Sign in to follow this  
Guernanderf

C11 teleskop service

Recommended Posts

Bonjour à tous,
tout d'abord je me présente, Yves, je consulte régulièrement ce forum depuis des années et je le trouve passionnant, plein d'infos, astuces etc, c'est pourquoi je m'adresse à vous.
je voudrais faire l'acquisition d'un c11 chez ce fournisseur car c'est le moins cher que j'ai trouvé pour ce sct. Mais alors se pose la question du controle optique avant envoi? Peut être certains d'entre vous pourraient me donner des indications sur leur fiabilité? Bien sûr je les ai contacté et ils m'ont dit qu'ils vérifiaient les optiques sur banc, avant de les envoyer.
Mais je préfère plusieurs avis sur ce forum.
Merci pour votre aide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il ne te garantissent évidement pas la qualité optique. ils vérifient juste qu'il n'y a pas d'anomalie, de forte décollimation.
mais soie sur d'une chose c'est que le te le sélectionneront pas.
si c'est un mauvais miroir il te l'envéront, pas de problème.
Tu as bien compris que c’était un prix sans monture ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour frédogoto,
je sais qu'il s'agit du tube seul, j'ai déjà la monture, une njp, mais alors quelle différence, avec Ovision par exemple?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ceux qui sélectionnent les tubes, ils en font quoi des tubes "déselectionnés"?

Share this post


Link to post
Share on other sites
a ma connaissance officielle, personne ne sélectionne les tubes
maintenant il y a des noms qui font que lorsqu'on passe une commande, curieusement on ne reçoit jamais une daube...
et j'ai les noms... ^^
Il est évident que les tubes moins "parfait" qui n'ont pas été retenu pour Arlégot par exemple, seront remis dans le circuit...

Qu'est ce que vous croyez ?

Ovision, déclare avec effectivement des pratiques un peut différente, mais est un peut plus cher (ceci expliquant certainement cela) mais je ne sais absolument pas de manière intime ce qui s'y passe..

J'ose penser qu'Ovision renvoie les plus mauvais, ceux qui ne sont pas "récupérable" mais ce n'est qu'une supposition.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

Un avis : je suppose que les revendeurs cités sur ce fil font venir les celestrons de l'importateur Medas, sur commande (le délai est assez court en général, ce fut le cas pour mon tube C9 commandé en Mai dernier chez O&V).

Chez O&V il y a un test compris dans le tarif de base, un simple test à l'étoile artificielle. Ensuite le tube est expédié au client avec la mention "OK" notée sur une petite carte incluse dans le carton.

En toute logique un tube qui présente un gros défaut (décelable à l'étoile articielle) serait certainement renvoyé chez l'importateur. Je ne sais pas. Il faudrait poser la question aux revendeurs.


Sur demande un test plus complet peut être effectué, pour un cout de quelques centaine d'euros. Cette fois un bulletin de controle est fourni avec le tube.

Christian

[Ce message a été modifié par christian_d (Édité le 30-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok, donc je demande le test pour quelques centaines d'euros et s'il n'est pas génial, je fais quoi? Et surtout ils font quoi?

Je peux toujours payer le test de tout le stock de C11 et faire mon
choix en conséquence, mais ça risque de faire cher le C11 au final....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

Je pense sincèrement qu'il y a assez peu de disparité entre les différents tubes Celestron. Tout le monde sait qu'un SC n'est pas un instrument parfait, mais un excellent compromis entre le diamètre et la transportabilité. Si on veut du lambda sur 15, il faut choisir une autre formule, plus classique mais aussi plus chère. J'ai cru comprendre que les C11 vendus pas TS (qui est quelqu'un de très sérieux)viennent directement de Chine et ne passent pas par le circuit traditionnel. C'est ce qui explique la différence de prix assez importante avec Médas.
Personnellement, j'ai eu plusieurs Celestron et je n'ai jamais eu de mauvaise surprise, sauf en faisant tomber mon C11....SNIFF....

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'aurai le même problème dans peu de temps (achat d'un C11).

Je suppose qu'il doit être possible de faire faire une expertise du tube (du miroir surtout) à un tiers externe au vendeur après la vente. Puis de demander le changement de tube s'il s'avère qu'il est hors des caractéristiques promises.

