Sign in to follow this  
Hyperfocale

Où avoir une "vrai nuit", en France ?

Recommended Posts

Bonjour,

Bien que de superbes cartes de la pollution (lumineuse) nocturne existent, j'aimerais bien aller au-delà de ces cartes, et avoir des retours d'expériences.

D'après les cartes, il resterait deux zones de la France où le ciel est intégralement noir : au beau milieu du département des Landes, et quelque part vers ce qui me semble être les confins du sud du Massif Central, vers le nord du Périgord, sauf erreur de ma part.

Des gens du coin pourraient-ils me confirmer ces suppositions, SVP ?

J'ai envie, sans devoir prendre le bateau pour l'Afrique du Nord, ou bien la Corse, sinon embarquer en mer, aller dans un endroit où toute la demi-sphère céleste est encore visible, jusqu'à la magitude limite moyenne visuelle (vers 5,5, pour rester modeste)...

Bref, trouver un endroit où la nuit est bien noire, même à l'horizon (ce dernier étant dégagé à partir d'au moins 10 ° de hauteur, et sur 360 ° d'azimut, ce qui exclut les cirques encaissés de montagnes).

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

salut,
le travail de Fredo et des cartes est immense et permet de se faire une idée du desastre et donne quelques pistes pour observer.
Mais....
Ces cartes ne reflettent pas tout.
Come tu le dis, au regard de ces cartes, il n'y a comme seul espoir que le quercy.
Seulement quand on va dans le quercy, ben ce n'est pas si bon que ça..... Pour la bouffe, pas de problème, mais le ciel, ya mieux...
Ya mieux :
- en prenant de l'altitude, bien des cites de montagne ou de moyenne montagnes sont sans comparaison, (cf St Véran, le col de Restefond bien sur, mais aussi bien qu'autres endroits)
- en visant vers des zones complètement noires, comme face à l'océan par exemple.

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un ciel noir c'est bien, un ciel visible grâce à une météo clémente, c'est encore mieux. Sud est ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
- en visant vers des zones complètement noires, comme face à l'océan par exemple.

Aux îles ! Petits archipels peu ou pas habités: les Glénan, Molène, certains coins de Corse, etc...

[Ce message a été modifié par Kaptain (Édité le 08-04-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mon retour d'expérience est le suivant : vive le Sud Est. Vive la vallée de l'Ubaye.
On a de magnifiques cols avec celui que nous connaissons tous, Restefond.

J'y ai passé des nuits vraiment magiques avec des ciels fantasmatiques.
Le sud du 04 est aussi truffé d'excellents spots, à condition de monter bien entendu en altitude (>800m serait l'idéal).

Voilà ce n'est qu'un retour de ce que je connais mais je suis persuadé que partout ailleurs en France, les spots de choix pullulent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

j'ai de bons souvenirs au Champ du Feu (1000m) lors d'épisodes d'inversion thermique, la crasse est dans les vallées. Le ciel peut être qualifié de préhistorique

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

Déjà, attendre une autre saison.....
On est en extrême fin de période favorable en France métropolitaine, bient^t il n'y aura même plus de vraie nuit

Donc, nous sommes en janvier 2011

Il y a aucun absolu : j'ai fait du ciel profond à 5 km de la Tour Eiffel
et pour certains, seul le ciel de l'Atacama commence à être valable

En tout cas, à mon avis, l'aspect "sec" est assez important, et le ciel de mer que j'ai vu passé dans ce fil est à exclure

Donc, un peu d'altitude,une couche nuageuse masquant les lumières voisines, un flux laminaire, une certaine sécheresse : conditions d'un site acceptable

ah oui, aussi, attendre la nouvelle Lune

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait, je vais défendre mon bifteck… Restefond un jour, Restefond toujours.

Bon je sais j’y habite. Mais c’est vrai que ça me tue quand j’entends encore et encore qu’il faut entreprendre un long périple pour avoir du ciel. C’est en France, devant ma maison, et bénéficie d’un climat méditerranéen donc champion en ce qui concerne les nuits claires et sèches, le tout avec une température clémente même en altitude, même en hiver. Et je pense que les coins du même style sont fréquents dans les Alpes et Préalpes du Sud. Sans aller bien loin voir un peu le site de VJac !

N’en déplaise à certaines cartes très théoriques dont je ne critique pas l’utilité. Où à certaines habitudes, certaines rumeurs. Mais c’est comme les instruments en définitive, c’est sous le vrai ciel que ça se joue vraiment.

