Sign in to follow this  
marcbarbat

Dessin de ma Mars à moi ?!

Recommended Posts

Voici mon deuxième dessin planétaire. Le 1er était il y a quelques mois avec Saturne. La seule chose que je puisse vous montrer c'est çà. Une image a peu prêt semblable a celle que j'ai à l'oculaire. Quand j'essaie de grossir plus l'image bouillonne (signe de turbu)et cela ne donne plus rien de bon. Ma question ne porte pas sur mon dessin mais sur La Méthode de dessin. Grossissez vous plus que cela pour augmenter le diamètre apparent de Mars et espérer voir des détails ou voyez vous plus de détails a grossissement égal au mien ?
Je voudrais savoir d'où vient le fait que je n'arrive pas à avoir plus de détails. Merci. Marc.
T400 F1770 Nagler7 252x

[Ce message a été modifié par marcbarbat (Édité le 14-12-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut,

et bien il est beau ce dessin.

Mais,
je pense que tu devrais dessiner sur un gabari plus gros, avoir une certaine surface à esquisser. Là, c'est trop petit. Même si tu attrappes un détail, tu auras du mal à le dessiner, car bien trop riquiqui.
250 x est, il me semble, un grossissment vraiment minimal, surtout avec un 400, même s'il est vrai que ce diamètre pénalise la sensibilité à la turbulence.


mais à 250x, tu devrais voir "plus gros".
Il faut avoir le sentiment de plonger dans le champ de l'oculaire, que ce petit confetti orange prenne toute sa place, toute son importance, et par la même, dévoile ses plus fins détails.

Pour ma part, je suis toujours à 300x mini avec mon 250, et cela dans le pire des cas.
Bon, 250-300, on est dans le même ordre de grandeur. Pour te répondre, et bien tu devrais voir bien plus de détails.

Par ailleurs, avec un 400 x 250, l'image doit être très lumineuse et peut être assez "plate". Utilises-tu un filtre ? Ca aide énormément. Un orange - que j'utilise tout le temps - est tout à fait correct, un rouge - que je n'ai pas - franchement radical.

Il parrait que, si le miroir est bon et que tu n'as pas trop d'obstruction, tu peux diaphragmer ton miroir à 350 ou 300 mm. ainsi, tu serais moins sensible à la turbulence, tu éliminerais les zones généralement les moins bonnes de ton miroir (ton lambda pourrait grimper un peu plus).

A essayer

Serge

[Ce message a été modifié par serge vieillard (Édité le 14-12-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Serge pour ces premiers commentaires. Pour ce qui est du gabarit il est plus gros d'origine. Là je l'ai réduit pour un rendu plus proche de ce que j'ai a l'oculaire. Sinon c'est la taille de celui ci dessous. Les détails dessinés sont les seuls que je vois.Il est vrai par contre que l'image est très lumineuse. Peut être trop et comme j'ai dessiné sans filtre peut être que je suis ébloui. J'essayerai donc avec un orange la prochaine fois.

[Ce message a été modifié par marcbarbat (Édité le 14-12-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trés bien.

Tu as donc la base, la mise en place, et ce n'est pas rien !!! Tu as déjà les proportions, base indispensable pour la suite.

Comment aller plus loin ?
Outre les considérations liés à l'observation comme dit précédamment, il convient de :
- voir si on ne dicerne pas des nuances plus ou moins foncées dans les zones sombres. Très vite - ou à la longue -, on constate que oui... Yaka les répérer et les placer sur l'esquisse.
- même topo sur les zones claires.

Déjà, la quantité d'information alors recueillie devient intéressante.

Il "suffit" de jouer à ce petit jeu là encore et encore, jusqu'a la limite de son possible. L'imporant, c'est de bien graduer ses ombres et ses lumières. Une cotation chiffrée peut être utile si le dessin devient lourd.

C'est généralement comme ça que pratiquent les dessinateurs astro, généralement avec brio.


Pour le rendu, (mais là c'est du dessin)...

Ici, tu as tracé de grandes lignes qui délimitent schématiquement des zones.

Mais à bien y regarder, cette ligne, est-elle droite, concave,convexe ? n'est-elle pas elle-même constituée de plusieurs ségments, avec quelques variation de direction ? combien, dans quel sens ? Et cette tache à priori ronde, n'a-t-elle pas quelques subtilités de forme, quelles sont ses faibles irrégularités, où, comment ?

En clair, la forme des lignes, la formes des tâches, l'intensité des diverses zones, notées par leurs contours, juger autant le sombre que le clair (voir la forme et sa découpe), etc..etc..etc...

Petit à petit, le dessin se précise, s'affine, s'enrichi. Ca évoque le temps des labos photo avec l'image qui apparaissait lentement dans le révélateur....

Ces remarques personnelles me semblent applicables à tous types de dessins, tant planétaires - sans oublier la lune et le soleil - que de ciel profond, mais qussi des paysages, natures mortes, portraits, etc...


Sujet inépuisable, que du bonheur !

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

<<< Je voudrais savoir d'où vient le fait que je n'arrive pas à avoir plus de détails >>>

Plusieurs hypothèses:
-Turbu
-mise en température
-collimation
-qualité optique
-faible grossissement

Intéressant ce dessin, et oui c'est dans ces petits machins qu'il faut voir du détail ! Bon comme te l'a dit Serge, tu peux grossir, à mon avis 400X turbu ou pas . Parce que là 250X ... je mets déjà plus avec ma lulu de 105 . Au 300 je suis à 350X, parce que je n'ai pas plus , ce qui commence à m'agacer de plus en plus .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marc,

Serge a tout dit en deux messages !
Phil, dans la liste que tu dresses, tu oublies l'expérience du gars. Ce dernier facteur est au moins aussi important que le matériel utilisé. Mais la bonne nouvelle, c'est que ce facteur s'améliore au fil du temps, et ce sans rien débourser.
Donc Marc, persévère !

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à Serge et aux autres pour ces différentes réponses. Je suis rassuré de savoir que globalement, c'est comme cela que tout le monde vois Mars au première abord mais qu'en suite c'est une observation plus soutenue qui fait que les détails apparaissent. Je retiens 2 infos importantes. Grossir plus si possible et affiner le dessin au fur et a mesure en prenant son temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est bien dans ton dessin, c'est son côté pédagogique : il montre exactement ce qu'on voit à l'oculaire. Les couleurs sont bonnes, en tout cas pour moi (je ne la vois pas rouge mais jaunâtre) et, surtout, elle est toute petite. Comme à l'oculaire !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this