Mais où trouver un tel expert ? Et quel coût ?

Ceci étant annoncer au vendeur (avant la vente) que le tube sera expertisé le rendra probablement prudent et il évitera de te laisser partir avec un miroir hors normes.

En ce qui me concerne j'éviterais de demander un test au vendeur.... il serait juge et partie.... quel intérêt ? Ou il est certain de la qualité de ce qu'il vend ou il ne l'est pas .... et je change de boutique....

Il y a quelques temps j'avais abordé le sujet avec un vendeur. Il m'a expliqué que tous les tubes vendus avaient A MINIMA les caractéristiques annoncées.

C'est à dire qu'en usine ils rejettent les miroirs OUT. Puis un testeur règle le scope mais il s'arrête au premier réglage qui permet au tube d'être dans les normes. Il ne va pas plus loin. Il ne cherche pas le meilleur réglage possible (la lame si j'ai bien compris...). Ce qui expliquerait que l'on ait des tubes meilleurs que les autres. Et ce qui devrait inciter les astrams à régler (ou à faire régler) leur tube pour trouver l'optimum. Mais je rapporte là des paroles de vendeur.... je n'ai aucune preuve .... ni les connaissances et informations nécessaires pour infirmer ou confirmer....

A+


[Ce message a été modifié par ALTAIR01 (Édité le 31-12-2010).]

[Ce message a été modifié par ALTAIR01 (Édité le 31-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le "problème" d'un SC vient assez rarement du primaire qui est sphérique et réalisé automatiquement avec une assez grande précision (eu égard à ce qui est produit pour des formes plus complexes ... comme des paraboles pour commencer) tant pour la forme que pour la qualité de la surface.
La lame elle même est un peu plus délicate mais le processus de fabrication (par dépression) semble aujourd'hui assez bien maîtrisé. Il reste le secondaire (asphérique) qui est plus délicat ... mais aussi plus petit.

Ensuite c'est une question de montage, et aussi donc de collimation, sachant que la marque fait un réglage qui "rentre" dans leur specs minimales. Cela signifie qu'il "peut exister" une configuration qui soit meilleure (par orientation des éléments entre eux) mais, tout aussi probablement, beaucoup d'autres configurations qui soient moins bonnes.

Pour ma part je n'ai jamais été déçu par l'instrument ... par contre par l'opérateur (moi même) c'est une autre histoire !


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faut arrêter de dire des sottises sur les SC.

Ces tubes sont à F/D=2, donc la collimation n'est pas facile.

De plus l'amplification x5 (on passe à F/D=10) accentue encore plus les effets d'une collimation "moyenne".

On tombe dans le schéma très classique : çà ne marche pas donc c'est de la faute de l'autre et donc du télescope. Les tubes sont homogènes et demandent à être bien collimatés !

Maintenant, si on veut un lambda/12 sur l'onde, il faut s'adresser à un artisan et pour une autre formule optique. Le prix sera aussi différent ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir

Patry, la fiabilité de prod des optiques s'est amaéliorée au fil de ces dernieres années il me semble ? Enfin, l'écart type s'est réduit autour de L/4 , j'ai cru comprendre (?).

Altair :

"...Je suppose qu'il doit être possible de faire faire une expertise du tube (du miroir surtout) à un tiers externe au vendeur après la vente. Puis de demander le changement de tube s'il s'avère qu'il est hors des caractéristiques promises..."

Le "probléme" est qu'il n'existe pas d'engagement contractuel sur la précision de l'optique.
Ce sujet fait souvent débat sur les forums.
Pour bénéficier d'une garantie sur le niveau optique il vaut mieux s'orienter sur autre chose, plus couteux à diamétre égal.

Bref, rien n'oblige un vendeur à faire une reprise. Sauf si le défaut est trés important bien entendu et décelable par un test relativement simple (étoile artificielle par exemple).


