Sign in to follow this  
Bernard Augier

Explor'Espace: pourquoi le visuel. Temoignages. Soirée Observatoire de Calern

Recommended Posts

Bonjour à tous,

En lisant ces derniers messages ou l'on sent les artistes sous jacents, je pense finalement que l'opposition visuel/photo n'a pas vraiment de sens, tout comme l'opposition art/science appliquée à l'astro.
Ce que j'essaie de dire par là est que l'on peut faire une observation visuelle "scientifique" (je me souviens d'une occultation razante observée de manière organisée et étalonnée, en groupe du coté de toulouse en 1981)et une observation photographique purement artistique, d'ailleurs certaines très belles photos de hubble ont elles plus un intérêt scientifique qu'esthétique? (communication).
Je n'ai pas de formation scientifique, n'ai aucune rigueur scientifique et ne m'interresse pas à l'art en général, je suis naturellement attiré par le coté artistique/esthétique de l'astro, mais j'essaie dans mes dessins de montrer ce que je vois le plus précisément possible ce qui, lorsqu'on est nul en dessin, n'est pas évident
Si l'observation "scientifique" dont je parlai ci-dessus m'a laissé un souvenir d'une émotion liée à l'excitation évènementielle j'ai souvenance d'autres émotions purement esthétiques:
* durant un dessin de jupiter Au t312mm à 450x dans le gers en 90, j'ai eu un "trou de turbu" que je n'ai jamais revu depuis, des centaines de détails jusqu'aux poles du niveau des plus belles photos depuis la terre! je n'ai noté sur le coup aucun détail
*lors d'une éclipse de lune en 2000 je crois bien, j'ai souvenir d'une vision aux jumelles de cette orange sur un fond de velours piqueté de petits diamants, la lune m'apparaissant pour la première fois en 3D.
*en 84 après deux jours de tempête de neige au pic du midi le ciel c'est dégagé en fin de soirée et je suis sorti dans la neige avec un ciel à couper le souffle
*en septembre 94 j'étais avec mon dobson à 2600m d'altitude aucun bruits pas de signe de vie, que des pics alentour à l'horizon, j'avais l'impression d'être sur la lune avec une voute céleste envoutante.
*dernièrement dans les pyrénées vers minuit sous un ciel couvert j'attendais que les nuages commencent à se dissiper, allongé, une paire de jumelles dans les mains, quand la premère très belle trouée est apparue au niveau de cassiopée avec un fourmillement d'étoiles tel que sur le coup j'ai cru que c'était de la brume .J'ai compris alors que trensparence ne voulait pas forcement dire noirceur.
Il y a d'autres "instants magiques" qui ne me reviennent pas en tête en ce moment.

Finallement ce que nous apporte l'astro, que ce soit la découverte d'un astériode avec le dernier modèle de CCD, ou une simple observation à l'oeil nu ce sont..., des EMOTIONS.

A+
Manu dans le tarn profond http://perso.orange.fr/planetarn/manu/MANU.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Waouhh, j'avais craint de ne rencontrer que des moustachus blasés pétris de technique en m'inscrivant timidement sur ce forum de grands.

Et v'là-ti-pas que je tombe chez de vrais poètes..

C'est bon, c'est tout bon, j'adore!
Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je crains de noter comme une pointe d'ostracisme contre les moustachus ...

Ami(e)s de la poésie et portant bacchantes reveillez vous !
Non pas toi , ma chatte !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saisir le spectacle offert par Saturne, ses anneaux, l'ombre ... Pour peu que l'optique soit de qualité, l'émotion sera énorme. Surprendre apres des années d'essais les Dentelles et les détailler enfin, voyager le long de ces ondulations evanescentes sans compter son plaisir d'avoir enfin réussi. Penser qu'un jour, quand je serai grand peut-être, North America daignera se dévoiler (à chacun son Graal). Le visuel me passionne et me passionnera encore : de l'émotion en quantité et à l'état brut. Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Justement, je me concentre sur le Cygne en ce moment puisqu'il est bien à mon zénith en début de soirée.
D'accord le ciel n'est pas encore très noir, mais je n'ai toujours pas pu distinguer ni les dentelles, ni North America dans mon 10". Je vais commander un filtre OIII...

