Sign in to follow this  
MiMiL

Raport F/D en visuel

Recommended Posts

Salut a tous Je suis un astronome amateur qui commence
tous juste mais plein d'entrain (reve d'enfant )BREF

J'ai fais l'acquisition d'un superbe
Celestron C9 X.L.T monture CG5 goto(2350mm/235mm)
Occulaire PLOSSL 25mm/HYPERION 10mm 68° et celestron ultima 17mm70°(le meilleur et le plus confortable)+barlow X2 et filtre baader OIII 8nm

Je viens de passer ma première nuit d'obs en solo avec un ciel de bonne qualité (1 h de route de lyon)NUIT pour ma part inoubliable:
M42/blinking nebul.NGC6826/M57/M13 /M51/M105et NGC3384/3389/M45 et saturne

Bref Trois questions me travaillent.Une réponse sérieuse SVP?

_éfficacité ou non d'un réducteur focale (0.63) en visuel ?

_quelle effet optique et technique cela engendre en visuel et en photo?
(longueur focale /profondeur , grandeur de champs)

_il y a t'il des inconvénients de performance ou autre d'utiliser une lentille barlow pour obtenir un grossissement donné par raport a un occulaire type (5mm SWA ou autre)pour le meme grossissement?

Je vous remercie de l'attention portée a mes question
Cela rendra mes nuits que plus belles
Merci a tous (Merci gravitation merci electromagnétisme.......°*)

MiMiL69

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonsoir

Une chose est sure : le rapport FD n'a pas d'influence en visuel. Il suffit d'utiliser le bon oculaire pour réduire le grossissement.

J'ai cru un moment que l'utilisation d'un reducteur apportait de la luminosité en visuel, mais c'était une erreur.


Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut

une bien belle acquisition pour un début ,
en visuel grand champ , prend toi un oculaire 40 mm genre swan 40 70°
ou autres , par contre oui en astrophoto le réducteur 6.3 te sera
très utile sur le c9 ;

jp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces réponse
Il est vrai que c'est un joli instrument qui aura tous mon respect et tout mon "amour"
Cadeaux pour mes 30 ans

Donc en visuel réducteur de focale inutile; en photo de grande aide
EN visuel il suffit d'adapter son grossissement et de jouer avec le champs des occulaires si j'ai bien compris

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour un rapport d'ouverture N, le diamètre de la pupille de sortie est donné par Dpup = (focale oculaire)/N
Comme les oculaires de plus de 40 mm sont assez rares, dans la pratique, pour un instrument ouvert à F/10, le diamètre maximum de pupille de sortie est de 4 mm : on ne peut pas tout à fait atteindre le grandissement équipupillaire, optimal pour l'observation d'objets faibles étendus (et non résolus en étoiles), mais on en est quand même assez proche.
Pour un instrument ouvert à F/15 (par exemple), on en serait déjà plus loin (pupille max de 40/15=2.7 mm), ce qui peut commencer à être handicapant pour l'observation visuelle de certains objets.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma petite expérience des SC f/10.
Pour certaines nébuleuses (Dentelles du Cygne par exemple), il faut du champ et une pupille de sortie (voir définition plus haut) de l'ordre de 5mm d'où l'utilisation d'un oculaire de 55mm de focale.
Pour certains amas ouverts, il faut du champ d'où l'utilisation d'un oculaire de 35mm de focale.
Pour avoir la lune en entier avec un grossissement suffisant dans ton instrument, il te faudra un oculaire de 22mm.
Pour certains amas globulaires (M13 par exemple), il faut grossir pour les résoudre (en tenant compte de la turbulence) d'où l'utilisation d'un oculaire de 14mm.
Pour les planètes, un oculaire à partir de 9mm de focale.
Pour collimater ton instrument, un oculaire de 5mm de focale.
En poursuivant sur différents objets, tu vas te retrouver avec une des séries d'oculaires suivantes :
55mm / 35mm / 22mm / 14mm / 9mm / 5mm
41mm / 26mm / 16mm / 10mm / 6mm
Compte tenu de la turbulence, le 6mm ou le 5mm seront utilisés plus rarement (planètes, étoiles doubles, collimation).
Si le 9mm te donne des étoiles pas trop pâteuses ou des planètes assez nettes alors profite en un max car les conditions d'observation sont bonnes, sinon il faudra te rabattre sur le 14mm.
Le filtre O3 est une bonne idée car il booste certaines nébuleuses, tu pourras le compléter par la suite par un filtre UHC un peu moins sélectif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this