Sign in to follow this  
michel06330

CRAO au Restefond

Recommended Posts

Bonjour,

Ce n'est pas vraiment un CROA technique que j'écris ici, je suis trop débutant, mais un témoignage d'émerveillement un peu naïf.

Donc lundi soir 15 octobre, nous nous sommes retrouvés
au camp des fourches sur la route du col de Restefond.
Présents: Bernard Augier avec son Dobson 400mm et Pauleau1 avec son C5. Moi-même avec mon Dobson 10".

Il fait nuit noire et je n'ai rien pour vérifier la collimation de mon newton qui vient de faire 120 km sur le siège arrière; avec le spot de Bernard, j'essaie le cheshire, ce n'est pas parfait tant pis, ça ira pour cette fois; il faudra que je m'équipe d'un système laser.

Début de l'installation aux alentours de 22:00h.
Ciel parfaitement dégagé avec une petite brise de terre en début de nuit, sans vraiment perturber les observations. Voie Lactée très apparente: nos ombres se distinguent sur le sol.
Nos deux astrams locaux ne le trouvent pas parfait, mais pour moi, il est incomparablement meilleur que le meilleur de chez moi.

Le sol n'est pas vraiment plat pour poser ma table équatoriale sans pieds de réglage: on fera avec, je penserai à améliorer ce détail.

Bernard et moi avons le même "viseur polaire": un boussole à 2 balles, mais qui marque tout de même le même nord, c'est l'esentiel! Pauleau1 est sur monture équatoriale et vise soigneusement la polaire. Fin de l'installation, le 400mm serrurier est presque à poste avant tout le monde.

Premier coup d'oeil sérieux au ciel: il y a trop d'étoiles, je n'ai pas l'habitude, la croix du Cygne est perdue dans la Voie Lactée.

La Lyre: M57 au 10" et au 400mm. Bel anneau bien visible, pas de couleur ni au 10", ni au 400mm. Pas bien sensible à OIII.

Les Dentelles du Cygne pointées par Bernard sur mon Dobson: Nagler 13 + filtre OIII: vu la petite avec 52 Cygni, puis la grande. Les étoiles sont presque éteintes et les voiles blancs sont très bien visibles. Une première pour moi, j'ai bien noté le repérage !! J'aurais passé la soirée planté devant ces fantômes de la supernova.
J'étais venu pour voir enfin ce Dentelles et là, j'en ai pris plein les yeux: j'y ai pensé pendant tout le retour.
Je précise: sans OIII, je pouvais deviner quelque chose en étant bien pointé sur l'objet et en sachant ce que je devais voir. Avec OIII, plus de problème, ça pète aux yeux.

M71 (mag 8.2) trouvé par hasard en cherchant M27; je me suis arrêté sur cet amas inattendu et c'est Bernard qui a consulté son livre pour me dire ce que c'était. Amas bien net et bien résolu au Nagler 7mm.

M27: forme en sablier bien apparente avec son nuage en ballon. Pas de couleur.

NGC 6826 (mag 8.5), nébuleuse clignotante sur le 400mm.
Les amas de Persée sur mon 10".
M15 sur le 400mm et plein d'autres galaxies et nébuleuses.
Une visée incroyable sur le 400mm: presque plus de galaxies que d'étoiles dans le champ.

M81 et M82 à ma demande sur le 400mm : très nettes, l'une de face et l'autre perpendiculaire, sur tranche.

Pendant plusieurs minutes, la folie: Bernard pointait et nous, on regardait, puis ça repartait dans un autre coin.
Tiens il faudra que je pense à me laisser pousser les jambes pour atteindre l'oculaire du 400mm sans échelle :-)).

Les Pléiades, pour le plaisir sur mon 10": j'adore ce truc dans le ciel à l'oeil nu, mais le télescope grossit trop, le groupe n'est plus tout entier dans le champ.

