Sign in to follow this  
bubu bis

L'heure du choix.

Recommended Posts

bonjour,
suite a mon dernier post de l'eau a coulé sous les ponts et je voudrais avoir votre avis éclairé s'il vous plait entre:
-un LX200 8"
-un dobson Sky-Watcher flex tube GO-TO 400

ce choix est du au fait que je ne sais pas si je veux faire de la photo ou pas...
merci d'avance.

[Ce message a été modifié par bubu bis (Édité le 12-03-2012).]

[Ce message a été modifié par bubu bis (Édité le 12-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Du coup, ce qui est important est de savoir !

Est-ce que tu as eu le temps de te renseigner sur les avantages et inconvénients de chaque domaine ?

Ça dépend aussi du contexte. Si tes séances d'observation seront forcément courtes, mieux vaut peut-être laisser tomber l'astrophoto. Si tu es sûr de ne pas accéder à un ciel transparent, mieux vaut peut-être se lancer dans l'imagerie.

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 12-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
ben je trouves que j'ai une bonne qualité de ciel la turbu est très faible (bord de mer)ciel 3 sur la bortle SQM de 21.25 et les pyrénées sont a coté...
mais après l'imagerie ca fait faire du bazar alors que le visuel ca va mais après en photo on voit de plus belles choses...
a l'aide!

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'aime beaucoup le visuel et je pratique très peu (pour ne pas dire jamais) la photo. Certes on a de plus belles images sur les photos, mais en visuel on a le plaisir irremplaçable de voir ça en direct, en vrai. Et justement il est permis de rêver, d'espérer chaque soir propice voir quelque chose d'extraordinaire qui ressemblerait le plus possible à une photo... en visuel ! La recherche de couleurs, d'un maximum de détails sous un ciel parfait c'est excitant, alors que sur une photo c'est beaucoup plus simple de les obtenir

Après, loin de moi l'idée de nier la beauté et les prouesses techniques dont relèvent certains clichés réussis, mais ça reste différent, c'est une question de goût. Souvent on est un peu perdu ou hésitant au début, puis ces goûts se révèlent au bout de quelque temps, quand on y pense moins. Et bien sûr ils peuvent évoluer au fil des années ! C'est pour ça que je te conseillerais le télescope le plus polyvalent dans un premier temps, à toi de voir le quel c'est

Share this post


Link to post
Share on other sites
si tu veux faire de la photo ne choisi surtout pas le Lx200c'est un instrument tres tres difficile a maîtriser avant de sortir qque chose de correcte...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Et pourquoi pas le dessin ?

La photo CP, pour sortir de belles images, c'est cher, long, très technique. Si tu n'as pas de poste fixe, tu es toujours emm... par un cable, une batterie, le ciel, un truc que tu as oublié,...

Pour le dessin, il y a toi, ton scope, ton crayon, ta gomme, une frontale ou une planche lumineuse et basta !

Pour le prix d'un setup photo, tu as un dobson avec suivi de 400mm.

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bubu : puisque tu as un très bon ciel à proximité et que tu n'es pas trop sûr de vouloir faire de la photo, je te suggère le projet suivant :

--> Pendant les cinq ans à venir, fais du visuel. Mais du visuel ambitieux.

Dans cinq ans, tu changeras éventuellement de projet. Par exemple si tu te rends compte que la photo t'a manqué, ce sera le moment.

Mais vu les sommes en jeu, il faut prendre une décision et s'y tenir (hésiter, c'est changer tout le temps de matériel, ça coûte cher). Et je trouve que le projet visuel est cohérent avec ton contexte.

Du coup, tu peux choisir un Dobson 400 mm, par exemple celui dont tu parlais plus haut.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Oui, rien ne vaut le visuel ambitieux, à mon goût"

Je te comprends très bien, seulement il y a des amateurs pour lesquels l'astrophoto est une motivation très importante depuis leur tendre jeunesse...
(...Ce qui n'empêche pas forcément le visuel de qualité )...

