Sign in to follow this  
ndesprez

aluminure

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

...Salut Norma, il faut tremper ton miroir dans de l'acide chlorhydrique dilué à  50% (bien sà»r, en versant l'acide dans l'eau).

...Dans un lieu très, très bien ventilé et où rien ne risque d'être détérioré par les vapeurs acides.

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 22-01-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
le fait est, je n'avais jamais pensé au perchlorure de fer qui est utilisé pour attaquer le cuivre des circuits imprimés. Par contre je ne sais pas si il attaque la couche de silice ou d'alumine qui protège les aluminures ? à essayer en effet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je pense qu'il faudra repolir la pièce optique après un passage dans le perchlorure ou l'acide ? N'y a t'il pas un risque d'attaque du verre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec l'acide chlorhydrique non, heureusement! Pour le perchlorure, je n'en sais rien.

Au fait, comment pensez-vous que les pros retirent l'aluminure avant de réaluminer?

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 22-01-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le verre est sensible aux bases fortes et à l'acide fluoridrique qui est un truc à part dans les acides... Il est très peu sensible à l'acide chloridrique.

Pour la couche de SIO2, je pense pas que l'acide l'attaque, il doit passer en dessous par les petits trous éparses...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour. Merci à tous pour vos conseils. Malgré un important stock de perchlorure j'opte pour le HCL qu'il me reste à trouver.
Bien amicalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour a tous. L’acide chlorhydrique du commerce (déjà dilué) fonctionne très bien, mais selon le type d’aluminure (HR OO UK) il risque y avoir une couche d’accroche en nickel, si il reste un résidu métallique après le passage a l’acide chlorhydrique rincé abondamment le miroir et faire un passage a l’acide nitrique pour supprimer la couche d’accroche.
Pour le perchlorure de fer, personnellement je ne prendrais pas le risque, surtout ne pas utiliser de soude comme je l’ai encore entendu récemment au risque de fortement abimer la face optique.

Cordialement Thierry Ruiz

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Bonjour a tous. L’acide chlorhydrique du commerce (déjà dilué) fonctionne très bien, mais selon le type d’aluminure (HR OO UK) il risque y avoir une couche d’accroche en nickel, si il reste un résidu métallique après le passage a l’acide chlorhydrique rincé abondamment le miroir et faire un passage a l’acide nitrique pour supprimer la couche d’accroche.
Pour le perchlorure de fer, personnellement je ne prendrais pas le risque, surtout ne pas utiliser de soude comme je l’ai encore entendu récemment au risque de fortement abimer la face optique.

Voici le post auquel Thierry faisait allusion:

http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/037025.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
La soude évoqué dans ton lien jgricourt attaque effectivement le verre, faiblement, mais c’est pas totalement neutre.
C’est ce qu’utilisent les pros pour détraiter leur aluminure non protégé. C’est par exemple le cas à l’OHP avec tous les instruments y compris le 193.
Dans le cas d’une aluminure non protégé, ca reste gérable, car le détraitement est très rapide, en moins de 1/4h tout part, du coup le contact entre le verre et la soude est assez bref, et dans le cas de grandes pièces, c’est infiniment plus simple à utiliser que de l’acide chlorhydrique.
Par contre dans le cas d’une aluminure protégé, le verre trempe beaucoup plus longtemps dans la soude, genre 24h avant que tout soit détraité, et là ca peut changer la forme, j’ai eu quelques déboires. Donc pour nos alus protégés, à éviter, sauf si c’est pour retoucher le miroir derrière.

Pour le perchlorure de fer, pour vraiment valider le truc, il faudrait faire des mesures, avant et après y compris au contraste de phase pour voir si c’est vraiment neutre pour le verre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
A voir comment les verres sont dégradés en lave vaisselle, je n'utiliserai pas la soude, composant des lessives pour L.V....

Share this post


Link to post
Share on other sites
une fois l'aluminure retirée qu'elles sont les sociétés qui peuvent ré aluminer le miroir ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'envoie les liens un par un

en voici qquns

PS : Robert, tu peux même leur confier le décapage si tu veux pas t'embêter

[Ce message a été modifié par bricodob300 (Édité le 24-01-2012).]

[Ce message a été modifié par bricodob300 (Édité le 24-01-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour Legrand, c'est jusqu'à 600mm avec traitement protégé SIO , réflexion 85/88%

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour. Après un petit bain de 45 mn dans de l'acide chlohydrique du commerce : pas l'ombre d'une attaque, aucun dégagement gazeux. J'ai ajouté ensuite un copeau (tournage) d'alliage léger : dégagement gazeux de plus en plus fort au bout d'une quinzaine de secondes. Mon aluminure (miroir Kepler) serait-elle TRES bien protégée ? Je le soupçonne. Cette aprés midi je passe au perchlorure ...
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ndesprez : sois patient. C’est tout à fait normal que pour une aluminure protégé tu ne vois rien au bout de 45 mn.
En général il faut laisser tremper le miroir 24h dans l’acide chlorhydrique, ca peut même prendre plusieurs jours.
Il faut juste laisser le miroir à l’extérieur dans un récipient fermé, sinon les vapeurs d’acide bouffent tout ce qui est métallique dans la maison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
De mémoire, lu dans une doc, la soude attaquerait 1nm de verre ordinaire en 5min et 1nm de verre borosilicate en 15min.
J'ai souvenir d'avoir attendu plus de 24h pour désaluminer un miroir protégé de 152mm dans une solution acide (HCl moyennement concentré) dans un seau mis dehors (conditions hivernales, cinétique faible).
La SAF propose des aluminures simples sur Paris.
Bye.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this