Sign in to follow this  
typhoons

Avis sur achat Dobson Haut de gamme Suite

Recommended Posts

Ben une semaine, pourquoi ?
Par contre la mise au point… Mais je crois que c’est pareil pour tout le monde non ?

La triangulation de la cage c'est piqué ouvertement sur le 560 de Diabolo

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 22-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

J'attends mon dob "Dobson Factory" de 16" ouvert à F/4 avec tubes carbones et miroir Lightholder. Quand je l'aurai je pourrai donner un avis fondé sur l'expérience. Mais ce que je peux dire dès maintenant c'est que j'ai choisi cette option après avoir vu et testé le 500mm de Bruno au Champ du feu, qui m'a paru bien mais améliorable. Depuis le design a évolué sur plusieurs points qui me tenaient à cœur et j'ai donc craqué pour ce fabricant. Voilà, si ce témoignage peut apporter quelque chose...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joël peux tu nous préciser quelles étaient ces améliorations qui t'ont définitivement convaincu ?

[Ce message a été modifié par jgricourt (Édité le 22-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Joël peux tu nous préciser quelles étaient ces améliorations qui t'ont définitivement convaincu ?

Oui bien sûr. Je voulais une boîte à miroir en bois et pas en métal, des tourillons raccourcis, une entretoise renforcée entre les tourillons, 8 tubes serruriers au lieu de 6, des tubes serruriers en carbone au lieu de l'aluminium, un anneau secondaire renforcé (je vais utiliser un paracorr et des oculaires lourds)*. J'ai demandé aussi d'emblée une chaussette et un bafflage souple amovible anti-reflets en face du porte-oculaire. Voilà. Sinon sur ces dobsons les mouvements sont doux et aisés en azimut et en déclinaison, la collimation tient le coup durant la nuit, et c'est très transportable sans s'esquinter le dos. J'ai opté pour le 400 F/4 pour avoir le PO juste devant mes yeux en pointant le zénith. Les observations sur un escabeau c'est pas trop mon truc... En plus cette hauteur permet l'utilisation d'une chaise, ce qui ne gâte rien.

Précisions sur l'entretoise renforcée: http://dobsonfactory.blogspot.com/2010/10/dobson-500-fd4-termine-4.html

* Il y a au Champ du feu, un faune particulière de gugus qui ne regardent jamais le centre de l'oculaire, jamais, mais seulement les bords... Si si, j'ai les noms... Le paracorr m'évitera des remarques du genre "y a de la coma" alors qu'on a pointé une M51 qui pète du feu de Dieu...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens c'est marrant Joël ! ça me fait penser aux mecs qui regardent l'étoile dans l'extrême bord d'une photo qui a 20% d'élongation alors qu'il y a un superbe objet au centre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais oui Thierry, ce sont les mêmes, de vrais maniaques des bords! On devrait d'ailleurs sortir des oculaires dotés d'un masque au centre rien que pour eux... Tiens faudra que je suggère ça à monsieur Nagler!

Billyjoe, hé, oh, j'ai pas dit qu'ils étaient cons, hein, il va me faire des copains, lui... Ils sont juste un peu maniaques quoi...

[Ce message a été modifié par Joël Cambre (Édité le 22-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Joël pour ces précisions. Effectivement rien quand regardant les photos quand on compare les premiers modèles avec ce "pti dernier" il y a de grosses améliorations.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon ben pour ma part je reste un inconditionnel du Skyvision PN avec une cage primaire protégeant intégralement le miroir (la mienne est en bois) et une cage secondaire double anneau permettant de charger avec powermate, OCS, bino et deux Pentax...
Moi j'aime pas voir les miroirs à l'air libre, ça me fait mal quelque part.
J'ai un 400 mm et je n'ai aucun mal à le monter tout seul (et je ne pèse que 65 kg). Il ya quelques trucs qu'on apprend avec le temps pour ne pas se faire mal au dos.
Skyvision n'arrête pas d'innover et est toujours en tran d'imaginer ses produits de dans deux ans et ça c'est vraiment chouette...

