Sign in to follow this  
LANTHA

solaire : telescope non aluminé?

Recommended Posts

Salutations les gens. Je viens de me poser une question qui peut paraitre bizarre comme ça. Je la soumets à vous pour avoir des avis là dessus.

Un miroir poli reflète en gros 4% de lumière quand il est non aluminé ( j'ai bon? )

Si on a un primaire qui reflète 4%, et un secondaire de newton non aluminé qui reflète aussi 4% du début, on arrive au final à 4% de 4%. Si je me gourre-je pas (et pas sur, les maths j'ai un peu de mal des fois) on a au final 0,16% du flux total de départ : ai-je toujours bon?

Sachant celà, on imagine un 300mm à f5 non aluminé de partout.
Quelle va être la température au niveau du secondaire? Va-ce fonctionner? Vers l'oculaire que faut il mettre comme filtres? faut il abandonner tout de suite l'idée?

Merci d'avance

Michaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

0,16% du flux initial, c'est encore beaucoup trop ! Pour le visuel, l'affaiblissement doit être de l'ordre de 10^-5, soit 160 plus faible que la solution que tu préconises. D'où la nécessité d'ajouter un filtre quelque part dans le trajet lumineux...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil, y a encore trop de lumière, c'est dangereux. Les filtres pleine ouverture visuels sont à 1/100 000ème et les photo à 1/10 000, y a de la marge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Micka mettra bien sûr des filtres en aval du secondaire, ce n'est pas un débutant.
Bonne idée Mickael, pense aussi que le flux qui traverse le secondaire ne doit pas aller taper de la mécanique derrière.

Pour le reste, c'est un simple calcul de flux/surface, c'est combien en joules le flux solaire par unité de surface terrestre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rassurez vous les gens, bien sur que j'avais pensé à la présence de filtres en aval du secondaire. Je me pose la question parce que l'helioscope d'herschell renvoie 96% de lumière vers le bas et le reste remonte vers l'oculaire. Et là on a le filtre continuum et surtout le filtre de densité 3 pour le visuel.

Pour la photo il y en a 3 autres mais à n'utiliser QUE pour la photo. Et donc "naturellement" m'est venue la question d'un télescope non aluminé. Si on y réfléchit, l'hélioscope, techniquement, renvoie plus de lumière vers l'oculaire que le télescope non aluminé ou je me trompe? Parce que l'hélioscope c'est 4% renvoyés, le scope pas aluminé, 0,16%.

Après y a le souci de la chaleur effectivement. Faut diffuser celle ci autre part que sur la mécanique. Dans la doc du Baader, ils disent que pour une lulu de 150 entre F10 et 15 les températures mesurées sur la dalle céramique pouvaient atteindre 600°. Mais ne sachant pas comment calculer tout ça, je peux pas dire; J'ai pas non plus beaucoup cherché pour le moment.

Le secondaire doit chauffer moins quand même vu qu'il n'est pas au foyer. Certes il est pas loin mais il est pas non plus trop proche. Et il doit y avoir moyen d'évacuer tout ça gentiment sans que ça ne pose de problème
Avec un prisme qui a un certain angle on doit pouvoir faire des choses.

On va étudier la chose et on en reparle. Et si quelqu'un sait comment on calcul la chaleur qui en ressort de tout ça pour un 300 F5 par exemple, qu'il hésite pas à donner la ou les formules

Share this post


Link to post
Share on other sites

1000 W/m², ça fait 70 W entrant dans l'ouverture de 300 mm.
3 W réfléchi par le primaire.
Après le secondaire, il reste 0.12 W
Avec ça, tu peux recalculer l'éclairement correspondant, suivant la surface sur laquelle c'est dissipé.
0.12 W dissipé sur 1 mm², ça fait 120000 W/m², soit 100 fois l'éclairement solaire. Mieux vaut éviter à mon avis.
Mais sur 1 cm², ça ne fait plus que 1200 W/m², même ordre de grandeur qu'une surface directement exposé au soleil.
Les 67 W transmis par la surface du primaire atteigne la face arrière du miroir et sont rétrodiffusés, absorbé par la mécanique, mais une partie doit aussi ressortir.
Faire gaffe quand même aux réflexions parasites mal placées, je ne me risquerais pas à un tel montage sans faire un calcul photométrique, avec modélisation de toute la mécanique et tracé de rayons avec un logiciel.
C'est quand même le soleil.

