traveler63

où il est question de Pentax XW pour C8

Recommended Posts

Pentax a réalisé une série séparée de rapports 1,4 ce qui a le délicieux avantage que tous les deux oculaires, on double la focale. :o

Ceci a aussi le délicieux avantage qu'une bonne barlow 2x appliquée sur le 20 et le 14, provoquent instantanément l'apparition d'un 10 et d'un 7, sans supplément de prix. :x

 

On peut aussi choisir de vivre cette expérience avec le 14 et le 10, ce qui fera apparaitre le 7 et le 5.

Et même, pour les plus téméraires, on peut oser le faire avec le 10 et le 7 et faire naitre comme par magie le 5 et le 3,5. 9_9

Je vois déjà les puristes me dire que cela rajoute de la verroterie entre l'œil et le ciel. En ciel profond, certes, autant éviter. Mais en planétaire...

J'ajoute qu'il m'est apparu parfois le sentiment délicat qu'une observation planétaire était plus confortable avec une barlow (et un oculaire à plus longue focale derrière) pour des raisons que les bons opticiens sauront sans doute nous expliquer...

Edited by JD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le 28/03/2012 à 19:31, jldauvergne a dit :

ad-reperes, les Pentax XW sont en effet polyvalents et je suis sûr qu'ils ont une meilleure transmission lumineuse que n'importe quel modèle de TeleVue.

Ca il faut relativiser, avec les Ethos la différence existe mais elle est tellement faible que j'ai eu du mal à la mesurer il me semble. Avec les Nagler par contre oui. Je n'ai pas encore essayé les nouveaux Delos mais je ne serai pas étonné que ça fasse jeu égale avec Pentax vu qu'il y a moins de verre que dans les Ethos. Affaire à suivre.

Dans le test du Ciel Espace n°78 est écrit au sujet de la transmission : "Les résultats obtenus sont plutôt bons puisque l’écart maximal entre le meilleur et le moins bon de la série est de seulement 0,01 magnitude." et dans ce même test de C&E je note que sur ce critère les notes du panel d'oculaires testés vont de 2/5 à 5/5 et  le Nagler 13mm a une note de 4/5 versus 5/5 pour le Pentax 14mm.

Donc si trois point d'écart correspondent à 0,01 magnitude, pour un point on doit avoir quelque chose d'infinitésimal. Il doit falloir un sacré appareil pour mesurer la différence entre le Pentax et le Nagler. Sur le ciel difficile d'imaginer qu'un tel écart puisse être décelable.

Edited by PhFL

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, PhFL a dit :

Donc si trois point d'écart correspondent à 0,01 magnitude, pour un point on doit avoir quelque chose d'infinitésimal. Il doit falloir un sacré appareil pour mesurer la différence entre le Pentax et le Nagler. Sur le ciel difficile d'imaginer qu'un tel écart puisse être décelable.

 

Je crois que ça peut se voir dans certaines conditions bien particulières, notamment les astres à l'extrême limite de la visibilité pour une qualité de ciel donnée, en particulier les galaxies. Dans un amas ouvert d'étoiles, on ne doit pas voir de différence sensible (quoique, les étoiles les plus faibles à cette même limite de visibilité pourront paraître dans un oculaire mais pas dans l'autre... sans que ça ne change vraiment grand chose au bout du compte sur l'impression générale). C'est surtout pour les galaxies infimes je crois que ça peut donner un tout petit coup de pouce, et c'est alors toujours ça de pris... ;) Puis il y a un effet psychologique assez subjectif aussi. Se dire qu'on observe dans l'oculaire "le plus transparent", ça donne le sentiment de voir une image encore plus belle... ;) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ajoute que les XW Pentax fonctionnement très bien avec un RC à prisme (APM 2") sur les lunettes ED d'origine asiatique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, PhFL a dit :

Dans le test du Ciel Espace n°78 est écrit au sujet de la transmission :

Le message de @jldauvergne a 9 ans, à relativiser au regard des données qu'il possédait ce jour.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@zirkel 2 En CP, Morpheus 17.5 et XW 30 me tentent à l'essai (à la place du XW20).

