Sign in to follow this  
christianpau

autoguidage

Recommended Posts

bonjour à tous,
je suis nouveau sur le forum et je n'ai pas encore débuté en astronomie...sic.
je cherche le matériel à acquérir pour faire de l'observation et de la photo avec camera CCD exemple Camera CCD Starlight Xpress SXVR-H9 avec un module d'autoguidage, et je me pose une question :

si j'ai un autoguidage, ai-je besoin d'une monture avec goto ?

merci de vos réponses

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Bonjour et bienvenue sur Astrosurf,


Tes questions me font un peu peur... je m'explique.
L,astrophotographie, c'est assez complexe. L,astrophotographie à longue pause avec autoguidage, c'est... très complexe. Sur le forum galerie, tu vois de nombreuses photos magnifiques, qui ont nécessité de longs temps de pause, mais surtout beaucoup de travail et de maitrise. Tu dis ne pas avoir débuté en astronomie, et j'ai donc peur que tu ne mettes la charrue avant les bœufs.

Ce que je pourrais te suggérer, c'est de commencer par essayer d'observer dans le télescope de quelqu'un d'autre, dans une star party, dans un club ou chez un astronome de ta connaissance. Juste pour voir si ça te plait vraiment.
Ensuite, tu pourras acquérir un matériel capable d'évoluer vers l'astrophotographie, puisque là semble être ton intérêt. Et là le choix est large.


Pour en revenir à la question "si j'ai un autoguidage, ai-je besoin d'une monture avec goto ?"
La réponse est non. Il faut bien sûr que la monture soit équatoriale, motorisée, et qu'elle ait un port d'autoguidage, mais le goto est facultatif. Il n'est qu'une assistance qui te permet, après un bon paramétrage, de pointer "automatiquement" un objet, sans avoir à le chercher.

Dans tous les cas, tu verras, l'astronomie, c'est passionant.


[Ce message a été modifié par Kirth (Édité le 22-11-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci kirth, je te rassure (si il en est besoin), je ne mets pas la charrue avant les boeufs, je veux juste prendre le temps avant de m'équiper, et ma démarche dans ce forum en est une étape. mais ce que je veux c'est m'équiper avec du matériel qui pourra me servir au fil de ma progression en astronomie, et il me semble que le choix de la monture est une étape importante. Mon envie est de faire de la photo, mais je vais évidemment commencer par de l'observation, et ma question ne concernait que ce souci pour la monture (devant le choix imposant qui existe sur le marché).
je trouve dommage d'investir beaucoup d'argent dans une monture si je dois la changer par la suite, ou qu'elle se trouve sous ou sur-équipée.

au départ je voulais acquérir une monture avec GOTO, mais si je comprend bien l'autoguidage est impératif en astrophotographie et le goto devient inutile lorsqu'on utilise un autoguidage.Donc si je comprends bien, en achetant (si je le fais, car comme tu me le suggère, je vais d abord trainer dans un club d'astronomie pour être certain de mon intérêt pour les objets du ciel)une monture motorisée et un instrument équipé avec un autoguidage, ou une camera CCD autoguidée, je n'ai pas besoin de ce GOTO.

encore merci de ton intérêt et bonnes observations
Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Je vais essayer d'apporter quelques éclaircissements.
Le goto et l'autoguidage n'ont absolument rien à voir.
Ce sont deux choses totalement différentes.
Et le goto n'a rien à voir non plus avec la photographie.

Dans le cas d'une monture astronomique utilisée en visuel ou en photo:
- avec un modèle sans goto, l'utilisateur doit rechercher lui-même les objets en s'aidant des étoiles environnantes et avec le chercheur de l'instrument.
Maintenant, il est possible sur certaines montures de les piloter par l'intermédiaire d'un pc et d'un logiciel d'astronomie, ce qui revient à avoir un goto informatique
- sur un modèle avec goto, l'utilisateur indique l'objet convoité sur la raquette de la monture (qui possède une base de données avec les coordonnées des objets célestes) et la monture s'oriente d'elle même vers l'objet voulu, ce qui fait gagner du temps de recherche.
Dans les deux cas, une fois l'objet trouvé et centré, la motorisation de la monture va compenser la rotation terrestre et suivre l'objet.
Ceci, indépendamment que l'on fasse du visuel ou de la photo Ok?

