Sign in to follow this  
frédogoto

Camera I-nova

Recommended Posts

Salut
Chez AVEX on a vu que M42 avait conçu des camera interréssante - du moin sur le papier -
je souhaites savoir si des personnes se sont déjà lancée avec ses camera, comme cam d'autoguidage par exemple et accessoirement en planétaire ?!?

Il y'a t'il des retour a ce sujet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Bonjour,

Moi j'ai la PLA- C 310kp (la plus petite) et elle marche plutôt bien. Pour l'autoguidage avec PHD c'est parfait malgré la petite taille du capteur. En planétaire cela fonctionne vraiment bien et il y a une gestion de la longue pose qui donne aussi de bon résultat. Pour le prix... Bien sur ce n'est pas une Sbig ou même une Atik... J'ai juste des problème avec la partie soft, mais je pense que c'est plus dû à mon PC (vista = beuaark) qu'aux applications et drivers eux-mêmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour ce retour instructif : peux tu préciser tes soucis partie softs ????

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au niveau soft, il s'agit de plantages... 5 minutes d'autoguidage sous PHD et puis "CRTL - ALT -DEL"... Idem avec Plx Capture qui est le logiciel de capture livré avec la caméra. Je n'oserai pas dire que cela vient du soft en lui même car j'ai un PC très capricieux. De ce que j'ai pu lire sur ce forum et d'autres, il semble que ces problèmes de plantages n'apparaissent pas chez d'autres utilisateurs.

PS : pour l'autoguidage, cela ne marche pas avec guidemaster, ou du moins j'ai pas trouvé comment faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'utilise actuellement une PLA-Mx (capteur noir et blanc ICX618).

Voila quelques images d'abord : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/030288.html http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/030113.html http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/030098.html http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/029395.html


Le bon coté, qualité de réalisation (mécanique, électronique), la construction tout métal. Pas trop d'artefacts (en tout cas, la recollimation et la vérification de la roue à filtre n'en montre plus au 23A) mais il faut dire que le débit n'est QUE de 60i/s. Par contre si tu a un PC récent (i7, probablement i5 ou i3 également) tu peux avoir 60i/s en 12 bits également. Le fait de permettre des poses qui se comptent en secondes est une très bonne chose pour jouer à faire du CP (petit champ). ROI, binning matériel tout ça aussi ça fait partie de la dotation de série.

Coté soft, pas mal de bonnes idées (faut dire que c'est très réactif de ce coté là et que ces "bonnes idées" sont rapidement mise en oeuvre et intégrées). Le pilotage d'une roue à filtre ou tout autre accessoire (focuser, GPS, voire monture) est déjà prévu. Le port ST4 marche même si je ne m'en suis pas servi en autoguidage (j'ai une PL1M qui est dédié à la chose en CP).

En export tu a le SER bien sur (quoi d'autre ?), l'AVI est recommandé pour les petites caméras (PLA-C ?) mais en général ne suit pas bien le débit de la caméra. Sinon tu peux aussi faire du FIT.
Le SER et le FIT sont compatibles 8/12 bits pour tous les softs du marché (Iris ne lit que le FIT, Registax FIT/SER, Avistack FIT/SER).

Le mauvais coté (pour moi qui était habitué à la DMK21), c'est le bruit qui devient important avec beaucoup de pixels chauds. Mais c'est le prix à payer avec ce capteur, et comme je l'ai dit, les concurrents ne font pas mieux. La génération précédente met une claque à l'ICX618 au delà de quelques secondes de pose (le niveau de bruit est entre 2 et 4 fois meilleur). Bon ca reste un bon choix pour ceux qui sont limités en durée d'exposition (si on peut pas dépasser quelques secondes de poses par exemple). Il me semble utopique de dépasser la minute de pose par exemple. Il faudrait pour cela prévoir un refroidissement actif. Sachant que le simple fait de mettre une poche de gel autour de la caméra diminue sensiblement le nombre de pixels chauds. Il faudrait ouvrir la caméra pour voir comment cela se passe dedans. Quitte à faire revoir le design ? Comme la spec est franco-française, y'a pas de raison que cela ne soit pas possible (maintenant financièrement c'est autre chose).
A priori je vais changer de caméra pour une PLA-Mx "officielle" (je dispose d'une version beta) avec une nette réduction du bruit via une modification electronique. J'en ferais un compte rendu si besoin.

