Sign in to follow this  
Virgogo

Dentelles et North America à la lulu de 66mm

Recommended Posts

Bonjour,
Petite soirée d'observation bien sympathique ce samedi, durant laquelle nous avons tourné l'objectif de la petite lunette scopos vers 2 cibles (entre autres !) de fin de saison : les dentelles et la nebuleuse North america. Quelques précisions sur les conditions d'observation : forte turbulence ; transparence très bonne cette nuit là ; nous étions installés à environ 3 kilomètres d'une ville de 7000 habitants (halo de pollution lumineuse au sud est sur une hauteur d'environ 30°).
La lulu de 66mm était équipée d'un oculaire de 24mm et d'un filtre OIII. Nous avons été surpris du contraste présenté par cette formation à priori difficile avec un petit diamètre. Des détails de structure étaient évidents sur la grande dentelle en vision directe, et la petite dentelle, bien que plus faible, montrait sans équivoque la séparation des 2 "bras" orientés au sud. Le triangle de Pickering était également accessible, mais cette fois uniquement en vision décalée.

Puis nous sommes passés sur la nébuleuse North America, en équipant le 24mm d'un filtre UHC : une bonne surprise également avec un golfe du Mexique bien contrasté ! Le bord Nord-Est de la nébuleuse est accessible en vision directe mais le reste de ses contours est peu délimité et se fond dans la richesse stellaire de la voie lactée.

Comme quoi il ne faut pas hésiter - si le ciel le permet - à monter des filtres OIII ou UHC sur de tout petits diamètres !
Jérome, si tu me lis, c'était une superbe soirée, vivement la prochaine !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Salut,

superbes dessins, vraiment !
j'aimerai en savoir d'avantage sur la technique utilisée. Visiblement un fond étoilé récupéré; Où ça ? Mais quid du dessin ? outils informatiques 100% ? ou dessin flouté ? ou ...
belle et simple idée le champ en rouge.

sinon tout à fait d'accord, yapas de raisons de se priver de l'usage des filtres sous prétexte de petits diamètre. Tu en donne une pruve magistale !

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Très très sympa ! Vive le ciel profond quel que soit le diamètre avec ou sans filtre. J’adore l’association petit diamètre/filtre OIII… Incongru pour certains, mais l’observation visuelle c’est ça

Share this post


Link to post
Share on other sites
OOoohhhh ! C'est superbe ! Moi aussi j'aimerais en savoir plus sur le dessin. Bonne idée, la bordure rouge ! Le Scopos, c'est quoi exactement ? Ah, c'est écrit sur le dessin : une lunette de 66 mm (et un peu moins de 400 mm de focale apparemment).

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 30-09-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à vous quatre !

Serge, Bruno, pour la technique donc.. et bien je suis un petit tricheur !
N'étant pas très doué pour le dessin traditionnel, j'ai procédé comme ça :

le fond étoilé est issu d'un logiciel (Starry Night), sur lequel j'ai repris le champ exact que me donne le 24mm avec cette focale.
Ce fond est bidouillé dans photoshop pour laisser apparaitre "en gros" la richesse stellaire que j'avais à l'oculaire (ce que je n'ai pas bien réussi
à reproduire sur la North America, qui montrait plus d'étoiles). Les nébulosités sont dessinées sur un autre calque avec plusieurs outils (tampon,
filtres flous et dégradés de fusion principalement), puis colorisées selon le filtre utilisé (OIII et UHC).
J'ai arrêté lorsque le montage me paraissait correspondre au mieux à la vision à l'oculaire.
Voilà pour la technique.. j'espère que vous n'êtes pas trop décus !

En tout cas, les dentelles en entier sous un bon ciel, c'est un souvenir inoubliable !
Pour la Scopos, c'est une petite lunette apo de marque Baader, de 396mm de focale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Si si, je suis très déçu, je pensais avoir affaire à oun artichte. lol.

Nan, j'avais vu que c'était trafiqué, ;-))). Ce n'est pas ma technique mais le rendu est plaisant. Chacun fait comme il veut, ne soyons pas fermé.

A quand les prochains

Astrofab-51

Share this post


Link to post
Share on other sites
Très chouette rendu ! J'en étais venu à me demander si ce n'était pas une image modifiée... C'est réellement pas mal, surtout pour de vastes nébuleuses où le dessin du fond stellaire est une gageure.

Share this post


Link to post
Share on other sites
d'accord,
donc dessin 100% informatique avec fond de ciel récupéré. C'est ce qui me semblait aussi. Un instant, comme Yann, j'ai cru à une reprise d'image.

