Sign in to follow this  
J12

Tour à métaux et fraiseuse

Recommended Posts

"gros et pas forcément de précis. Un proche fait des merveilles avec un tour de 10 kilos et j'ai le sentiment que le poids de l'ensemble n'est qu'un critère parmi les autre. J'ai vu cité wabeco mais les tarifs semblent chauds..."
Etrange que tu dises cela, comme tu as pas encore travaillé sur un petit tour , tu vas changer d'avis, parce que les merveilles dont tu parles, je ne peux le concevoir que pour de toute petite piéces, avec des passes minuscule de 0,1 mm , alors de l'ébauche sur un rond de 60 mm en supposant que le tour puisse le prendre, ça va prendre des jours entiers.En gros la rigidité d'un tour et aussi ces capacités comme hauteur au dessus du banc ect, dépendent du poids de la machine.J'ai l'expérience du travail sur gros et petit tour, bref, pas photo. la précision sans rigidité, pas possible, tous les tourneurs savent ça. les passes de finition de mise à la côte, ont une valeur minima variable selon les qualitées d'affutage de l'outil et de la matière à tourner,c'est jamais moins de 0,05 mm, sinon, l'outil hésite constament entre prendre ,pas prendre, du coup, c'est du mauvais travail et imprécis; hors, ton petit tour de 10 kg, peut pas prendre plus en passe de finition sans fléchir,donc c'est chaud ton affaire. entre un tour de 150 kg chinois et un tour de haute précision europeen de 50 kg,je prendrais le chinois sans risque de me tromper, même si mon but et de faire du tournage précis (sauf micro-piéces)

[Ce message a été modifié par constructor (Édité le 18-12-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diabolo

Il suffit de se procurer un "variateur" qui est un système qui entre en 220 et sort en triphasé, avec en plus un réglage de variation de la vitesse.
On peut comme ça afficher n'importe quelle vitesse quelque soit les rapports du tour (ou si la boite de vitesse est HS)il y a un affichage digital. C'est un boitier cubique de 10 cm, facile à installer.
C'est pas donné mais ça marche bien sur mon tour (que je vends).
On trouve ça sur catalogue ou chez les électromécaniciens vendeurs en moteurs et systèmes.

Helix

Share this post


Link to post
Share on other sites
Constructor, le cas du tour de 10 kilos est un cas extrême, et la limitation principale que je vois en tout cas pour celui que je connais (je préciser bien ce modèle et pas un autre) est bien le temps de réalisation des pièces. Les passes sont petites mais les pièces ne le sont pas tant que ça. Genre 7cms de diam (je sais c'est pas encore bien gros), des inserts de retouche de tige filetée inox etc..

Je parlais de cela sur l'aspect masse/vibration. J'étais en train d'échanger avec un ami dont le tour de 750 kilos vibre alors que le mien qui doit en faire 260 n'a pas ce problème. Je me refuse à tomber dans l'extrême du tour à 10 kilos mais je ne fais que constater au regard des pièces réalisées qu'elles sont superbes et d'une très grande précision.
Bon, il faut dire qu'il ne manque pas de talent, je suis loin de son niveau. Si j'utilise le même outils, je ne pense pas arriver à faire ce qu'il fait.


Helix ! Ou que c'est intéressant ce que tu me dis la !! Est ce abuser si tu as une référence fabriquant à me communiquer ? Si il y a des specs inscrites sur le tien je suis preneur ! Ca me permettrait de chercher des équivalences dans un domaine où je ne connais rien.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Constructor, juste pour savoir, as-tu déjà essayé des petits tours de précision européens ou n'était-ce que des petits tour chinois que tu as expérimenté ?

Hélix : Je ne sais toujours pas comment te contacter pour ton tour...

