Sign in to follow this  
Sirius

MEWLON 210 et Aberration de sphéricité

Recommended Posts

Bonjour,

Je vous résume :

Je viens d'acheter d'occasion un Mewlon 210
J'ai un star test tout pourri et une image lamentable
OU s'est gentiment proposé d'analyser mon scope dans 2 semaines
Je poste ici pour savoir si des personnes ont eu le meme probleme, si mon interpretation est bonne, comment ça s'est résolu.
Je précise que je ne veux déclencher aucune polémique

Donc,

L'ACHAT :
Déjà équipé d'une FS60 et d'une FS102, dont je suis pleinement satisfait, j'achète, sans essayer (tellement j'ai confiance en Taka), un Mewlon 210 .. le réve !
C'est un instrument, de première main (mais je n'ai pas les papiers), de début 1995 (comme l'indique la plaque à l'arrière)
Le proprio m'a dit ne l'avoir utilisé que quelques fois au début, puis mi 2009 (sacré trou !), toujours pour des essais photos non aboutis, pas d'observation visuelle réelle, jusque quelques coups d'oeil.
Il déclare n'avoir jamais démonté ni bricolé le bestiau; seulement dévissé le bloc arriere (3 vis) contenant le primaire et mis quelques coups de soufflette (on se demande bien pourquoi d'ailleurs)
Pas de nettoyage, pas de décollage de miroir.
Etat cosmétique neuf, il n'y a plus l'emballage d'origine mais une malle en fer, des sachets Taka anti humidité et de la mousse (jaune, genre matelas)
Bref, l'achat idéal!

Mécanique superbe !! et il est si beau ...

TEST DE JOUR :
Il fait tres chaud, je tente une observation visuelle sur la cheminée en crépis en face de chez moi (peut etre 50 m)
Difficle de faire la mise au point, image pas tres nette, pas tres tranchée, contratse faible.
Meme manip sur des arbres de la colline d'en face, à "l'infini". Pareil ... houlà ... je met ça sur le compte de la mise en température
Je renouvelle plusieurs fois de suite avec quelques heures de mise en temperature : pareil ...

TEST DE NUIT : ETOILE
Enfin une nuit dégagée et calme.
Que les etoiles à pointer. Mise en temperature de plusieurs heures avec ecart maison/jardin faible. La bete devrait etre à point.
Etoiles pateuses, toujours cette difficulté de mise au point, trop grande course

STAR TEST :
AIE !!! voilà exactement ce que je vois (image piquée sur le net mais c'est exactement ça à part la derniere image où je n'ai pas un centre aussi noir) :
Dans un sens (je ne sais plus lequel), tres beaux anneaux, biens définis, qui se renforcent, pourtour net, apparition quasi immediate de l'ombre du secondaire, tres noire, pas de pic de lumiere centrale (en fait en insistant on voit les anneaux centraux tres tenus)
Dans l'autre sens l'image du secondaire n'arrive jamais !!! les anneaux restent lumineux sur une grande partie de la course, le point central se renforece fortement, plus on agrandit l'image plus la luminosité des anneaux décroit vers le centre mais lentement ... tres lentement; l'image noire du secondaire n'apparaitra jamais.
Ceci fait avec un pano 19 (270x) et un Pentax XW 5 (480x) et avec et sans Renvoi coudé; 6 à 8 anneaux.
Je pleure
La nuit où j'ai observé juju j'en ai profité pour faire un star test toutes les heures (entre 20h et 3h30) : tres legere difference en fin de nuit, l'image sans ombre du secondaire a tendance à etre un peu plus sombre mais pas de miracle
Il me semble que le seul probleme soit une aberration de sphericité monumentale qui explique le star test, la difficulté de mise au point, le manque de contraste et de définition ...

(rappel : ce n'est pas mon Mewlon - c'est pris sur le net pour illustrer uniquement l'asssombrissement du centre - je n'ai pas de veine de temperature)

TEST DE NUIT : JUJU Mewlon vs FS102
Bestiole dehors à 20h. Il est 3h30 je pointe juju.
De la lumière, image pateuse, bandes et pourtour mal definis, pas de détails ni de variation de tonalité dans les (la) bande.
J'hésite entre m'immoler sur place ou uriner dans le Mewlon.
Je sors l'arme fatale ... la FS102
La FS ne supporte pas cette nuit là plus de 300X. L'image ressemble à celle du Mewlon, mais au bout d'un quart d'heure me mise en temperature, l'image s'ameliore nettement et sans etre fantastique donne une belle juju (disque et bandes définis)

