.
Dans la journée, avec mes parents, nous avions fait le voyage entre la région parisienne et Cannes, ou mes grands parent habitent.
J'avais mis dans la voiture le télescope que mon père m'avait acheté au Noeil précédent: c'était un Vixen 130/720 sur monture Super Polaris.
Arrivé sur place, j'ai foncé vers le photographe pour lui prendre un roulot de fujichrome 400.
Puis, durant la nuit, une heure avant que l'éclipse ne commence, mon père et moi avons cherché un endroit adapté. Nous avons finalement trouvé, sur les hauteurs de Cannes, en pleine ville, une impasse en pente avec à l'extrémité, une vue magnifique sur toute la baie de Cannes. Le temps était superbe, la température agréable et j'ai réussi toutes mes images.
Un excellent souvenir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en 1961, j'avais 9 ans, depuis la cour de l'école primaire de la rue Bêche des garçons à Montauban....avec des verres noircis sur la flamme d'une bougie par l'institutrice; Il faisait un temps magnifique.
C'est probablement la majesté de cet instant qui m'a définitivement collé le virus de l'astro.
Je me souviens de cette lumière magique... et tous ces piafs qui se sont précipitamment réfugies dans les acacias taillés en boules de la cour de l'école.
En prévision de cet évènement il se chuchotait que ce serait peut être la fin du monde.... rien que ça !
Michel Delmas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

me souviens pas l'annee mais c'etait quand on nous avaient vendu des lunettes speciales eclipse et comme un bobet ,que j'ai achete,n'ai rien vu . brouillard pluie etc etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

me souviens pas l'annee mais c'etait quand on nous avaient vendu des lunettes speciales eclipse et comme un bobet ,que j'ai achete,n'ai rien vu . brouillard pluie etc etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En février 1961, j'avais 5 ans, depuis la cour de l'école primaire de StMartin de Valgalgues (30) avec des verres noircis sur la flamme d'une bougie par l'institutrice ou des verres frottés avec un bouchon noirci ... j'ai appris plus tard que c'était pas le top en terme de protection mais c'était le bon temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

76, à l'école, avec des verres noircis à la bougie, puis celle de 84, avec un 114-900 par projection. On empilait les diapos noires entre les yeux et les verres des lunettes de soleil....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,
Il a fallu que je confronte mes souvenirs avec Carte du Ciel.

Le 15 février 1961, éclipse totale que j'ai ratée, j'étais chez moi, grande fenêtre orientée vers l'Est, idéal, l'éclipse était totale à Lyon.
Seul problème, un brouillard à couper au couteau.
Si ça se trouve ç'était bon 1km plus loin...

Sinon un souvenir de cour d'école primaire, en pleine journée, observation avec des verres noircis à la bougie sous la direction des très chers Frères des Ecoles Chrétiennes. Je n'ai pas de souvenir précis de ce que j'ai vu (sans doute brièvement) à travers les verres.
A priori il s'agit de l'éclipse partielle du 2 octobre 1959, c'est la seule possible répertoriée dans CdC.

Je ne pense pas que ces événements aient été déterminants pour mon avenir astro.


Cordialement,
Claude

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi c'était celle du 11 août 1999. Le comble de la frustration ! J'étais peut-être âgé de 6/7 ans à l'époque. Avec le centre aéré, on avait prévu une sortie spéciale pour voir l'éclipse. On s'était rendu dans le village le plus en hauteur du coin. Résultat, des nuages épais comme pas possible, une obscurité glaciale sous la pluie mais pas l'ombre du soleil si je peux dire !
Si j'avais su, j'aurais pas venu !

Le pire du pire, c'était d'apprendre par ma mère en rentrant à la maison le soir que l'éclipse avait été visible de la fenêtre de ma cuisine ! Snif !

Depuis, j'ai pu voir l'éclipse du 3 mars 2005(plus sûr de la date), pas aussi spéctaculaire, mais éclipse tout de même.

Hervé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

15 février 1961, à Nice sur la promenade des anglais. J'avions 10 ans ma bonne dame... Ce qui m'avait frappé, c'est le silence absolu des mouettes pendant la totalité, l'inquiétude soudaine de l'animal devant un phénomène "anormal"...
1999, j'avais prévenu mes passagers que nous la jouerions "brigade légère" à cause des cumulus errants. Bien nous en a pris, nous avons "déménagé" 10 minutes avant la totalité et du coup je n'ai pas pu monter la Pronto. Mais on a très bien vu à l'oeil nu, déjà ça. Eclipse plus "brillante", plus "intense" qu'en 61.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pareil février 1961, sur le chemin de l'école communale.
Observée à l'aide d'un verre noirçi au noir de fumée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

11 août 1999 à Fécamp qui se trouva être un excellent choix. Un beau suspense tout de même car on a bien cru qu'on ne verrait rien à cause de la météo et puis magie de l'éclipse, le ciel est devenu limpide juste au bon moment.

Un expérience tout bonnement incroyable, j'en ai parlé pendant 6 mois sans jamais parvenir à réellement exprimer ce que j'avais ressenti.

Un regret: ne pas avoir convié mes parents, ils sont restés à Paris où l'éclipse n'était que partielle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai un vieux souvenir de deux éclipses de Lune, à un an d'intervalle : mon père avait lu dans le journal qu'il y aurait une éclipse, et on l'a regardée à travers la fenêtre à l'oeil nu et aux jumelles. À l'époque j'étais tout petit et ne m'intéressait pas encore à l'astronomie, mais je m'en souviens quand même.

Ma première éclipse d'après mes débuts en astronomie, c'est encore une éclipse de Lune, celle du 28 octobre 1985. Pour l'occasion, le club d'astronomie dont je faisais partie s'était réuni en rase campagne. J'étais venu avec mon 115/900 acheté quelques mois plus tôt. J'ai pu assister à l'entrée de la Lune dans l'ombre, puis au début de la totalité. Mais mes parents sont revenus me chercher avant la sortie de l'ombre, scrogneugneu ! Pour cette éclipse, j'avais prévu de dessiner la progression de l'ombre sur le disque lunaire. Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais envie de dessiner quelque chose. Voilà ce que ça a donné (j'avais reproduit un disque lunaire décalqué sur un livre, et les courbes ont été ajoutées durant l'observation) :

Notez que la progression n'est pas régulière : ça avance plus vite au centre du disque qu'au bord, ce qui m'avait étonné. N'ayant pas compris pourquoi, je me suis même dit que c'était peut-être un défaut du dessin, et je n'y ai plus repensé... Or pour l'éclipse de novembre 2003, j'ai décidé de refaire la même manipe, et j'ai observé le même phénomène, qui est donc réel. Mais cette fois j'ai compris aussitôt. Eh oui, entre temps j'ai fait des progrès...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant