Sign in to follow this  
CPI

Oculaire grand champ

Recommended Posts

bonsoir à tous,

Je suis à la recherche d'un oculaire grand champ 80° F=65mm à 70mm de qualité, un peu comme le 31mm de Nagler.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Peut-être faudra-t-il le fabriqué? et auquel cas la formule optique manque...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au coulant 50,8 mm, un oculaire de 65 mm de focale ne peut pas avoir plus de 42° de champ apparent environ.

Pour avoir 80° de champ apparent, il faudrait un coulant d'environ 110 mm. Vu la taille des lentilles qu'il y aura à l'intérieur, j'imagine que ça doit coûter plusieurs milliers d'euros. Surtout avec la qualité d'un Nagler.

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 30-01-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement le champ serait d'environ 100mm de diamètre.

Vue la taille de l'oculaire, l'œil peut être qu'à 0.5F de la dernière lentille pour ne pas avoir des lentilles de 200mm de diamètre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui, et en plus il y a du choix. Sur le site, ils parlent d'un oculaire de 116 mm de focale ! Ce n'est pas une valise mais une malle qu'il faudra pour les ranger...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ironiser sur le sujet ne fait pas avancer les choses. Il y à 20 ans quant les américains créaient les premiers Dobson en Europe on construisait que des 150 voir des 200mm d'ouverture.
Aujourd'hui avec des 600mm ou des 800mm comment observer un champ de 1° sinon avec des oculaires grand champ de focale importante.
Le coulant de 2" vient des USA
Les 3" et 4" arrivent ! avec ou sans valise…

Comment concevoir un oculaire de qualité d'environ 65mm de focale, d'environ 80° de champ et optimisé en encombrement et en poids?

C'est me semble t-il un sujet complexe, intéressant et nécessaire pour les instruments modernes de diamètre conséquent où un champ d'observation de 45mm limite bien trop le champ observable.
C'est simplement proportionnel au diamètre…

Les oculaires de type ErfleII à six éléments sont très bon mais sur un champ d'environ 55°. Ils ne couvrent pas le champ utile…
Le Nagler 31mm ramené à 65mm donne des lentilles de 200m de diamètre, et donc trop lourd et trop grand.

A l'aide pour d'autres solutions optiques…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, c'est ambitieux, mais tu vas te buter à un gros souci: la pupille de sortie.
C'est inutile de dépasser 7mm, donc si on part sur un dobson de 400, un oculaire de 60mm avec 80° doit avoir 85mm de coulant....mais alors il faut un scope avec une focale de 3m50...
C'est bien beau d'encenser les créations américaines, mais faut savoir où on met les pieds
Bruno's rules

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Ironiser sur le sujet ne fait pas avancer les choses. »

Je n'ironisais pas. (Tu donnes l'adresse d'un site, je vais voir, je me dis que ce serait poli de te dire que je suis allé voir (surtout que personne ne participe à cette discussion) et je le fais en essayant de dire un truc drôle pour faire du remplissage...)

« Aujourd'hui avec des 600mm ou des 800mm comment observer un champ de 1° sinon avec des oculaires grand champ de focale importante. »

De focale importante, je pense que ce n'est pas une bonne idée pour la raison indiquée par Astropèrenoël : si on dépasse le grossissement équipupillaire, ça revient à diaphragmer le télescope. Et puis je ne suis pas sûr que les gens s'embêtent à manipuler un 800 mm pour voir les Pléiades en entier... (oui, bon, OK, là j'ironise ).

N'empêche, avec un 600 mm de 2 m de focale, on a quand même 1°15' de champ maximum possible au coulant 50,8 mm.

« C'est me semble t-il un sujet complexe, intéressant et nécessaire pour les instruments modernes de diamètre conséquent »

De focale conséquente. Je pense que ces oculaires sont faits pour les gros Schmidt-Cassegraion ou Ritchey-Chrétien. Ou même des Cassegrain : un oculaire de 116 mm de focale va avec un F/D d'environ 20.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est sûr que si on veut du champ faut pas aller de ce côté du problème.
Par exemple, avec ma Taka 78, je cherchais le meilleur oculaire à prix correct susceptible de me fournir le meilleur champ avec le grossissement minimal, je calcule donc:
-oculaire de 57mm, 51° en 2" (le facteur limitant), en gros le Televue 55mm correspondait quasi-parfaitement, 11x de grossissement, pupille de 7mm et champ nominal de 4,6°! (...)
Mais un hic: si j'observe des objets lumineux et/ou étendu, jamais ma pupille ne sera dilatée au maximum avec autant de luminosité!
Donc il faut revoir le grossissement au rabais, de plus je faisais double emploi de grossissement avec des jumelles 11x80 (qui ont été un peu mal choisies, j'aurais du préférer le modèle 15x80 car en cas de grande luminosité, je diaphragmais naturellement).
Nouveau calcul avec toujours 2" de coulant en facteur limitant:
-2", grossissement demandé autour de 15x donc 40mm de focale, pupille de 5mm, parfait, et le meilleur champ est de: 72° au grand max -> Pentax XW colle mais est hors budget, je prends alors le TMB Paragon 68° beaucoup plus abordable et plus léger et optiquement très bon, même si à ce grossissement on est moins exigeant niveau piqué.
Résultat: pas déçu, même si je perds un chouïa de champ, je reste à 4,4° sur le ciel, juste de quoi mettre 9 pleines Lunes dans le champ, je ne me pleins pas
Donc voilà, ce mode de réflexion est basé sur les limites de l'oculaire imposé par l'instrument et non le gigantisme déraisonné qui part du principe que c'est l'instrument qui se construit autour de l'oculaire.
Entendons-nous bien, il a existé des oculaires Zeiss, Clavé & cie. à la belle époque de 80mm, 100mm et plus certainement en coulant déraisonnable, mais pour des lunettes à focale géante, c'est bien là la seule application utile de tels oculaires comme le souligne Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Il y à 20 ans quant les américains créaient les premiers Dobson en Europe on construisait que des 150 voir des 200mm d'ouverture. »

Il y a 20 ans on construisait bien des 400 en Europe .

« Aujourd'hui avec des 600mm ou des 800mm comment observer un champ de 1° sinon avec des oculaires grand champ de focale importante. »

Un oculaire de 65 ou 70 mm nécessite un rapport focal d'au moins 10 pour que la pupille de sortie ne dépasse pas 7 mm. Malheureusement les 600 f/10 ou 800 f/10 ne courent pas la rue...

Pour une configuration plus raisonnable de 600 f/4 le champ maximum est obtenu avec Nagler 31 + Paracorr, on obtient un grossissement de 89x et un champ de 55'.
Une autre idée est un 600 f/3 avec Ethos 21 + Paracorr, qui donne un grossissement de 99x et un champ d'exactement 1°.

Robert

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis à la recherche d'un oculaire grand champ 80° F=65mm à 70mm de qualité, un peu comme le 31mm de Nagler.
----------------------------------------------------------------------
Si on se limite à une pupille de 6mm, on obtient des oculaires de (6 x f/d) :
a) f/d = 10 -> oculaire de 60mm, coulant 2.7" & champ apparent 70°
b) f/d = 11 -> oculaire de 66mm, coulant 2.7" & champ apparent 70°
c) f/d = 12 -> oculaire de 72mm, coulant 2.7" & champ apparent 70°
d) f/d = 13 -> oculaire de 78mm, coulant 3.0" & champ apparent 70°
e) f/d = 14 -> oculaire de 84mm, coulant 3.0" & champ apparent 70°
f) f/d = 15 -> oculaire de 90mm, coulant 3.0" & champ apparent 70°

Pour un C11, un oculaire Siebert de 60mm à 72° de champ peut être intéressant à condition de mettre un crayford de 2.7" en sortie (bonjour au passage au prix du renvoi coudé) :
- ciel profond 1,54° de champ.

Pour un Maksutov-Gregory de 300mm ouvert à 12.5, un oculaire de 70mm est intéressant car il rend l'instrument très polyvalent :
- planétaire obstruction 25%,
- ciel profond 1,3° de champ.

Clavé avait fabriqué une série "Pic du Midi" ... il y a quelques années.
Aujourd'hui, avec les progrès de l'informatique et les traitements antireflets, on pourrait penser que cela pose encore moins de problème et pourtant.

[Ce message a été modifié par ms (Édité le 02-02-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir à tous,

Pour info dans le dernier mail sur le sujet on revient à la marque Siebert la seule marque que j'ai trouvé à ce jour sur Internet et évoquée dès le début du débat.

Rappel du besoin:

Une ouverture de 600m et une pupille de sortie de 7mm implique un G de 86x
Une ouverture de 600m et une pupille de sortie de 6mm implique un G de 100x
Une ouverture de 600m et une pupille de sortie de 5mm implique un G de 120x


Un champ de 1° nécessite donc respectivement des oculaires avec des champs de 86°, 100° et 120°. Ce sont bien des oculaires grand champ (et quelque soit les focales à prévoir)

Soit un 600m ouvert à 3, la focale est de 1800mm, les focales oculaires doivent respectivement être de 21mm, 18mm et 15mm.
L'oculaire qui pourrait correspondre est l'Ethos de 17mm (100°) mais je ne suis pas sûr qu'il accepte une pupille de sortie de 6mm, de plus il est loin d'être donné (voir son prix)
De plus avec un tel rapport d'ouverture, F/D =3, l'image serait inexploitable à cause de la coma du miroir parabolique, une véritable bouillie au delà de qqes minutes d'arc. Un correcteur de qualité est nécessaire comme un correcteur de Wynne (de 3 à 4 lentilles) et non donné lui aussi et pas forcément compatible avec l'encombrement du Ethos; et ce sans aborder les problème de coût des difficultés de fabrication et du contrôle d'un tel télescope.

Le Nagler de 31mm 82° nécessite un grossissement de 82x pour champ objet de 1°.
Dans ces conditions le T600 devrait être ouvert à F/D = 4,2 soit 2542mm de focale.
Ce télescope est bien plus raisonnable de conception et de réalisation, mais pour un newton il est déjà très encombrant, nécessite l'usage d'un escabeau et des moyen de transport ….

Le poids et l'encombrent sont les facteurs dimensionnant fondamentaux (surtout à partir d'un certain âge).
Et si l'on part sur des T650 ou T700 et pourquoi pas des T800 à T1000 tout devient grand!

Pour ma part il me semble plus logique de transporter un oculaire de 2 à 3kg si besoin, plutôt qu'un T intransportable équipé d'une valise d'oculaire de 2".( voilà pour la boutade).

Pour revenir au sujet, un T600 replié type Cassegrain ou autre, avec des F/D raisonnables (de 6 à 10) sont bien moins encombrants, (environ 1.5m de long) nette sur tout le champ (avec un minimum de correcteur) et un confort de vision et d'utilisation sans comparaison.
Reste la problématique de trouver un oculaire grand champ compatible.

L'oculaire est très souvent l'élément optique qui limite les performance d'un télescope (à partir d'un certain diamètre).
Un télescope de qualité est relativement simple à réalisé, l'oculaire correspondant est bien plus difficile.

En restant à votre écoute et en espérant trouver des propositions d'oculaire existants ou encore une formule optique à réaliser…

Mes meilleures salutations


Share this post


Link to post
Share on other sites
salut,

j'comprends la question,
mais j'comprends pas bien le sujet ni les éléments de réflexion....
Avoir un bon oculaire grand champ, longue focale, pour un gros télescope (lequel ?!?) mais un Ethos, c'est déjà vachte cher.... J'vois pas ce qu'on va trouver de bon....
ET j'vois pas bien le truc de couvrir du grand champ sur le ciel avec un énorme instrument. Il me semble qu'il y a erreur sur les cibles et le potentiel des travaux.
Quand - ar exemple- je vais à ST Véran sur le T600 à 9 m de focale, j'ai rarement pour énormes engins réellement manipulables et utilisables, j'crois qu'il en existe de sacrés spécimens dans la famille des newton....
Cela étant, ça ne retire en rien l'intéret de dégotter des oculaires longue focale... Je me suis toujours interrogé sur l'utilisation d'objectifs photographiques pour cela.....

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un oculaire grand champ peut être intéressant pour un Cassegrain ouvert à 15 par exemple. Le diamètre du primaire sera conditionné par l'obstruction engendrée par un coulant de 3" ou 4".
Pour obtenir 1° de champ avec un Cassegrain 400mm f/15 obstrué à 20%, il faut un oculaire 3" de 90mm et 68° de champ apparent.
Pour obtenir 1° de champ avec un Newton 400mm f/4 obstrué à 25%, il faut un Pano 24mm et 68° de champ apparent.
Pour avoir un tube plus compact (1,20m vs 1,60m) c'est cher payé surtout si on tient compte du fait que le Newton peut être équipé d'un correcteur de comma Baader f/4 ou d'une Powermate x4 pour passer à f/16.
Le seul gain possible est au niveau de l'obstruction et encore il est faible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Meci pour ces informations qui répondent bien à un T de 400mm douverture (F/D = 4 ou F/D =15).

La problématique concerne, comme évoquer plusieur fois, la fourniture ou la conception d'un bon oculaire pour un T600 mm ouvert à F/D = 9 ou un T650 ouvert à 8 et pour un champ d'observation de 1°.
(pour information, l'obstruction centrale est de l'ordre de 200mm)

Dans l'espoir de vos bonnes idées, merci...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un Cassegrain de 600mm avec primaire à f/3 et secondaire 3x : un Ethos de 54mm au coulant de 4".

Share this post


Link to post
Share on other sites
l'oculaire ETHOS de 54mm existe? Où le trouver ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'oculaire ETHOS de 54mm existe ? Où le trouver ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
s'il existe, ça ferait un sacré scoop !!!!!
a moins d'un truc sur mesure ou complétement confidentiele, j'vois pas.
Par contre j'vois très bien le genre d'instrument, typiquement celui de ST Véran. Mais encore une fois, j'vois pas bien la finalité d'utiliser un engin si puissant pour couvrir 1° de champ...... les calculs sont tétus sur l'hypothétique oculaire et la pupille de sortie "dans les choux".
C'est pour quoi faire ? ça doit être très particulier ou à l'occasion d'une belle oportunité ?

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour vous à partir de quel diamètre une pupille de sortie est dans les choux ?

Une paire de jumelle classique de qualité a une pupille de sortie de quel diamètre ?

Exemple Zeiss Leica olympus ou autres 7x50 ; 8x56 ; 9x63 ….

Pour un T600mm ou T650mm dont le champ observable est de 1°, avec en plus une très bonne résolution sur tout le champ, est-il raisonnable de le réduire à 0,3° même pas le champ de la lune ou des principales galaxies ou autre objet du ciel profond ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je dis ça comme ça, mais en général il faut éviter de répondre à une question par une autre, sinon on n'est pas sorti... (moi aussi j'aime un peu ironiser).

JMarc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis toujours à la recherche d'un oculaire grand champ, environ 80°, pour une focale d'environ 65mm à 70mm, et de qualité (à acheter ou à concevoir).

C'est le besoin initiale et l'objet de ce forum.

Pour l'instant je n'ai trouver qu'un site américain sur Internet qui propose des oculaires au standard de 3" à 4" avec des focales voisines mais dont les champ sont uniquement de 70°. De plus ces oculaires sont de type Erfle "modifié" à 6 éléments, dont le champ utile n'est d'environ que de 55° ( au delà les étoiles forment des taches tellement grandes que l'image ressemble à une bouillie).

Jusqu'à présent, je reste malheureusement sans réponse sur ce forum, certes des remises en question "constructives" du problème ont été évoquées mais sans réelle avancée.

Je suis surpris que personne n'est proposé un réducteur de focale. Par exemple un Nagler 31mm 82° de champ (très bon oculaire) et un réducteur de focale entre x2 et x3.
Le champ de 1° dans un T600 ouvert à 9 ou dans un T650 ouvert à 8,2 ont une focale de 5400mm et génèrent un diamètre d'observation d'environ 95mm de diamètre. Le réducteur devrait donc être un x2.2 ou x2.3

Comment concevoir, réaliser ou trouver un tel réducteur de focale (avec des diamètres et des F/D correspondants et de qualité) ?

J'ai entendu parler de réducteur de focale RMX5 (x5), de Duvel x2 ou autres, sont-ils efficaces et adaptables ?

Une simulation optique m'intéresse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon aller, on t-a assez taquiné, on va tout te dire
La pupille maximum c'est à toi de la mesurer, il te faut soit aller chez un professionnel de l'optique qui te mesurera tout ça sinon te débrouiller avec une règle et un coup de flash d'apn dans les yeux...
C'est variable en fonction de l'âge et des capacités de chacun, on dit que 7mm c'est le maximum à ne pas trop dépasser
Tu peux à peu près tout calculer ici pour le reste:
http://cfaa.is.free.fr/
Si c'est pour un application spécifique, et si tu as le budget pourquoi ne pas en faire fabriquer un effectivement, mais il faut rester dans la limite des capacités de l'œil

Share this post


Link to post
Share on other sites
Peut-être que ce que tu demandes n'existe pas ?

Si les oculaires que tu as trouvés ne font pas plus de 70° de champ apparent, n'est-ce pas parce que le coulant est insuffisant pour aller au-delà ? Et puis des oculaires de 80° de champ, c'est rare, surtout des bons (Nagler, UWA, heu... et quoi encore ?). Alors au coulant de 4 pouces, ça ne serait pas étonnant que ça n'existe pas.

Tu ne nous as pas dit c'était pour quel télescope, mais je suppose qu'il est inutile de rappeler que des oculaires de très grande focale sont faits pour des télescopes à F/D très grand, nous sommes bien d'accord là-dessus ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this