Sign in to follow this  
Alexandre31

L'OHP recrute un conducteur de grands instruments

Recommended Posts

C'est tres drole ce post.

Eric, tu dit souvent que le bon matos optique est cher (et c'est normal..
et tu dit là que ce genre de paye pour un technicien a priori qualifié (
et bien polyvalent j'imagine ) c'est aussi normal....
Y'a comme qui dirait un gros problème sur l'"ecosysteme" industriel et scientifique français, je dirais...

Ou alors j'ai pas compris.

Apres, tout dépend du poste, si le gars doit se contenter de maintenance
et d'operations courantes, ou si le job est plus évolué.

les jobs dans les observatoires sont parfois loin d'etre la panacée niveau interet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

"Y'a comme qui dirait un gros problème sur l'"ecosysteme" industriel et scientifique français, je dirais..."

bha oui mais justement faut pas tout mélanger, d'un coté tu as les industriels privés et de l'autre les scientifiques... c'est pas la même chose.

Je suis sur qu'un ingé d'une boite privé qui fait de l'optique s'en sort pas trop mal
le système scientifique français est comme cela et c'est pas demain que l'on va avoir 50% d'augmentation d'un coup...
Par contre Olivier ce que tu dis est vrai mais pour les chercheurs, pas du tout pas les ingénieurs et encore moins pour les techniciens. l'écart est énorme avec le privé.
Pour ce qui est des thésard et pire les post-doc la c'est pour le coup peut être ce qu'il y a de pire.... il fournissent un énorme travail avec dans dans la tête l'idée qu'il faut par la suite trouver un post. Donc il sont corvéable à merci pour un salaire souvent inférieur à un ingénieur d'étude.

Après voilà on ne fait pas ce job pour le fric, au moins on en est sur

Erick

P.S.
j'ai pas dit que c'était normal, mais que c'etait un fait et donc dans ligne de ce qui se fait au CNRS

[Ce message a été modifié par ebondoux (Édité le 03-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les salaires au CNRS sont très bas, c'est de notoriété publique...
Ceci dit il y a d'autres instituts ou l on peut faire de la recherche de façon un peu mieux rémunérée (pas forcement en bossant sur un telescope par contre )

Pour info, je bosse au CEA, l'ordre de grandeur des salaires est le suivant:

ingénieur: à l'embauche, 2000 euros net, 3000 net après 8/10 ans d expérience

docteur: environ 200/300 euros de plus qu'un ingénieur.

Technicien: 1700 net à l'embauche, mais progression bien moins rapide que le salaire d'un ingénieur.

C'est mieux payé que le CNRS, par contre on à moins de liberté au niveau de notre boulot, on ne peux pas consacrer 100% de notre temps de travail à de la recherche amont. Une partie de notre temps de travail est dédie a des contrat industriels.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"En même temps, le fait que nos thésards soient rémunérés c'est quand même une qualité du système éducatif. Là dessus, ça pourrait être pire."

Quand tu trouves une bourse, ce qui n'est pas gagné d'avance.
Les salaires dépendent beaucoup du secteur aussi. Etant dans les télécoms, je gagnais 40% de plus comme ingé (mais coté marketing/sales) que mon ingénieur/docteur d'épouse qui bosse à l'IRSN.

Frédéric.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

je profite de ce post pour une petite question dans la lignée des salaires de la recherche en France: un bonhome qui passerait du CEA au CNRS, en tant qu'ingénieur de recherche, que se passe t il à son entrée au CNRS ? il est classé en fontion de son expérience ? maintien du salaire précédent ou pas du tout ?

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fichtre, c'est un peu loin et prématuré mais j'aurais bien sauté sur ce genre d'opportunité de carrière!
Mes d'avis de dire que quand on fait un boulot qui est en relation avec sa passion, peu importe le salaire du moment qu'on a le minimum pour vivre à peu près bien comme il faut (logis & nourriture), le reste c'est du bonus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et puis bon vous pouvez avoir la chance de jouer de la pelle à neige dans ces conditions aussi, comme ce soir par exemple

le bonheur, ça n'a pas de prix...