Share this post


Link to post
Share on other sites
cette solution est tentante d'après vous es-ce que la motorisation d'un dobson vaut le coup?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, c'est indispensable si tu veux faire du dessin planétaire car à x300 (souvent utile sur Mars entre autre), la planète passe dans l'oculaire à une vitesse vertigineuse !

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est pas vrai !! Bubu est de retour !! Cela promet si c'est dans le même style que pour le 500. Je doute fort que certains qui se sont fait avoir la première fois interviennent dans cette discussion qui s'annonce comme la précédente, sans fin.
Bubu si tu n'existait pas il faudrait d'inventer. Allez ! Amuses toi bien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi tu dis ça ? C'est un fil tout à fait normal ici !

Pour ce qui est de la motorisation, je suis aussi pour. Que ce soit pour le dessin (indispensable) ou pour les observations "normales" où ça apporte un plus au niveau du confort.

Share this post


Link to post
Share on other sites
>AD-Repress:sort
>cédric:comment fait on pour l'alimenter?quels ocus prévoir?nagler?ethos?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui mais la motorisation n'est pas gratuite et, à budget égal, on aura moins de diamètre. Or il est possible de s'en passer.

Et puis la motorisation d'un Dobson, ça alourdit l'ensemble et ça complique l'installation. On perd une des qualités du Dobson, la simplicité.

Finalement c'est encore une question de choix personnel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci les astrosurfers de m'avoir aidé!je pense que je vais me prendre un 400 ou 460 motorisé de chez DF.
qu'entends-tu par du visuel "ambitieux"????

[Ce message a été modifié par bubu bis (Édité le 14-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Allez encore un petit effort Bubu, plus que 40 mm et tu seras revenu à ton idée de départ, un 500, mais avec la motorisation en plus… Ca va douiller…
J’aimerais pas être à la place des parents…

Bon sur ce, pas l’intention de perdre plus mon temps que ca sur ce sujet, il y a des jeunes du même âge largement plus intéressants et constants.

Pour ceux qui veulent quand même passer du temps avec Bubu, ca peut être utile de suivre les épisodes précédents :
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/037039.html
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/037120.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour l'alimentation, il suffit souvent d'une batterie sur laquelle tu adaptes une prise "allume-cigare" femelle. Je ne suis pas spécialiste mais c'est ce que j'ai vu souvent, notamment à mon club où on a une petite collection de batteries bricolées de ce type. Après, il faut voir la prise de ton télescope, mais la plupart sont du genre de celles qu'on peut brancher sur le tableau de bord d'une voiture.

Je viens de poster une réponse dans la rubrique astro géné il y a quelques minutes où je parlais d'oculaires et mon avis n'a pas vraiment changé depuis tout à l'heure : les oculaires Pentax sont à mon avis meilleurs que les TeleVue, et je ne saurais trop recommander la gamme XW. Fais des essais, tu seras surpris.

Sinon, comme on te l'a souvent demandé, pourquoi vas-tu chercher des modèles "extravagants" ? Skywatcher propose des dobson motorisés à miroir parabolique jusqu'à 400 mm, avec un rapport qualité-prix excellent, sans doute le meilleur qui soit. Et je parle en connaissance de cause puisque je possède le 355. Réfléchis-y un peu !

[Ce message a été modifié par Cédric Perrouriefh (Édité le 14-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ma petite contribution juste au cas ou la raison reviendrait : un 200/1000 sur EQ5 pour sa polyvalence et sans se ruiner. Certes il y a mieux du point de vue de la monture mais çà permet quand même de s'initier a la photo. Du lunaire/planétaire par projection au ciel profond en parallèle avec un objectif grand angle, il y a largement de quoi faire. Un tel instrument permet d’acquérir les bases dans de bonnes conditions, de toucher un peu a tous les domaines pour voir ce qui plaît le plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
une batterie de voiture?la prise allume cigare est livrée avec,
a ce que je sache j'étais devenu pour le 300 mais vous m'avez poussé a la construction et si j'avais dit NON je me serai fait passer pour"un petit tyrant puant" pour paraphraser JL DAUVERGNE...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Bubu !

