Sign in to follow this  
Pascal C03

miroir très sale : gamme de nettoyage extrème

Recommended Posts

Bon, mon miroir était si sale avec des traces persistantes malgré plusieurs essais de nettoyages classiques que j'étais prêt à l'envoyer pour ré aluminiure donc j'ai essayé un procédé sans doute peu courant qui semble avoir rempli son rôle!?

Mes essais
1) nettoyage très soigneux du lave vaisselle
2) 3 cycles à vide avec une décroissance de produit et nettoyage des filtres à chaque fois. -( le dernier cycle sans produit)
3) passage d'un vieux miroir qui ne risque rien avec comme produit de nettoyage de l'ajax vitre
4) Vu les traces persistantes, j'ai repassé ce miroir avec un rien de sun vaisselle et pas trop d'ajax ( vu la mousse ) Un petit progrès mais sans plus. le gras a disparu. normal le sun doit avoir de la soude...
5) passage du miroir de C11 avec 1/2 cmcube de produit vaisselle habituel sun plus environ 1.5 cc d'ajax cristal
7) souffler avec une bonne bombe d'air sec ! attention à l'orientation

Comme c'était toujours sale avec de bonnes traces, j'ai refait un passage au LV avec un arrêt en cours de cycle de nettoyage. Là, j'ai recouvert le miroir d'ajax et frotté gentiment avec des compresses de non tissé alvita
Puis, fin de cycle normalement et rincage eau déminé et soufflage. Le miroir a maintenant une allure propre. Reste 2 ou 3 points de salissure très petits qui ne devraient pas poser de problème...

En résumé pour cas "graves":
phase 10 : nettoyage LV très soigneux
ph 20 : minimum de 3 cycles avec nettoyage des filtres si besoin est
ph 30 : 0.5 cc de produit vaisselle liquide + 1.5 cc d'ajax cristal pour un cycle court à 45° ou moins (important, il y a un agent mouillant par rapport à l'ajax vitre normal qui facilite le séchage)
ph 40 : en cours de lavage ouvrir, recouvrir le miroir d'ajax et frotter au non tissé en veillant à ce que le miroir soit toujours recouvert d'ajax. - les risques de rayures restent à mon avis faibles puisque le miroir a été déjà bien lavé par la projection d'eau. l'emploi du non tissé sur tout autre tissus est à mes yeux important
ph 50 : terminer le cycle
ph 60 : Ouvrir le lv dès la fin du cycle et rincer abondement à l'eau déminé.
ph 70 : Souffler avec de l'air sec et aspirer les éventuelles gouttes rebelles avec un non tissé sans frotter...

Voilà, si ça peut être utile à quelqu'un...

Les miroirs de Célestron sont protégés. J'ignore ce que cela donnerait sur une aluminiure sans protection.


[Ce message a été modifié par Pascal C03 (Édité le 25-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Sur la tranche,je pense
drole d'idée quand meme
OPPY
Ou pourquoi pas,un lv dediée juste a cela?

[Ce message a été modifié par OPPY (Édité le 26-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le miroir repose de biais et seule l'arête est en contact avec le "support"!
La face optique est dirigée vers le bas et les jets (incidence d'environ 30°)...
Tout ce qui pouvait être enlevé du lv l'a été...

J'en avais assez de ne pas avoir un miroir nickel avec les nettoyages "traditionnels" et après plusieurs mois hors du tube, malgré les gants, les trop nombreuses manipulations l'avait rendu TRES sale.
De plus l'ensemble des manipulations en cuvette dans un bac à douche me paraissent bien plus risquées qu'une dépose sur un panier de lv.
(Le C11 démonté pour retrofit majeur en octobre est seulement en cours de remontage et devrait être optiquement réglé en fin de semaine...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
wouhai ! Rock & Roll !
j'pense qu'on peut mieux faire, à la cireuse parquet notamment ou la ponceuse à bande....
pourquoi pas. Mais je pense qu'il y a des concepts pas forcément heureux Quelques détails :
- quand c'est vraiment crado, fô que ca trempe sous le jet, fô utiliser le liquide vaiselle en dose généreuse,
- si on doit frotter, rien ne vaut la main, du bout des doigt pour décrocher les pétouillettes, d'une sensibilité extrème, et du plat de la paume, après s'être assuré que la surface est exempte des dites pétouillettes. Avé une compresse, on ne sait pas ce qui se passe....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Houlà! Ca fait peur! Surtout quand on voit dans quel état sortent les verres après un certain nombre de lavages au lave-vaisselle... Chuis d'accord avec Serge concernant les doigts. On peut détecter des grains vraiment infiniment petits avec le bout des doigts. C'est crucial quand on veut nettoyer une surface optique, surtout si elle n'est pas protégée (ce qui est le cas de mes aluminures).

En tout cas si ça a eu raison des salissures, tant mieux, mais j'éviterai à ta place de le faire trop souvent. Pour mes miroirs, la technique classique de la bassine et du tartinage au liquide vaisselle a toujours fonctionné à merveille. Ensuite, un dernier rinçage avec de l'eau filtrée par une simple carafe filtrante, et c'est nickel-chrome, ou plutôt aluminium-alumine.

