Sign in to follow this  
Cyril

Recalage d'une lame de SC ?

Recommended Posts

Hum même en relachant ces degrés j'ai du mal à passer à une PSF en dessous de 30µm et 0.58 de Strelh/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
@Chonum

Voilà pour un 200mm f/2 f/10

Épaisseur lame de Schmidt 10mm
Terme du second ordre: -5.6503e-6
Terme du quatrième ordre: 6.7827e-10

Distance lame au primaire: 530.3483 (nominal 300mm pour la version compacte)

Rayon de courbure primaire -800mm
Rayon de courbure secondaire -247.6213mm

Distance Primaire secondaire 300.0322mm (300mm nominal pour la version compacte)

Back focus (depuis la surface du primaire) 194.7564mm

Rayon de courbure "plan" focal -240.6478

Strehl ratio (sur foyer courbe)

Au centre du champ:
Bleu: 0.9687
Vert: 0.9577
Rouge: 0.8550

0.3 degré hors axe
Bleu: 0.9042
Vert: 0.9076
Rouge: 0.8233

Note bien que ça a été calculé à l'arrache et la lame de Schmidt a été optimisée pour le bleu, mais cela te donne une bonne idée des performances que l'on peut atteindre avec un simple déplacement de la lame de Schmidt.

@Patry : chercher à asphériser le secondaire d'un SC, cela n'a de sens que si on cherche à produire un truc avec les perf d'un Ritchey Chrétien et compact, sinon c'est vraiment une complication inutile. Quant à expliquer pourquoi on arrive à rattraper les aberrations optiques produites par deux miroirs sphériques, soit avec une lame de Schmidt aspherique, soit avec un ménisque de Maksutov possédant deux surfaces sphériques, cela dépasse largement le cadre d'un simple message sur un forum. Il y a d'excellents sites web sur le net qui expliquent très bien pourquoi, mais il va te falloir manger des maths.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un peu de lecture dans l'autre sens ... http://www.chuckhawks.com/celestron_synta_connection.htm

"Synta made Celestron SCT's are still built with matched optics and the secondary mirrors are still hand figured, but the work is done in China."

On fait des optiques sphériques à la main ? C'est curieux, c'est tellement plus facile à faire à la machine il me semble !

Maintenant on peut préférer faire des simulations avec un secondaire sphérique mais je pense qu'il serait intéressant d'y mettre un hyperbolique non !

La seule référence que je trouve pour un secondaire sphérique c'est au passage à la formule Edge HD (où justement il est fait état de ce nouveau secondaire), mais bon, je suis pas allé voir chez les concurrents non plus. Tout cela pour dire que star instrument fait des RC, du coup cela semble plus facile de fausser le design pour enfoncer les adversaires, cela se pratique beaucoup outre atlantique. En plus ils étaient pas en procès contre Meade pour utilisation abusive de l'appellation RC ?

Mais bon, on s'éloigne du débat, je pense que la lame a été re-alignée non ?

[Ce message a été modifié par patry (Édité le 27-02-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc ton lien c'est un peu le conte de fée officiel, ou plus prosaïquement du marketing bullshit
Les tubes, TOUS les tubes, sont faits en Chine. Quand tu regardes le carton d'un edgeHD, c'est bien noté "made in china".

Et comme le dit Abdel, faire un hyperbolique convexe est simplement très très difficile, même les artisans ont du mal à le faire, alors pour de la grande cavalerie...

En quand on voit les simulations Zemax, on ne voit pas pourquoi ils m'amuseraient à faire des hyperboliques.

Il faudrait que je mesure cela mais quand j'aurai changé de plateforme : cela demande un peu de place...

Frédéric.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Le secondaire d'un SC "standard" est bien sphérique.

Cela étant, on peut asphériser le primaire et / ou le secondaire pour gagner en correction (notamment en off-axis).
Voir à ce sujet l'excellent "Telescope Optics" de Harrie Ruttent qui montre les spot diagrams associés (à avoir dans toutes les bibliothèques).

D'ailleurs, par parenthèse, on peut aussi asphériser légèrement le secondaire d'un Mak. C'est ce que faisait (fait ?) Questar.

