Sign in to follow this  
fred-burgeot

3 dessins de nébuleuses planétaires

Recommended Posts

ce matin, j'avais mis le réveil à 4H pour me tenter une petite observation de Mars au Dobson 406. J'ouvre les volets : ciel parfaitement limpide, nickel !
Je m'habille et je sors : la première impression se confirme, la transparence est très bonne et l'atmosphère est assez sèche...mais ça scintille pas mal. L'anticyclone d'hiver, quoi. je pointe Mars à 350X mais la turbu ne permet pas de percevoir grand-chose d'intéressant. Je laisse donc tomber Mars au profit du ciel profond.

première cible : NGC1514.
La centrale est vraiment brillante, à tel point qu'elle rend la nébulosité difficile à percevoir du premier coup d'oeil. En vision décalée, on perçoit que cette nébuleuse est structurée, mais il est difficile d'en tracer les contours, donc je sors le filtre OIII au cas où. ce dernier apporte un gros plus : de belles courbes arrondies se dévoilent au Gr 250X.


vient ensuite la célèbre nébuleuse de l'esquimau(NGC2392).
Cette NP est très brillante, son contour ne m'a pas semblé être circulaire mais plutôt vaguement polygonal. On s'aperçoit assez rapidement qu'il y a deux enveloppes autour de la centrale, la plus proche de la centrale étant la plus brillante. Par endroits il y a des "trous" sombres entre les deux enveloppes, que j'ai essayé de rendre sur le dessin. Celui du haut est étendu, celui de gauche est court mais bien tranché, celui du bas est plus difficile à voir. L'enveloppe la plus brillante est segmentée et la plus extérieure comporte des parties plus claires.
Au fait, je n'ai pas vu l'esquimau...



Pour finir, une petite M76 de lundi soir dernier.
On peut percevoir des nodosités dans les deux lobes très distincts de la nébuleuse. C'est quand mon voisin (à 200m) a allumé son lampadaire extérieur que j'ai pensé à utiliser le filtre OIII : surprise, cette NP comporte des extensions ! Cette du bas est d'ailleurs bien visible avec ce filtre qui s'est définitivement imposé dans mon équipement pour ciel profond.

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oh que j'aime bien ces dessins ! D'ailleurs, c'est surtout ces objets que j'aime bien. M76, j'ai failli la dessiner cet été, je la trouve très intéressante au 495 mm, et ton dessin me la rappelle bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui, que c'est beau et bien !
Mention +++ pour la p'tite dernière M76 et son coté moutoneux (jamais perçue ainsi...)
La première n'est pas en reste avec ses nombreux détails représentés en finesse.

Pour l'esquimau, c'est une vision assez personnelle, assez originale. Les discontinuités et les petits détails sombres sont un peu rigolots.

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Que de détails! vive le diamètre! et chapeau bas pour l'horaire de réveil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bravo, cela correspond assez à ce que j'ai observé ces deux dernières nuits avec mon 560mm (aluminure hs),mais avec bien plus de détails,quel foisonnement, il rend bien ce 400mm en terme de contraste!
Je réalise que M76 je ne l'ai jamais dessiné au T312mm juste en 88 au T206mm ou j'avais noté une extension (celle du haut à gauche).
Manutarn

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello,

C'est drôle comme idée de se dire qu'on va profiter qu'il y a de la turbu pour dessiner des nébuleuses planétaires, mais le résultat est là. Chapeau bas, et j'aime bien le rendu ! Ca me rappelle les dessins de Rainer Töpler (ou d'Andreas Domenico, j'ai tendance à les confondre)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour à tous,

je pense que Fred voulait dire trop de turbu pour mars, mais moi qui observe dans une zone généralement turbulente, j'aurais certainement noté turbu faible.Quant j'ai ici de la turbu il n'y a aucun détail sur les petites NP. C'est vrai qu'il n'existe pas un système fiable et non subjectif d'estimation de la turbu, quant je vois christian arsidi noter forte turbu et que je découvre alors l'image lunaire qu'il sort!!! je vois bien que je n'aurai pas noté cela!
En fait il faudrait indiquer l'aspect d'une étoile à D2 avec une diamètre de 200mm par exemple car si le disque d'airy est net à 150mm il ne l'est plus du tout à 560mm (pour ma part j'utilise un diaphragme hors axe de 200mm sur mon 560mm pour noter la turbu dorénavant )
a+
Manu dans le tarn profond et ...turbulent