Tu es jeune et motivé, mais sans voiture...

Je pense que le plus sage pour débuter (car quoi que tu dises, tu débutes en astrophoto), serait de commencer par un ensemble plus léger tout en restant cohérent et léger.

Une bonne config pour toi serait une 80ED sur une HEQ5 et un APN.

Pense que la mobilité est parfois démotivante, surtout si tu as du matos "lourd".

Il faut charger la voiture, la décharger sur site. Ensuite, mettre à niveau la monture, faire une MES aux petits oignons, procéder à tous les réglages de l'informatique (et je te passe les détails quand l'informatique merdouille...), le froid, le temps qui passe.... bref, l'astrophoto en nomade avec du gros matos n'est pas une sinécure.

Bon, tu fais comme tu veux, mais c'est un conseil sérieux et vécu ! Donc reviens à la raison en prenant du petit matos (qui te donnera du très bon résultat en plus !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Bubu

Ca serait cool si tu pouvais nous préciser certaines choses:

Lieu d'observation:
Dans ton jardin en poste fixe, en nomade dans la campagne alentour? Si déplacement, moyen de transport, vélo, scooter voiture, taille de la voiture? Qui vas accepter de te motoriser, aller-retour, qui vas "tenir la chandelle" et attendre pendant que tu observes?

---->Ca c'est pour définir la masse maxi de ton setup
En poste fixe, pas de limite de masse,UN 500MM avec une équatoriale d'une tonne voir deux, c'est ce que tout le monde rêve!!! et la limite c'est le budget.

En nomade je vais t'apprendre un truc un skywatcher flextube c'est 93kilogrammes? quotidiennement tu lâches l'affaire, autant de masse c'est décourageant même pour Hercule!!
Sortir 93kg, les mettre dans la voiture(1er ouf), se déplacer, sortir les 93kg de la voiture (2ème ouf), attendre que ça se met en température des fois infini, observer, remmettre les 93kg dans la voiture (1er pfffiiuuu, commence à être sur les rotules), rentrer, sortir les 93kg de la voiture (2ème ppfffiuuuhh, tiens on commence à manquer de soin), les mettre à l'abri, c'est Usant, une fois, deux fois, après tu aimerais observer, mais tout ce que tu imagines quand tu y penses, c'est une énooorme fatigue, comme si inconsciemment ton corps te force à ne pas lui infliger un tel traitement, et vaut mieux respecter ton enveloppe corporel, c'est elle qui aura le dernier mot!!


Moments d'observation:
Dès que le ciel le permet? juste le soir jusque 23heures?(école le lendemain!!) la nuit complête? Tous les jours, occasionnellement, le week-end? Enfin bref, quand vas tu pouvoir te servir de ton télescope et combien de temps pourra tu consacrer à chaque session?

----->Ca c'est pour définir la masse miroir à mettre en température, donc diametre maxi du setup, et la capacité à mettre en oeuvre la photo. regardes les temps de poses sur les photos du forum, et rajoute une à deux heures pour l'installation, les réglages, mise au point, au bout de dix session, ça diminue un peu,(les habitudes arrivent)


Stockage du matériel, pourquoi est ce important, question de mise en température. Si stocké chez toi, un éventuel 400mm n'aura jamais le temps de se mettre en température, donc complétement inutile car inexploitable, autant avoir un 200mm. Ensuite on peut pas non plus conserver n'importe quel télescope dehors.

Pour finir,
Quelles soit petite ou énorme, privilégier une optique de bonne qualité, trainer une bouse apporte uniquement de la frustration pour l'astronome exigeant.
Chacun te conseille selon son vécu, chacun a une vie différente de la tienne, des moyens différents.
Le meilleur instrument d'un astram est celui dont il se sert le plus, pas parce c'est le plus gros et le plus performant, mais parce que c'est celui qu'il trouve le plus pratique à mettre en oeuvre, dont le ratio bénéfices/chiantise est positif et ce ratio n'est pas le même pour tout le monde, c'est totalement subjectif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this