Sign in to follow this  
biver

ALERTE: la comete 17P/Holmes explose!

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Ben c'est pas ce que j'ai dessiné, mais il y a une ressemblance...

Perso, j'ai plutôt l'impression du voir une bulle d'air qui remonte des profondeurs de la mer vers moi: Bien sphérique devant et qui cache une forme indistincte derrière. Avec un bazard au milieu of course.

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Observée la nuit dernière avec mon 254mm à F/D 4,7, Holmes remplissait quasiment tout le champ de mon Hyperion de 17mm (0,96°)!!!!
Magnifique à observer, avec les nombreuses étoiles en sur-impression

Quelle comète!!!! aspect très proche du dessin de Pierre.

[Ce message a été modifié par zirkel 2 (Édité le 18-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, c'est amusant, mais en même temps que je lis ce forum, je regarde un documentaire de Cousteau sur Planète Thalassa (toutes ces images, ça berce, c'est donc ce que je cherche...) Ils visitent les îles aux tortues du nord-est de Bornéo. Et qu'est-ce qu'ils viennent de nous montrer ? Un limule ! Eh oui, on dit _un_ limule - j'ai vérifié aussi sur le dictionnaire. Et c'est vrai que ça ressemble un peu à la comète Holmes !

Share this post


Link to post
Share on other sites
La ou le limule. Les dictionnaires ne s'accordent pas entre eux. Le Larousse indique un nom féminin et le Littré un nom masculin. Le féminin semble cependant le plus employé.

Dixit wikipédia et mon dictionnaire hachette donne aussi les deux genres.

Pas pu voir de détails hier soir sur la comète car mon télescope frois dans mon atelier s'est embué dès sa sortie dans l'air chaud et humide d'après le passage du front.
Mais elle est toujours fort belle aux jumelles, balisant bien le S de Persée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Désolé Claude pour le différé...
Difficile de dire en ce moment si Holmes nous apparait aussi grande que la Lune à l'oeil nu vu qu'elle jouxte une étoile brillante de Persée. La comparaison en direct va pouvoir se faire ces jours avec la Lune montante. Mais là encore, c'est de la pure folie...De toute manière, même sous très bon ciel et en vision décalée, Holmes souffre de la comparaison. Il faut donc admettre que le demi-degré télescopique de la comète
diminue nettement pour une observation à l'oeil nu. Au fait, je crois me rappeler (n'hésiter pas à me signaler si je fais erreur) que la résolution de l'oeil en ambiance scotopique tourne autour des 20'.
Il y a aussi la gêne occasionnée par la différence de contraste entre le faux-noyau et la coma.
Soit une coma assez réduite à l'oeil nu...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je sollicite que nous fixions la règle: Le ou La limule!
Qui a un très vieux dico pour trancher?
Au moins on s'occupe sous les nuages...
Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 9e Dictionnaire de l'Académie Française met limule au masculin en concordance avec l'étymologie latine de son nom scientifique "limulus" qui est aussi un masculin.

Toutefois il est bien connu que notre langue regorge d'exceptions qui confirment la règle! Dans le cas des terminaisons en -ule, je vois par exemple:

- mule ( fém.):
1. croisement d'un âne et d'une jument > du latin mula (fém.)
2. chaussure légère > du latin mulleus (masc.)

- édicule (masc.): petite construction > du latin aedicula (fém.)

Mais j'arrête > pendant ce temps la comète continue de s'éloigner... et le sujet aussi!

[Ce message a été modifié par Rastaman (Édité le 19-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
De toute façon, Cousteau a dit _un_ limule, et il s'y connaît mieux que Larousse (qui ne sait même pas nager, et qui ne mangeait jamais de poisson le vendredi à ce qu'il paraît, cela dit sans vouloir propager de fausses rumeurs, loin de moi cette intention).

Tiens, je viens de trouver un truc amusant sur mon dictionnaire (Hachette) :

- limule - n. m. ZOOL. Animal arthropode, mérostome des côtes du Pacifique (Asie du S.-E.) et des Antilles, pouvant atteindre jusqu'à 60 cm (appelé à tort crabe des Molluques). La chair du limule est comestible. - Lat. zool limulus.

Et mérostome, c'est masculin ou féminin ?

- mérostomes - n. m. pl. PALEONT, ZOOL. Classe d'arthropodes marins, tous fossiles, la limule exceptée.

Il faudrait savoir ! (*)

Mais bon, moi je dirai comme Cousteau, na !

---
(*) Mérostome(s) aussi pose un problème : peut-on le mettre au singulier ou non ? Le même dictionnaire affirme les deux...

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 20-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Là je donne ma langue au chat! L'Académie ne connaît pas le mérostome, qui semble être le plus souvent masculin quand on fouille un peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
mérostomes n. m. pl. PALEONT, ZOOL Classe d’arthropodes marins, tous fossiles, la limule exceptée. ­ Sing. Un mérostome.
Vi, c'est un nom masculin pluriel que l'on peut mettre au singulier. Et pourquoi pas l'inverse ?

