Sign in to follow this  
jerome anduze

Joint, secondaire / lame sur C14

Recommended Posts

bonjour,

De retour de chez Fred (Ayrilab) avec le moral à zéro !! je cherche du liège ayant une épaisseur d'environ 1,5 / 1,6 mm, car fred s'est rendu compte que ma lame n'avait qu'une seule cale (en bas) et donc baladait dans tous les sens !!
Ensuite il me faut aussi changer les deux mauvais joints en papier qui se trouvent sur mon secondaire et qui viennent en contact sur ma lame de fermeture, car là aussi grosse surprise: le secondaire tourne sur lui même !! génial pour faire la colimation !!

merci

jerome

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

bonjour,
as tu essayé de serrer le secondaire sur son support externe pour éviter qu'il tourne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
ça ne me semble pas être des problèmes gravissimes, en tout cas pas de quoi avoir le moral à zéro, mais plutôt être content d'avoir des pistes pour améliorer l'engin. Non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme Thierry, rien de catastrophique, juste un peu de tuning ;-)
Tu peux trouver des plaques de liège 30 cm x 30 cm x 2 mm (de mémoire) chez Casto (je crois que c'est pour accrocher des photos ?). Ensuite il "suffit" de la recouper pour avoir la bonne épaisseur. Il vaut mieux laisser un peu de jeu radial.
J'en déduis que sur ton C14 tu n'as pas les 3 vis nylon à 120° pour centrer la lame ? Il date de quand ton C14 ?
Tu l'as passé au banc ? Ça donne quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Je suis d'accord avec Thierry, voir le coté positif...
pour le liège, essaye les magasins de déco ou de bricolage...il y a des
dalles en lièges qui ont cette épaisseur. Pour ma part, j'ai dû refaire une rondelle pour un C11 dans lesdites dalles (j'ai de la réserve comme ça).

C'est un C14 d'occas pour avoir ces problèmes? tu ne l'avais pas remarqué
avant?...

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai acheté le c14 d'occasion en 2009 chez O.V, pour le liège je vais aller voir du côté de chez casto ! merci
Christian je peux te contacter par mail stp ? merci

a+

jerome

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

pour du liège d'épaisseur fine, une autre idée serait d'aller voir un luthier.
C'est très utilisé pour les bois. Par contre, je n'ai aucune idée des dimensions des "morceaux" qu'ils peuvent avoir pour leur travail.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour bonjour ,

le truc le plus enquiquinant , à mon avis , sera le secondaire qui tourne , car dans ces conditions , adieu l'appairage des deux miroirs , et il me semble que sans un banc optique , ça va être coton à retrouver ...... sinon , je suis toujours resté pantois face à la légèreté des solutions mises en oeuvre sur les SC , pour ce qui est des lames de fermetures ou des secondaires ...... on dirait du bricolage de fond de garage ( bien que dans certains garages , on bricole bien mieux que ça .......) sinon , en lieu et place des cales , en attendant , du papier plié plusieurs fois ........

Bon courage

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme l'a dit Jérôme son C14 a deux soucis mécaniques :

- une seule câle liège autour de la lame. Celle ci bouge très facilement bien sûr et n'est pas centrée par des vis radiales comme sur les C14 plus récents.

- l'ensemble secondaire bouge en X/Y et en rotation par rapport à la lame, rendant un alignement presque impossible. Même en serrant fortement le baffle ça reste médiocre.

La réalisation de ces SC est pour le moins légère...

Frédéric.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour,
que faire dans le cas ou le secondaire tourne et bouge en X et Y ?
si on arrive a tout resserrer comment retrouver la bonne position et est ce vraiment nuisible a la bonne qualité de l'image ?
la collimation résout elle le problème ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
La position d'origine est repérée (marque sur le profil de la lame, doigt du support de secondaire Fastar). Et tout doit être à l'opposé su focuser.
Sachant que l'"appairage" d'origine est assez bidon.

Mais l'alignement est quasi impossible si tout bouge n'importe comment, et ne tient pas. Mais quelques bouts de liège peuvent régler élégamment le problème. Mais apparemment le liège doit être trop cher pour Celestron.

Share this post


Link to post
Share on other sites
sauf que c'est une occasion, donc on ne sait pas son vécu, par exemple si le propriétaire précédent l'a démonté, donc je me garderais bien de toute conclusion hâtive...

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci à tous pour les infos !!

Fred: La lame est enfin calée !! reste plus que le secondaire et à soulager le primaire , comme je te l'ai dit la vente reste exclue, j'attends encore 2/3 retours et après je débale tout !!

Si jamais cela ne marche pas comme je veux, l'hyperstar sera l'issue finale je pense !! (à voir)

a+
jerome

Share this post


Link to post
Share on other sites
La conclusion et le jugement sur les C14 est effectivement bien hâtive sur la base d'un exemplaire d'occasion ....

Voilà ce que l'un de ces tubes mal finis a pu faire par exemple aux mains de Damian .....

JP

Share this post


Link to post
Share on other sites
On en a que pour le prix au final.

Un Newton de 350/400mm avec une bonne optique me paraît un choix plus qu’intéressant pour du planétaire. C'est pour notre part le choix que l'on retient pour l'instant lorsque l'on montera en diamètre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je rebondis sur le sujet...
Il y a 1 mm d'erreur de parallélisme entre le primaire et le plan d'appui de la lame de Schmidt sur mon C11...
Du coup, je me demandais s'il n'était pas possible de l'appuyer sur du silicone? parce que tailler une rondelle de liège en coin, je ne sais pas faire! (Donc mettre une cale au bon endroit, pour rattraper l'écart, mettre du silicone sur le reste du plan d'appui, recouvrir le silicone de film plastique et mettre en place la lame en appuyant délicatement? D'autres idées pour remédier à ça?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cela m'est arrivé de "perdre" une cale sur le C8 orange ou sur l'Ultima.
Un bouchon de vin (du bon tant qu'à faire mais avec modération) et un cutter, et le tour est joué, je me suis refait la cale que je voulais !