DEUX MEWLON EN PARALLELE :
Avant d'achever le Mewlon à coups de hache, je le met en parallele avec un autre Mewlon 210 (daté de 2006) d'un copain
Les 2 bestioles sont cote à cote, on passe le renvoi coudé et les oculaires d'un scope à l'autre
Sur le 2006 : le start test donne des des images intra et extra identiques, au point, les etoiles sont propres, le poteau en bois auto éclairé montre des rainures hyper nettes, tranchées, contrastées ... le 1995 une bouillasse
Le 2006 est plus lumineux que le 1995 (aluminuire ? étalement de lumière ?)
Les aluminiures du 1995 ont l'air correctes mais quand j'éclaire dans l'axe, pres du secondaire, et que je me décale un peu, je vois de jolies teintes bleuatres sur le secondaire du 1995, rien sur le 2006
Je pleure (bis)

MORALITE :
Un probleme de contrainte mécanique avec implication sur l'optique, collage, autre ?
Un probleme d'optique ?
La garantie à vie marche ?
Taka va m'en donner un neuf ?
Je vais jouer au loto ?

Vous en pensez quoi ?
je déprime ...

[Ce message a été modifié par Sirius (Édité le 17-07-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Humm, ne pas conclure trop vite.
Si ça ressemble à ce que tu as au dessus, je vois un télescope franchement pas à température (veine de chaleur sur le baffle, classique sur ce tube). Si le delta T° est trop fort, un Mewlon peut ne pas se mettre à température de la nuit entière, l'amélioration vue en fin de nuit semble aller dans ce sens.
Une contrainte je n'y crois pas, ça fait rarement de l'aberration de sphéricité car il faudrait un contrainte de révolution, c'est quand même improbable.
Sur les images ci-dessus on voit un tube mal aligné, le Mewlon est une vacherie sur ce point, grossir 500 à 600x n'est pas un luxe pour arriver à un bon alignement (sur la figure de diffraction). Tu as fait comment ?
Un problème optique c'est peut être possible, mais pour le moment je n'ai pas vu de taka avec un pb optique. Des problèmes de conception mécanique c'est arrivé plus d'une fois (le TSC par exemple), mais optique je n'ai vraiment jamais vu.
Question subsidiaire, est ce que le problème apparait aussi sans renvoi coudé. La distance entre M1 et M2 doit jouer sur l'aberration de sphéricité, je ne sais pas dans quelle proportion sur les DK.

Dans tous les cas il ne faut pas se décourager trop vite, c'est un tube capricieux que l'on apprend pas à dompter en un soir

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fichtre, rapide la réponse ...

<< Si ça ressemble à ce que tu as au dessus, je vois un télescope franchement pas à température (veine de chaleur sur le baffle, classique sur ce tube). >>
HOULA ... je n'ai pas été assez précis, ce ne sont pas mes images, l'image piquée sur le net montre en effet une veine de chaleur, je n'avais pas ça; c'etait juste pour illustrer l'ombre du secondaire sur une image piquée au hasard fournie par mon pote (d'aileurs celle qu'un Mewlon 180 de 92 ...)

<<Si le delta T° est trop fort, un Mewlon peut ne pas se mettre à température de la nuit entière, l'amélioration vue en fin de nuit semble aller dans ce sens. >>
Comment expliques tu alors les 2 Mewlons avec des start test aussi differents pour des mises en temperature similaires ?

<<Une contrainte je n'y crois pas, ça fait rarement de l'aberration de sphéricité car il faudrait un contrainte de révolution, c'est quand même improbable. >>
improbable ... donc pas impossible ...

<<Sur les images ci-dessus on voit un tube mal aligné, le Mewlon est une vacherie sur ce point, grossir 500 à 600x n'est pas un luxe pour arriver à un bon alignement (sur la figure de diffraction). Tu as fait comment ? >>
Le scope de mon pote etait encore moins bien colimaté que le mien m'a t il semblé (il précisera s'il passe par là) ...
Collimation à l'aide d'un oculaire d'endoscope (réglable) identique en fait à l'oculaire de colimation Taka pour Mewlon : mise au point en plein jour sur le secondaire où l'on peut voir des cercles concentriques, puis sur etoile à 480x. Ma colim n'était pas trop mauvaise je pense avec une etoile bien centrée. Mais effectivement, quand je dégradais volontairement la colim juste pour voir, alors l'effet etait plus important sans toutefaois etre monumentalement different.