Je pense qu'il n'y a aucun soucis à utiliser du dessin informatique plutôt que des crayons. C'est une technique comme une autre.
Mais dans ce cas, je trouve intéressant de moduler les zones floutées (ce que ne fait pas un flou gaussien généralisé à la nébuleuse). Elles ne sont pas toutes identiques : ici le contour est plutôt franc, là il se dégrade complètement sur le fond de ciel.

Par contre, c'est fait à partir de quoi ?
Juste en mémoire visuelle ? j'en doute... on alors d'après un brouillon ?
Je crois que c'est là le fond du truc. Dans tous les cas, il est important de partir de ses notes (dessin, textes, croquis, etc...) prises à l'oculaire.

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Astrofab-51, et merci Yapo !

Serge,
Tu as sûrement raison, pour représenter au mieux les nébulosités il aurait fallu que je m'attarde sur la "dureté" de certains contours.
C'était la première fois que je faisais ça pour des nébuleuses, j'essaierai d'affiner le rendu la prochaine fois.
Pour ce coup d'essai mon objectif était surtout de restituer une vision d'ensemble de ce qu'il y avait à l'oculaire.

"c'est fait à partir de quoi ?"
Et bien c'est fait en 3 temps :

- Premier jet d'après le souvenir, de suite après l'observation, avec l'accent sur le rendu général (pas vraiment de détail, juste le dessin des formes globales et surtout de leur luminosité -
par exemple je me souvenais bien que la grande dentelle était plus lumineuse que la petite et que le Pickering ne se distinguait pas en vision directe).

- Plus tard dans la nuit, retour à l'oculaire pour préciser les différences de densité et les détails accessibles, et ajout de la couleur due au filtre employé.

Le lendemain, d'après une image modèle : correction des formes générales (déformations), placement et mise à l'échelle des différents éléments
(les nébulosités étant "dessinées" sur des calques séparés du fond étoilé).

Voilà, le principal inconvénient a été l'écran de l'ordinateur entre les 2 observations..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,
Bravo pour ce dessin très proche de la réalité, même assisté par PC , Serge a raison l'essentiel est que ce soit fait , quelque soit la technique , à partir de ce que l'on a vu dans l'oculaire!!
J'avais déjà constaté que les dentelles ressortaient bien avec de simples jumelles en mettant un OIII devant l'oculaire et j'ai un projet d'achat de grosse jumelles avec 2 OIII , 2UHC et 2 HB dédiés.
Il y a peu sous un ciel de montagne j'ai pu les observer avec OIII dans un ETX de 70mm très sympa et très ressemblant à ce dessin la différence des 3 zone est bien représentée
Pour north américa le pélican n'est pas facile avec mes 12x60 quand je le voit je considère que le ciel est excellent.
Le golfe du mexique manque un peu de contraste juste pour critiquer un peu ;-)
La représentation du fond du ciel étoilé est un problème sur du grand champs en effet pour le moment je me contente de faire un gabarit en prenant une photo et dessinant par calque les étoiles principales comme sur ce dessin du triangle de P. http://img228.imageshack.us/img228/4488/trianglepick2ar8rr8.jpg
Cela évite le travail fastidieux du placement de dizaines d'étoiles,mais ce n'est pas parfait car les magnitudes visuelle et photo sont différentes mais comment rendre le fond fourmillant? le PC peut, sans rendre la précision astrométrique, répondre à cette question en effet... j'vas essayer.
Bonnes observation à tous
Manu dans le tarn profond
derniers croas d'altitude: http://pagesperso-orange.fr/planetarn/manu/CROA2008/juilletaoutsept.htm http://pagesperso-orange.fr/planetarn/manu/CROA2008/Cols-Blan-Puymorens7-9septembre2008
pages perso: http://pagesperso-orange.fr/planetarn/manu/MANU.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Manu,
C'est vrai que la North America aurait mérité mieux, à refaire prochainement.

J'ai lu tes croas et ton site, bel outillage ma foi, tu as l'air de te régaler ! J'ai dans l'idée de compléter mon dob par une lulu (la scopos 66 n'est pas à moi) de 80 ou 90mm pour faire du grand champ en visuel tellement c'est bon : je cherche encore la configuration idéale diamètre/focale/oculaire qui donnerait le plus grand champ possible avec une pupille inférieure à 5mm pour garder un fond de ciel bien noir. Un truc qui permettrait d'embrasser dans les 5° sur le ciel.

Sur un de tes croas j'ai lu que tu perçois les nébulosités des pléiades, que j'ai tentées ce même soir mais sans pouvoir les distinguer avec certitude.. Il me semble qu'il y a quelque chose de très ténu, une vague lueur diffuse sur Mérope et Maia, 66mm doit être un peu juste pour ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this