Côté piqué, faut arrêter de se prendre la tête entre lunettes et télescopes. La comparaison ne vaut qu'à grossissement égal. A 50 x n'importe quel scope bien réglé donne des étoiles en tête d'épingles.
En planétaire, l'idée du piqué de la lunette est une illusion qui vient du fait que le ciel y est plus noir et l'image moins lumineuse. Pour le tester, il faut encore une fois le faire à grossissement égal. A 200 fois, il suffit de mettre un filtre neutre sur le 400 et on retrouve exactement le même tranché que sur la lulu, sans aigrettes et avec les détails en plus...

Share this post


Link to post
Share on other sites
La boite primaire amovible, on peut la faire à la hauteur que l'on souhaite, c'est là l'intérêt. Mais c'est aussi un peu plus lourd. Tout est affaire de choix individuel et de compromis.

Pour la question des flexions de la cage secondaire, elle est toujours bien inférieure aux flexions des accessoires empilés, dues aux jeux dans les jupes. J'avais fait un essai avec un PO fixé dans un étau et j'avais empilé une barlow, une bino et des oculaires. En mettant un laser en parallèle, j'avais constaté que, même en fixant bien le tout, la déviation du rayon à 2 m était de l'ordre de 1 cm... C'est très supérieur aux flexions minimes éventuelles de l'anneau secondaire.

[Ce message a été modifié par Kentaro (Édité le 22-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Il faudrait vraiment que tu puisses juger "en vrai", en pratique sur le terrain, et non pas simplement sur photos. C'est un peu difficile de se faire une idée sur photos... »

Oui, voilà c’est un peu ce qu’on avait tenté de t’expliquer à propos de la discussion sur les 1m

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca c'est pas faux !!!! c'est vrai que c'est chié d'avoir des oculaires ultra vachte bien, avé des systèmes de serrage d'une autre époque, ou du moins acceptables quand les usinages étaient plus précis que ces trucs taillés à coup de serpettes, fussent-il TV ou autres....
QUand j'empile dans le PO, je ne cherche que le contact de jupe à jupe, face ronde sur ronde, en appuyant bien sur le train de ces optiques. Ben pas facile que ça reste bien au contact.
A quand un truc, un standart qui par principe, fasse un blocage sur cette face de référence, un truc auto centrable, et non sur le corps des cylindres ?!?!? ou alors un serrage annulaire vraiment digne de ce nom (pas la languette merdouilleuse en laiton, un truc genre mandrin à 3 pattes

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
j'avais constaté que, même en fixant bien le tout, la déviation du rayon à 2 m était de l'ordre de 1 cm... C'est très supérieur aux flexions minimes éventuelles de l'anneau secondaire.

Bien vu! Manip intéressante qui relativise un peu les choses. Ceci dit, il aurait été intéressant de trouver le maillon faible de la chaine. Mais là aussi c'est question de marque et... de coulant.

Quand tu parles de Barlow avant la bino, tu envisageais quel montage exactement? Parce que optiquement tu n'as pas beaucoup le choix.

Ceci dit le tilt dont tu parles a surtout son importance en imagerie.

Mais c'est surtout en terme de tenue de collimation que la question se pose. Ce qui dépend plus d'une flexion de l'anneau secondaire (qui provoque un déplacement sensible de l'axe optique par translation) que d'une flexion de l'empilement à la sortie du porte oculaire qui elle, se produisant sur un axe quelque part dans le porte oculaire, ne déplace que très peu ce point par rapport à la lentille frontale de l'ensemble.

Qu'en pensez vous?

Ceci dit, pour la collimation, ou tous les montages optiques du PO, je fais comme Serge, je cherche le contact bord à bord. Le plus critique étant de trouver un bon réducteur 2"/1-1/4" franc du collier. Et quand on ena trouvé un, on le chouchoute

Pour le serrage annulaire ça existe chez Baader si je m'en souviens bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Toutes les jupes n'ont pas exactement le même coulant. Les vixen lanthanum (anciens) sont par exemple plus petits de quelques dixièmes. C'est un problème je suppose de conversions des pouces en m...comme sur Hubble...
Il faudrait peut-être des jupes comme sur les lasers hotech, "autogonflantes".
Ou des tubes et jupes en 3", et plus longues, de manière à réduire relativement l'erreur.

Pour le réducteur, le mieux est de se faire usiner un réducteur au poil et le plus long possible.

Ceci dit, en effet, cela n'a pas le même effet qu'une déviation latérale du chemin optique.

[Ce message a été modifié par Kentaro (Édité le 22-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une petite remarque en forme de question sur le diamètre des tubes carbone.