En revanche, de dépit je me suis mis à fouiller un peu au hasard entre Albireo et Altaïr à la recherche de M15 et je suis tombé sur M27. Jolie bestiole au Nagler 13, un peu améliorée avec un Contrast Booster (le seul filtre que je possède pour l'instant). Sympa quand même ces oculaires grands angles pour la recherche manuelle au Dobson :-)).

J'y ai passé le reste de la soirée et j'ai pris des repères sur un petit banc d'étoiles que je distingue à l'oeil nu juste au-dessus (dessous dans le télescope); le Nagler 7 ne donnait pas plus de détails à cause, je pense, du ciel encore un peu gris.
En revanche, pas trace de la moindre couleur: la nébuleuse est globalement grise.
Mais au fait, quelles sont ses vraies couleurs ? Les photos que je vois d'elle sont bien souvent différentes, à se demander si on n'a pas un peu exagéré le traitement informatique.
Z'auriez pas une photo "true colors" ?
Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qu'est-ce que tu appelles sa "vraie couleur" ?

- La couleur qu'elle aurait si elle était vue par un oeil humain en vision diurne ? Dans ce cas, c'est celle qui est montrée par une image RVB faite en toute rigueur. Et encore, j'ai cru comprendre que la raie OIII était à la frontière entre le B et le V, du coup elle ne serait pas assez représentée en quelque sorte.

- La couleur qu'elle aurait si elle était vue par un oeil humain en vision nocturne ? C'est une sorte de vert clair très particulier, pas aussi "fluorescent" que sur NGC 6543, mais pas aussi sombre (je trouve) que M42. Bon, je te décris sa couleur avec mes yeux, mais j'ai la chance d'être assez sensible aux couleurs nocturnes, si j'en crois pas mal de discussions à ce sujet (on n'est pas du tout égaux devant la couleur du ciel en vision nocturne, et malheureusement tu es sans doute dans la catégorie "pas sensible". Est-ce que tu vois la couleur de M42 ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je me suis posé la question de la vraie couleur en observant que toutes les photos de cette nébuleuse n'étaient pas identiques; ces photos ont été prises probablement pendant la nuit depuis la terre.
Je me demandais si avec mon 10", ouverture modeste, je pouvais percevoir autre chose qu'une image globalement grise, donc si la couleur visible était fonction de la taille de l'appareil, ce qui ne me semble pas logique.

J'ai lu quelque part que la principale composante lumineuse émise pas ces NP était dans la longueur d'onde du vert, ce que tu sembles me confirmer; ce n'est pas vraiment apparent sur les photos dont je parlais où on voit du bleu et du rouge.
Pour M42 oui, je distingue des différentes de teinte assez faibles. Je précise que j'observe sans filtre pour l'instant.
Je perçois très bien les différentes couleurs des étoiles, mais on n'est pas dans la même échelle de magnitude sans doute.
Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
« J'ai lu quelque part que la principale composante lumineuse émise pas ces NP était dans la longueur d'onde du vert, ce que tu sembles me confirmer; ce n'est pas vraiment apparent sur les photos dont je parlais où on voit du bleu et du rouge. »

La principale composante lumineuse, c'est du rouge profond. L'oeil nocturne n'y est pas sensible, l'oeil diurne l'est. C'est pour ça que je différenciais bien vision nocturne et vision diurne. Si on pouvait voir les couleurs notre vision diurne, on y verrait du rouge.

La deuxième composante, c'est du vert presque bleu-vert. Il se trouve qu'en vision nocturne, on ne voit pas tous exactement les couleurs de la même façon. Pour moi, c'est vert un peu bleuté, là où d'autres trouvent que c'est bleu-vert ou même bleu un peu verdâtre. Sur les images en trichromie (RVB), on est à la limite du B et du V, c'est pourquoi (si j'ai bien compris) la teinte bleu-vert peut apparaître plutôt bleue, ou plutôt verte.

