Sign in to follow this  
UNIVERS SG1

TOA 150 avis

Recommended Posts

Bonjour ,

J'aurais besoin d'avis sur un futur achat pour un lunette Taka une TOA 150.

J'aimerais des avis sur le planètaire et la photographie ?

merci

[Ce message a été modifié par UNIVERS SG1 (Édité le 07-04-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il faudra aussi demander un avis sur la monture qui va avec.

Et faire le bilan financier avec les deux...

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'ai une monture Em200 temma 2, je pense que te ce coté la sera bon pour le poid ?

visuel et webcam pour le planètaire et pour le ciel profond j'ai un 350D.

donc je voudrais savoir si je ne serais pas déçu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour
déçu par quoi, je ne vois pas...
par le poids, 14.6 kilos, le prix, est ce cher 12000 euros ?, la longueur ...
Je pense que c' est LA lunette ultime dans son genre, aprés il faut la maitriser: vu la longueur et le poids...
Et rajouter du matériel compatible: un réducteur au besoin, une lunette guide, plus et ou une grosse caméra...ou un capteur 24 *36
Car ton 350 d sur une fs 150, j' en connais qui vont sourire ici
Mais c' est toi qui commande .
Et une fois chargée avec tout le materiel, ton EM 200 est au taquet, non ?
mais ce n' est que mon avis.
Gérard taquin !
PS : etje suis bien comptant pour toi, veinard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une TOA-150 sur une em-200 ?

20kg (ne pas oublier le collier d'équilibrage !) sur cette monture répartis sur une longueur de 1200mm, faudra pas être exigeant coté suivi pour l'imagerie du ciel profond.

Pour le planétaire, c'est à voir

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mon avis sur la question: tu peux oublier l'EM200 pour une tube pareil. J'ai eu à l'époque une AP155 EDF (même gabarit, à peu de chose près que la TOA), montée sur une EM400. Ca supporte théoriquement 38kg, c'est à dire 20kg de plus qu'une EM200. Bon hé bien même avec ce setup, il ne faut pas trop de vent, sinon ça vibre pas mal. La longueur de ces tubes est le vrai problème, plus que le poids.

Simon

[Ce message a été modifié par AlSvartr (Édité le 07-04-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une superbe lunette au design optique exceptionnel dénué de sphérochromatisme, capable d'illuminer les capteurs les plus grands et presque rapide avec le TOA RD35, voir le super réducteur 4".

Bon après pour mettre un 350D c'est du gaspillage. En planétaire cela reste une 150, un roturier C8 fera un peu mieux.

Si tu n'envisages pas un capteur 36x36 ou imager dans le violet dans un avenir plus ou moins proche une TSA120 avec une bonne CCD donne un budget inférieur et une solution plus à l'aise sur l'EM200, à toi de voir...

Frédéric.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme les autres ;-)
Ce serait vraiment dommage de mettre une webcam (genre SP900) et un 350 sur une lunette comme cela.
La EM200 sera insuffisante en imagerie longue pose.
Ensuite, ce n'est pas parce qu'un instrument est excellent qu'il est universel. Le choix de l'instrument dépend complètement des objectifs que l'on se donne (et aussi du budget ...). Il faut donc bien réfléchir à ce que l'on veut faire avec.
Cela étant, c'est une très belle lunette ... j'en ai une :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
"En planétaire cela reste une 150, un roturier C8 fera un peu mieux"

Je ne voudrais pas polémiquer, mais ce que j'ai pu voir en planétaire dans la TOA 130 c'était fantastique, les niveaux de couleur, le contraste avaient quelque chose de magique. Les autres instruments présents ce soir-là (dont des SC de 8 et 10 pouces) se sont fait rétamés. Je n'ose pas imaginer ce que donnera la 150!