Néanmoins, il ne me semble pas que Celestron ait jamais parlé d'asphérication du secondaire, mais bien de correction à la main et d'appareillage primaire / secondaire / lame. Le principe étant de corriger les défauts des uns et des autres par une correction finale faite sur le secondaire.
A l'époque "historique" (fin 70 - début 80), la correction finale était vérifiée par un test au Ronchi et au laser rouge. On peut imaginer la précision du résultat ;-)

L'argument "with matched optics and the secondary mirrors are still hand figured" me semble un peu publicitaire, ou si cela est vrai le temps passé pour faire cela et les moyens de contrôle associés doivent être en proportion du prix de l'instrument ... il ne faut pas rêver ;-)


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,
Voilà, tout est remonté depuis hier soir, il ne reste plus qu'à faire un test sur le ciel ce soir, si les nuages disparaissent...
Il y a une dizaine d'années, j'ai fait un 300 cassegrain, ouvert à 5 en newton et 30 en cassegrain. Pas de problème pour le primaire, mais quand je me suis attaqué au secondaire, je vous confirme que c'est l'enfer. apres 3 essais et de nombreuses heures de polissage, j'ai laché l'affaire, et confié la realisation de cette pièce de 42mm de diametre à un opticien du Jura (je crois me souvenir qu'il s'agit de Sylvain SUS).
Et là, comme j'etais en presence d'une surface parobolique, et l'autre hyperbolique, le centrage de ces 2 bouts de verre avait une grande importance.
Vous qui manipulez bien les logiciels d'optique, il serait amusant de voir le resultat d'un decalage lateral du secondaire par rapport au primmaire d'1 ou 2mm dans le cas d'un C14 et d'un cassegrain dont les caracteristiques sont les suivantes :
Diam 300 f/D 5
secondaire diam 42mm
foyer cassegrain 180mm derriere la surface du primaire
Le f/D precis cassegrain etait de 33.
A ce soir, si le temps le permet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, c'est completement baché ce soir ;-(
Je pars en deplacement professionnel jusqu'à vendredi, donc, les essais seront pour ce WE, si le temps le permet
Amitiés

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,
Premiere lumiere hier soir de ce nouveau tube apres remontage complet.
La météo etait très médiocre, un grand voile blanc ne laissait passer que la lune, les planetes et quelques étoiles.
Collimation bien chiante à réaliser, les 3 vis sont à tetes plates. Apres moultes tentatives, ca y est, les anneaux defocalisés sont concentriques ; pour un premier essai, ca suffira.
Compte tenu de la meteo, difficile de se donner une idée, en plus ca turbulait pas mal. Aucun détal visible sur Mars trop basse sur l'orizon à part la calotte polaire.
Je reviendrai vers vous pour de prochains essais dans de meilleurs conditions.
Merci pour votre aide pour le remontage du tube.
Si quelqu'un a une idée pour le decapage chimique de la lame, je suis preneur.
Amitiés

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir, quelques tubes moins communs pour illustrer les propos très intéressants ci dessus:


ZEN fait des SC avec secondaire sphérique et asphérique suivant le F/D. les doc des 400 pour référence.

secondaire sphérique
http://lnx.costruzioniottichezen.com/joomla/images/files_pdf/sc400asferico.pdf

secondaire asphérique
http://lnx.costruzioniottichezen.com/joomla/images/files_pdf/sc400sferico.pdf


Starizona fait des cassegrain avec un primaire parabolique, un secondaire spérique et un correcteur dans le baffle en 12.5 et 17 pouces, appelés "hypérion"
http://www.hyperiontelescopes.com/telescopes.php


pour le décapage chimique je ne sais pas, mais gaffe quand même au traitement antireflet...ça m’inquiète un peu cette chimie...

Olivier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Décapage de la lame??
Non non; j'ai demandé à une boite très pointue en traitement sur optiques; ça ne se fait pas... Il faudrait prévoir un repolissage de celle-ci... Le traitement antireflet est très adhérent...
Le prix de l'ensemble sera supérieure à une lame neuve... Ou alors tu refais tout toi même! (si possible dans un meilleur verre que le "minable" verre a vitre employé par Célestron)

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour tout le monde,
<pascal c03:tu as mal lu;c'est d'un recalage de la lame dont parle notre ami;pas un décapage;dans ce dernier cas,sache que cela se fait,j'ai déjà en effet détraité un doublet traitée anti-reflet.
bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
doublon!

[Ce message a été modifié par ABDEL (Édité le 06-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
??
Non, Cyril demande bien des infos pour décaper sa lame!!

"Si quelqu'un a une idée pour le decapage chimique de la lame, je suis preneur"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this