Sign in to follow this  
Sébastien Lebouc

Film diapo pour faire de l'astro???

Recommended Posts

Non, vous ne revez pas, après le boum du numérique, certains s'obstinent encore à psychoter devant leur cuve à développement pour savoir si les travaux de la nuit passée ont été fructueux...

Jusqu'à présent, la kodak E200 était le film idéal: fin, pouvait être poussé à 400 voire 800 iso, et surtout etait sensible dans le ROUGE.
Le film idéal je vous dis, mais il ne se fait plus.

Je viens de tester le fuji provia 400X. Il est sensible, très fin, mais la boucle de Barnard et la rosette, ben fô les yeux de la foi pour les discerner sur la diapo...

Quelqu'un a t-il une idée alternative? les Kodak VS100, si on les pousse, y'en a qu'ont déjà essayé?


C'est vraiment un filon à creuser, des diapo en taille 6x6, ça en jete vraiment, imaginez qu'au 120mm de focale, Orion rentre en entier avec la boucle de barnard et la rosette, et qu'on trouve des optiques pas cher désormais avec ce quasi monopole du numérique et de ses optiques dédiées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Perso, j'avais essayé le Fuji Sensia 200, mais lorsque les poses s'allongent, il tire sur le vert... pas glop...

Petit souvenir de Hale Bope

BGI

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pfff.
A oui, j'avais oublié aussi qu'avant on faisait barboter notre TP 2415 dans la cocotte minute!
Non, j'en suis pas à ce point là, les films de maintenant sont très sensibles, ils manquent juste de réponse spectrale pour les pétouilles rouges de la voie lactée!

Par contre si quelqu'un a encore de l'E200 au congélo, là ça m'interesse vraiment!

Share this post


Link to post
Share on other sites
quelqu'un sait de quoi parle ce fil?

-->[]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le problème de l'E200, c'est pas seulement de le trouver mais également de trouver un labo pouvant le développer. En Belgique, à Bruxelles c'est niet.

Plus moyen.

Share this post


Link to post
Share on other sites
SCC
Pour le développement, les kit tetenal E6 sont le point de salut!
En plus, avant de faire mes photos, je suis obligé dans le noir de coller le film format 120 à son papier, et de retirer sur le reste de la longueur du film le papier protecteur pour que mon dos 6x6 modifié avec aspiration puisse plaquer le film sur le support au plan focal..
une usine à gaz ce truc et bien sûr aucun labo ne peut traiter ce bidouillage correspondant au format 220.
Ces kits de développement existent pour les volumes 1, 5 et 15 litres de chimie.

cependant tout ce merdier vaut bien la peine, les ektas en format 6x6 de constellation, avec effet de diffusion à la Akira Fuji font toujours leurs effets dans les starparties!
C'est complètement à contre-sens de l'histoire, mais c'est bien des fois de se démarquer!

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai encore une pellicule de E200 au congélateur mais désolé, je me la garde!

De mon point de vue il ne reste plus que la E100 de valable. Lorsque celle-ci aura disparue ce sera la fin de la diapo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kodak vient d'annoncer la fin de la diapo...

http://www.bjp-online.com/british-journal-of-photography/news/2156493/kodak-discontinues-colour-reversal-films

Reste Fuji pour les nostalgiques de ce type de photos... Sans doute pour plus très longtemps. D'autant plus qu'il devient difficile de trouver des labos pour les développements et qu'en supplément les traitements ne sont pas toujours bien faits car ils n'ont pas le volume pour assurer l'alimentation suffisante de la chaine de traitement...

Il faut éviter une émotion superflue; qui fait encore de la diapo pour ses photos "usuelles"?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Usuelles, je n'en connais pas mais astro et dans l'Allier (...03) au moins deux. Et sauf à disposer d'une fort jolie somme, le numérique n'a à ma connaissance pas détrôné l'argentique dans les grands formats. Bon, je ne suis pas un spécialiste. Mais a-ton besoin de l'être pour admirer ces splendides diapos ?
L'argentique n'est pas mort, les Pierreàfeu se battent et bougent encore (sourire) : respects !
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On ne peut aller contre le sens de l'histoire, c'est une évidence.

Quand j'ai commencé l'astro dans les années 90, on commandait une pellicule de TP 2415 à son photographe de quartier, et on devait presque se justifier qu'on n'était pas de la DGSE...
la pelloch' achetée à 70 francs de l'époque était cramée en 10 minutes dans un trou de turbulence sur Jupiter (occultation manuelle du C11 du club, c'est du vécu) et après fallait pas se piner dans le développement.
Au final, sur 1,5m de pelloch', y avait une image potable...
Sans parler des masques sous l'agrandisseur...

La technologie numérique est une révolution, et ceux qui se sont mis à l'astrophotographie depuis moins de 10 ans ont bien de la chance.
En quelques nuits d'apprentissage et d'appropriation de son matériel on sort au fond de son jardin ou du bord du balcon des photos dignes du 1 m du pic du midi de la grande époque!


n'empêche que posséder les 90 diapos des constellations du ciel, où on perçoit dans la gélatine les principales galaxies comme au chercheur est un luxe rare, et une pratique de la photographie complètement différente.
Lorsqu'il fait mauvais, on peut réviser son ciel et préparer ses pointages en comparant les cartes à ces bouts de plastique transparent.
On passe 2 fois plus de temps à vérifier son cadrage, sa mise au point, sa vitesse d'obturation, et on peut encore se rattraper par la chimie lors du développement.

Bon, puisque c'est bientôt la fin, faudra en profiter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"En quelques nuits d'apprentissage et d'appropriation de son matériel on sort au fond de son jardin ou du bord du balcon des photos dignes du 1 m du pic du midi de la grande époque!"