Après lever d'Orion, M42 et M43 avec Nagler 13 et 7mm. Les extensions sont très visibles ainsi que des détails d'opacité dans les nébuleuses. Peu sensible à OIII, un peu meilleur avec le filtre contrast booster de Baader. M43 est légèrement rosé.
Orion un peu plus haut: avec Nagler 7mm, j'ai pu distinguer une cinquième étoile dans le trapèze, sous 2 des 3 étoiles formant un angle droit. J'ai cru voir une sixième étoile dans l'éclat de la troisième étoile de cet angle droit: vérifié en consultant mes documents chez moi.

Mars décevant pour cause de turbulence.

Vers 3:00, un petit vent de mer se lève et Bernard décide de terminer la séance. Pauleau est parti peu avant.
Température globale de l'ordre de 4° C, pas de rosée.
Départ vers 3:15h, arrivée chez moi à 4:45h.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

En complément, voici la liste à peu près exhaustive de ce qu'a pointé Bernard (je fais un copier/coller de son message.
----------------
Michel,
pour memoire, on a vu :

NGC 6992,6960 et le triangle de Pickering, les dentelles dans tous les sens
M57 avec son anneau qui pesente des zonages de densité differente
M27 avec au delà du trognon les extensions en anses
M71 resolu au 400 ...à x400!
M81 et 82
NGC 891 et son fuseau et sa bande d'absorption
M15 avec sa concentration d'etoile centrale en "pic"
NGC 404 par hazard en pointant beta Andromede
NGC7479 et sa barre bien visible dans le alo des bras
M33 ( vue a l'oeuil nu) ses bras spiraux sur tout le champ, ses zones H2
dont NGC 604 ou apparaissent de petits noyaux (2 ou 3..): globules dans la
nebuleuse ou etoiles extragalactiques resolues au 400?
NGC6826 "blink"
Amas de galaxie Persée 1 "Abell 426" (autour de NGC 1272)
IC418 (NP rose)
M42 et son trapeze M43 et ses couleurs rosées
NGC7009 "saturn" avec ses lobes
NGC7293 "Helix "
NGC 2392 "clown"
NGC 672 et IC 1727,les deux fuseaux perpendiculaires.
les amas ouvert du cocher M36 et M38
la lumiere zodiacale
J'en oublie certainement, tout ça à la main (GoTo manuel!!!!)
Je mettrais les photos à la suite

Bernard Augier
06660 Saint Etienne de Tinée
--------------

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quelques photos d'ambiance à l'arrache.
Pauleau1 avec son C5...Il va finir par investir dans un Telrad, enfin

Pauleau et son C5, Michel06330 et son 10", le 16" en batterie

Lever d'Orion avec Pauleau1 et Michel06330 admiratifs au 400

Passage d'une voiture( perdue ), Michel protege comme il peut son adaptation nocturne

Coucher du Cygne (America) sur les cretes, 30" de pose au 350D

J'avoue qu'au milieu de ce tour du Ciel express, c'est l'amas de Persée1 , Abel 426, qui m'a bluffé ce soir là au 400. C'est à ce propos que Michel dit qu'il voyait plus de galaxies que d'etoiles dans le champ . C'est toujours hallucinant à voir... Même avec 35 ans d'astro derriere soi. Alors quand Michel m'a sorti qu'il faisait de l'astro depuis un an, j'imagine le choc
Et puis le 10", pas mal pour debuter, hein Michel
En tout cas merci Pauleau1 d'avoir suscité cette expedition eclair et à Nicolas Biver qui m'a incité grace à son tres beau dessin http://www.astrosurf.com/ubb/Forum15/HTML/000734.html , à detailler NGC 604 sur laquelle je serais sinon passé tres vite. L'emulation, ça aide pour sortir des sentiers battus.

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 18-10-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Bernard pour les photos. Ma femme est rassurée: j'étais bien en observation astro :-))))).

Je constate que 30 secondes de pause sur la table équatoriale sont encore acceptables.
Ton du coucher du Cygne est chouette, mais je distingue mal North America.
L'idée du 350D se renforce :-)).

Oui, je suis assez content du Dobson 10". Il n'est pas trop encombrant et m'apporte plus de plaisir que de contraintes. J'ai suivi les bons conseils de la liste pour le choix de mes oculaires et je m'en félicite.

