Sign in to follow this  
alain

anti buée

Recommended Posts

bonjour
pour la fabrication de ma résistance chauffante (lunette de 90)
je vais faire 6 résistances de 10oms en série.
pour les résistances je prends des 1/4 : 1/2 ou 1w ?
j'ai trouver plein de schéma mais pas la puissance des résistances.
merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Bonjour

Tout dépend de la tension d'alimentations (U en volts) suivant :
P (en Watt) = U2 (en volts) / R (dans ton cas 60 en ohms)
La puissance (admissible)de chaque résistance sera alors égale ou supérieure (pas trop)à P/6 (puisque tu as 6 résistances identiques)

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Exemple le plus courant avec une alim de U = 12volt:

R totale de 6 r de 10 Ohm en série: 6x10= 60 Ohm

Puissance (Watt) = UxU/R = 144/60 = 2,4 Watt

Chaque r devra dissiper 2,4/6 = 0,4 Watt

Je pense que des 1/2 Watt devraient faire l'affaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non ! surtout pas :
400 mW pour résistance donnée de 500 mW, c'est presque le maxi. Or, en électronique, les dissipations des résistances sont données pour une température du composant de 70°C, voire plus selon la technologie (on peut monter à + de 125 °C).
certes, dans les conditions astro, la résistance est en contact d'une surface métalique et la température extérieure est assez basse, mais, comme il faut bien protéger la résistance une fois soudée sur ses fils sa température de surface va grimper, on risque de déteriorer le revêtement du scop.
Donc dans ce cas vaut mieux prendre une résistance de 1W (coût infime).
Pour ma part, je préfère utiliser du fil traceur de chaudière. C'est un fil résistant utilisé pour éviter le gel des tuyaux de fuel. Il se présente en bobine de plusieurs mètres : âme centrale en constantant ou maillechort + un solide enrobage en silicone. Comme c'est prévu pour fonctionner en 230 (une quinzaine de W / mètre) il suffit d'en prélever une longueur suffisante pour faire 2 ou 3 tours de la lulu ou du scope et, dans ce cas, comme on en a utilisé qu'un morceau, sous 12 VCC, ça tombe en général pile poil. Le mieux c'est la bobine de 15 ou 25 m ; on la trouve dans les Bricochoses surtout en ce moment, à prix raisonnable, surtout qu'avec une bobine de 25 m on peut en faire profiter les copains.
Le silicone n'abime pas la peinture, et comme ça chauffe sur toute la longueur, la répartition est idéale. On peut même rajouter en série un potar bobiné de 10 à 20 ohms 10 W (Conrad) pour ajuster la température.
J'utlise ce système sur mon C 9,25 depuis des années.
Un conseil : le fil central se soude très mal, vaut mieux le bloquer dans une broche de récupération d'une fiche 2P 230V

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christian,
Comme tu l'as dit, quand les R sont utilisées il fait nuit et plutôt froid.
Si les résistances ne chauffent pas assez elles n'auront aucun effet.
Mieux vaut peut-être en changer une tout les 50 que ne pas avoir d'effet, non?

De plus il peut mettre (comme tu l'as suggéré) un potar bobiné en série pour régler la chauffe:
-Temps très froid on peut baisser la R du potar sans risque tout en ayant une chauffe suffisante.
- Temps humide mais pas très froid, potar entre la mi-course et le maxi de R

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour
merci de vos réponses.
c'est pour une lunette diam 90.
la résistance chauffante sera alimenté en 12v
au départ j'ai pensé au fil résistif de chez conrad en 10 OMS .
il faut faire une commande mini et avec le port c'est 25 euros.
a 45 euros elle sont toute faites port compris.
j'aime bien bricolé et;
comme j'ai du tapis de sol et scotch divers et varié je voulais la faire moi même(j'envisage également pour le secondaire de mon Strock)
je n'ai pas les résistances en 1w mais sur Grenoble pas de problème.
le fil chez bricomachin il n'y en avait pas (rupture de stock)j'irais voir ailleurs.
ma préférence va au fil résistif,mais pour voir :
un montage avec des résistances est facile à faire.je n'ai que des 1/4 de w dans mes tiroir.
alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour info, j'ai réalisé une résistance de ce type en 1er lieu avec 8 resistance mais la chauffe était mal répartie, ça ne me plaisait pas.
j'ai donc revu ma copie et j'en ai réalisé une avec 36 résistances de 2 ohms, sous 12 volts. (je voulais dissiper environ 2 watts) du coup chaques resistance du groupe (montée en série!) dissipais chacune 0.055 watt. J'ai pris pour le montage des 1/4 de watt (plus petite, plus facile pour un montage discret) la chauffe est uniforme et la résistance est tiède au touché (a peine chaude), on doit être au alentours de 20 à 25 °c à la louche.
j'observe sur un site assez humide, (sans resistance c'est même pas la peine d'essayer...) et je n'ai aucun problème avec ce montage.

