Sign in to follow this  
symaski62

question: 17P comete "faux noyau"

Recommended Posts

http://perso.orange.fr/fkometes/pages/17P.html

<< 25/10/07 05H (UT)Après la brusque montée en éclat du 23 au 24 Octobre (0.5mag/heure), la comète semble avoir atteint un maximum et c'est stabilisée vers la magnitude 2.5. dans la nuit du 24 au 25 (légère augmentation dans les dernières heures (mag. 2 environ ce matin). Selon les diverses observateurs de par le monde, son aspect est stellaire (DC=9) dans une faible coma parfaitement circulaire de 2.5' ; sa couleur est jaune-vert, ce qui laisse penser à une comète poussièreuse.D'après les mesures de Rolando Ligustri (CARA) (filtre à 647 nm)le taux d'Af[Rho] serait de l'ordre de 30 km (pour un rayon de mesure de 50 000 km) et une magnitude de 2.6.L'observation du "faux noyau" (au telescope en visuel et en ccd)semble montrer un début d'allongement vers le Nord (direction anti-solaire).En spectro, Christian Buil note que la comète ne présente qu'un spectre extremement intense de poussières avec de fines et faibles raies non encore identifiées pour l'heure.Selon J.Bortle : Historiquement le sursaut de 17P/Holmes peut-être rapproché de celui de 41P/Tuttle-giacobini-kresak qui a connu un sursaut du même type en 1975. >>


merci A77 bravo

[Ce message a été modifié par symaski62 (Édité le 30-10-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
La magnitude "nucléaire" a toujours fait l'objet de débat...
En général on mesure la luminosité de la condensation qui parrait stellaire au centre de la coma qu'on appelle "m2" voire magnitude nucléaire, mais n'est quasiment jamais la lumiere émise par le noyau lui-meme.
Avec le télescope spatial et une résolution de 0.05", ils arrivent parfois à voir la contribution du noyau dans le pixel central (parfois moins de 10%) pour en estimer sa taille, mais sinon ce qu'on voit toujours c'est la concentration de poussières autour du noyau.

Il faut savoir que le nombre de poussiéres sur la ligne de visée augmente comme 1/r quand on se rapproche du noyau (r-> 0)...donc quelque soit le grossissement on verra toujours un centre quasi ponctuel.
C'est la dessus que sont basées les mesures astrometriques publiées dans les MPEC, mais c'est en général ce que donnent les logiciels d'astrométrie d'astéroides qui ne mesurent que la luminosité d'un pint central... en retirant parfois le ciel autour, qui contient la coma (chevelure de la comète) donc ces mesures n'ont meme pas de précision en absolu...

En pratique j'essaye tout de meme d'estimer visuellement avec un grossissement de 200x la luminosité de cette "condensation centrale" car ses variations refletent bien les variations d'activité à court terme:
En particulier pour les sursauts de 73P-B ou 17P, c'est parlant et mieux corrélé avec le dégazage!

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci symaski62, j'adore les post avec des graphes sans la moindre explication, c'est toujours tres utile...

spout...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this