Par exemple, le triangle du Quercy, pouahhhh. J’ai donné et franchement la déception a été de taille par rapport à mon chez moi. Donc ne vous laissez pas enfermer dans les poncifs genre « pas en France métro » ou « si en France, dans les triangles noirs ».

Pour en revenir à mon secteur en plein Mercantour. Quelques réflexions.

Voici une Voie Lactée depuis l’intérieur de mon observatoire devant ma maison, 1000m :

SQM de 21,40 en routine avec des pointes à 21,80, le tout à 5 km d’une station de ski quand même !

Voici une Voie Lactée à 25 km d’ici et 2000m plus haut à la Bonette-Restefond

On découvre l’horizon avec les lueurs de la Côte d’Azur, à 100 km de là. De mon observatoire, elles étaient masquées par la montagne (comparez les photos). Mais cela n’empêche pas de monter à 22+ au SQM. Record de France probable…

Donc on n’a rien sans rien. L’altitude est un facteur d’amélioration, mais permet aussi de découvrir plus aisément les dômes lumineux des mégapoles lointaines. Même si au final on gagne en transparence. De toute manière, comme en témoigne cette photo, la gène ne monte pas bien haut :

Mais c’est vrai que dans certaines vallées perchées où l’horizon est moins dégagé, le ciel est plus esthétique, plus « noir » en apparence du fait que ces nuisances, difficilement évitables en Europe (100 km !) sont masquées. Mais l’avantage est purement cosmétique.

A ce propos, je vous rappelle qu’un très bon ciel n’est pas un ciel noir, c’est même un ciel lumineux ou brillent mille feux. Un ciel quasi phosphorescent capable de projeter des ombres..


Autre élément en automne-hiver-printemps, la présence de neige qui fait perdre ½ magnitude « à la louche » en visuel, à cause de son albedo. Vous me direz, ½ sur 22, ça reste confortable !.

Donc parcourez un peu les Alpes du Sud, les plateaux de Provence et laissez vous surprendre. En mars, dans le haut Verdon on s’est tapé du 21,70 presque toute les nuits sur une semaine !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour le parisien que je suis n'importe quel autre ciel est noir....

Plus sérieusement en France continentale je confirme tout le bien du Sud-Est dès qu'on monte ou que l'on va au bout de la route : Queyras, Ubaye, Mercantour

Sinon en Corse un site noir accessible en voiture mais malheureusement un peu encaissé : l'ancienne station de ski de Haut Asco. (D'ailleurs une requête pour Frédo et ses formidables cartes de la pollution lumineuse : à quand les iles?)

J'ai acheté un SC transportable rien que pour çà : l'emmener en vacances au milieu des bagages !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est quoi la voie lactée dont vous parlez??
Nan, sans rire, je l'ai pas vue depuis des années

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bruno B. "Donc, un peu d'altitude,une couche nuageuse masquant les lumières voisines, un flux laminaire, une certaine sécheresse : conditions d'un site acceptable"

Tu décris le Champ du feu aux meilleurs moments

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir à tous,

Et merci pour ces réponses qui convergent parfois, mais sont aussi souvent divergentes, par exemple pour l'intérêt réel du ciel "marin"...

Pour avoir été aux Glénans (sur les îles de Glénan), je peux vous dire que la côte, située à environ 12 km est très lumineuse et bien (trop) visible...

J'aurais dû mieux souligner que je cherchais un spot pour un excellent visuel pour de l'observation à l'oeil nu, donc du très dégagé sur 360 °, et sur 90 °, sans liseret lumineux à l'horizon, à supposer que cela existe bien encore, quelques part en France métropolitaine, plutôt que du super ciel profond instrumental à magnitude 20 et plus, au prix d'une montée de la pollution lumineuse à l'horizon (avec le gain en altitude, pour augmenter la transparence de l'atmosphère ).

Mais, l'information servira aussi à d'autres.

Je note que le Quercy est inférieur à ce que l'on pourrait en penser, au vu des cartes...

Et dans les Landes ?

Ca n'a pas de lien direct avec le thème, mais je viens de réaliser que le moindre patelin a tout un lot de cartes postales sur son moulin des Mérovingiens, son église romane, son ancien lavoir, son grand feu d'artifice des pompiers (cinq fusées par an...), etc.

Mais, jamais, au grand jamais, des cartes postales du ciel nocturne, vu depuis le dit lieu...

Cordialement.