Sinon je connaissais les convertisseurs 220mono/220tri pour en avoir un sur ma machine à polir mais j'ignorais qu'il en existe pour passer du 220 au 380, c'est chouette pour faire revivre de vieilles bécanes !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais.... moyennant pepettes, eRDF vas se faire un plaisir de vous installer le 380, non ?
Faut changer d'abonnement il me semble.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et oui dans mon collège à l'époque nous avions que des machines de super marque : Cazeneuve, Hernault, j'avais un tour d'une tonne avec mandrin de 200mm, parfois j'avais ordre d'utiliser un petit tour équipé de pinces pour les petites piéces, et là chaque fois déçu, car pour obtenir un bon état de surface, c'était pas la peine ! un outil doit être guidé et maintenu fermement, c'est pourquoi il faut des tours rigides, un outil tu peux aussi le tenir à la main et tu feras que quelques belles rayures sur ta piéce,même un mini chanfrein c'est délicat...Après tu as aussi nombres d'opérations quasi impossible à mener à bien sur un petit tour : tronçonnage, gorge de poulies, filetages car ces opérations utilisent des profils d'outils large, alors broutage et casse, l'horreur !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca, pour être du bon matos...ça laisse rêveur d'avoir un Cazeneuve à l'atelier ! On peut faire de très belles pièces si on maîtrise.

Si je me souviens bien, le petit tour que je connais est un proxxon, c'est pas donné pour la taille que ça a mais au vu des pièces, ça marche pas mal. Encore une fois, si j'ai le choix, comme toi je préfère un tour ultra rigide et bien étudié qu'un petit pas assez raide. Je bosse sur un tour pro et sur une fraiseuse qui est plus light et non pro. Elle marche très bien mais il faut travailler selon ses capacités et ne pas prendre des passes trop grosses, la précision obtenue est aussi très bonne.

Bricodob, c'est ce que je compte demander dans les jours qui viennent. Ca pourrait tellement simplifier les choses, j'adore ce tour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le variateur est un SCHNEIDER il me semble, car je ne l'ai pas sous la main mais en province. Je ne le sépare pas du tour.
On peut me contacter à : dan.moreau@wanadoo.fr
Je répondrai en mail avec photos pour ceux que ça intéresse.

Un tour est intéressant pour ceux qui veulent s'y mettre de manière durable mais sà»rement pas pour faire une seule bague. L'outillage est important et cher et sans accessoires on ne vas pas loin.
On tourne très bien du dural, qui se prête a des états de surface excellents et des pas de vis solides. Jamais de l'alu trop mou et inutilisable. Le laiton est aussi très bon.

Je confirme aussi que se sont des machines dangereuses entre les mains inexpérimentées.
Les petits tours pour modélistes ne peuvent servir que pour faire des micro pièces, et je doute de la précision du résultat. Il faut un bà¢ti suffisant.
Taper les moyennes gammes chez les bons fournisseurs avec catalogues en lignes.
Regarder aussi le prix de transport d'un engin de 100kg ou plus, ça fait des surprises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le variateur est un SCHNEIDER il me semble, car je ne l'ai pas sous la main mais en province. Je ne le sépare pas du tour.
On peut me contacter à : dan.moreau@wanadoo.fr
Je répondrai en mail avec photos pour ceux que ça intéresse.

Un tour est intéressant pour ceux qui veulent s'y mettre de manière durable mais sà»rement pas pour faire une seule bague. L'outillage est important et cher et sans accessoires on ne vas pas loin.
On tourne très bien du dural, qui se prête a des états de surface excellents et des pas de vis solides. Jamais de l'alu trop mou et inutilisable. Le laiton est aussi très bon.

Je confirme aussi que se sont des machines dangereuses entre les mains inexpérimentées.
Les petits tours pour modélistes ne peuvent servir que pour faire des micro pièces, et je doute de la précision du résultat. Il faut un bà¢ti suffisant.
Taper les moyennes gammes chez les bons fournisseurs avec catalogues en lignes.
Regarder aussi le prix de transport d'un engin de 100kg ou plus, ça fait des surprises.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour l'équerre de fraisage je déconseille, le transversal va en prendre plein la tronche , les axes aussi et la fraise va travailler à un régime batard sauf si on dispose d'un tour à vario et encore.

Faire fraiser ou acheter la fraiseuse

Les montages scabreux sont dangereux c'est vrai, je dirais que comme un sportif, il faut se projeter dans la réalisation de la pièce : savoir quel enchainement d'outil et quel process on va dérouler pour arriver à réaliser la pièce voulue. Ca s'appelle l'étude ce que fait un bureau d'étude en gnl.

On ne rattrape pas une erreur initiale on la subit tout du long, la bricole ne pardonne pas sur le tour. Au final on recommence ...

