Sign in to follow this  
Denis CORRECHER

Ventilation SC

Recommended Posts

J’ai une suggestion à faire : serait-il possible de réaliser un vide partiel (total, je n’y crois pas trop) à l’intérieur du tube ?
Dans ce cas, les convections thermiques seraient limitées par manque "d’éther". Les molécules gazeuses ne servant plus alors de conducteur de chaleur, puisque l’atmosphère interne serait pratiquement neutre.
En même temps je me dis que si cela apportait quelque chose de concret, pour ces questions d’équilibre thermique, un fabricant aurait déjà commercialisé ce type d’instrument.
Qu’en pensez-vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Hi ! Denis, un vide déformerai la lame et tout , le tube , le miroir, voir la lame pourrait imploser !
par contre un gaz favorisant les échanges thermiques ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Constructor,

L’épaisseur d’un tube cathodique ou CRT (Cathode Ray Tube ou en français Tube à Rayonnement Cathodique) est assez faible (moins d’un cm à l’arrière) et aucune déformation ou implosion n’est à craindre. Je pense, par contre, que la mise en œuvre d’un tel procédé doit être assez complexe à réaliser. Ce qui explique que rien de tel n’existe à l’heure actuelle.
Mais tout ceci n’a qu’un lien très éloigné avec ma question du départ, à laquelle vous avez dans l’ensemble bien répondu, en fournissant des informations très utiles.

Merci à tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,
J'avais conservé quelques liens intéressants : http://www.rothritter.com/C11_Project/index.html http://www.fpi-protostar.com/bgreer/sep2000st.htm http://www.acquerra.com.au/astro/cooling/index.html

C'est Paul Hease qui avait fait la manip avec les Peltiers au dos du barillet. Le lien que j'avais conservé ne marche plus :-(
Il faut voir peut-être sur la liste Yahoo C14.

Pour l'humidité dans le tube c'est un bonne question. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'ai pas mis de flockage à l'intérieur du tube de crainte de "stocker" l'humidité. J'observe souvent avec 100% d'humidité relative et de grosse gouttes d'eau sur le tube. Pour autant, et je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs, je n'ai jamais eu de buée à l'intérieur du tube.
Par précaution, de temps en temps,je fais tourner les ventilateurs en journée pour chasser l'humidité éventuelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'histoire du vide ou du gas, c'est utilisé sur certains télescopes solaires.
On peut trouver des tubes sous vide (cas du VTT au Nouveau Mexique), soit des tubes sous gaz (cas au Thémis à Ténérife, je ne me rappelle plus quel gaz, argon ?).
C'est pas très facile à mettre en œuvre ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une question euh disont "bete":

a quoi ca sert de ventiler?
si ce n'est pour mettre a la meme temperature le gaz dans le SC et les differentes parties du SC de facon a ne pas avoir de veine d'air qui perturbe le front d'onde.

Question
Est ce qu'on ne peut pas envisager l'inverse, au lieu de vouloir mettre tout le SC a l'ambiante ne peut on pas isoler, ou reguler la temperature de l'envellope du SC le mieux possible, de facon qu'il ni ait pas de variation de T en interne?

Si qq a un lien avec un systeme de ce genre ca serait sympha de nous en faire profiter.

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Note bien que c'est "un peu" ce qui se passe en fait ... tube clos, peu d'échanges avec l'extérieur, à part cette fichue veine d'air (non isolation du baffle), ce serait parfait non ?

Au RAAGSO, on nous a montré l'influence d'une "main" sous un primaire ... que de perturbations (à L sur combien ???) malgré un essai à température "ambiante" (cad en intérieur, pas forcément à 25°C). J'imagine ce que cela doit être avec une T° extérieure à 5°C et un humain normalement habillé.
Du coup la "petite" veine d'air elle doit bien pourrir le rendement.

J'avais également lu sur un forum US que de bons résultats avaient été obtenus avec un parebuée ajouré à la base pour provoquer un écoulement laminaire devant la lame ... c'est peut être à essayer également.


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christian pour ton retour. De toute manière, je pense qu'il y a plus à gagner qu'a perdre avec les ventilos. Et puis en passant au carbone j'ai pas le choix ...

Philippe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis ce post avec beaucoup d'intérêt, la discussion est passionante.
Sur mon C11 j'ai pas encore les ventillos, par contre j'ai installé deux sondes de température, une à l'extérieur et une autre sur la partie arrière la plus épaisse du primaire. Le constat après +10 ans d'utilisation : le tube n'est réellement exploitable qu'avec un delta T inférieur ou égal à 0,5°C (plages intra/extra sont alors quasi identiques). Et sans ventillateur dans les meilleurs cas il me faut 2 heures pour atteindre les 0,5°C d'écart...

Une question à PGUI => "...Je vais passer au tube carbone sur mon C11..."
Cette transformation est intéressante, où peut acheter le tube carbone ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Tu peux te fournir là pour les tubes carbone : http://www.publicmissiles.com/

Tu peux les contacter par mail ils sont très réactif.

Les exemples de modif ne manquent pas :
http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=45098
http://jp-brahic.chez-alice.fr/c14_carbon_tube.htm
http://www.astrosurf.com/jousset/page_technique/modif_c14.htm


Qu'as tu installé comme type de sonde de température ?

Philippe.

[Ce message a été modifié par pgui (Édité le 22-09-2010).]

[Ce message a été modifié par pgui (Édité le 22-09-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les liens, c'est instructif.

Le thermomètre que j'ai installé est de type ceux vendus dans les rayons accessoires de voitures. Il est donné pour une précision de 0,1°C, l'affichage est double (int/ext) et l'élément sensible de la sonde filaire est monté sur un support autocollant. Malheureusement je ne pourrai plus te donner la marque (c'était y'a +10 ans, et je les peins en blanc comme le tube...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les liens, c'est instructif.