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Bon après pour mettre un 350D c'est du gaspillage. En planétaire cela reste une 150, un roturier C8 fera un peu mieux."
bruno, j'ai compris en photographie et non en visuel
a+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement. J'ai vu passer d'excellentes photos planétaires prises avec des lunettes apo, jusqu'à 250 mm de diamètre ; elles étaient excellentes mais... la résolution était bien celle de leur diamètre. Qu'elles doivent atteindre avec beaucoup plus de facilité, mais les bons diamètres supérieurs en télescope font mieux.
Le truc c'est que USG1 (Romain) tu possède un mewlon 180... soit déjà une bête en CCD planétaire. Donc la question est dure à trancher

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un C11 bien réglé sera devant une apo de 150 ou 160 non seulement en visuel mais encore plus en photo. J'ai encore vérifié la semaine dernière, pas de toute.
Seulement il faut qu'il soit bien réglé...c'est là la difficulté

[Ce message a été modifié par olivdeso (Édité le 08-04-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Romain, précise peut-être que ton souci est essentiellement la collimation. Comme le dit Christophe, tu possèdes déjà un excellent instrument, un Mewlon-180, pour le planétaire. Maintenant, je comprends que tu veuilles augmenter le diamètre. Si la collimation te rebute, pourquoi n'envisages-tu pas l'acquisition d'un bon Maksutov-Cassegrain? Un TEC ou un Intes-Micro par exemple. Si j'ai bons souvenirs, le secondaire est fixe et ne demande pas de collimation. A vérifier!

Au moins, avec ce genre de tube, tu éviteras de devoir changer de monture et les tarifs sont nettement plus abordables que celui de la TOA-150.

J'ai trouvé un site, dont l'auteur se reconnaîtra peut-être, qui pourrait t'aider :
http://www.astrosurf.com/laurent/mak.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Romain, précise peut-être que ton souci est essentiellement la collimation. Comme le dit Christophe, tu possèdes déjà un excellent instrument, un Mewlon-180, pour le planétaire. Maintenant, je comprends que tu veuilles augmenter le diamètre. Si la collimation te rebute, pourquoi n'envisages-tu pas l'acquisition d'un bon Maksutov-Cassegrain? Un TEC ou un Intes-Micro par exemple. Si j'ai bons souvenirs, le secondaire est fixe et ne demande pas de collimation. A vérifier!

Au moins, avec ce genre de tube, tu éviteras de devoir changer de monture et les tarifs sont nettement plus abordables que celui de la TOA-150.

J'ai trouvé un site, dont l'auteur se reconnaîtra peut-être, qui pourrait t'aider :
http://www.astrosurf.com/laurent/mak.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour à tous!
et pourquoi pas la TEC 140, (je dis ca parce que je me suis posé le meme genre de questions il n y a pas longtemps!)
inconvenients: 1 petit cm de moins, ce n'est pas du tak
avantages: po 3,5", 12 kg en ordre de marche, moins d'1 metre et 6000€ de moins
à reflechir!
à +

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour vos messages : le problème que rencontre avec le mewlon180 c'est la collimation et je demande toujours de l'aider a des potes astro. C'est pour sa que je réfléchir pour un futur achat. Pour la webcam j'ai une dmk . Il me faudra un truc simple a régler mais je pense que c'est impossible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour ce budget là je monte une configuration dédiée visuelle/imagerie planétaire (au hasard un SV400) et une autre pour la photo CP.

Frédéric.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pourtant la collimation à 180mm ce n'est pas trop la mer à boire (à moins d'une turbu de folie), prends un 350 et tu vas voir les speckles et comment ça gigote là-dedans ! (après tu seras heureux de revenir à ton 180 )

Sinon pas grand chose à rajouter à ce qui a été dit, j'ai retouché un poil de collim sur ma 150 au départ et depuis, malgré des milliers de km en voiture, elle n'a pas bougé d'un iota. Avec le grand aplanisseur elle couvre une immense surface (avec un instrument comme ça, faut avoir un certain standing donc grand capteur obligatoire : on ne met pas des pneus de 2CV sur une Ferrari ! ). Elle fait des merveilles en solaire ou sur Vénus en UV (voir ce que fait Christian), des quartiers de Lune superbes. Elle est un peu lourde c'est vrai, mais la qualité du barillet doit y être pour quelque chose et c'est sûrement le prix à payer pour la tranquillité. Maintenant, c'est 150mm et je ne la mettrai pas à la place du C14 pour faire de la haute résolution sur l'ISS (ou les planètes)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si le problème c'est la collimation, autant se trouver un club ou un stage pour s'entraîner avec des gens qui ont un peu d'expérience dans le domaine.