Christian


Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne pensais pas à la collimation. Il faut que l'astram s'y colle bien sûr.
Je pensais au réglage du secondaire par rapport au primaire et à la lame. Ces éléments sont appairés, non ? Et il n'y a qu'une seule position idéale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
hey les gars... vous voulez le moins cher avec une qualité garantie, bhé arrétez un peu de rêver, Noël c'est passé hein...
il existe au moins un vendeur en France qui peut regarder de prêt les tubes avec un examen approfondi mais ça coute un peu plus cher que le truc sur internet..., après chacun fait comme il veut.

tester un tube ça prend du temps, ça visiblement c'est pas bien clair dans les esprits... le seul qui fait ça gratos c'est Mr Vernet, le logiciel de Roddier mis au point par fred lequèvre est lui aussi gratuit.
http://www.astrosurf.com/tests/

il y a d'ailleurs un bel article à paraitre dans la revue "l'Astronomie" de février sur le sujet.

si tu est attaché à la qualité optique, tu prends le revendeur qui va bien et qui s'engage à te livrer un tube conforme aux specs de Celestron
En cas de pépins tu auras une personne à qui parler.
Au pire, tu prends un tube chez un revendeur sérieux en france, et tu vois avec Vernet qui est toujours très content de chasser la bouse .

Mieux, tu prends un tube chez un revendeur pas loin de chez Vernet, tu passe chercher ton tube et ensuite tu vas voir David et tu prends au passage un cour d'optique et de test d'instrument.
mais de toute façon, il ne faut pas rêver tu auras un tube de série et pas un tube trié.
ça reste de la production de série... Mais ça fait déjà de bien belles choses.

Erick Bondoux

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...tu prends le revendeur qui va bien et qui s'engage à te livrer un tube conforme aux specs de Celestron.."

Erick, ta phrase m'interesse : connais tu ou peux tu nous mettre un lien vers les specs optique Celestron ?

Je pensais qu'il n'existait aucun engagement contractuel sur ce point ? Peux tu confirmer qu'il existe quelque chose en réalité ? Jamis rien vu sur le site de Médas (?) Merci par avance pour cette précision de ta part.

Christian (utilisateur Celestron encore sous garantie)

[Ce message a été modifié par christian_d (Édité le 31-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christian, t'en fais pas que le revendeur ou l'importateur il les connait lui les specs c'est peut être pas mesuré a la virgule prêt, mais on sait très bien faire la différence entre un truc vendable ou pas.
j'ai entendu parler de quelques valeurs mais je ne suis pas dans le circuit donc je n'en dirait pas plus.

Et d'ailleurs quand ça va pas il savent très bien entre revendeur, importateur et fabriquant se mettre d'accord pour que le client final soit satisfait. Mais je suis moins sur que ça soit le cas avec un gus qui ouvre une boite de vente sur internet et qui n'as pas quelques années d'échange commerciaux avec le fabriquant ou l'importateur.
C'est peut être pas réglo mais je suis certain qu'il y a un peu de ça
Quand le mec qui revend du celestron depuis 25 ans appel l'importateur pour râler, on sera forcement un peu plus attentif, que le gus qui a commandé deux tubes à flux tendu dans l'année...

D'où l'importance d'aller vers un revendeur sérieux pour écarter les gros loupés.

si tu trouve un vrai bug sur ton tube (ce qui peut arriver) tu auras deux cas de figure, le type qui ne répond pas ou qui s'en fou, et celui qui fera tout pour trouver une solution.
je parle de bug, je ne parle d'un tube que l'on espèrerait meilleur que la production de série.

Erick


Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est toujour ma même histoire. Ca fait 25 ans que je fais de l'astro et c'est toujours les mêmes débats autour de la qualité des SC. Il faut toujours acheter son tube au prix normal ( prix du marché en France ) car tout ce qui est moins chère ailleurs est moins bon...Malgré tout, il y a quand même quelquechose de nouveau. Maintenant on peut faire tester son tube à l'achat moyennant quelques centaines d'euros. C'est super si le test est objectif. Est ce que le prix d'un tube SC testé est loin du prix d'un tube fait chez un artisan digne de ce nom?

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...je parle de bug, je ne parle d'un tube que l'on espèrerait meilleur que la production de série..."

Ok Erick. C'était bien mon avis.

Bon réveillon à tousses

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce que je trouve cocasse c'est de devoir demander à un revendeur de garantir la livraison d'un tube Celestron conforme...aux specs Celestron.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Claudio

Non, je pense qu'il ne garantit rien puisque les specs officielles n'existent pas. Comme expliqué plus haut un revendeur peut faire un simple controle pour identifier un bug (mais ce n'est pas obligatoire) ou faire un controle plus complet pour établir le niveau de l'optique, mais au risque d'être un peu déçu...