La saison Saturnienne qui se termine a montré que le débit était largement suffisant (rarement mieux que 30i/s). Il faudra vérifier sur Jupiter, mais avec un F/D sérieux (20 et plus) et un bon filtre (cause pas d'ADC), ce sera quand même dur de dépasser 60i/s (ou alors on toque le gain à fond et on a de le bouillie au bout).

Bref, plutôt très content, même si le capteur se contente de l'USB2, la version au dessus (PLB-Mx) devrait en souffrir un peu plus (limite autour de 25~30 fps en pleine résolution), et pour elle, il faudra attendre une version en USB3 pour en profiter pleinement ! Pour du planétaire petit champ c'est assez largement le meilleur rapport Q/P à mon avis !

J'ai vu sur le forum d'à coté d'excellentes images aussi prises avec la PLA-C2 (même electronique seul le capteur change). Je ne connais pas les autres modèles.


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Idem, j'ai une pla-mx depuis peu, assez peu utilisée encore mais très satisfait des premiers essais (planétaire). En dépit de l'USB2 il vaut mieux un portable récent quand même...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bernique> Pour du planétaire, même avec un filtre spécialisé très étroit (CH4 ou autre bouffeur-de-photons) ça reste incomparable par rapport à la production précédente.

La petite surface est par contre une épreuve sur la lune ou le soleil, il lui faudra préférer la PLB-Mx quand même !

Coté plateforme, la PLA-Mx va fonctionner y compris sur des machines un peu anciennes. J'ai un DELL avec un core 2 duo et un HD de 160Go (DELL 6400, c'est ma machine d'astro) et je soutiens sans problème les 60i/s. C'est évidemment plus dur sur un "ordinosaure" comme un portable Pentium à 700 ou 800MHz. Là j'arrive au mieux autour de 40i/s mais le disque dur comme l'USB sont mis à mal. Bon dans ce cas (C.Pellier) il faut effectivement envisager de changer le PC pour atteindre les plus haut taux d'images.

En gros un PC "correct" vieux de 2 à 3 ans est largement suffisant. Une machine plus moderne (quad core) n'apportera rien d'autre que du confort. Pas besoin de SSD, ou de machine à 2 ou 3GHz. Je crois que sur CeF, M42 optic avait la PLA-Mx avec un netbook et le débit max était atteint. Idéalement c'est mon objectif à terme ; un PC de ~2 kg (qui coûte pas un bras non plus) avec USB2 (voire USB3 si c'était possible). L'IHM est conçue pour ce genre de plateforme (écran de 10 à 12") il faut dire.

Par contre la RAM peut être mise à contribution pour ne pas charger le HDD si tu veux privilégier le taux d'image (et si tu a un HD peu efficace). Avec 2Go, tu peux bufferiser pas loin de 2500 images 8 bits (moitié moins en 12 bits bien sur). Vu le prix de la chose, passer à 4Go (ou plus) peut sembler une bonne option également.


Marc

[Ce message a été modifié par patry (Édité le 06-07-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Marc, quand je disais récent, je pensais à mon portable vieux de... 2005, quand même . Comme tu dis deux ou trois ans devraient supporter le choc !
En SER sur ce "vieil" ordi, je ne montais qu'à 20 ips en pleine trame 8 bits, et encore ça fléchissait à 18-19.
J'ai été surpris quand même qu'une caméra USB2 demande "autant" de ressources, après tout ce vieux portable encaisse sans sourciller la Skynyx à 30 ips 12 bits pleine trame... et dans les 100 ips en ROI.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui christophe, c'est aussi mon cas avec le portable dit "professionel" qui tient plus de l'ordinosaure que d'autre chose (Pentium 800MHz, 80Go de HD). Quand les nouveaux venus sont en i5, ca donne envie de laisser échapper la bête parfois
C'est vrai que quand j'ai acheté le DELL (portable perso), il était considéré comme bon "d'entrée de gamme" en 2006~2007. Aujourd'hui dépassé il fait toutefois marcher au taquet la PLA-Mx et avant de disposer du i7 à la maison, c'est lui qui faisait tous les traitements vidéo !


