Sign in to follow this  
kwatz

Question sur la collimation...

Recommended Posts

Toutiet, je suis ok avec ce que tu dis sur le laser, à condition que l'on soit sûr que le faisceau "aller" tape bien au centre du primaire au milieu de la pastille. Et de jour comme de nuit ce n'est pas si évident à obtenir, surtout avec des télescopes dont les réglages du secondaire sont un peu capricieux. La moindre erreur à l'aller est doublée au retour. C'est ce qui me fait rejeter le laser pour une collimation précise.

Joël, en réglant le PO, on peut corriger un défaut d'orthogonalité du PO avec le tube, mais aussi un défaut de centrage du secondaire dans le tube. Mais dans ce dernier cas, autant agir sur l'araignée ou sur la hauteur du secondaire dans le tube. De même, un défaut ou excès d'ofset sera naturellement corrigé par la collimation mais se traduira pas un non parallélisme entre axe optique et tube mécanique. Ce n'est pas grave si c'est un peu, ça devient plus gênant si c'est beaucoup...

Enfin, ce qui met les gens dans une difficulté de compréhension, c'est qu'une fois le télescope bien collimaté, si l'on bouge le secondaire, le télescope se trouve à nouveau décollimaté. Car pour chaque position du secondaire, correspond une et une seule position collimatée du primaire. Car bien sûr, le secondaire agissant tel un rétroviseur, s'il est bougé, il va emmener l'axe optique ailleurs que là ou il faut. C'est pour ça qu'on procède en commençant par le PO et le secondaire : on fige tous les alignements et, pour finir, on collimate sur le primaire. Faire l'inverse amènerait un télescope collimaté mais mal aligné ; sauf avec un extraordinnaire coup de chance !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
JD,
Il est obligé de commencer par le secondaire, puisque c'est lui qui va diriger le rayon laser au centre du primaire. Je ne vois pas comment on pourrait faire autrement...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben oui c'est exactement ce que je dis. Pardon si j'ai pas été clair. D'abord on aligne, ensuite on collimate. Et l'inverse n'est effectivement pas possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Joël, en réglant le PO, on peut corriger un défaut d'orthogonalité du PO avec le tube, mais aussi un défaut de centrage du secondaire dans le tube. Mais dans ce dernier cas, autant agir sur l'araignée ou sur la hauteur du secondaire dans le tube. De même, un défaut ou excès d'ofset sera naturellement corrigé par la collimation mais se traduira pas un non parallélisme entre axe optique et tube mécanique. Ce n'est pas grave si c'est un peu, ça devient plus gênant si c'est beaucoup...

JD, c'est ce que j'ai fait, mais agir sur l'araignée et la hauteur du secondaire ne suffisait pas pour avoir un centrage parfait, alors j'ai agi sur les vis de collimation du PO Moonlite, et ce faisant j'ai découvert que ce PO en avait, d'ailleurs... C'est important de mettre les mains dans le cambouis finalement, même si c'est pas toujours drôle! En tout cas je suis content de l'avoir fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Rastaman, depuis des siècles? Vraiment?

Pas mal le powerpoint... J'aime bien la phrase "résistez à l'envie de frotter le miroir"...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tous ces réglages deviennent comme jouer au Légo une fois qu'on les a compris. Tant qu'on ne comprend pas ce que l'on fait, c'est l'enfer. Une fois comprise et maîtrisée, la collimation devient une formalité. On sait sur quelle vis agir et dans quel sens.
Mon Skyvision se déreglant peu, je suis toujours ravi d'aider les autres à régler leur scope...

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Après la méthode de réglage que j'ai précédemment indiquée, l'axe optique du primaire passe maintenant par le centre du PO. C'est ce qui était d'abord recherché pour que l'oculaire travaille, en son centre, sur la partie non affectée de coma de l'axe primaire. "

Donc tu reconnais qu'un jeu dans le porte-oculaire peut affecter la collimation? Si le tube tu porte-oculaire bascule légèrement durant la mise au point, il n'est plus garantit que le centre du PO reste exactement à la même position. Et dans ce cas le centre du PO n'est plus aligné avec l'axe optique du primaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this