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je peux poser une question con? (mince trop tard c'est fait...).

Si vous pouviez intégrer un centre de recherche privé, avec un job intéressant, vous prendriez non?
Je dis ça parce qu'à vous entendre on dirait qu'on ne fait des choses intéressantes qu'au CNRS... Je suis sûr qu'on séclate là bas, comme au CEA etc, mais dans les boites privées aussi on prend son pied...

En gros, quand on dit que 250 candidats postulent pour 5-6 postes, je me dis quand même qu'il y en a aussi un bon paquet qui ne postulent pas et qui préfèrent aller dns le privé non?

Autrement dit, à intérêt de boulot égal, qui ne choisit pas le meilleur salaire? Y'a bien l'argument de la sécurité de l'emploi, mais à ce niveau normalement on s'en bat les...

Dites moi si je suis à coté de la plaque...

JMarc

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Si vous pouviez intégrer un centre de recherche privé, avec un job intéressant, vous prendriez non? "

Avec un interféromètre, dans un endroit isolé genre à 2600m et des conditions bien pourries, humm si tu me trouve ça, on discute Jean Marc

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
"En gros, quand on dit que 250 candidats postulent pour 5-6 postes, je me dis quand même qu'il y en a aussi un bon paquet qui ne postulent pas et qui préfèrent aller dns le privé non?

Autrement dit, à intérêt de boulot égal, qui ne choisit pas le meilleur salaire? Y'a bien l'argument de la sécurité de l'emploi, mais à ce niveau normalement on s'en bat les...

Dites moi si je suis à coté de la plaque..."

En recherche astro, y a pas d'équivalent dans le privé ... (ou quelques rares exceptions).


Pareil pour les 'conducteurs de grands instruments' ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
OK alors elle est là la réponse, y'a pas de privé pour travailler là dessus, ça se tient...
Et pas assez rentable pour des provés de faire le job et de revendre à l'état...

Bon ben profitez bien et Eric, je sens quand même ton coté maso qui remonte fréquemment, des piaules à 2600m, j'en connais, mais j'ai jamais ét assez couillon pour y monter ne serait-ce qu'un demi secondaire!

JMarc

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'y reviens...

Mais dans l'optique en général, y'a de quoi faire non? L'astro j'admets c'est restreint, mais l'optique, au sens général, on y travaille dans le privé. C'est peut-être là que doivent aller tous les recalés des observatoires, y'en a pas un ou deux sur le Forum pour témoigner de sa vie sans intérêt technique mais bien payé (caricature forcée pour faire réagir).
JMarc

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Bon ben profitez bien et Eric, je sens quand même ton coté maso qui remonte fréquemment, des piaules à 2600m, j'en connais, mais j'ai jamais ét assez couillon pour y monter ne serait-ce qu'un demi secondaire!"

En parlant de secondaire petit réglage d'un moteur de collim

et en parlant de piaule, il faut la vue qui va avec histoire de dormir tranquille.

On peut aussi parler de primaire

ou même du machin entier...

je vous le disais, le bonheur, ça n'a pas de prix

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Luc, fallait bien que je me trouve des vacances douillettes
tu me prête LUCAS pour le monter la haut ? j'imagine qu'il ne doit plus trop servir par chez toi.

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'ai les narines sensibles Alex, les poubelles c'est pas mon truc, donc Zalpha a prit Marseille et moi Bure

Share this post


Link to post
Share on other sites
LUCAS est dans l'armoire de mon bureau, bien au chaud donc... L'audine reprendra du service, sur la voie guidage d'un spectro LISA avec une QSI516, tout ca derriere un T500...