Tu as les deux (entre F7 et F11), je suis dans une configuration similaire.

Si tu devais en avoir un d'abord, tu aurais pris lequel (en complément d'un 10mm) ?

Edited by olivufu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/03/2021 à 22:29, zirkel 2 a dit :

Le XW 30.

C'est donc celui que j'ai testé hier soir, en face/face avec le xw40 ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, zirkel 2 a dit :

Et donc?

Je suis désolé, ça va être long.... (c'est pour ça que je n'avais pas développé)

 

Les deux conviennent bien ;)

J'ai retrouvé les défauts, inhérents je pense aux SC, sur les bords (avec des étoiles étirées parallèlement à la limite de champs).

J'ai immédiatement pensé au départ à de l'astigmatisme, comme sur cette image de Doug Scobel ci-dessous :

lien complet ici : http://umich.edu/~lowbrows/reflections/2007/dscobel.27.html

31614903_Capturedecran2021-03-16a23_07_03.png.75410b657fbd68ea8dc1accc78167aeb.png.a8d357baf5408058b8d7483c1597fbac.png

Puis en regardant en défocalisé mes étoiles, il me saute aux yeux que le donut se décentre en allant vers le bord (comme une mauvaise collimation), et l'ombre du secondaire sort complètement des anneaux en extrême bord de champs (ce n'est carrément plus un donut mais une banane). Ce n'est donc pas de l'astigmatisme, je pense, mais juste la déformation liée à la courbure (sauf erreur, encore une fois, je suis débutant).

 

En cherchant sur le web, j'ai trouvé quelqu'un qui ressentait la même chose (sur C6 avec FR) : https://www.cloudynights.com/topic/628457-celestron-f63-focal-reducer-and-astigmatismdouble-images/

 

Contrairement au XW20, avec le 30 et le 40 (et leur champs plus larges), les cibles plus larges sont très belles, et entières au centre. Cela change tout. Je peux dès lors très aisément accepter un bord un peu moins précis puisque la cible est nickel (avec le rendu du Pentax que j'aime bien, et le confort du Pentax que j'aime bien aussi) ;)

 

J'ai testé hier M42, M37, la lune, Mizar, NGC 2264, M45.

Tous ressortent plutôt bien sur les deux Pentax.

- Toutefois, M42, je trouve que la nébuleuse est presque dérangée par les regroupements d'étoiles vives de Hatisa et Mizan (qui sont en extrême bord de champs au C9 40mm), alors qu'au 30, ces étoiles sont hors champs, sans gêne ou reflet. J'ai donc préféré le 30.

- Sur M37, idem. Le 30 me donne un cadrage très intéressant sur l'amas (plus serré), alors que le 40mm m'apporte des zones supplémentaires pas forcément nécessaires. Toujours sur C9 (pas de recul sur C8 par exemple).

- Sur M45, le 30 est plus restreint que le 40 c'est certain, mais le 40 ne m'offre pas non plus M45 en entier, comme à su le faire à la perfection ma 80 M42 optic. Donc je n'ai pas non plus eu de préférence du 40. Par contre à la lulu, oulalalaaaaaa !!!!

- Sur Mizar, j'ai bien aimé au 40mm (idem l'arbre de Nöel de la licorne), mais j'ai aussi passé un bon moment au 30 (ex aequo ou presque).

 

Ensuite vient la réflexion de l'étagement.

J'ai fais un nouvel essai hier avec mon ES24mm 68, et franchement, il est très bon, voire vraiment très bon ce petit cailloux. J'ai obtenu sans souci, en visuel direct, E et F du trapèze de Orion (j'ai donc édité un peu mon face à face récemment posté). Il en est donc pleinement capable sur mon ciel ! du coup, je pense le garder.

 

Sur C9 (couplé à une X2) j'aurais +/- :

30mm : x80

24mm : x100

15mm (avec barlow) : x150

12mm (avec barlow) : x200

10mm : x235

5mm (avec barlow) : x470 (collim)

 

Cela m'offre une pupille de 3mm...(conseillé par @jldauvergne sur un autre post)

 

Je ne vois pas (car je n'ai pas encore les connaissances) d'objets du ciel qui nécessiteraient absolument un 40mm sur un C9 (mon télescope le plus lumineux). JE vois quelques objets plus grands, mais ils ressortent très bien sur ma 80ED en grand champs. Je n'ai pas ressenti le besoin de les voir au C9.... (encore une fois, je manque de connaissance).