Bonne journée
Sylvestre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous avez le droit d'avoir peur!
Rien n'empêche d'utiliser ses doigts dans la phase nettoyage manuel de la méthode décrite. Perso je préfère le non tissé et il est possible de contrôler en cours d'opération : un petit coup de bombe à air et si c'est tout bon, ré-enfournement et hop, le cycle reprend...
Maintenant, quand pas grand chose ne part après des trempages répétés et que la lassitude vous prend...
Un nettoyage de miroir n'est jamais très fréquent et la concentration en soude très réduite. En cas d'absence de gras, elle peut même être réduite à zéro.
Je vois surtout une manipulation du miroir très réduite. Pour ma part, il est beaucoup plus facile de poser et reprendre le miroir dans le LV que des manipulations douteuses en cuvettes dans une douche!
Les contacts avec la surface sont très réduits aussi puisque je compte sur les jets pour enlever le plus gros...

Bonne journée à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Encore plus efficace : le lave-linge, comme ça, en plus, il est essoré automatiquement à la fin...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as une peu etre une eau peu calcaire. C'est un point important. C'est normal d'etre dubitatif je pense. Est ce que le temps de mis en oeuvre vaut vraiment le coup par rapport a un nettoyage classique?

Share this post


Link to post
Share on other sites
ah ouais quand meme ! y en a qui ont peur de rien...
Et puis super les économies d'eau s'il faut laver le LV avant le miroir...
8 millions d'années d'évolution pour en arriver là ?
le doute m'habite...


F.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ça me rappelle mon premier frigo.
On était trois amis en coloc à l'époque ; le weekend on passait plus de temps en haute montagne qu'à faire du ménage à la maison...
On avait tellement laissé givrer le freezer qu'un beau jour j'ai voulu le dégivrer une bonne fois pour toutes : la glace était tellement épaisse que j'ai crû devoir l'attaquer au piolet !
Résultat on s'est passé de freezer pendant les deux années qui ont suivi, car évidemment sur un coup de piolet un peu trop vigoureux j'ai percé le serpentin ; ça a fait "pshittt !" et puis plus rien...
(mea culpa à postériori pour la couche d'ozone, mais on a quand même bien rigolé ;-)))
Moralité : mieux vaut intervenir avant que la crasse ne fasse totalement corps avec l'objet, sans quoi il ne reste plus que des solutions aussi destructrices que radicales !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Whaou! je m'y risquerai pas mais si tu es content du résultat c'est le principal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alain, j'ai aussi utilisé un piolet pour mon frigo dans le passé! Mais en faisant gaffe au serpentin... Je me suis arrêté à temps.

Sans doute mon eau n'est pas très calcaire en effet. Et puis, ce n'est pas si méchant que ça comme traitement. Le jet d'eau est à basse pression - moins fort qu'une douche par exemple.
Il suffit de contrôler les produits utilisés.

Je donne cette recette pour ce qu'elle vaut. Assez efficace pour récupérer les cas difficiles sans y passer des jours.
Voili voilà, je donne les résultats d'un essai qui m'a semblé intéressant parce que régulièrement le sujet de taches irréductibles sur des miroirs revient! Si ça peut récupérer des cas...
Le temps de mise en ouvre est court : 20 minutes de nettoyage de LV et ensuite, tout est en temps masqué.

Pour ce qui est des économies d'eau...
Faudrait peut être faire un bilan carbone global entre nos modes de vie avant de jouer les grands prêtres et de déclamer la grand messe de la morale...
Surtout sur un sujet aussi frivole que l'astro d'amateur. Il faut quand même se rappeler que rien n'est aussi inutile que ce passe temps; aussi inutile que la peinture, le dessin, la photo... Que doivent dire les amateurs d'arts graphiques avec leurs crayons, fusains quand ils regardent le matériel pour l'astro? Parce que niveau bilan carbone, c'est pas tout à fait ça.?
Donc dépenser 60 litres d'eau dans une région pas trop en déficit, même pas honte!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi aussi, Alain, j'ai "aidé mon frigo à dégivrer" avec de gentilles attaques avec la pointe d'un couteau à pain. A croire que les serpentins sont faits avec du papier alu pour chocolat car j'y étais allé très précautioneusement mais un "pschitt..." a dramatiquement attiré mon attention... C'était trop tard ; dans un dernier souffle il venait de rendre l'âme !

[Ce message a été modifié par Toutiet (Édité le 26-03-2012).]

[Ce message a été modifié par Toutiet (Édité le 26-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il serait intéressant de connaitre le pourcentage de la population ayant attaqué un freezer avec des moyens non conventionnels. Pour ma part je l'ai fait une fois au tournevis...et briquet (mais cette bête chose s'éteignait sans arrêt avec les gouttes).

