Sign in to follow this  
olivier

T1000

Recommended Posts

Ouh la! Il y a de l'innovation dans l'air, les leviers astatiques ne sont pas placés comme d'habitude!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

la structure promet, c'est une réalisation professionnelle !
Il y a des infos sur le miroir primaire ? Quel était son cahier des charges ?

Si la qualité du primaire est du même niveau que la réalisation du berceau ...

Mais pour ce berceau toutes mes félicitations car on sent de l'amour dans chaque.. heu comment dire ? De l'amour dans chaque vis !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour l'optique, elle vient de la Moldavie - elle est donc bonne.

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
oh la vache, çà calme... çà me convertirait au visuel ce genre d'engin

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, alors pour les optiques, c'est simple, après m’être bien gavé avec un 1m de 1 tonne il y a 15 ans, j'ai eu envie de la même chose mais en plus light
Donc on s’est arrangé avec Fred, je lui fournissais l’optique de son 1m et il me fournissait la structure du mien en echange

Donc ce nouveau 1 m existe en 2 exemplaires

Share this post


Link to post
Share on other sites
Des jumeaux, ficelles de caleçon aux heureux (parents) concepteurs!

[Ce message a été modifié par Maïcé (Édité le 23-09-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello,

Fred, David, ont vous avait pourtant dit de ne pas vous reproduire bordel !!!!

a fricoter ensemble voila ce qui arrive !

bravo bravo bravo !

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Punaise il existe en double !

Vivement qu'on ait tous les détails, y'a des trucs intriguant quand même. La position des leviers par exemple !

Share this post


Link to post
Share on other sites
effectivement le coup des leviers me laisse perplexe!!! en tout cas c'est pas du PLOP çà c'est sur peut être du L.Arnold

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah...
Le passage de la table équato dessous,
L'inclinaison de la base sans le secondaire,
La technique pour accrocher la cage secondaire aux tubes,
L'attache du miroir secondaire et son réglage,
La hauteur de la planchette équato,
La douceur des frottements,
La possibilité de bouger à la main ou seulement aux moteurs,
La rigidité de la cage secondaire,
...
Bigre! Que de questions...

[Ce message a été modifié par Strock Pierre (Édité le 23-09-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Le problème avec cet instrument n’est pas de monter à l’oculaire mais d’en descendre…. "

Belle devise !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pierre, en ce qui concerne la rigidité de la cage du secondaire, je n'ai aucun doute. C'est une pièce superbe .
Et les mouvements devraient être très souples, puisqu'il s'agit de roulements.
Mais tu as raison, on aimerait voir plus de détails, c'est tellement excitant!!!

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Que dire devant une telle réalisation : je suis sur le cul !!!
Félicitations et admiration ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbe réalisation. A coup sur, elle va en inspirer quelques uns sur ce forum.

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites


Merci pour vos messages sympathiques ! Désolé, mais je poste à l’identique sur les deux forums, en même temps y’a deux télescopes, on a qu’à dire que c’est pour l’autre instrument

Et oui, ce sont des jumeaux. C’est aussi pour cette raison que la gestation a été longue. Au départ, je ne devais pas faire la partie mécanique mais voilà, il a fallu faire la structure ET mécanique. Du coup, la fraiseuse et le tour ont été mise à contribution. Impossible de les fabriquer sous cette forme sans maitriser les deux machines car il y a tellement de pièces que le coût serait exorbitant rien que pour la main d’œuvre du fraiseur et du tourneur.

La plus part des pièces comme les fixations du serrurier ou autres, sont difficilement réalisables autrement. Les leviers du barillet astatique sont disposés sous une autre forme que le classique orienté vers le centre mais cela ne change rien. Sur un équato, ils subissent un peu toutes les positions dans l’espace et cela ne les empêche pas de fonctionner. Le barillet en lui-même

Pour la partie bois, c’est la technique que j’ai employé sur le 600 de David, à savoir le polystyrène extrudé et le contreplaqué de bouleau. C’est une technique très longue mais qui donne de bons résultats, spécialement avec des instruments de grande taille. Au final, l’encombrement est à peine supérieur à ce qu’il faudrait avec du panneau « plein » plus mince, tout en étant plus léger et plus rigide vu que l’épaisseur finale est plus importante.

La plaque du barillet fait 48 mm d’épaisseur et deux gros renforts en carbone ajoutent encore de la rigidité. Le fait qu’elle ne fasse qu’une pièce avec la boite apporte encore de la rigidité.

La cage est en carbone mais reste lourde car les épaisseurs sont importantes. Je veux évier les risques de perforations sous contraintes locales. Il faut de plus compenser plus de 7,5 kilos de verre et de support. Avec une structure pyramidale, cela ne pardonne pas, je préfère éviter le moindre risque. Il ne faut jamais oublier qu’à F3, les tolérances ne sont pas très…tolérantes…
Je me suis assis dessus pour tester, ça va, ça tient bien.

Avec un miroir d’environ 95 kilos les contraintes sont énormes, pas le choix, il faut faire du solide. De toute façon il ne pouvait être que plus léger que l’ancien 1m !!

C’est un peu le télescope d’une vie. Je ne voulais pas de compromis sur la rigidité de la structure. Du côté de David, son cahier des charges était simple « faut que ça bronche pas, je me fou d’avoir quelques kilos en plus si ça permet d’avoir un truc qui tienne bien ».
Le chemin à parcourir pour maitriser l’engin est encore long mais c’est le prix à payer pour avoir des images inoubliables.

Désolé de ne pas avoir beaucoup de temps pour répondre, je suis encore occupé..je dois monter le second…et ça occupe bien. D’autres photos seront visibles sur Altaz.

Kriege à fait 3 dobs obsession de 910 mm, il précise un truc comme 'it almost kill me and my team". Bein...je comprend...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, il y a une photo supplémentaire sur la page qui devrait intéresser quelques uns des fabricants de dobsons qui trainent dans le coin. Toute cette mécanique étalée, c'est presque indécent !
A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this