Le thermomètre que j'ai installé est de type ceux vendus dans les rayons accessoires de voitures. Il est donné pour une précision de 0,1°C, l'affichage est double (int/ext) et l'élément sensible de la sonde filaire est monté sur un support autocollant. Malheureusement je ne pourrai plus te donner la marque (c'était y'a +10 ans, et je l'ai peint en blanc comme le tube...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Fred. J'ai trouvé ce dont tu parles avec alimentation par pile ou 12V prise type allume cigare et double affichage digital. C'est parfait pour l'usage recherché!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Fred , article que je souhaitais depuis longtemps, et pour les spécialistes ayant réalisé la ventilation, on sent bien à la lecture qu'il ont mis en place un bon procédé, qui tient compte de pas mal de choses; c'est à présent plus claire pour moi, je crois que maintenant je sais comment je vais faire la ventiltion du Schmidt. C

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Fred pour cet article très intéressant. Je me demande comment cette question serait abordée à l'heure actuelle.
J'ai l'impression que maintenant on ouvre les coupoles au maximum, avec éventuellement des grosses trappes de ventilation.
Les tubes sont complètement ouverts. Les miroirs sont refroidis. Je crois que sur certains télescopes il y a une ventilation radiale au niveau du miroir pour chasser le résidu du turbu ?
Si quelqu'un a des tuyaux là-dessus ce serait intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ça y est le doute me reprend, surtout que j'ai deja eu un avis de conseil en matière de ventilation radiale, cependant pour faire ça t'es obligé me semble t-il de soufler avec un ou plusieurs ventilo au ras du miroir et de l'aspirer en face avec d'autres , mais de l'air souflé est trés turbulent comme expliqué dans l'article, alors quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Remarques Christian, y a bien une solution aspirante de jouable , un ventilo ou plus sur le côté du tube au ras du miroir qui aspire, des entrées d'air en face . Mais cette option ne ferais rien pour refroidir les parois du tube, il faut faire le plus possible avec un nombre forcément restreint de ventilos...

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour, je me permet une question meme si c'est pas mon post (dsl), que pensez-vous des souffleur vendu ds le commerce, que l'on rentre par le porte oculaire?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Constructor,
J'ai eu du mal à retrouver ces liens, ils sont très intéresants : http://www.fpi-protostar.com/bgreer/ http://www.fpi-protostar.com/bgreer/sep2000st.htm http://www.fpi-protostar.com/bgreer/may2004st.htm

Donc au bilan, l'idée est d'avoir des ventilateurs en position radiale par rapport au miroir pour souffler la couche convective s'établissant au dessus du miroir(autour de 10 cm d'épaisseur). L'air était soufflé au dessus de la surface du miroir puis évacué par une trappe se trouvant à l'opposé (radialement) du ventilateur.

Joris, le souffleur ... c'est mieux que rien, mais sur un C14, ce n'est pas équivalent à 2 ou 3 ventilateurs de 80 mm de diamètre.

Un exemple de mise en température du C14 avec les 2 ventilateurs au max:
Heure / Température ext / Température intérieure
0 mn / 12.8°C / 12.8°C
30 mn / 7.7°C / 10.8 °C
2h45 / 3.8°C / 5.4°C
3h15mn / 2.2°C / 4.3°C

Pour rappel, au delà de 2°C d'écart de température entre le miroir et l'air au dessus, il y a dégradation des images.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christian, bah, j'en ai vu pas mal par moi même déja : à la cave lors des tests foucault, l'air est bien calme , mais d'aller devant le miroir et revenir ensuite derrière le foucault produit déja bcp de turbu, ensuite star test des heures durant... remous , veines diverses , surface optique avec anneaux tjs tellement perturbé qu'il sont pas visibles...
j'ai un gros miroir, si je met un petit ventilo d'un côté , je vais faire un "couloir" d'air au dessus du miroir pi c'est tout ! si j'en met sur plusieurs face , le flux ne sera plus laminaire et de soufler produit l'effet d'un réacteur ,pas glop. Voui soufler doucement combien de ventilos , sur combien de face de mon tube ?
A propos de flux laminaire , un ventilo , y produit pas ça du tout , mais pas du tout !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qu'il m'est possible de faire, c'est de mettre 4 ventilos à la base du tube, 1 face sur 2 du tube octogonnal, de facon qu'ils puissent soufler ou aspirer , soit les 4 en aspiration , un peu comme le T 2m de l'OHP , soit 2 qui soufflent et les 2 autres en face qui aspirent, tester les deux config et voir FWHM à l'appui ce qui va le mieux , hein ? c'est bieng là !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas avec un seul, ni meme deux, trois... ventilateurs qu'on peut faire un flux laminaire. Le mieux est de chercher les docs sur les souffleries. Ils utilisent habituellement un gros ventilo qu'ils placent derrière une sorte de grille épaisse qui réaligné les veines d'air.

Mais je ne vois pas comment mettre ça dans un télescope...

Ça me semble relativement possible sur un tube ouvert, en aspirant. Quoique le secondaire va perturber le flux. Il faudra mettre un déflecteur adhoc pour redresser le flux. Sur un tube fermé, il serait envisageable de soufler de l'air en annulaire sous la lame de Schmidt, et de l'aspirer en bas, toujours en annulaire autours du PO. En réglant bien les flux on devrait réussir a avoir un écoulement laminaire : nb de Reynolds inférieur à 2000. Avec un bafflage interne, ça sera difficile...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous allez finir par fabriquer de veritable formule1 a force, des deflecteur, des ailerons.... c'est plus des telescope......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this