<<Question subsidiaire, est ce que le problème apparait aussi sans renvoi coudé>>
Oui, comme je l'ai signalé, j'ai essayé avec et sans RC (Taka à miroir et Taka à prisme)

<<La distance entre M1 et M2 doit jouer sur l'aberration de sphéricité,>>
Oui, je sais, c'est pourquoi j'ai signalé d'avoir essayé sur un objet moyennement proche (maison et poteau) et à "l'infini"

<<Dans tous les cas il ne faut pas se décourager trop vite, c'est un tube capricieux que l'on apprend pas à dompter en un soir >>
je ne demande qu'à te croire ...


Share this post


Link to post
Share on other sites
OK pour le RC j'ai lu trop vite. Les images j'avais compris que ce ne sont pas le tiennes.

Tu dis que la mise en température des télescope est la même. Est ce à dire qu'ils étaient stockés au même endroit toute la journée ?
Il faut bien se poser la question car la mise en température reste quand même l'un des défauts majeurs de ce télescope. Pour le prix, taka pourrait quand même soigner ce point comme ils l'ont fait sur le 250.

Share this post


Link to post
Share on other sites
<<Est ce à dire qu'ils étaient stockés au même endroit toute la journée ?>>
non

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faudrait refaire le test avec les deux Mewlons stockés au même endroit l'ap. midi précédent l'observation.
Ensuite, il faudrait mesurer l'écart de température entre le lieu de stockage et l'endroit d'observation : 2 °C, 5°C, 10°C ?
Effectivement, ne pas se décourager, et en parler à OU pour voir ce qu'ils en pensent, il doit bien y avoir une explication.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok, donc pour le moment ne rien conclure, et refaire une observation en ayant stocké le tube dans un endroit frais. Ces tubes ont vraiment du mal avec des delta T de plus de 15/20°, or on peut en avoir en été (comme en hiver avec stockage à l'intérieur). J'ai déjà vu un Mewlon 210 ne pas se mettre à température de la nuit, sur un delta T° de 20° environ, ... Et pourtant c'est long une nuit d'hiver. Dans ces cas là, effectivement on ne peut rien en tirer.

A mon avis tu es juste en train de découvrir que ce tube est une vacherie, et mérite une grosse attention pour sortir une image valable

Je peux me tromper, mais à mon avis ne te stresse pas pour le moment. Et si problème il y a, il sera temps de consulter l'importateur effectivement voir de quelle façon il peut t'aider.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ma petite contribution pour te rassurer, tu te demandes pourquoi l'ancien propriétaire à démonter le primaire pour le souffler, ... et ben figures-toi que j'ai aussi un 210, et que j'ai fait exactement la même chose, donc pourquoi pas ?
Par contre vous m'étonnez en parlant de mise en T° aussi longue, sans doute mes écarts de T° n'atteignent pas les vôtres.
Marcus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si je comprend bien, pour l'instant, tous les possesseurs de Mewlon 210 ont des star test symetriques nickel ! Bon, si ce n'est ni un probleme de temperature ni de collimation alors j'ai un collector ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
je crois que personne n'a dit ça
Au contraire, si ce n'est pas à température ça peut faire ça. Je dis bien ça peut, ça ne veut pas dire que c'est ça, mais c'est la première chose à vérifier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est depuis midi dehors, débouchonné, à l'ombre. Si la temperature ne chute pas brusquement on va savoir pour la mise en temperature.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faut prendre la température, sinon on ne pourra rien conclure.
Il peut faire 35°C à l'ombre ou 25°C ;-)
Il se peut d'ailleurs qu'il fasse moins chaud à l'intérieur de chez toi plutôt qu'à l'extérieur, d'où l'utilité du thermomètre pour être sûr ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, l'idéal quand on peut s'est une cave. Observe la variation de température en tout cas comme dit Christian.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Sirius et bon courage...
A mon avis il ne va pas falloir trop s'appesentir sur la mise en température et chercher ailleur, car les images étaient parfaitement rondes et sans veine d'air selon ta description.
il est évident que l'aberration sphérique que tu nous décrit peut détruire l'image. Elle semble importante dans le cas présent.
il va falloir la quantifier.
l'origine du problème ? imaginons un gars qui ait eu deux tubes avec un peu d'abberation (mais contraire)entre les mains. Le sien et celui de son club par ex. il interverti les deux secondaires (ou les deux primaires) et se retrouve avec un exellent tube d'une part (celui qu'il va garder pardis !)et un autre ...beaucoup moins bon qu'avant !
Scénario possible...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, je suis le possesseur du second Mewlon 210, le tube "normal" de 2006 que l'on a mis à côté de celui de Sirius pour comparer. L'écart entre les deux télescopes ne devait pas être supérieur à 2 ou 3 degrés donc pas de quoi expliquer un écart pareil. De plus, je n'ai jamais vu ça sur le mien quand il n'est pas en température. Donc pour moi, ce n'est pas un problème de température.