Je remonte quand tu voudras.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Heu, autant pour moi Michel, mais mes "bouzes" de photos c'est 30 s. au 17mm (sigma "grande surface") pas ouvert plus que ça et sur pied fixe. L'astrophoto c'est autre chose
Une question qui me turlupine toujours: sur NGC 604, en visuel au 400, les nodosités c'est des etoiles de M33? Je ne pense pas. Qui peut repondre? Il me semble qu'il faille atteindre mag 18 pour ça et là, même avec la meilleure volonté du monde, on tournait à 16 et "des brouettes" en visuel.

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 19-10-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comment sur pied fixe ? Tu as suivi manuellement pendant 30s en gardant des étoiles pontuelles ??
Il m'avait semblé à un moment que tu avais placé le pied de l'APN sur le télescope mis horizontal.

Je n'ai pas le projet de faire de l'astrophotographie; la photo en général ne m'a d'ailleurs jamais tenté. Je vais utiliser plutôt le fond du tiroir pour compléter mon équipement en oculaires: 1 powermate 2.5x et un pano 24 + une bonne valise alu pour ranger tout ce petit matos.

Je vais voir ce soir si mon Olympus qui pose au maximum 16s peut me servir à quelque chose en astro. A défaut, c'est moi qui te flasherai la prochaine fois :-)).

Si les nuages ne viennent pas envahir le ciel comme hier soir, je tenterai de nouveau les Dentelles dans la soirée; on verra bien si mon ciel me le permet.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Ma femme est rassurée: j'étais bien en observation astro :-))))).

Je ne sais pas si elle devrait se sentir rassurée, l'astro est bien pire qu'une maîtresse...

Robert

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien pire qu'une maîtresse... Ah Houdini c'est bien vrai, mais l'un n'empeche pas... Et puis moi j'y suis pas sur les photos, alors...
Pour le fameux champ de Abel 426, les imageurs s'y mettent aussi. Voir le post recent
" http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/016221.html
Perseus A en LRVB… surement un des champs les plus fou que j'ai observé!!"
J'ose pas dire qu'on en voyait autant, mais c'etait la même impression de fouillis de galaxie .
Michel, pour les prises de vue sur pied fixe, t'etonnes pas, avec un 17mm, ça passe sans problème.La celebre formule argentique T (s) = 60 / F (cm) te guidera jeune padawan... moyennant le coef 1,6 pour passer au numerique Mais ça c'est l'autre rubrique, celle des images...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon les gars, vous faites bien envie a habiter pas trop loin du Restefond.
Si le temps se maintient, et si le col est ouvert, on monte le WE du 10-11/11
A+
Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bernard > La seule formule "argentique" que je connaîsse est "time is money" :-)).
On m'a dit aussi: "Il n'y a pas que l'argent dans la vie........il y aussi l'or" :-))).

Je suppose que ta relation a trait à l'astro et qu'elle définit le temps maximum de pose sans assistance pour une focale donnée (j'ai le QI qui chauffe !!), et pour un opérateur expérimenté.
Si j'ai bon, T=60/1,7*1,6= 56,5 secondes en numérique.
Donc avec 30 secondes, tu étais au large.

Ta formule appliquée à mon Olympus donnerait une focale de 6cm; c'est dans les limites du zoom interne (6,3 à 63mm). Faut voir si la pose maxi de 16 secondes donnerait quelque chose. Je ferai un test.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, je n'avais pas placé le coefficient 1,6 où il fallait.
Donc tu étais déjà hors limite alors que la photo semble parfaite: il y bien de la marge dans la formule.

Appliquée à mon APN, ça donnerait 23mm de focale pour un temps de 16 secondes maxi possible, ce qui est bien dans les possibilités de l'objectf zoom.

Hier soir, rebelotte. Le ciel était parfait quand j'ai sorti le 10" et vers 21:30 h, le ciel s'est rempli de nuages par l'Est.
J'ai eu le temps de faire une photo du quartier de lune pour vérifier que l'APN se mettait bien en pause (3 ou 4 secondes). Puis tout s'est bouché.

Je viens de recevoir le Sky Atlas plastifié; c'est du sérieux !!

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this