Sign in to follow this  
bruno thien

Taille d'un miroir de 500, c'est parti!

Recommended Posts

« autant j'ai bien du mal a comprendre comment çà se passe avec un outil plus petit, de 1/3 de taille par exemple! »

Tu commences par creuser sur une zone centrale du double du diamètre de l’outil, ensuite dès que t’as à peu près le bon rayon de courbure, tu élargis les courses jusqu'à dépasser la limite de la zone d’usure avec presque la moitié de l’outil, la zone d’usure s’élargira progressivement jusqu’à ce qu’elle rejoigne le bord du miroir, tout en conservant à peu près le bon rayon de courbure.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Merci David et Luc pour ces précisions. Donc si j'ai bien compris la logique est plus simple avec un outil de demie taille, mais plus rapide avec un outil 1/3 de taille et les courses décrites par David.

Je pense que je vais partir sur ou outil 1/3 de taille, "plan" d'origine.

Au fait, si quelqu'un a la formule de la flèche en fonction de la distance au centre du miroir, je suis partant pour l'avoir (résoudre l'intégrale je pourrais mais la poser avec les coordonnées sphérique je ne sais plus faire ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

flèche = D²/16 Focale

Exemple : Flèche de 3,25 mm pour un 250 de 1250 mm de focale.


flèche = D²/8 Rayon

Exemple: Flèche de 3,25 mm pour un 250 de 2500 mm de rayon de courbure

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Pierre mais cette formule je la connais déjà. Je ne parlais pas de la flèche au centre, mais de la flèche mesurée à un autre endroit, à 2 cm de bord par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben c'est la même... et c'est la même approximation. Enfin on peut changer les lettres et prendre le rayon au lieu du diamètre... ça donne:

Z=h²/4F

Z Hauteur du verre par rapport au centre pour une parabole (proche de la sphère à une poignée de microns près pour les miroirs amateurs). Pour un 250: h varie de 0 à 125 mm, c'est le rayon du point considéré.

Pour le même 250 de focale 1250 mm la hauteur du verre au bord Z = 3,25 mm.
La hauteur du verre à mi rayon: 0,78. Donc flèche à mi rayon de 3,25-0,78...


Pierre

[Ce message a été modifié par Strock Pierre (Édité le 21-01-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pierre, merci beaucoup!

En mesurant les flèches avec des cales d'épaisseur je vais pouvoir mesurer l'écart entre mon hyperbole et la sphère. Je vais donc pouvoir optimiser les courses d'ébauchage avec le petit outil et ainsi diminuer le temps du réunissage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tracer et couper un gabarit sera plus rapide que de s'escrimer à chercher la bonne cale sur plusieurs rayons.

Je réserve la cale à la mesure au centre. Tant que l'on n'est pas à la bonne profondeur localement: Faut creuser au centre et pas se poser de question.

Après avec le gabarit on apprécie instantanément le rayon où il faut creuser pour approcher le réunissage: C'est là où le gabarit porte sur le verre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir!

J'ai donc atteint la flèche de 4.75 mm avec l'outil de pleine taille. Les bords de ce dernier sont bien usées mais il en reste, j'aurais encore pu continuer un peu. Mais je vais continuer avec un outil de petite taille (20 cm de diamètre) pour plus d'efficacité.

Le miroir détourné de son utilisation principale :

Remarque : le crémant et la pizza (faite maison par ma chérie) sont bio!

La flèche atteinte est déjà appréciable :

Le petit outil, encore non entamé. Le vénérable Perl Royal de 5 mm donne l'échelle :

L'outil de pleine taille, qui a déjà bien vécut :

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, y'a pas à dire, 500 ça commence à être du costaud...
Bonne pizza, et bon courage pour la suite !

JMarc

PS, ça devient une mode ces pizzas !

[Ce message a été modifié par JMBeraud (Édité le 12-02-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai un gros doute: La flèche n'est pas de 4,75... mais de 7,45 ou quelque chose comme ça ? non?

Parce-que avec une ouverture entre 4,2 et 4,5, disons 4,35 ça donne 7,2 mm de flèche pour un 500 de diamètre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Pierre,

4.75 mm c'est la flèche que j'ai actuellement. En effet ce n'est pas terminé puisqu'il me faut 7 mm environ, les 2 mm et quelques qui me restent a creuser le seront avec le petit outil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça fait quand même beaucoup de travail pour faire un dessous de plat .................
allez bon courage ,on est tous avec toi
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis admiratif d'autant que je n'ai jamais osé passer le cap

allez bon courrage, le plaisir au bout du chemin, ca c'est certain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous et merci pour vos encouragements.

J'espère que mon post en a fait baver plus jusqu'au point de leur donner l'envie de se lancer dans la taille d'un miroir!

[Ce message a été modifié par bruno thien (Édité le 13-02-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bruno,
moi je reste admiratif... la pizza me fait plus baver que la taille du miroir que je ne saurais pas faire; quelle patience , quel boulot!
Je suis ton post et continuerai a le faire, continue de nous regaler (pas forcement de pizza...).


Et puis, stp depeche toi un peu ca traine , suis impatient de jeter un oeil dedans ! Je fournis le Nag 31 et Jéjé le sien , en bino! (Oh Put... imagine... on va se bruler les retines sur Orion!!! obligé de porter des lunettes de soleil pour observer, lol).

Bon courage.
Bonne continuation.

A bientôt .

Chris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bruno,

Bravo pour cette entreprise titanesque qui je l'espère va te donner un puits à pontons de malade.

Quand je repense à la taille d'un miroir de 150mm que j'avais fait à 20 ans, c'était une grande aventure alors là ça doit être multiplié par mille.