Le truc de David V, c'est de regarder la Polaire à X1000, moi c'est de donner un coup sur le télescope pour voir comment ça vibre (j'observe par conditions trop ventée quelque fois ..).

Donc j'ai profité des RCE pour donner un coup sur les tubes carbone du SV. Bilan : vibration à fréquence rapide qui s'amortit en 1s environ. Normal, le carbone est très rigide, donc la fréquence de résonance est élevée (ce n'est quand même pas du 100 Hz ;-) ).
D'un côté c'est bien, 1 s ce n'est pas long. De l'autre côté, une vibration rapide, c'est un coup à avoir une résonance lorsqu'il y a du vent, ou alors avec une motorisation à moteur pas à pas, ou alors avec les ventilos qui refroidissent le miroir.

Le gros Aluna à l'étage au dessus ne présentait pas du tout de vibration. C'est sûr que ce n'était pas le même diamètre de tube ;-)

Je me demandais si le fait de remplir les tubes carbone de mousse expansée ou autre, pouvait permettre d'amortir plus rapidement les vibrations ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

complètement hors sujet :
Diabolo, si tu repasses par là, peux-tu me joindre à : fburgeot chez orange.fr ?

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Utilisateur d'un dobson Kentaro, j'ai plusieurs observations pour faire avancer le schmilblick:
1. C'était le meilleur compromis en fonction de mes contraintes: 3 étages sans ascenseur et pour un déplacement régulier, donc protection du miroir maximum pendant le transport.
2. La contrainte espace n'était pas pour moi primordiale, mais l'équilibrage oui.
En l'état actuel, je peux passer d'un petit oculaire pano 24 à une bino garnie avec powermate
3. Le rangement dans la voiture n’est pas problématique, je place la boîte à miroir ronde dans le flex, et par dessus cet ensemble, le place la cage du primaire, retournée sur les tourillons. Le tout tient dans le coffre, dans le sens de la largeur.
4. Pierre est à l’écoute des observations et demandes qui lui sont faites et son produit s’améliore, comme le bon vin... La jupe c’est une chose qu’il devrait rajouter d’origine, mais pour le reste ce que j’ai pu voir, les télescopes qu’il propose ont vraiment vite évolués. D’ailleurs, je vais surement faire un upgrade du mien si cela continue. Dans les demandes émises par Joël, la plupart avaient déjà été intégrées au cru 2010.
5. Pour le miroir taillé par les doigts magiques de Franck, David m’a confirmé à Valdrôme sa qualité. C’est pas une preuve ça ?
6. J’oubliais, j’ai changé le quickfinder pour un 9x50, plus à mon gout…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si je résume la comparaison entre les deux marques "haut de gamme" citées, chacune a ses avantages et ses inconvénients, que ce soit au niveau de la conception technique, du look (sûr qu'il y a un peu de mode, et alors!) et de la finition (je préfère l'aspect artisanal à l'aspect plus industriel aussi bon soit il, affaire de goût...) Après, le piqué des images dépend des optiques et nos deux sociétés pré-citées montent souvent les mêmes Rolls-Royce. Pour le 400 que je me suis fait, mes contraintes étaient l'encombrement tout en ayant un design un peu rustre donc solide, pas le poids, protéger le primaire, et la vitesse de montage pour aller à 10 min de chez moi après le boulot et avant d'être fatigué (3" tout compris). Le résultat est une solution hybride avec une partie inférieure assez "tradi" et une cage mono-anneau (25mm d'épaisseur une fois le secondaire enlevé). Aucune solution de nos deux sociétés nationales ne me conviendrait aussi bien. Une simple affaire de choix donc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ancien utilisateur de Skyvision 400 classique avec caisse en bois, mes remarques sont les suivantes :

Les mouvements avec patins de téflon étaient de mauvaise qualité. Et encore, je suis gentil. Le problème a été reconnu récemment pat Thierry Ruiz. Donc si jamais Skyvision commercialise encore des versions avec patins de Téflon, il faut les éviter. Sur les UC, les mouvements se font sur des roulements à bille, donc le problème est réglé.

La motorisation DobDriver est indigne d’un télescope haut de gamme, a moins d’aimer les vibrations et le suivi approximatif. Je ne comprends pas que Skyvision puisse faire ce choix, qui est nettement sous dimensionné pour un télescope de 50kg. Donc à éviter aussi, pour ceux qui seraient intéressés.