PS:
Pour ce qui est de l'hélioscope, je n'utiliserais pas ce dispositif sur un téléscope (même si certains doivent le faire quand même), seulement sur une lunette.

[Ce message a été modifié par lambda0 (Édité le 19-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis en train de cogiter depuis un moment sur ce type de télescope, mais en H-Alpha avec optique en zerodur j'ai une piste pour des filtres ERF de grand diamètres, à suivre.....

Michael,pour le secondaire, pourquoi ne pas le remplacer simplement par un prism de Herschell ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y ai pensé aussi...

En Halpha, tu vas réduire d'autant le flux que dans les autres longueurs d'onde, cependant, avec un grand diamètre il vas quand même t'en rester pas mal...

Comme ça à première vue, c'est une piste intéressante...

Des miroirs non aluminés, un réjection IR, filtre h alpha Narrow band 2", une barlow (à moins d'un primaire déjà avec un F/D assez grand), un Fabry-Perot de PST(par exemple), un Filtre bloquant...

Tu verrais ça comme ça?

(J'ai justement un 200 en Zerodur (superpoilu par Jean-Marc ) non aluminé, mais il est à F/D 5,5: barlow 2" obligatoire)

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 19-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

...Le problème c'est l'échauffement au niveau secondaire et filtres, d'un autre coté, Didier Fabre a fait un PST modifié avec une SkyWatcher 102/1000 sans ERF...Alors...

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut,
yena qui on fait ça avec bonheur,
je pense à l'ami René Verseau de la SAF (je crois qu'il détient le reccord d'années d'ahésion à la SAF), toujours aussi gaillard, et son télescope ainsi conçu dans son jardin de Rambouillet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut vielle branche!

...en lumière blanche tu veux dire? Ou aussi en H alpha???

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 19-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ben ça fait jaillir des projets cachés ça.

Serge : tu aurais possibilité d'avoir des infos sur le télescope dont tu nous parles?

JPBrahic : petit coquin, m'étonne pas de toi que tu ais une idée pareil vu tous les projets que tu as déjà eu. Mais ça peut être intéressant. On va contacter les gars du Big Bear Observatory et leur 1m50 solaire pour savoir comment ils font :P

Pour les autres hésitez pas à soumettre vos idées, vos remarques, qu'on fasse avancer le schmilblik, ça peut devenir intéressant tout ça (ça l'est déjà )

Merci à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Michael,

Alors tu t'intéresses au soleil maintenant ;-)

Le système auquel tu pense existe déjà depuis bien longtemps. C'est vrai qu'il n'est pas très utilisé.
Une bon exemple est donné par les deux télescopes solaires conçus par Arthur Wipple.

D'abord le 200 mm, avec un primaire non aluminé et un secondaire aluminé : http://home.comcast.net/~jim6/stage3.htm

Et maintenant le 350 mm, avec primaire non aluminé et sans secondaire ...puisque la DMK est placé directement au foyer. http://home.comcast.net/~jim6/stage4.htm

[Ce message a été modifié par christian viladrich (Édité le 21-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous y avez pensé, ils l'ont fait!!! Et oui, y a toujours des gens qui osent, merci pour l'exemple Christian. Un bon newton pas aluminé de partout.

En même temps j'ai demandé, j'ai déjà observé dans un télescope de ce type, un RC de 400mm non aluminé sur la primaire avec un filtre de soudure très fort et ça déchirait pas mal.
Donc y a de quoi faire quelque chose, faut bien le refléchir avant. le plus dur ça doit être pour pas avoir de reflets parasites dans l'oculaire au final.

Un jour peut être, en ferai-je un :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this