[Ce message a été modifié par Hyperfocale (Édité le 08-04-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

je me rappelle certaines nuit dans la maison de vacances de ma famille, dans la Creuse limite Puy de Dôme. Une fois l'éclairage public coupé, adaptation à l'obscurité nécessaire sinon on ne voit pas le trottoir. Et si on évite la direction de Clermont, le ciel était mignon tout plein.
Ça a du bon la désertification rurale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
je cherchais un spot pour un excellent visuel pour de l'observation à l'œil nu, donc du très dégagé sur 360 °, et sur 90 °, sans liseré lumineux à l'horizon, à supposer que cela existe bien encore, quelques part en France métropolitaine, plutôt que du super ciel profond instrumental à magnitude 20 et plus

Tu peux développer Hyperfocale ? Parce que je pense que les meilleurs cieux, c’est justement pour le visuel, la CCD permettant de se satisfaire de bon résultats en milieu urbain par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
@Serge: "- en prenant de l'altitude, bien des cites de montagne ou de moyenne montagnes sont sans comparaison, (cf St Véran, le col de Restefond bien sur, mais aussi bien qu'autres endroits)"

En fait St Véran, ou plutôt l'obs à 3000m est assez affecté par la PL de Turin à 70 km. En été , c'est un halo lumineux montant jusqu'à 45° de hauteur qui est présent et malheureusement assez "éblouissant" à l'horizon. En conséquence le ciel du l'obs est bon, mais franchement pas transcendant. En été de nouveau, la mv limite monte très péniblement à 6...

Ceci dit, je suppose qu'en hiver, quand la mer de nuage est présente le gain doit être quand même très appréciable et compenser la présence de la neige...

Sim

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Come tu le dis, au regard de ces cartes, il n'y a comme seul espoir que le quercy.
Seulement quand on va dans le quercy, ben ce n'est pas si bon que ça..... Pour la bouffe, pas de problème, mais le ciel, ya mieux...
Ya mieux :

je n'ai JAMAIS DIT cela.
au contraire j'ai toujours indiqué que le Quercy = foutu

Quand on regarde les carte Avex, les coin intégralement noir (sur 360° aziumtaux) en france n'existe pas.
d'ailleur les cartes ne sont donnée que pour un conne zénithal de 50°
pour un raison tres simples de megaville comme Paris ou Marseille éclairent sur 300 Km, Lyon Bordeaux Toulouse Nantes sur 200 km... limoge Clermont ferand Brest Dijon Strasbourg sur 150.... vous vous rendez vite compte qu'il ne peut dans ces conditions subsister un seul coin de ciel Noir... nous seulement en France mais aussi en Europe Occidentale
par contre y'a des site plus exploitable que d'autre.
Tres Clairement, si je devait installer un site d'astro en france ce sera sur le Plateau des Mille Vache (mais météo moyene) ou dans un coin "noir" et isolé des alpes à plus de 2km d'altitude
c'est sur ces Sites qu'on a le moin de dégâts...
Sinon, les montagnes Corse....


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Donc, la Corse serait à l'astronomie ce qu'un certain village gaulois est à l'occupation romaine ?

Et bien, encore faut-il trouver les bons coins, en Corse, dont un est déjà cité, mais il doit y en avoir d'autres.

Je pose une question à ceux qui ont eu la chance de naviguer en très haute mer (plus de 200 milles nautiques au large), sur un navire peu illuminé (comme un voilier) : comment est le ciel ? (est-il effectivement trop voilé par l'humidité atmosphérique, comme l'évoque déjà une réponse).

Par astronomie visuelle complète, je voulais dire tout simplement : observer à l'oeil nu, avec des conditions qui permettent d'atteindre vraiment la magnitude limite correspondant aux capacités ultimes de la rétine...

Donc, être dans un endroit (mais plus en France, si j'en juge par vos commentaires) où l'on voit au maximum de son système visuel, dans quelque direction de la voute céleste où l'on porte son regard (à l'absorption atmosphérique près, surtout en dessous de trente degrés où cela commence bien à se faire sentir).

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
du calme Fredo, du calme !!! j'en étais sur qu'il allait réagir....
J'ai pas dit que du tu l'as dit, j'ai dit "quand on regarde la carte" un peu trop rapidement, et c'est ma fois souvent les trop rapides conclusions qui en sont tirées de filer droit vers le Quercy où là, on s'accorde tous à dire que c'est franchement mou du genou....

Concernant le litoral,
je maintiens que même en étant à 0m d'altitude, si la météo le permet, une vision vers le grand large est souvent très surprenante, voir spectaculaire. Grands moments vers la pointe de la torche par exemple.