Bref on achete du Celestron en connaissance de cause.
Sinon on passe par un artisan ou par de la belle optique avec bulletin de controle.


Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on monte une chaine de montage on a obligatoirement des spécifications.... et il y a obligatoirement un minimum de contrôle qualité.... j'avoue donc ne pas comprendre pourquoi des constructeurs comme Celestron ne les fournissent pas.....Ils auraient à y gagner un renforcement de leur image.

Ceci étant le marché de l'astro est un tout petit marché.... et a contrario il y a un grand nombre de constructeurs. Fournir un trop grand nombre de mauvais tubes cela ne durerait pas longtemps avant le dépôt de bilan.....

Même choses pour les distributeurs. Ils ont intérêt à satisfaire leur clientèle....

Et tous ces gens là savent qu'Internet existe et qu'un client pas content cela fait du bruit sur les forums....

Donc je ne suis trop inquiet...

Mais tout cela montre un cruel manque d'une association de taille nationale qui défende les intérêts des astrams, quelque chose comme une "fédération"....

Bon réveillon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui cela se saurait. Pas trop d'inquiétude..
Globalement on peut dire que les utilisateurs de Celestrons sont satisfaits. Cela se vend. Un bon exemple sont les délais actuels pour fournir les Edge. La liste d'attente est longue.
Ils font de belles images en CP, une optique suffisante compte tenu du seeing.

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une des solution (peut être) est qu'au pays de l'oncle sam, le meilleur métier est celui d'avocat et que si par malheur, un gusse venait à vérifier ce que tu écris, et ne trouve pas le même PtV à la virgule près, cela peut coûter cher. Cela s'est déjà vu dans d'autres domaines (la bouteille "trop" ou "pas assez" remplie est un exemple typique).

Pour ce qui est des "specs" on trouve aujourd'hui du "diffraction limited" (donc en gros on peut supposer -et non affirmer- que c'est un vrai L/4).
Il fut un temps où d'autres séries (les Ultima) parlaient de L/10 (à priori sur le verre, donc L/5 sur l'onde) et c'était dans les docs commerciales. Cette série était peut être bichonnée mais je doute qu'il s'agisse d'une ligne de production "à part". Cela ne se fait plus bien sur. Comme cela plus de risques à prendre.

Quand à savoir pourquoi on ne retrouve pas le même discours commercial que d'autres enseignes, peut être que le volume de production n'est pas le même non plus et donc le "risque" de se retrouver nez à nez avec un pinailleur (dans le sens de celui qui vérifie ce qu'on lui dit). On a vu de ce coté de l'atlantique que parfois entre le discours et la méthode il y a une grosse différence.

Et puis fondamentalement, il y a aussi des marques pour faire du haut de gamme (comme disait ebondoux) et c'est à priori pas le segment de marché de Celestron. Tout le monde n'a pas besoin de rouler en Merco quand une twingo suffit largement comme déplaçoir !

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour et bonne et heureuse année à tous,
ce que je voulais savoir c'est si ce vendeur est sérieux, et il me semble que oui, d'après ce que j'ai pu lire ici et sur d'autres sites. Donc, s'il y a un problème, je pense qu'ils feront le nécessaire c'est dans leur intérêt. Concernant la qualité des celestrons, je sais que celle ci est plutôt moyenne ou correcte, mais cela me convient pour ce que je veux en faire, surtout ccd ciel profond et un peu de visuel planétaire quand les conditions le permettent, ce qui est assez rare chez moi. Et surtout je voudrais changer d'instrument, je possède un c8 depuis vingt ans maintenant, il me donne toujours satisfaction, mais je veux passer à autre chose.
Yves.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

Oui c'est vrai, le sujet a dévié. C'est souvent le cas dés que l'on aborde l'optique des instruments.

TS posséde une bonne réputation. Si la différence de tarif est sensible avec la France ça peut valoir le cout.

Tu passes du C8 au C11, la différence sera importante. J'étais dans la même situation début 2010, mais je suis passé au C9, je n'ai pas osé le C11... ayant quelques craintes pour la monture, l'échantillonnage et la qualité du guidage.

Bonne continuation !

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this