Ensuite tu pourrais passer à un Mewlon 250 plus abordable au niveau du prix.
Il me semble avoir entendu que le Mewlon 250 est plus stable au niveau colim que les modèles 180 et 210 ?

Il y a même une version du M250 avec correcteur de champ intégré qui peut être intéressante pour l'imagerie ciel profond.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christian, d'expérience, la collimation des Mewlon ne bouge pour dire ainsi pas! Perso, lorsque le seeing le permet, je jette un oeil à l'état de la collimation à chaque observation avec le 180 mais il est peu fréquent qu'il faille toucher à quoi que ce soit. Avec le Mewlon-300, ça ne bouge pas du tout, que dalle, nouk!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

il y a 2 ans j'ai trouvé une TOA130 d'occasion, pas chère du tout. Elle répondait à mon besoin, à savoir du halpha solaire et du visuel planétaire uniquement, en bino.

Pour avoir eu un aussi Mewlon 210, un CN212, des Newtons, des lunettes, je peux aussi affirmer que la collimation d'un Mewlon c'est ce qu'il y a de plus simple à faire. Et il n'est pas utile de la retoucher à chaque fois, au pire la vérifier après un déplacement en voiture par exemple.

Ma TOA130 est déjà limite sur l'EM200, alors j'ose même pas imaginer une TOA150 dessus !

Au-delà de la question de chercher l'instrument, pose-toi déjà la question de ce que tu veux faire avec :
- du ciel profond avec un 350D ? Le résultat obtenu avec un 350D sera digne d'un Newton ou d'une lunette à 1000 euros, mais sûrement pas d'un instrument à près de 10000.
- faire de l'imagerie planétaire avec 150mm, fussent-ils APO, tu vas pleurer et regretter amèrement ton µ180. Autant en visuel je m'éclate avec la TOA en planétaire (et tous ceux qui peuvent regarder dedans aussi, surtout en bino !), autant en imagerie j'ai jamais pu approcher les résultats obtenus avec mon µ210.

Personnellement après des années passées avec des réflecteurs, j'avoue que ma TOA130 me donne bcp de bonheur en visuel bino, et mon sujet de prédilection actuel, à savoir le halpha solaire dans lequel elle excelle. Mais je n'irai sûrement pas faire des images ciel profond avec mon EOS 10D sur la TOA, ni même chercher à faire des images planétaires, je me suis fait mon cahier des charges, et je m'y tiens. Si l'envie me prends de faire du ciel profond avec la TOA alors je m'en donnerai les moyens avec au moins une CCD 8300 mini. Et alors l'EM200 sera déjà bien chargée.

Tu as visiblement le budget de 10k euros. Tu as une EM200 qui te satisfait. Pour de l'imagerie planétaire exclusivement j'opterais pour un µ250 ou un bon SC280, sinon pour de l'imagerie ciel profond uniquement j'opterais soit pour une FSQ106, soit pour une TSA120 mais avec une CCD qui vaille le coup. Un instrument polyvalent imagerie planétaire/ciel profond, il y a le CN212 très difficile à collimater en Newton avec ses 10 vis de collimation, un coup à te foutre le moral en l'air lol ! En dehors de ça il y a les Newton F/4 ou F/5. Sinon après, plus le choix, il faut 2 instruments.

Et si ton soucis c'est uniquement de savoir faire une collimation, tu as plein de stages ou de rassemblements où les astrams se feront un plaisir de t'aider.