Le manque de maintient du secondaire est plus gênant mais je suis aussi tombé dessus sur le C11 et cela a été résolu par l'ajout de quelques cales entre le bord intérieur de la lame et le support (plastique) du secondaire. Cela n'a jamais plus bougé depuis. C'est par contre nettement plus long à faire !

Optiquement, cela donne en effet de bons résultats et comme il est rare de tomber sur un cul de bouteille, le différentiel est à 95% lié à la collimation. => Y'a plus qu'à !
C'est plus facile de rater un parabolique finalement !


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous avez quoi comme jeu latéral pour la lame de fermeture ? Et y a-il du jeu finalement avec les cales en liège ?

Parce que sur mon vieux C8 il n’y a plus qu’une cale, durcie par la colle et ça gloglotte un peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous

"Jipipi", je ne pense pas que le C14 soit entièrement responsable des images "fabuleuses" de Damian ! Et qui dit qu'il n'en a pas fait contrôler 4 ou 5 avant d'en trouver un plutôt bon !

Mettre 9000€ pour des tubes moyens, voir mauvais ça fout les boules !! 4200€ pour un tube d'occasion, en super état mais mauvais au niveau optique ça fout aussi les boules !!!!

Ci-dessous, les résultats suite au contrôle de mon C14 effectué par Chonum, société Airylab (merci pour ta patience Fred).

Mesure à 635 nm : Ratio de Strehl 0,832 L/2,6 PTV L/14,7 RMS
Mesure à 543 nm : Ratio de Strehl 0,737 L/2,17 PTV L/11,4 RMS
Mesure à 473 nm : Ratio de Strehl 0,410 L/1,1 PTV L/6,3 RMS

Maintenant question ! Que faire d'un tube comme ça ??
a+
jerome


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bernard> sur mon C8, c'est une fraction de mm, ce qui importe c'est que la lame ne "tombe pas" seule et que l'anneau de maintient ne soit pas serré dessus !

Jérome> Centrer les éléments et le collimater peut être ?
Fait sur un interféro, sur mon C11 un (dé)réglage de 1/20e de tour de vis sur le secondaire fait perdre ou prendre L/2 ... du coup tes chiffres ne sont pas forcément inquiétant en soi à mon avis !

Finalement le plus dur c'est de trouver le bon centrage des éléments. Avec un "compatible fastar", tu trouvera sur le net des procédures relativement faciles à mettre en oeuvre. Quand c'est pas le cas, c'est plus délicat j'en conviens.

A mon avis, règle avant tout le problème de centrage/maintient du secondaire, et à moins que le primaire n'ait été démonté (et tilté), tu trouvera un tilt de secondaire qui devrait grandement améliorer les choses !

Sinon je peux bien te faire une proposition pour ton tube, forcément déraisonnable au vu des chiffres annoncés mais ce sera peu délicat de ma part !


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jérôme, je vais peut-être te choquer un peu, mais pour 9000 € neuf, en 355mm, tu ne peux pas t'attendre à beaucoup mieux au niveau qualité optique du tube complet, sauf pot ou tri. Tu aura 10% des C14 au dessus de ce que tu as et 10% en dessous.

La qualité optique/mécanique pour un diamètre pareil cela se paye, à un prix très fort.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jérôme, on te l'avait bien dit que les SC c'est de la daube! Pourtant t'avais déjà donné avec le Meade 254 qui marchait moins bien en planétaire que mon Dobson de 250! Enfin, il y a des bons SC et des mauvais SC mais çà fait cher le billet de loterie.

Je suppose que les valeurs fournies par Chonum sont a considérer comme réalistes puisque la tube a du être immobilisé sur le banc pendant les réglages, et que c'est lorsque l'on bouge le tube par la suite que ca bouge.

Voila ce que je ferrais a ta place:

(1) Bois une bonne bouteille de vin (choisis-la bien, avec un bouchon en liège!);

(2) Fais toi des cales avec le bouchon et règle le problème de la lame;

(3) Règle le problème du secondaire qui tourne mais pour ca je ne sais pas comment faire.

(4) Installe le kit fastar!

Ainsi tu auras un superbe astrographe grand champ. Pas d’inquiétude quant au lambda puisqu’avec une telle focale tu n'utiliseras pas la pleine résolution de l'instrument.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vincent, moins de 2000 euros le miroir parabolique de 355 mm chez Mirrosphere! Tu rajoutes le reste (porte-oculaire Feather Touch, miroir secondaire, quincaillerie pour construire le barillet et le tube) et ca fait moins de 3000 euros le tube complet. Il reste même quelques sous pour acheter de la peinture et écrire Meade ou Celestron dessus!

[Ce message a été modifié par bruno thien (Édité le 02-11-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Mesure à 543 nm : Ratio de Strehl 0,737 L/2,17 PTV L/11,4 RMS"

Soit EER ~.585 équivalent à 200mm non obstrué (200=0.585*355 "à la grosse")... Cela reste exploitable mais un peu lourd pour l'efficacité.
Maintenant faut voir ce qu'il va donner après ajustement. De plus il faut condidérer que ces télescopes sont souvent aux environs de 1/16RMS (et vendus comme tels) même si il y a de bonnes surprises. Il est donc en dessous de la qualité standard mais seulement "en dessous".

Donc déjà, ne pas se décourager.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this