J'aime le planétaire, les amas, les doubles, et je intéresserai probablement aux NP et AG.

 

Sur C9, j'aurais besoin du 40mm (plus que du 30) sur quels objets finalement ? les dentelles ?  Si je n'avais pas la lunette, alors ce serait différent, pour avoir un peu de champs large.

Mais pour mon utilisation, le C9 est plutôt dédié à des champs plus petit avec 2350mm de focale.

 

Voici aussi un petit CROA de ma 80ED achetée récemment d'occasion, entièrement démontée puis remontée et collimatée.

 

Le ciel était hier très nuageux (même soirée de test que les Pentax ci-dessus), et les données de Meteoblue n'étaient pas vraiment favorables (seeing 2.4 arcsec, index 1 et 2 (entre 1 et 2), jetstream au delà de 25m/s). Je décide quand même d'aller trouver une étoile, à minima, pour vérifier son comportement sur le ciel.

 

Tout d'abord Sirius, pour la chroma. Rien à signaler en particulier.

Je pointe ensuite, en cherchant un peu entre les nuages, Aldebaran. Belle couleur, beau piqué. Elle est très nette au 24mm et au 10mm.

Intéressant.

Je vais voir Rigel, je discerne bien la maman et le bébé.

La Lune, qui est parmi nous désormais, et mon premier Whaou intérieur !!! que c'est beau.... En cadrant son bord le plus lumineux en limite extérieure de champs, je distingue un très léger liseré. En la recentrant, plus rien. Rien de dérangeant donc de ce point de vue. Mais que ses cratères sont magnifiques. Je n'ai pas d'autres superlatifs.

Les nuages commencent à se dissiper un peu alors je vais voir des cibles que je connais mieux.

Castor :  elle est très belle, bien ponctuelle, très piquée et précise. Je décide de pousser, je prends ma Barlow 2.5 avec le 10mm. WHAOUUUUUUUUUUUUUUU

Elle est plus belle que la dernière fois encore. Je n'ai jamais vu Castor aussi nette, aussi ciselée, avec un espace aussi grand entre deux étoiles aussi nettes. J'aurais pu dormir entre les deux. Hallucinant de beauté à mes yeux........Un Whaaa est sorti tout seul de ma bouche.

80mm me montre ça ? Encore une fois, c'était mieux que la dernière fois. Clairement....

 

Je découvre complètement les lunettes, mais oui, elles ont ce quelque chose d'incroyable que je n'avais pas ressenti dans un telescope. Je comprends mieux pourquoi il existe un tel engouement autour d'elles, et pourquoi certains(nes) les collectionnent, voire ne jurent que par elles. Cela dépend des cibles, certes, mais alors là sur Castor.............Algieba plus basse idem.

 

Soyons fou. Je me dis tiens je tentais le trapèze sur Orion. J'ai ABCD, bien entendu, mais aussi E et F.... j'en tombe des nues.

A 80mm seulement, barlowté (Gx140), j'ai un trapèze splendide. Ce n'est pas le même qu'au C9 en luminosité, mais il est très très très piqué, et je distingue 6 étoiles. Pas hyper facilement comme au C9, mais je les vois sur mon ciel péri-urbain.

 

Je passe au 24mm et regarde les étoiles en bord de champs sur les Hyades, très bien aussi

 

Je visite M37, difficile de profiter de l'amas, il n'est pas très lumineux et reste assez petit...

 

Je termine sur M45. Alors là, la messe est dite.......... je n'ai plus besoin de voir M45 avec un autre instrument (en forçant le champs large à mon télescope).

Cette M42 optic sera la seule à s'y rendre, et je pourrai y rester une heure sans décrocher....

Je pense qu'elle est bien réglée.

Je pense que le ciel n'était pas celui présenté sur le site.

 

Edited by olivufu
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now