« Pour M42 oui, je distingue des différentes de teinte assez faibles. Je précise que j'observe sans filtre pour l'instant. »

Voir les couleurs avec un filtre, ça ne compte pas : on voit les couleurs du filtre, pas les couleurs de la nébuleuse !

« Je perçois très bien les différentes couleurs des étoiles, mais on n'est pas dans la même échelle de magnitude sans doute. »

Tout à fait ! Les objets les plus brillants du ciel profond, en magnitude de surface, ce sont les petites nébuleuses planétaires. NGC 6572 par exemple a une couleur presque aussi vive que celle des étoiles. Mais ces objets là ne sont pas très nombreux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je viens de vérifier mes sources, c'est là: http://messier.obspm.fr/f/m027.html
........
"En fait, comme pour presque toutes les nébuleuses planétaires, la plus grande partie de la lumière visible est même émise dans une seule raie spectrale, à savoir en lumière verte à 5 007 Angström".
....
On m'aurait trompé ?
Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
« la plus grande partie de la lumière visible »

Sous entendu en vision nocturne. Vu que le reste n'est pas visible en vision nocturne, on n'en parle pas. Cela dit, peut-être que pour les nébuleuses planétaires, la raie de l'OIII l'emporte sur le H-Alpha ? Ce n'est pas le cas sur les nébuleuses diffuses, mais les nébuleuses planétaires ont des étoiles centrales tellement chaudes que le phénomène est un petit peu différent, peut-être...

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Je viens de vérifier mes sources, c'est là: http://messier.obspm.fr/f/m027.html
........
"En fait, comme pour presque toutes les nébuleuses planétaires, la plus grande partie de la lumière visible est même émise dans une seule raie spectrale, à savoir en lumière verte à 5 007 Angström".
....
On m'aurait trompé ?
Michel

quote:
« la plus grande partie de la lumière visible »

Sous entendu en vision nocturne. Vu que le reste n'est pas visible en vision nocturne, on n'en parle pas. Cela dit, peut-être que pour les nébuleuses planétaires, la raie de l'OIII l'emporte sur le H-Alpha ? Ce n'est pas le cas sur les nébuleuses diffuses, mais les nébuleuses planétaires ont des étoiles centrales tellement chaudes que le phénomène est un petit peu différent, peut-être...


Quand on regarde les données de flux sur les NP du catalogue SECGPN (Acker et al.), on constate qu'en général trois bandes spectrales ressortent bien : l'O-III, le H-alpha et le N-II (mais finalement l'O-III est souvent le plus vivace). Effectivement le seul qu'on peut bien voir, là-dedans, c'est l'O-III (les deux autres sont dans le rouge), mais sinon sur le site de l'OBSPM ils voulaient peut-être dire que parmi les trois raies de l'O-III, celle à 500,7 nm est prépondérante devant les deux autres à 436,3 et 495,9 nm (ce qui est souvent le cas si je ne dis pas de bêtises) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour à tous,
Pensez aussi (pour les débutants) à utiliser le plus faible GR pour aperçevoir les couleurs.
Nous ne sommes pas égaux en ce domaine, lorsque l'on montre albiréo au public cela va de Blanc et blanc à bleu et jaune ou vert et rouge.
manu dans le tarn profond et sous la pluie ce matin

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce matin le ciel est assez bien dégagé chez moi (près de Cannes) et on se tâte pour monter observer au Restefond; la météo n'est pas très engageante pour la nuit prochaine...
Merci pour l'info, j'ignorais que la perception des couleurs était meilleure sous faible grossissement. Je vais noter désormais dans mes CROA les couleurs que j'observe.
Pour un débutant comme moi, à part certaines géantes rouges, ce qui distingue les étoiles entre elles, c'est d'abord leur éclat (dit magnitude apparente je crois).
Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this