Sinon effectivement le limule n'est pas fossile puisqu'il existe encore.
Je plains les étrangers qui doivent apprendre le Français

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Sinon effectivement le limule n'est pas fossile puisqu'il existe encore »

Oui, c'est comme le coecalanth... nan, le coelanca... nan, le coecanlat... heu, nan, rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le mot coelacanthe (coelacanthus en latin) vient directement du grec koilos (creux) et akantha (épine).

Quelle aventure cette comète depuis le message d'alerte de Nicolas Biver le 24.10!

[Ce message a été modifié par Rastaman (Édité le 20-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour revenir à la comète...
dessin au mak 102 x40 le 16 NOvembre, dessin de 20mn avant d'aller en fête :p

la comète est assez diffuse, en vision directe on voit pas grand chose, mais en VI elle révèle pas mal de détails intéressants !

B.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
Je viens de deviner, à l'extrême limite, 17P/Holmes, aux J10X50, dans mon site urbain, avec la lune illuminée à 97% à 32° de là, plus des cirrus, bref dans d'excellentes conditions J'ai deviné une très vague et large nébulosité au bon endroit alors que je n'avais pas consulté Carte du Ciel avant et que je ne connaissais pas la position exacte.

Il y a exactement un mois les conditions étaient sensiblement les mêmes (lune plus brillante mais un peu plus loin) sauf que la comète était évidente et presque stellaire.
Peut-être mon ultime observation de Holmes?

Cordialement,
Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien vue au 150 dans l'ouest lyonnais ce soir. Mais la Lune était très génante, on la devinait toutefois à l'oeil nu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir

Vue aujourd'hui vers 18hTU en site urbain à la limite à l'oeil nu.

Très diffuse au chercheur 9x50 et très faible.

Au télescope de 254mm, on voit une barre très diffuse, vestige de queue avec un halo encore plus diffus à limite indiscernable. J'avais l'impression d'observer une galaxie naine!

C'est le chant du cygne de ce sursaut cométaire de Holmes...


xavier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Même impression au 150 .... une barre bien visible et un immense halo...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Vue hier au soir la lune à peine levée.
Aux jumelles 10X50 en site urbain j'ai perçu une sorte de fuseau très diffus orienté pas tout à fait nord/sud, vers PA 170° très approximativement. Par contre pas de halo autour et pas de vision à l'oeil nu non plus étant donné le fond de ciel lumineux.

Cordialement,
Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
La barre lumineuse notée instrumentalement par Xamier C., Crabe et Claude P. est d'ailleurs visible sans trop de difficulté à l'oeil nu pour ceux que ça intéresse sous un ciel sans brume et lune gibbeuse déjà levée (27 nov. au soir). Cela faisait plusieurs jours que je n'avais pas revu Holmes et celle-ci ne m'a jamais semblé aussi grosse toujours à l'oeil nu qu'hier au soir. Avec un éclat plus condensé mais apparemment moins significatif que les dernières semaines, elle surpassait assez facilement celui du double amas de Persée !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vue facilement ce soir au col de Malval à l'oeil nu !
Au moins 40' de diamètre, très grosse mais plus terne....
Température froide (0° mais vent , impression -4°). Au 150 l'allongement du centre est évident.

[Ce message a été modifié par crabe (Édité le 27-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christophe,
Vu très fugacement à l'œil nu en ciel péri urbain (aérodrome de Brindas), bien vue à la lunette de 70 avec peu de détails néanmoins sauf un fuseau discerné faiblement, ceci vers 18.30h. Champ impressionnant par contre, j'ai le sentiment qu'il est supérieur aux 40' que tu indiques (le champ de ma lunette devait être voisin de 3.5°!)
Bernard.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir à tous,
Chouette elle est toujours là, après 10j sans la voir, je viens de l'observer vers 19h30 sous un bon ciel bien noir (ici alt 500m pleine campagne tarnaise) En fait je l'avais complètement oublié et c'est en sortant tout à l'heure que je me suis trouvé nez à nez avec elle . Certes elle est moins ponctuelle mais elle devient grosse à l'oeil nu et bien plus lumineuse que le double amas de Persée. l'estimation est difficile mais dans sa globalité avec un ciel bien noir je lui donnerai encore mag 3.1 à 3.2
Aux jumelles 16X80 on voit bien la forme générale plus allongée qu'avant avec une zone sombre à l'avant (effet d'optique par contraste? ) et la coma centrale plus longue elle aussi.
Au T225mm à 70X (ws20) elle occupe les 3/4 du champ et la zone sombre à l'avant est aussi visible, la queue est plus évasée et à plus fort GR on aperçoit encore des jets flous à l'avant et par cotés de la partie centrale longue et assez fine.le faux noyau est imperceptible une petite étoile apparait juste à coté.
Dernière chose on est passé au noir et blanc dommage
allez demain soir je la dessine
Bonnes observations à ceux qui le peuvent
Manu dans le tarn profond http://pagesperso-orange.fr/planetarn/manu/MANU.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this