Share this post


Link to post
Share on other sites
"LUCAS est dans l'armoire de mon bureau, bien au chaud donc... L'audine reprendra du service, sur la voie guidage d'un spectro LISA avec une QSI516, tout ca derriere un T500..."

incroyable cette Audine, après tout ce qu'elle a vécu.... j'espère que le futur opérateur du T500 en prendra soin
En tout cas plus que moi vu le boulot de porchiau que j'ai fais dessus...

souvenir, souvenir...

Quand au spectro, si jamais il a besoin d'un coup de froid on peut lui organiser quelque chose

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Mais dans l'optique en général, y'a de quoi faire non? L'astro j'admets c'est restreint, mais l'optique, au sens général, on y travaille dans le privé. C'est peut-être là que doivent aller tous les recalés des observatoires »

Je ne vois pas bien en quoi les recalés des observatoires iraient se recycler dans des boites d’optiques dans le privé, je comprend pas bien. Dans les observatoires, outre les chercheurs, qui ne sont pas forcement des opticiens, tu a pas mal de corps de métiers dans l’informatique, l’électronique, la mécanique etc…
En fait dans les observatoires, tu as très peu d’opticiens, voir pas du tout, et on vas dire quasiment plus aucun qui fait de la fabrication optique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Notre femme de ménage gagne 11.5E de l'heure. Tient, ça fait combien par mois ? Elle a jamais tenté un post doc mais je peu me tromper.

Il faut le dire, la science et la recherche sont méprisés dans ce pays. N'importe quel bac+2 d'une école de commerce où il aura mis deux ans à réviser les table d'addition gagnera plus que ça dans son premier emploi. En fait on exploite la passion des gens et on se demande pourquoi ils vont ailleurs ou ne veulent pas faire de sciences mais du trading !

Share this post


Link to post
Share on other sites
JMBeraud : Sinon le truc c’est que quand t’aime pas vivre en ville, les observatoires, souvent situé dans des coins sympa, en pleine nature, c’est un bon plan coté qualité de vie. Quand j’ai débuté ma carrière j’ai eu le choix entre un emploi dans le privé, rémunéré le double de ce que je gagne actuellement, mais près de Paris et le poste que j’occupe sur la Côte d’Azur…
Bon bin j’ai pas réfléchis trop longtemps et même si ca fait quand même chier de gagner si peu dans le public, je ne regrette pas la décision que j’ai pris. De mon point de vue, t’as une qualité de vie incomparable.

Après en optique, tu peux bosser sur de très beaux projets dans le privé, et j’aimerais pas bosser dans certains labos publics pour le moins sinistres. Là ou je suis, tu ne fais pas que de l’optique, tu touche un peu à tout, tu participe à des manips très originales, et on te laisse en général une grande liberté dans ton travail. Donc c’est un peu du cas par cas, en fonction de tes goûts et de tes choix personnels.

Share this post


Link to post
Share on other sites
David, pour ton post deux posts plus haut, ce que je voulais dire, et je me suis peut-être mal exprimé, c'est que ceux qui rêvent d'être en observatoire ET QUI ONT PRIS LA VOIE OPTIQUE, qui ne peuvent pas y accéder après les concours ou autre recrutement, trouvent peut-être leur compte dans les boites privées.

Après bien sûr il y a des tas de corps de métier dans un observatoire, j'ai même un bout de mon chemin scolaire qui a été dicté par ça.

Pour le coup de la qualité de vie, je te suis à 100%, d'ailleurs c'est aussi le choix que j'ai fait...

Erick, magnifique, ça a vraiment de la gueule.

JMarc

[Ce message a été modifié par JMBeraud (Édité le 04-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
JMBeraud : ah ok, j’avais mal compris, oui je pense tout à fait qu’en tant qu’opticien, tu peux trouver ton bonheur dans le privé, je dirais même plus, si ton boulot c’est la fabrication optique, tu ne trouvera plus rien dans le public, je dois probablement être l’un des derniers a exercer cette activité dans le public.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this