Je n’ai jamais compris l’intérêt du système des tubes en fagot. Le problème que j’ai rencontré était exactement celui qui a été décrit plus haut : la pièce de jonction est toujours plus ou moins de traviole, et après c’est vraiment la galère à installer. Il faut visser avec beaucoup de force pour qu’elle reprenne le bon angle, et ensuite en déployant le fagot, la première fixation se déboîte toute seule, parce que pas assez serrée malgré tout, donc il faut recommencer. Une fois sur deux ça se passait très bien, mais alors quand ça veut pas c’est vraiment pénible.

Comme déjà dit sur l’autre sujet, le PO de la marque est à éviter. Il y a mieux (Feathertouch). Encore faut il le savoir quand on commande.

Je pense que le barillet pourrait être amélioré. Si pour une raison ou une autre on pointe le télescope assez bas, le miroir conserve ensuite un petit astigmatisme tant qu’il n’a pas été pointé vers le zénith pour qu’il reprenne sa place. Je me suis fait piéger à deux ou trois reprises avant de comprendre d’où venait cet astigmatisme. Donc je pense que si les supports latéraux étaient deux touches à 90° au lieu de 120°, ou un câble, on n’aurait pas ce souci.

L’encombrement est vraiment important. Il ne faut pas s’imaginer comme je l’ai fait que lorsque le rocker est placé dans la voiture, on peut y poser la cage primaire dessus comme dans le salon ! La cage primaire va à côté du rocker, et la ça prend vraiment beaucoup de place. Il suffit de regarder les photos d’un UC démonté pour comprendre qu’en terme d’encombrement, c’est le jour et la nuit. Et puis 30 kg pour l’élément le plus lourd du télescope, ce n’est pas rien. Donc après usage d’une version classique, pour moi une version compacte ou minimaliste c’est tout sauf de la mode.

A part ça, l’optique est de qualité, la collimation est stable, et… ça se revend bien.
Bilan mitigé pour moi au final. Je m’amuse depuis avec une lunette.

[Ce message a été modifié par Wargentin (Édité le 23-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tien, puisqu'on post aussi les réalisations perso, un dob de 400 que j'avais il y a quelques années.

31 kilos tout mouillé, serrurier fagot qui ne c'est jamais coincé, optique protégé pendant toutes les étapes, et se range dans un clio comme une fleure (si on peut dire


Le tout ne fait qu'une boite au final, la cage s'emboitant dans la boite à miroir, les tourillons itoo. C'est aussi la que je vois que mon père a systématiquement donné l'échelle de mes scopes..


Comme le 300 du post de Rolf, un régal à utiliser...
Le 400 reprenait en faite des solutions techniques utilisées
des années plus tôt sur le 300 visible en dessous, qui lui date de 2002/2003, le temps passe...

Je m'étais inspiré de Tectron avec leur boite "auto protégée". Choix technique, j'avais utilisé des tourillons sensiblement plus grand que les tourillons de leur modèles sans pour autant utiliser de très grands tourillons afin de les loger dans la boite. Il pouvait, comme celui de Rolf, tout encaisser sans broncher, du petit nagler à la bino. Avec le recul, je me rend compte qu'il faudra que j'en refasse dans le même genre, un petit scope est le compagnon indispensable d'un gros. A F4, avec un nagler 26 et un paracorr, il m'a donné des images véritablement inoubliables...snifs, tout ça dans 19 kilos...

en point commun, la structure rigide et légère qui protège l'optique, le transport facile en une boite ou tout monté pour le 300, le montage reproductible et avec peu de modif de la collim, la rigidité et le maintient de l'optique, la construction tout bouleau et vernis multicouche.

Bernard Augier

"La triangulation de la cage c'est piqué ouvertement sur le 560 de Diabolo"

Je l'avais fait sur le 560 car la boite était très haute et c'était indispensable. Sur cage étroite et de petite taille, le besoin est beaucoup moins grand. Pour un 300 ou un 400, nul besoin de trianguler, cela n'apporte pas grand chose, de plus en utilisant des plaques et non des tubes, on a du solide de chez solide.

[Ce message a été modifié par Diabolo (Édité le 23-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this