Marc

[Ce message a été modifié par patry (Édité le 07-07-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
donc si mon idée est de faire de l'autoguidage avec un DO + capteur ce boitier peux faire l'affaire en remplacement d'une lodestar par exemple ??

Share this post


Link to post
Share on other sites
"""" je souhaites savoir si des personnes se sont déjà lancée ...comme cam d'autoguidage par exemple et accessoirement en planétaire ?!? """"

moi, je dirais plutôt l'inverse : c'est une caméra planétaire avec le capteur du moment et accessoirement une caméra d'autoguidage

sinon, c'est une caméra très bien née, avec des logiciels bien pensés.
En planétaire et solaire (petit champ ), elle est top, sans aterfacts ou du moins je n'ai pas encore rencontré ce type de problèmes et ce à différents gains et expos.
Les traitements d'images ne posent aucun soucis.
Maintenant, pour l'autoguidage, il n'y a pas de problème, vu qu'elle possède les mêmes fonctions que la pl1-m.

Enfin, pour exploiter le max de cette cam en planétaire 12bits et à la vitesse max de 60i/s, faut un bon PC tout de même, avec le plus de ram possible et un disque dur véloce.
Pour l'autoguidage, tout passera.
En 8 bits, pas besoin d'une configue exceptionnelle.
ET il faut que l'ordi soit à jour de ses mises à jour windows et autres sinon comme dit PVO sa beugeee (attention seulement plx capture pas l'ordi ) et c mon cas (je suis dans l'attente de mises à jours windows XP3).

salutations

[Ce message a été modifié par de benedictis (Édité le 10-07-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fredogoto> je ne connais pas la lodestar mais il faudrait comparer les capteurs CCD et tu aurait une bonne approximation de ta réponse.

Question pour de benedictis : tu a des problèmes à utiliser le mode 12 bits ? Parce que même sur DELL, ca tourne comme une horloge. Bon sur le i7 c'est encore mieux (le mode 12 bit fast est supporté) avec 62i/s en 12 bits mais je me vois pas déplacer ma tour à coté du télescope.

Du coup, hors caméra USB3, le portable est largement suffisant pour le taf ! Pas de quad core, pas de windows 64 bits, pas de chipset ceci ou cela ... tu branche ... ca marche ! On peut se préoccuper à faire de l'astro au lieu de l'informatique.


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est fait, g enfin pu installer SP3 de XP,
du coup, plus de beugeeee !!!!!!
SP3 est indispensable comme me l'avait précisé M42 par ailleurs, mais g n'avait pas de haut débit pour faire les mises à jours.
Bon, ca c fait , c tant mieux pour jupiter qui pointe son nez.

Patry,
le 12 bits c ok pour moi, mais seulement je suis limité à 25i/s au lieu de 55 i/s en 8bits.
SI, je passe en mode ROI, en 12 bits je passe à 45i/s.
pourtant g un core 2 duo, de première génération, sur mon portable !!!
C un fujitsu-siemens.
Alors c peut-être une histoire de marque d'ordi !!! plus que de puissance alors, si tu dis qu"avec un vieux portable tu es Ok.
Je ferais un autre essai avec un disque dur externe rapide branché sur le portable.

Du coup, je vais passer en mode ROI ET 12 bits pour les planètes, 45i/s c pas mal.

salutations,

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui je confirme ce que dit Christophe mais en relativisant la chose.
Sur des cibles faibles et/ou avec des F/D importants il est délicat de monter trop le gain. J'ai vu des tests avec une caméra concurrente et dès que le gain atteint 800 (et plus), l'image se dégrade très sensiblement au point de devenir inexploitable. La PLA-Mx se comporte exactement de la même manière et je ne m'aventure que rarement au delà d'un gain de 700 et jamais plus de 800.
Du coup, a ne pas pousser le gain tu reste avec une dynamique qui dépasse rarement le quart de l'histogramme. En 8 bits cela ne représente que 64 valeurs, contre 1024 en 12 bits (soit plus que l'échelle complète de valeurs en 8 bits). Comme sur ce genre de cible l'exposition est longue (>30ms) passer à 12 bits n'est pas une contrainte.

Autre cas d'utilisation, pour aller chercher des satellites faibles sans sur-exposer la planète. A 50ms de pose tu peux accrocher la magnitude 12 ou 13 avec un filtre 23A.