Share this post


Link to post
Share on other sites
DESSIN DES PETITES NP BRILLANTES ET TURBULENCE...
D'après le rendu du dessin de la nébuleuse du Clown et le diamètre instrumental indiqué (G?, T?, filtres?), on peut quand même se faire une idée des conditions de turbulence de Fred-Burgeot cette nuit-là. Des conditions entre moyenne et bonne...par rapport à la taille du miroir employé. Les appréciations de son CROA permettent de soulever également que certains détails étaient bien perçus (double enveloppe,centrale) mais que d'autres plus fins étaient plus difficiles à apposer sur la planche (détail de la coquille interne) et qu'enfin d'autres, beaucoup moins contrastés (telle la fourrure de l'esquimau) passaient aux oubliettes. Dans de telles conditions, il faut commencer à être vigilant et très patient à l'oculaire (comme pour Mars) pour être sûr de la fiabilité des détails perçus. Avec un meilleur Seeing, des grossissements entre 450 et plus de 1000x sont habituels sur ce type d'objet. C'est du deep-sky haute-résolution tout simplement...et Mars n'aura pas à en rougir...
Si la qualité optique du télescope de Fred est au rendez-vous (j'en suis persuadé!!), je ne doute pas qu'il puisse voir un jour la forme complète de l'esquimau (mais pas les jambes).
Reste ce détail de la fourrure difficile à percevoir. Le ciel doit vraiment être stable, assez faible au T356 muni d'un fort G. pour ma part.
Et vous,à partir de quel diamètre la voyez-vous ?


Share this post


Link to post
Share on other sites
salut,

pour préciser le niveau de turbulence, il est clair que je n'ai pas profité d'une forte turbu pour faire des NP : comme le disait Manu, Mars étant décevant je me suis rabattu sur le ciel profond. Il faut dire qu'au vu de l'excellente transparence du ciel cette nuit-là, j'avais finalement autant envie de faire des NP que du Mars.
La turbu n'était pas forcément forte mais moyenne : sur la polaire, à 250X de Gr, je n'avais pas de bouillonnement de l'image, je distinguais en quasi-permanence la tache centrale, par contre au niveau des anneaux c'était l'effervescence.
J'ai regretté de ne pas pouvoir grossir plus sur l'esquimau : elle est très brillante et aurait supporté un Gr bien plus fort. Il me faudrait un oculaire plus puissant. Par contre, pas vu de fourrure...je veux bien croire qu'elle n'est accessible que par faible turbu.
Sinon, le Gr est de 250X pour tous les dessins, avec OIII pour la NP du Taureau et sans pour l'esquimau. Mais il me semble que je l'avais déjà précisé...

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Très joli.
Bravo pour la niak! Ces temps-ci entre mon miroir à polir et le froid, je flémarde le matin. Ca donne envie.
Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai qu'on n'est pas tous égaux devant la turbu. Ceci dit, en ce qui me concerne quand je dis qu'il y a de la turbu (sous-entendu : beaucoup), les étoiles sont réduites à des tas de speckles dont le diamètre fait plusieurs fois celui du disque d'Airy (et je n'ai qu'un 300). Et à ce moment-là j'évite les NP (du moins les petites).

Sinon il y a une échelle "objective" (modulo le diamètre de l'instrument) pour mesurer la turbu, c'est l'échelle de Pickering. Mais je suis d'accord : on a autre chose à faire que de mesurer ce genre de choses , même si avec l'habitude ça doit pouvoir être fait d'un coup d'œil (pour ça que je m'y mettrai peut-être un jour)...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this