Non, non, c'est "pire"! J'ai des tirages des planètes donnés par le "Pic" lors d'une visite pour une petite étude faite pour eux en 93 et les images argentiques de l'époque sont loin derrière les meilleures images de Jupi faites au C8 que j'ai pu voir en septembre...

Croire que le moyen et grand format argentique est meilleur marché que le numérique est une illusion.
Les derniers capteur 24*36 donne la définition du format 4*5" argentique sans problème. (voir l'étude du prof d'optique de ESM² E Bigler sur Galerie Photo)
Je revends après 7 ans de loyaux et bons services un moyen format Mamiya et chaque photo tirée m'a coûté tout compris entre 1,5 et 2 euros. En 4*5" couleur, c'est encore plus cher...
7ans * 800 photos /an = .... bcp plus cher que le dernier boitier Nikon D800.
(je ne compte même pas la révision du scanner Nikon car pour allier moyen format et définition maximum, il faut mieux éviter les scan Epson. Certains ne jurent que par les scan Imacon-Hasselblad; Bref, tout ça est hors de prix!)

Ceci dit, oui, regarder des diapos MF et plus encore 4*5" voire plus grand sur une table lumineuse est une belle expérience!!
Donc tu as 3 fois raison de ne pas bouder ce plaisir!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur le site de Kodak US il est indiqué que la Elite 100 (version amateur de l'Ektachrome) va disparaître, par contre l'Ektachrome a carrément été virée du site! Sur le site français il est indiqué la même chose mais les Ektachrome sont toujours disponibles et on apprends que ce sont des nouveautés!
En plus d'être des gestionnaires pitoyables ce sont également de mauvais communiquant! Ils s'en foutent complètement des passionnés de photo qui continuent à leur faire confiance, et ils ont complètement loupé le virage du numérique. Pour moi Kodak est vraiment mort, peut-être même que l'argentique (noir et blanc) survivra à Kodak!

Malgré le numérique il reste de nombreux passionnés de diapositives, il n'y a qu'à voir les forums dédiés en Europe et aux US. Quand je pars en voyage je charge une pellicule de diapo dans mon appareil. Une seule voir éventuellement 2 si le voyage est très lointain. Avoir 500 photo de mon voyage sur mon ordi, çà ne m'intéresse pas. Avoir une projection d'images de rêve en grand format sur un mur blanc, çà m'intéresse.

Et pour l'astro? En planétaire il faut être fou pour en faire quant on voit ce qu'on peut obtenir avec une webcam. Pourtant j'ai réussi à avoir quelques photos très sympas de la Lune, et de Saturne (bande et division de Cassini visibles!). Quant je vois certaines photos dans les livres des années 90 je peux être fier de moi!
En ciel profond j'ai fait pas mal de grand champ, le rendu est vraiment excellent. Si la diapo avait continué je me serais lancé dans le moyen format.

Avec la disparition de l'Ektachrome il ne reste plus rien pour le ciel profond, les Fuji étant insensibles au rouge des nébuleuses. Je vais donc terminé calmement les quelques pellicules qui me restent en stock.

Pour ceux qui aiment le négatif couleur il reste les Fuji C200 que l'on trouve à bas prix sur Ebay, ils sont sensibles au rouge des nébuleuses. Mais j'ai complètement arrêté le négatif couleur il y a quelques années car il était devenu trop cher par rapport à la diapo.

Sinon il reste encore le noir et blanc, qui n'est pas près de disparaître. En faisant les tirages soi-même on peut obtenir de superbes choses en photographie classique. Pour l'astro c'est moins évident. Le ciel profond on oublie, il ne reste plus que la lunaire et le planétaire tout en gardant bien à l'esprit que les résultats obtenus ne seront pas sensationnels, le TP 2415 n'était plus de ce monde.

Pour le développement des diapos il reste encore des adresses, dans les grandes villes. Il y a juste à croiser les doigts pour que le travail ne soit pas salopé, mais les dernières fois je n'ai pas eu de problèmes.

A voir, mais il me semble qu'il y a des petites boîtes dans les pays de l'Est, qui produisent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, toute la plus-value de tout ce bin'z est là: le plaisir de contempler ses diapos, en moyen format de surcroit, sur table lumineuse. c'est incomparable face aux tonnes de fichiers numériques qui trainent dans nos ordinateurs et qu'on ne regarde presque pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
aaaah l'argentique! y'a que ça de vrai. Cela sort un peut du cadre de ce fil, mais je me rappéle le réflex chargé à l'Ektar 1000 dérrière le diviseur optique avec l'occulaire à réticule éclairé de 12.5mm pour guider le C11 à la main avec les mouvements lents de la raquete!!!
Fallait pas éternuer...
C'est tout un monde qui c'est perdu avec les capteurs numériques, mais au moins maintenant, on peut allé se pieuter pendant "que ça filme"...
Mais quand même, que c'était "fun"! C'est bien d'avoir connu cela.

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
aaaah l'argentique! y'a que ça de vrai. Cela sort un peut du cadre de ce fil, mais je me rappéle le réflex chargé à l'Ektar 1000 dérrière le diviseur optique avec l'occulaire à réticule éclairé de 12.5mm pour guider le C11 à la main avec les mouvements lents de la raquete!!!
Fallait pas éternuer...
C'est tout un monde qui c'est perdu avec les capteurs numériques, mais au moins maintenant, on peut allé se pieuter pendant "que ça filme"...
Mais quand même, que c'était "fun"! C'est bien d'avoir connu cela.

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this