Méfiance aussi avec le nylon, delrin , téflon c'est traite ces bestioles sur un tour.

Edit : altivar c'est un standard dans les variateurs...regardez chez ABB aussi

[Ce message a été modifié par Raphael_OD (Édité le 19-12-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout ces messages confirment bien qu'on ne s'improvise pas tourneur fraiseur c'est un métier avec des machines et outillages bien adaptées!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour. La machine outil c'est comme l'observation solaire : cela ne s'improvise pas. Maintenant, est-ce utile de ne cesser d'en remetrre une couche (en dehors du fait que chacun fait ce qu'il veut bien sur, pas de polémique)?
Je ne suis pas astronome pourtant le Soleil me passionne. Si j'avais suivi les conseils à la lettre de mon entourage, mon niveau d'équipement serait très différent de celui dont je profite et jamais je ne me serai lancé dans la construction d'un instrument solaire.
Je ne suis pas plus tourneur fraiseur pourtant je fraise et tourne ... D'ailleurs combien de vrai tourneurs et ou fraiseurs sont intervenus dans cette discution ? Je soupçonne : aucun.
Prudence donc mais pas jusqu'à se priver d'un plaisir menant souvent à la passion. Enfin comme déjà dit : chacun fait comme il veut.
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"combien de vrai tourneurs et ou fraiseurs sont intervenus dans cette discution ? Je soupçonne : aucun"

Pourquoi toi dire ça ? Tu crois que je suis un faux tourneur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Constructor on sait que t'es pas tout ça t'es un extra terrestre des bois noirs, avec un gros télescope de mutant qui déchire le ciel
A+
;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Constructor:
Ben moi, En 1965 CAP mécanique générale option"B" tournage,fraisage, électricité , soudure. Puis BP mécanique Générale pendant ma première année d'activité en cours du soir. puis BP dessins indus toujours en cours du soir, ce qui m'a permis d'intégrer un BE, ensuite j'a intégré rapidement l'équipe commerciale comme ingénieur D'affaires, j'ai terminé ma carrière comme Responsable Commerciale dans le groupe Legrand.
Je pense que cette petite expèrience me permet de donner un avis crédible!
Mais attention je ne prétends pas être un tourneur expérimenté, simplement j'en ai reçu les bases qui me permettent d'en parler un peu c'est tout.

[Ce message a été modifié par JP60 (Édité le 20-12-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben moi aussi, CAP de tourneur en 1965.
J'ai pas donné mon avis dans cette discussion

Share this post


Link to post
Share on other sites
En même temps, il est bien connu que les élèves de CAP sont des branleurs et c'est pour ça qu'il leur faut plusieurs années d'études...........Non je déconne (pas taper ! )

Mais, ce qui est vrai, c'est que 100% des tourneurs de métiers n'y connaissaient rien avant de s'y connaitre. Et puis encore une fois je n'ai pas la prétention de faire aussi bien qu'un pro. En revanche je revendique le droit d'apprendre un truc qui me titille depuis longtemps.
Et apprendre ça passe aussi par poser des questions qui semblent connes à ceux qui savent.


Donc voici encore une question :

Certains modèles sont pourvu d'avance automatique transversale. Est-ce très utile ? Il y a peu de modèle qui ont cette caractéristique mais pour faire des cônes par exemple j'imagine que c'est utile.


Constructor : tu vraiment vas finir par me convaincre d'acheter un bouzin de 150kg pour tourner des pièces de 50g

Share this post


Link to post
Share on other sites
-------------------------------------------------------
Sinon je connaissais les convertisseurs 220mono/220tri pour en avoir un sur ma machine à polir mais j'ignorais qu'il en existe pour passer du 220 au 380, c'est chouette pour faire revivre de vieilles bécanes !
-----------------------------------------------------
ben c'est le même variateur de fréquence, c'est juste la manière de brancher le moteur qui change :

220 V tri : entre phase et neutre (montage en étoile)
380 V : entre phase et phase (montage en triangle)

Sinon pour revenir sur l'utilisation d'une machine outil, je pense comme beaucoup ici que celà ne s'improvise pas : entre le choix du bon outil en fonction de la tâche à réaliser, du calcul de la vitesse de rotation en fonction de la matière et du diamétre de la pièce, la vitesse d'avance, bref autant de parametre que l'on a intéret à maitriser avant de se lancer dans la réalisation d'une pièce.