Maintenant, par rapport à l'exigence demandée à savoir c'est tout bon sur une demie-sphère jusqu'au raz de l'horizon, là j'vois pas bien où trouver ça en France.... Seul un lieu d'altitude dans une configuration au-dessus d'une épaisse couche de nuages pourrait le permettre.

Et c'est pour ça mon cher Bernard que le Sahara, c'est si bon, car faire du ciel profond au raz des dunes, je ne connais rien de plus jouissif, surtout après une bonne taguela, le redoutable couscous chameau de Mohamed, les dattes et la nouba, quelques grains de sables encore coincés dans la raie du cul.... Et ça ne retire à la beautée du Restefond.
Mais c'est drole, de notre beanlieue, je mets autant de temps à aller à Djanet qu'a barcolonnette.... Sinon tu penses bien que se recontrerait bien plus souvent- peut être à ton grand Dam !

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut, la difficulté en corse tient de sa topographie, car les vallées sont globalement orientée ouest est et donc on a bien souvent une barre de montagnes au sud!
Cependant si on se balade sur les plateaux, dont le célebrissime repaire des grouikkks du cuscione, franchement c'est paradisiaque.
Maintenant c'est clair que c'est paradisiaque quand on est en vacanaces là bas. Faire le déplacement depuis pantruche je sais pas si je ferais, bon, si, pour voir les potes

Sur le continent, effectivement je dirais que le Limousin c'est du solide, on a forcément un halo quelque part, et ça, faut se mettre en tête qu'à part dans l'atacama, c'est cuit! Mais le ciel du Limousin est franchement magique, au regard de la faible altitude, et de l'accessibilité pour les Parisiens par exemple. Mais bon, étant parisien, dès que je peux voir deux trois étoiles de plus que véga, arcturus et capella, je commence à trouver le ciel superbe

Finalement on se contente de ce que l'on a, et finalement c'est cool car on est heureux partout où l'on va ! comme disait Bruno, on peut faire deux trois trucs en ciel profond à 5 km de la tour Eiffel, c'est un exploit, un vrai bonheur. Pi on s'éloigne de 30 bornes et on prend une claque ! on fait encore 50 bornes et c'est l'apothéose

Perso je m'éclate en Normandie, entre Evreux et Lisieux, c'est pas le Chili mais ça claque dur, fait humide, mais on fait avec

On dit que le Quercy c'est fichu, ben allez-y dans le Quercy, en sortant de la porte d'Orléans c'est facile, c'est tout droit. Et ben du fichu comme ça j'aimerais l'avoir sur ma terrasse

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,
Quand je suis en métropole, j'observe souvent sur le plateaux de Sault dans le 11. Toulouse 100k environ, halo à peine visible; Carcassonne 70 km environ, quasiment pas de halo.
Très bon lieux pour moi.
Sinon, habitant Mayotte et bien que l'urbanisme galope, il se trouve des plages isolées fabuleuses pour le ciel, malgré l'humidité. On apprend à faire avec.
Enfin et pour finir, à vingt ans j'ai traversé l'atlantique à la voile, expérience qui à fait naître en moi cette passion pour l'astro. Bien qu'il faille se méfier des souvenirs (tendance à les glorifier!) je n'ai jamais retrouvé de ciel équivalent à ceux de pleine mer. Bon, je n'ai pas écumé la planète non plus!
cordialement jp

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

En tout cas, en pleine mer, on a vraiment un dégagement total sur 360° et 90°, superstrutures du navire mises à part ; et, de plus, à plus de 200 milles nautiques de toute terre, il n'y a sûrement plus de halo lumineux, même à l'horizon (luminescence naturelle de l'atmosphère mise à part).

Je me demande si quelqu'un à déjà songé à une système de pointage de télescope compensant les mouvements d'un navire (ça existe déjà, pour le pointage et la poursuite de certains satellites, notamment Inmarsat, avec des antennes paraboliques).

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjoir
demain soir en Limousin, près de Pierre Buffière, autoroute A20 à 2 km, 4è fête des étoiles http://astrosurf.com/adaes/
Je confirme que le ciel est pas mal, la voie lactée c'est tous les soirs sauf nuages!
c'est pas loin de Paris...

Pour Fredo, Millevaches c'est bien aussi, on en reparlera un peu dans un mois environ....

Michel, correspondant ANPCEN 87, un peu 19, un peu 23. http://michel.deromme.free.fr/terrasse%20nuit.jpg 30", 1600asa, 18mm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this