Vu l'ampleur du problème, la dernière explication de l'inversion des miroirs est par contre vachement pertinente. Ca devrait être facile à vérifier car il me semble que les miroirs sont numérotés. En tout cas, il y a un numéro sur mon primaire. Dans ce cas, OU devrait savoir trancher.
Le voile bleuté du secondaire de Sirius est aussi bizarre...

Pour le coup de soufflette sur le primaire, rien de mystérieux là dedans, c'est tout simplement expliqué dans le manuel d'utilisation du Mewlon 210 avec démontage de l'arrière à la clef.

[Ce message a été modifié par tégéa (Édité le 18-07-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n'ai hélàs pas de thermomètre donc je n'ai pas mesuré la vitesse de chute de temperature, et pas trop la possibilté ce soir de tester plus longtemps. Donc dur de conclure.
Je viens de star testouiller : pareil (apres plus de 10h dehors)
J'ai joué avec la décollimation, ça décale la position le point central sans changer notablement le resultat; je doute qu'une mise au point parfaite arrangera quelquechose.
Quand à la permutation d'optique, j'en doute vu que le monsieur semblait etre un solitaire question astro.

Sur la tranche du primaire il y a un U16 ou V16, je n'ai pas vu d'autres inscriptions sur le barillet. Je n'ai pas regardé le secondaire.

En tout cas merci à vous pour vos pistes de recherche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok, si tu étais avec Thierry c'est plus inquiétant, ce n'est pas un manche, donc si son analyse va dans le même sens effectivement il y a sans doute autre chose. Demande conseil auprès de OU, je ne vois pas grand chose d'autre à faire, ... Essaye de faire un Roddier, au besoin voit avec Thierry ou autre si tu ne sais pas comment faire. A minimum avant de tel à OU fait un star test en image en moyennant plusieurs centaines de poses pour lisser la turbu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Ok, si tu étais avec Thierry c'est plus inquiétant, ce n'est pas un manche

Il sera content de l'apprendre ;-D

quote:
Demande conseil auprès de OU

Comme indiqué au debut du fil j'ai rdv debut Aout

Share this post


Link to post
Share on other sites
fais les images intra/extra avant ça les aidera. Hésite pas à les envoyer ici également, c'est étonnant cette histoire quand même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nan, le bafflage est nickel, merci pour ta suggestion.
D'autre part les numeros sur le primaire et le secondaire correspondent, donc pas de magouille à ce niveau.
Il y a une marque d'apairage sur le primaire (bien que tres effacée par le temps); rien vu sur le secondaire (effacée par le temps ?). Je peux peut etre tourner le secondaire (3 possibilités) et voir si j'ai toujours le probleme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est possible effectivement que le secondaire ai été pivoté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
voile bleu, nettoyage à l'acétone qui a aussi effacé la marque d'apairage?

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai eu moi aussi un Mewlon 210 du milieu des années 90 dont le secondaire montrait un léger voile bleu.
Sur le ciel il donnait une image un peu jaune.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le pivotage du secondaire n'enlevera pas l'aberation de sphéricité.
Au minimum tu vas gagner de l'astigmatisme.
si tes images intra extra sont bien rondes, le secondaire est bien en place.
Si l'ombre du secondaire vient plus vite en intra qu'en extra, cela veut dire que ton ensemble optique est sous corrigé.
Bien sur, dans le cas contraire, il est sur corrigé.
il est possible de remédier un peu au defaut en modifiant la distance entre les deux miroirs. demande aux spécialistes de l'optique dans quel sens agir...
D'ailleurs cette distance pourrait avoir été modifiée sur ton tube.
Cependant il est difficile de la mesurer dans la pratique.
Tout au plus pourrais tu comparer avec un autre mewlon pour voir s'il y a un écart flagrant...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this