Sinon pas mal le coup du LV. Mon miroir est aussi dans un état proche de d'Ohio, mais je vais quand même attendre l'énervement ultime pour l'y mettre je pense.


Simon

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, excellentissime !!!
Moi qui pensais être un martien : je me retrouve avec des frères !
J'en ai la larme à l'oeil...
Remarque on doit être de la même génération : celle qui prenait l'ascenseur à skis, qui bricolait la mob dans le salon, qui descendait la façade de l'immeuble en rappel, et qui faisait tourner le chat de la voisine dans la machine à laver (enfin on faisait semblant : il adorait ça ce con... mais pas la voisine !-)))

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour le frigo, une casserole d' eau tiede, ça va bien, mais j' ai essayé une fois avec le couteau, je confirme: ça fait pschittt
pour le nettoyer le miroir, c' est pareil, je suis pas assez malin et pis c' est tout.
Gérard
Et dans le sable, au milieu du sable, au Chili, au VLT tout ça comment font ils ?
Gérard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zon un big lave vaisselle!
Jamais entendu parler du UWM au VLT??
Ultima Washing maschine... 9m de diamètre et programme eco. En sous sol entre les 4 miroirs...

Je confirme le procédé. Je viens de repasser le miroir du C11 pour enlever les dernières crasses et pour faire bonne mesure, j'ai mis la lame et le secondaire avec!
Hop, un mini poil de sun vaisselle + 1cc d'ajax cristal et tout est nickel. Le séchage de la lame est un peu plus problématique. L'eau déminé. froide refroidit trop vite la lame. Donc rincer à l'eau déminée chaude : 40° afin d'enlever l'eau de rinçage du LV et pouvoir enlever les gouttes d'eau à la bombe. Le traitement antireflet des miroirs donne un effet ruissellement ce qui permet d'avoir que très peu de gouttes résiduelles a chasser.

Maintenant, vous en faites ce que vous voulez!

J'espère ne pas mettre mes gros doigts pour toutes les opérations de remontage!

Non pas de démontage de mob dans un salon. Dans un sous sol seulement. Alain, t'aurais pas légèrement agrandi la lumière d'échappement histoire de gagner 0.314159 km/h en vitesse de pointe? Mobylette ou 103? Les 103, je les grillais toutes!

[Ce message a été modifié par Pascal C03 (Édité le 26-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pascal, si je te racontais toutes les conneries qu'on a pu faire, c'en serait fini de ma réputation !-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
alors,
- polissage de la pipe d'admission version généreuse, avec limage des angles vifs,
- un carbu kiva bien (ah, le Delorto de 22)
- limage et polissage des transferts,
- découpe de la partrie basse du piston, limage des lumières
- un bon pot de détente
et de diou, le 90km/h était parfois atteind dans cette petite route bien à l'abris, dans un potin d'enfer.
la 103, la bleue, et le peugeot rallye

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans mon bouquin "le gonflage des cyclomoteurs", il est déconseillé de polir les pipes d'admission. Ceci afin de conserver la couche limite qui est en contact avec les parois rugueuses du conduit. Ainsi, la veine gazeuse glisse sur cette couche limite.
Mais bon, c'était dans les années 80/90.
Ensuite, Serge, il te manque la cale en aluminium sous le cylindre, insérée entre 2 joints d'embase. D'une épaisseur qui se calcule afin d'augmenter les diagrammes moteur. (La mienne faisait 2mm d'épaisseur). Ça implique un rabotage de la culasse de 2 mm donc...
Et l'on se retrouve avec un moteur qui tourne si vite qu'il ne fonctionne que quelques heures.
Sinon noire la 103, avec une fourche de SP.

[Ce message a été modifié par ratatouille (Édité le 27-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
trafiquer des moteurs , c' est interdit
mais on pensait qu' à ça !
ben nous, on faisait bien quelques petits essais
a Reims, au circuit de Gueux, dans les annés 70, on voyait des drôles de mob un peu trafiquées, , et réalisées par des artistes.
je me souviens d' une bleue avec un embrayage qui était tout rond, et pour ne pas patiner au démarrage, le copain était obliger de poser son pied sur l' arriére du pot, pour tendre la courroie , sinon la machine patinait
Mais le meilleur, c' était la course des 24 heures de Solex, au circuit de Gueux, un site historique des courses automobiles de cette époque.
Même si en fin de vie.
il y avait des Solex qui avaient deux moteurs, celui de devant qui était retourné pour permettre de placer un gros carbu qui va bien.
sinon, on aurait pas pu, il aurait éte trop prés de la colonne de direction
Et celui de derrière, à peine gonflé.

mais ces types là étaient des titans, faut le voir pour le croire, retourner un cylindre sur un solex, moi je sais pas faire
avec guidons bracelets,un petit réservoir profilé, ect, des machines de courses quoi
c' était le bon temps
Gérard
PS bravo à Jean Marie qui m' a toujours gratté dans les virages serrés, lui en solex, et moi en mob

[Ce message a été modifié par PETIT OURS (Édité le 27-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this