Bonne continuation pour la suite, je vais continuer de suite cette histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bruno,

On voit bien comme le travail de ton miroir t'a affamé! J'espère que tu nous montreras bientôt une belle choucroute sur ta galette de verre!

Je suis avec beaucoup d'intérêt l'avancement de deux grands miroirs: le tien et celui de 825 mm ( 33" F/3,9)) qu'un astram allemand a découpé dans une plaque de borofloat Schott dans le lien Astrotreff qui suit ( déjà 17 pages...!) >
http://www.astrotreff.de/topic.asp?TOPIC_ID=120204&whichpage=1

Bon courage Bruno et entraîne-toi déjà pour le maniement du sabre > accompagnement du mouvement, précision du geste et prestance: tu vas en avoir besoin un jour là-haut au CDF!

Share this post


Link to post
Share on other sites

mince alors! 825mm de diamètre;vu l'épaisseur,elle doit plier comme une crêpe!!!

[Ce message a été modifié par ABDEL (Édité le 14-02-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

J'ai obtenu entre 6.5 et 7 mm de flèche, je suis donc à quelques dixièmes de mm de la flèche voulue (7.2 mm).

J’estime le rendement du petit outil (en frottant sur un diamètre du miroir égal à deux fois celui du petit outil) deux fois supérieur à celui de l'outil de pleine taille (1/2 mm par heure à plein régime et dans les meilleures conditions contre 1/4 mmm avec le grand).

J'ai entamé le réunissage, çà avance assez lentement à mon goût. Si je met l'outil au bord du miroir il n'y a pas de contact au bord, il y a 2 mm d'espace! Je précise que je suis toujours au carbo 36. Je dois en avoir utilisé un peu plus de 4 kg depuis le début.

A votre avis, je continue ainsi ou je passe tout de suite à l'outil de pleine taille? Instinctivement je dirais que çà irait plus vite car comme je coulerai du plâtre, l'outil aura donc la forme du miroir et toute la surface sera en contact.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Si j'étais toi je passerais à un outil plus grand dès maintenant. Les 2mm d'écarts dont tu parles me semblent très grand !
Et puis j'arrêterais le C36 pour passer au 80. Le 36 laisse d'énormes piqûres et écailles sourdes qui sont longues à rattraper ensuite. Pour mon 600 j'ai regretter de ne pas l'avoir fait plus tôt.

A mon avis si tu passes au grands outil avec le C80, tu finira ta flèche, réunira et doucira en même temps.

Bon courage.

Julien

PS : fais toi une machine à polir

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

je vais passer au grand outil, je suis en train de réunir le matériel pour le faire. Avec 10 kg de Staturoc il ferra environ 3 cm d'épaisseur ce qui devrait être suffisant. Je me ferrai aider pour mélanger une aussi grande quantité à la fois.

Autant le petit outil était une bombe pour faire avancer la flèche, autant il s'avère lent pour réunir. L'écart diminue mais trop lentement à mon goût, de plus la flèche augmente légèrement en même temps. Maintenant j'ai 7 mm de flèche!

Quant à passer au C80, je préfère continuer encore un peu au C36, au moins pour roder les carreaux de l'outil de pleine taille. C'est toujours un compromis entre profondeur des écailles et vitesse de travail. Je verrai à quelle vitesse travaille l'outil de pleine taille, mais tant que l'épaisseur de verre à enlever reste bien supérieure à la profondeur des écailles...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bruno,

perso je ferai un outil en CTP de 5 cm(de recup si possible ,en croisant les épaisseurs pour avoir un truc plan) mis en forme à la main (enfin avec un outil elec. + finition râpe) en prenant le miroir comme référence pour le bombé.
Tu colles le grès ceram à l'araldite (je crois que D.Vernet colle à la poix, perso je n'y suis pas parvenu avec mon modeste 250) quitte à tout faire sauter sauvagement pour récupérer l'outil pour le polissage.
Puis vernis bas de gamme et zou...

Faut pas avoir peur de bricoler le truc en ctp il ne sera pas plus irrégulier ni plus pénible à faire que celui en staturoc coulé sur le miroir, pense-je...

Bon tout ça c'est Papy Vernet qui l'a dit sur le forum... et j'ai trouvé l'outil ctp bien pratique.

Bon courage pour la suite!

[Ce message a été modifié par Luc2013 (Édité le 20-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Luc,

j'avais déjà réfléchi a la faisabilité du truc, mais façonner a la main un outil convexe a la bonne dimension, je ne le sens vraiment pas. Pour moi ce sera plus simple de faire couler du plâtre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

les 10 kg de Staturoc viennent d'être utilisés! Il était indiqué entre 200 et 250 g d'eau par kg de plâtre, j'ai préféré mettre un peu moins de 250 g, en raison de mes expériences passées de durcissement trop rapide.
Cette fois-ci je me suis fait aidé par ma chérie, je pense que tout seul il m'aurait été impossible de terminer dans les temps. Tout s'est relativement bien passé, au niveau du temps on était même en avance (l'eau avait été mise au réfrigérateur la veille, çà doit aider pas mal!), du coup je me demande si on n'aurait pas du mettre un peu moins d'eau! Le démoulage a été facile, il y a eu quelques fuites pendant la coulée mais j'avais pris le soin d'huiler toute la surface du miroir avec de l'huile de tournesol avant de mettre le film alimentaire.
Voilà, il ne me reste plus qu'à coller les carreaux. J'espère que le plâtre est assez dur, qu'il ne se brisera pas durant le doucissage car l'outil, est quand même grand! Avez-vous déjà fait couler du Staturoc avec le dosage maximum en eau?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this