Bon de façon générale sur des cibles correctement exposées (ou en lunaire), le gain est en effet nul sinon très faible.

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

j'utilise ma Pla-mx essentiellement en autoguidage en connexion ST4 sur ma monture HEQ5 pro avec un diviseur optique sur ma lunette de 110 (F/D=7): Ca marche très bien.
Le logiciel qui marche est PHD Guiding avec le pilote ascom qui va bien.

Le passage en binning 2 reste un recours supplémentaire que j'ai pu tester une fois quand j'ai peu d'étoiles pour le guidage mais je l'ai assez peu utilisé finalement à ce jour.

En planétaire aussi d'ailleurs avec une powermate x5 mais mon faible diamètre me limite un peu par rapport aux merveilles que je vois sur ce forum ... forcément.

Tout ca tourne sous Windows seven 64 bits.

Bref, une petit caméra éco, polyvalente, qui remplit parfaitement le role que j'en attendais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Marc, sur CNF, Emil Kraaikamp a lancé un topic très intéressant sur la comparaison 8/12 bits, et conclue que le 12 bits est intéressant uniquement si le niveau de bruit est très bas, mais vraiment très, une situation que l'on n'est susceptible de rencontrer que dans quelques cas particuliers (Vénus, Lune, Soleil...) http://www.cloudynights.com/ubbthreads/showflat.php/Cat/0/Number/4641714/page/0/view/collapsed/sb/5/o/all/fpart/1/vc/1
En page 2 il y a pas mal de comparaisons très intéressantes entre 4,6,8,10,12 bits. Il n'y a que sur la Lune qu'on voit une différence entre 8 et 10/12 (pas sur le Soleil ??). Sur Jupiter, aucune différence visible...
Il me semble que Christian Viladrich nous avait fait une analyse similaire sur Planetes-SAF il y a quelques années.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai commandé hier une inova mais couleur! Pas envie pour l'instant de faire de la trichromie... Je verrai plus tard.

Sinon l'avantage de 12 voire 14 ou 16 bit c'est de pouvoir retraiter les images sans pertes d'info. Enfin, c'est ma pratique photo qui me fait dire ça... Il suffit d'appliquer quelques opérations sur PS pour voir à quelle vitesse l'histogramme d'un fichier 8 bit se dégrade. Visuellement, on voit rien à l'ouverture mais la commande niveau + courbe suffit déjà à créer des trous importants dans l'histogramme... Beaucoup moins en 14 bit par exemple

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pascal03> Oui tu a raison mais dans notre cas, il s'agit de comparer les vertus des images brutes en 8 et 12 bits. Bien sur que ces images on va en compositer des centaines pour obtenir in fine une image en 16 voire en 32 bits (par canal de couleur).

La théorie (des mathématique) dit qu'avec 4 bits supplémentaire on devrait avoir le "même" résultat en compositant 16 fois moins d'images. Bon c'est un peu de la blague et je met au défi quiconque de comparer le compositage de 256 images 8 bits versus 16 images 12 bits !


Christophe> ... et comme le niveau de bruit n'est "très bas" QUE lorsque le gain est aussi très faible c'est un cercle vicieux !
Maintenant le test à faire serait de comparer pour un histogramme rempli à moitie, puis au quart, de faire 1000 images en 8 et 12 bits et regarder ce qui se passe "au bout". Quand l'histogramme est bien renseigné (à 80% voire un peu plus), la question est toute différente !


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ne pas oublier la dynamique réelle des ICX, par exemple 10,6 bits pour le 618. Si le reste de l'électronique est de bon niveau bien sûr.
Cela fait quand même 1550 niveaux de gris contre 256 en 8 bits.

Le 12 bits n'est intéressant qu'en lunaire et solaire et pour toutes les applications où l'on utilise peu ou pas de gain (Venus d'après Emil, peut être Mars qui est lumineuse ?). Il faut donc du flux pour résumer, ou travailler avec un F/D ou un temps d'exposition en rapport.

Par contre pour le solaire que je pratique aussi la différence est présente et appréciable, notamment quand on image le limbe et les protubérances :

Ce qui n'empêche pas en plus d’acquérir le plus de trames possible pour en plus bénéficier du gain racine(n) sur le RSB et de pouvoir trier sur la turbulence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this