Passons maintenant à la photo astro:
Donc, vu ce qui est écrit au-dessus, l'astrophoto peut se pratiquer avec une monture équipée ou non d'un goto Ok?
La seule condition à respecter est d'avoir une bonne mise en station (par rapport à l'étoile Polaire)
- Dans un premier temps et surtout quand on débute, l'autoguidage n'est pas une nécessité.
Il faut se faire la main sur des objets relativement lumineux (amas globulaires et/ou nébuleuses M13, M57 etc) ne nécessitant que des temps de pose assez courts (de quelques secondes à 1mn environ) où le suivi de la monture sera généralement suffisant pour obtenir de bonnes images.
Quitte à faire du tri au traitement pour ne garder que les meilleures.
- Ensuite, une fois un minimum de maitrise acquise, on passe à des objets plus faibles nécessitant des temps de pose plus importants.
C'est là seulement qu'intervient l'autoguidage.
Aucun système mécanique n'étant parfait, sur de longues poses, même la monture la plus chère aura plus ou moins un léger décalage régulier que l'on nomme erreur périodique et qui s'ajoute aussi à un défaut éventuel de mise en station.
Donc, pour compenser ce défaut, on s'équipe avec un système d'autoduidage (caméra annexe et logiciel d'autoguidage) qui va analyser en permanence la position d'une étoile guide et envoyer les ordres de correction à la monture pour que le suivi soit le plus parfait possible.

L'astrophoto n'est pas une mince affaire et il est préférable d'y aller par étapes successives.
Voilà, j'espère ne pas avoir été trop long et suffisamment compréhensible.

Bonne journée,
AG


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
+1 avec ce que dit AG!!

Petit complément:
dans tous les cas, une bonne monture est important.
Une suggestion d'équipement qui permet d'aller loin par l'évolutivité:
l'EQ6/Atlas EQG SYNTREK (sans goto; le Goto est dans la raquette Synscan, ce qui coute ~200€ de plus).
Cette monture est une grosse charrue qui porte une masse correcte (une bonne douzaine de kg en photo). Elle a une ep moyenne qui peut etre bien améliorée (j'ai amené la mienne à +-6 arc")en mettant les mains dans le cambouis, elle a d'origine un port d'autoguidage, elle accepte le goto et le controle total par informatique (EQMOD; super ensemble software GRATOS !!)...

Va donc voir dans un club et discuter le sujet avant de te décider...
En tous cas, c'est vrai que la monture est un composant primordial pour la photo...

Au passage: Salut au Canada !!!

BGI

[Ce message a été modifié par BGI (Édité le 25-11-2011).]

[Ce message a été modifié par BGI (Édité le 25-11-2011).]

[Ce message a été modifié par BGI (Édité le 25-11-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
+1 pour l'EQ6!
Sinon, comme Christian, j'ai commencé directement par l'astrophoto sans problème grâce à un ou deux bouquins et l'aide des forums...

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci a AG, BGI et Reddaron

j'ai une question supplémentaire:

je note qu'entre le monture Celestron CGEM informatisée GoTo http://www.astronome.fr/produit-montures-equatoriales-go-to-monture-equatoriale-celestron-cgem-informatisee-goto-1033.html, et l'EQ6/Atlas EQG SYNTREK (que me conseille gentiment AG), outre la différence de prix, que la Celestron possède un système de correction de l'erreur périodique, est-ce vraiment efficace ? elle permet aussi de suivre les observations de part et d'autre du méridien, est-ce pratique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hum, à priori, je n'ai proposé aucune monture.
Une autre chose à savoir, quand on fait de l'autoguidage, il est impératif de ne pas utiliser la correction d'erreur périodique de la monture.
Donc truc inutile avec autoguidage.
Deuxième chose, quelle que soit la monture choisie, CGEM, EQ6 ou EQG, elles permettent toutes de suivre les observations de part et d'autre du méridien.
Maintenant, le choix dépend de ce que le Père (ou la Mère) Noël est prêt à y mettre
Bonne soirée,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

L'EQ6 également possède ce système que l'on nomme PEC.
Ceci dit, les monture EQ6 actuelles ont une erreur périodique suffisamment "calme" pour être corrigée par l'autoguidage.
Le PEC dans ce cas n'est pas utilisé.
En plus l'autoguidage corrige les erreurs de mises en station (à la rotation de champ près) ce que ne fait pas le PEC.

Cordialement,

Guy.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this