j'avais quand meme réalisé des essais avant, pour la chauffe des résistance. et il ne faut pas dépasser 1/3 de la valeur de la résistance sinon ça chauffe vraiment fort.soit, pour des:
1/4 watt --- 0.08 watt
1/2 watt --- 0.16 watt
1 watt ----- 0.33 watt ...

et c'est vraiment le maxi! moins c'est mieux,
mais évite de passer sous les 1/5 de la valeur parce que apres c'est presque insignifiant voir nul.

Dans ton cas, tu peux prendre 30 resistances de 2 ohm en 1/4 de watt
ou 15 de 4 ohm en 1/2 watt

toujours pour dissipé tes 2.4 watt sous 12 volts

[Ce message a été modifié par Lblanc (Édité le 28-01-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
> Alain 31
"si les résistance chauffent moins..." le fait de prendre une résitance de 1/4 W ou de 1 W ne change rien au chauffage (pour une même valeur de R, sous la même tension) c'est simplement la température de surface qui change : 3 W électrique, ça reste 3 W.
> LBlanc
tu as raison, il vaut mieux limiter la puissance d'une résistance au 1/3 de sa valeur, car au-delà ça devient très chaud et risque de déteriorer la surface à réchauffer. Si vous trouvez de vieilles cartes électroniques, vous remarquerez que le circuit imprimé est souvent dégradé (bruni) au niveau des résistances de puissance, ce qui n'a pas empêché le carte de fonctionner.
6 résistances, en effet, ça réparti mal la chaleur.
36 résitances, c'est bien mais ça devient l'usine à gaz avec plein de soudures à faire + un enrobage isolant électrique mais pas pour la chaleur...
C'est pourquoi je propose le fil traceur (quand Bricochose sera en réappro): tout est prêt, il suffit de couper la bonne longueur et le revêtement silicone est parfaitement neutre. La répartition de la chaleur est idéale. Sur mon C9, le fil est simplement enroulé (3 spires)sur le renfort au niveau de la lame de fermeture et tient simplement avec 3 morceaux de scotch d'électricien (facile à retirer pour le rangement)
Sauf augmentation énorme, pour les 45 € (matos + port Conrad) on doit trouver le modèle 230 V en 25 mètres chez Bricochose (ou LeprinceMerlin...), ce qui permet d'équiper une dizaine de lulu ou 5 ou 6 C9 et plus.
Faites l'essai !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christian, : ce que je veux dire c'est que( en exagérant volontairement pour que ce soit plus clair) avec une résistance de 1/4 W et une de 5W de même valeur sous la même tension, la première pourra être chaude, la deuxième inopérante (pour notre cas) puisque froide.

La deuxième dissipe la même puissance sous forme de chaleur mais la grosseur et la surface de son corps font qu'on ne ressent pratiquement rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir. Cette dernière notion est effectivement importance : en matière de chauffage cela s'exprime en W/cm2 (une densité surfacique de puissance en quelque sorte ...). Connaître cette caractéristique ne manquerai pas d'intéret.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tot à fait d'accord avec vous 2, sauf que : une résistance qui monte à 60°C va chauffer localement le tube de la lulu (en contact) et le reste sera dissipé dans l'air. Si elle est plus grosse et ne chauffe qu'à 20°C, elle chauffera moins localement mais sur une plus grande surface. Le rapport chaleur transmise/chaleur évacuée dans l'air reste le même. Toutes choses égales, il n'y a pas de raison pour que ça soit différent, sinon c'est remettre en cause la thermodynamique.
Essayez le fil traceur, ça résoud tous les problèmes. Si vous souhaitez le laisser en fixe (il ne fait que 3mm de diamètre environ) il suffit de le recouvrir proprement d'une couche de "Cetavinyl" noir assez large (scotch d'électricien qui tient bien aux températures modérées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this