Le mieux étant déjà de pouvoir prendre des cours avec quelqu'un du métier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon fô pas déraper ... Un tourneur ou un fraiseur c'est l'homme de l'art qui en vit tous les jours qui produit qui accumule une expérience énorme qui ... Non Constructor, tu n'es pas un tourneur ou alors il faut dire un tourneur fraiseur electricien tolier mécanicien electronicien ... (J'en rajoute ?) c'est pas un métier ça. D'autre part bien sur que le fait d'être ingé autorise à donner un avis qui peut se révéler pertinent (je ne le suis pas et pourtant je ne me prive pas ) mais c'est pas ça un tourneur. Je ne souhaite froisser personne, et surtout si le principal concerné saisit bien le sens de mes modestes interventions, il ne tardera peut-être pas à posséder une machine outil avec même un peu de chance, il évitera les bouzes chinoises (qui font pourtant le bonheur d'une palenquée d'amateurs).
Voilà, voilà. Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, encore une fois, je ne ferais pas ça à la légère de toute façon.

Apprendre c'est mon kif et pour le faire bien je ne serai pas tout seul. Donc pas d'inquiétude.

Et j'ai bien retenu vos leçons sur la sécurité. Par exemple, je mettrais toujours mes cheveux dans mes manches avant de mettre la machine en route.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Certains modèles sont pourvu d'avance automatique transversale. Est-ce très utile ? Il y a peu de modèle qui ont cette caractéristique mais pour faire des cônes par exemple j'imagine que c'est utile.

Non, c'est plus ou moins un gadget. (Jamais travaillé avec ce truc la).
Le cone se fait en inclinant ton chariot de la valeur de l'angle du cone.
Ensuite, tu fais ca tranquillement a la main.
Maintenant, si tu veut prendre un café pendant, alors la oui, c'est utile

Share this post


Link to post
Share on other sites
trop drôle ndesprez ! bin oui j'ai eu un beau CAP de mécanicien tourneur en 77, premier de l'académie! une première fiérté pour moi, puis ensuite CAP electronique, et puis en fait polyvalent audidacte, je devrais avoir une demi-douzaine de CAP mais plus motivé pour ça... N'empêche qu'il serait plus valorisant d'avoir un seul diplome d'ingé, c'était mon rêve de jeunesse mais les maths c'est dur et les cours purement théoriques ne m'ont jamais satisfait, alors je me venge comme je peux
j12,suis les bons conseils des personnes expérimentées, et oublie pas que je te conseille comme le ferais un ami. Prendre une simple passe de 0,1 mm pour cylindrer une piéce, soumet l'outil et la machine à des efforts constamments variable, surtout l'acier, comme si la structure du métal avait une dureté variable, c'est pour ça qu'il vaut mieux un gros tour même pour une petite piéce...
Gandalf :
Constructor on sait que t'es pas tout ça t'es un extra terrestre des bois noirs, avec un gros télescope de mutant qui déchire le ciel

Mouarf, oui c'est ça que je voudrais et même que le rêve ultime dans ma vie aurait été de faire comme le capitaine Nemo, qui avait grace à son équipe réussi à construire dans le plus grand secret,un vaisseau trés en avance sur son temps...A+


[Ce message a été modifié par constructor (Édité le 20-12-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un grand merci pour les infos sur la possibilité de faire tourner un tour 380v sur du 220. Après quelques recherches, je m'oriente vers une variante pour le moment, à savoir le faire tourner en 220v tri en modifiant le bornage du moteur et à l'aide d'un boitier Siemens qui passe le 220v en 220v tri. J'ai donc toutes les chances de pouvoir conserver le Haulin. Le bébé fait 330 kilos, il va y avoir du sport pour le rentrer dans l'atelier mais bon, c'est faisable.

Ouf, je vais peut être échapper au petit tour car même si il est possible de faire des choses, je ne suis pas aussi doué que ce très bon tourneur qui utilise son Proxxon. Je pense donc pouvoir rester sur du tour pas énorme mais bien sympa.

Ca me manque de ne plus concevoir et fabriquer mais cela va bientôt être de nouveau possible !! YES !!

Encore merci à vous.

[Ce message a été modifié par Diabolo (Édité le 20-12-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this