J'adore ma TOA130, sur le Soleil je ne vois pas quel tube pourrait rivaliser avec sinon une TOA150 lol, mais le tube que je regrette le plus aujourd'hui ça reste mon Mewlon 210, c'est lui qui m'a donné les meilleurs souvenirs planétaires. Pour le ciel profond c'est mon Newton 200/4 qui m'a offert les meilleures images APN. Et l'EM200 reste ma monture préférée, avec un bon compromis transportabilité/charge/mise en station, avec le meilleur viseur polaire jamais conçu. Mais une TOA150 nécessitera au moins une EM400, et là le budget n'est plus le même...

Si j'avais 10k euros, l'envie de toucher à tout, de garder mon EM200, alors perso j'opterai pour 2 instruments :
- FSQ85 + bonne CCD (genre 8300 ou les dernières Atik série 400) pour le ciel profond, avec un instrument génial et transportable partout.
- Mewlon 250 pour le planétaire/lunaire + caméra Basler ou PLB-MX
(en admettant que tu souhaites rester chez Taka ! Mais comme je te comprends )
On est dans la fourchette des 10k.

Mais la première question c'est de te faire ton cahier des charges, vouloir toucher à tout c'est bien, on se fait plaisir mais on se disperse bcp. Et avec le temps on commence à savoir ce qui nous botte vraiment.

Dans ton cahier des charges tu dois poser les bonnes questions :
- mon ciel est-il à la hauteur ? Planétaire ? Ciel profond ?
- poste fixe ou obligation de transporter le matos ? Ca va conditionner bcp de choses.
- mes préférences : planétaire, solaire, ciel profond, visuel, imagerie, etc..

Enfin garde à l'esprit une seule et unique chose qu'on finit par exiger avec l'âge : le rapport plaisir/emmerdement !!! Tu verras qu'à un certain moment on aspire à de la simplicité et du plaisir rapidement assouvi, sans avoir 3 tonnes de matos à transporter ou à monter, ni 50 cables et filasses à se prendre dans les pieds lol...

Bon courage

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour vos messages, donc les 3 questions de Colmic c'est vrai que je doit réféchir pour le moment je suis en mode nomade je pense plus tard avoir un abrit . Il y a pas de solution simple pour régler un mewlon180 apart un stage ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
à considérer : le mewlon 250 CR avec le nouveau correcteur intégré.

Ce correcteur corrige le champ jusqu'à 24x36 et réduit le F/D à 10

On peut ajouter un réducteur supplémentaire x0.73 ou un entendeur x1.5, qui couvrent en gros l'APS-C

En planétaire photo et visuel ça sera devant la TOA et ça devrait marcher sur l'EM200.

En ciel profond avec le réducteur, à F/D 7.3 donc 1823mm de focale à vérifier...


Colim, la page de référence de Thierry: http://legault.perso.sfr.fr/collim_fr.htm

Pour te faciliter la vie:

- viser une étoile le plus haut possible et assez brillante (moins de turbu, et la colim du mewlon ne devrait pas bouger quand tu changera de cible)

- colimater en défocalisant très légèrement et en recentrant bien l'étoile après chaque réglage
Plus la colim s'affine, plus il faut grossir et moins il faut défocaliser. N'hésite pas à grossir beaucoup : commence à x 2D puis 3xD et enfin 4xD (x720 pour le µ180). Si tu ne vois pas la figure d'airy, tu pourra déjà avoir une bonne colimation comme ça avec une très très légère défocalisation et un fort grossissement. Suffisant pour la photo du CP.

- utilise un filtre rouge avec un capteur, il permet de diminuer l'impact de la turbu

- il faut que le tube soit parfaitement à température, ça peut prendre plus d'une heure.

- teste l'intra et l'extra focale, une des 2 est peut être plus lisible

[Ce message a été modifié par olivdeso (Édité le 08-04-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this