jazzons

mes optiques souffrent...

Messages recommandés


Suis un gars de la ville moi…. Alors les champignons, les poissons, les algues….

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

les tubes UV ne servent qu'au aquarium d'eau de mer, pour les coraux on peut soit utiliser une HQI ces superbes ampoules qui nous polluent le ciel soit plusieurs neon avec des longueurs d'ondes complémentaires l'HQI étant le top
Après il existe des stérilisateur UV pour l'eau douce je crois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Re,

D'autres infos et recos, glanées sur le wouaibe :


je cite :


"...Comme cela a déjà été souligné dans ce fil, les champignons se développent en milieu humide et à l'abri de la lumière. Un milieu confiné accélère la contamination (éviter donc d'enfermer les objectifs dans un étui en cuir ou plastique si le lieu de stockage est humide). Un objectif contaminé peut entraîner la contamination d'autres par dissémination de spores, mais uniquement si le milieu est favorable.

Si vous stockez vos objectifs dans un local où le taux d'humidité est régulièrement supérieur à 50%, il y a risque. Même si vous habitez dans une région où l'air est sec, un objectif conservé dans un carton dans la cave peut être attaqué par des champignons. Le bon moyen de se protéger, c'est un espace de stockage avec un déshumidificateur intégré. Comme j'habite dans un pays où l'humidité relative tourne autour de 80%, j'en ai acheté deux et cela a stoppé tous mes problèmes de champignons. Il y a plusieurs fabricants. Si vous êtes intéressés, cherchez "dry cabinet" dans Google..."


Fin de citation (image attachée au texte est supprimée et le texte est raccordé)
source :
http://www.chassimages.com/forum/index.php?topic=44419.0


Un texte intéressant également, en Anglais. Il apporte de bonnes explications et quelques remédes (vinaigre... eau oxygéne diluée... ou thymol):
http://www.mypentax.com/Fungus.html

Je pense qu'il surtout mettre l'accent sur le préventif. Quand le mal est fait le reméde reste complexe à mettre en oeuvre.


Christian


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout a fait d'accord avec ta dernière phrase, je n'ai pas été suffisamment attentif, d'autant que ce n'est pas mon premier séjour en milieu hostile.
L'expérience fait grandir. Merci encore pour tes recherches. jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Note de christian_d très complète.
Expérience perso : un superbe et ancien objectif Boyer destiné aux tirages N&B, resté plusieurs années à la cave avec le matos de développement. Retrouvé avec des filaments blancs en effet en forme de fougères.
la couche de traitement (très basique compte tenu de l'époque de fabrication : un simple revêtement bleu moyen) très attaquée.
démontage minutieux (car les filetages étaient grippés) : nettoyage à l'alcool à 90° ; par reflexion, au final, la couche est très dégradée et il semble même que le verre des lentilles soit attaqué : surface rugueuse qui accroche.
Testé, l'objectif a perdu énormément de ses performances : perte de contraste très net (j'ai en album les négatifs 6x6 et tirages réalisés à l'époque avec ce matériel, impossible d'obtenir le même piqué, contours mous !)
Dans le même carton il y avait un gros double volume des années 30 sur la pratique de la photo : hélas aucun doute, il y est conseillé de se débarrasser de tout le métériel contaminé y compris et surtout les sacs qui étaient tjs en cuir à l'époque.
Les couches de traitement actuelles étant plus dures (on essuie ses lunettes de vue des centaines de fois sans dommage) il est peut-être possible de tester les solvants classiques, sans aller jusqu'au trichlo !
Pour info, le gel de silice (billes translucides, colorées au chlorure de cobalt ou nom) se régénèrent en principe à 150 / 160°C pendant 3 à 5 heures dans un four de cuisinière... ça revient cher ! sauf si on dispose d'une cuisinière à bois !
J'ai testé le four à micro-ondes : ça marche impec sous réserve :
1) mettre les granulés en couche mince dans un plat sabot
2) régler le four à petite puissance
En 1/4 d'heure c'est fait. Si on a un peu trop poussé le four, les granulés colorés deviennent bleu-noir au lieu de bleu marine. Surveiller donc l'opération par la vitre. Il est bien de remuer les granulés avec une cuiller en bois à mi-opération.
Ensuite, alors qu'ils sont encore chaud, stocker sans tarder les grains dans un pot de conserve avec joint (genre Le Pratique).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as bien de la chance petit prince. Tous mes objectifs d'APN moississent sur la face externe (pas trop grave) et sur la face interne (bcp plus embêtant) Donc tu comprends que j'hésite à acheter une lulu

Je retiens l'idée de la lampe à UV pour aquariums, à essayer peut être d'abord sur des objectifs bas de gamme (on sais jamais, ça pourrais pas altérer le traitement du verre?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

a mon avis les UV ne fonctionne que directement sur la surface a travers le verre l'absorption est importante en fonction de la nature du verre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merope tu es de quel coin exactement sur l'ile de la Réunion pour avoir autant de problème d'humidité certes bien présente en ce moment sur l'ensemble du département ? tu es peut-être dans l'est ou bien dans les hauts de l'ile ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous

Je remonte ce post très intéressant.

Je souhaiterai savoir si les objectifs "huilés" sont aussi affectés aussi de ce "mal" ?

Avez-vous des exemples?

Merci ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un fil qui doit bien résumer la question (pas sur les objectifs "huilés"):

 

Pour les gels de silice, moi j'utilise des déshumidificateurs pour voiture: de petits sachés d'1/2l remplis de Silicagel, avec un indicateur colorimétrique. Ca coute - de 10eur, et je les "regénère" simplement au micro-ondes  durant 3-4 minutes (comme préconisé dans la notice).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.