Sign in to follow this  
Ledoux Philippe

L'ADC sens dessus-dessous

Recommended Posts

J'ai profité d'une soirée métérologiquement potable où je ne travaillais pas (2 conditions pas toujours faciles à réunir...) pour tester mon ADC sur Saturne, via une DMK31 placée au foyer d'un Mewlon 250 mm avec roue à filtres manuelle et filtres Astronomik type 2 RGB. Ci-dessous les résultats de mes tests, réalisés tout d'abord avec l'ADC avec les molettes initialement à peu près placées à l'horizontale, puis l'ADC avec les molettes volontairement placées en position verticale, la 3ème image ayant été faite sans ADC pour servir de témoin

Les durées d'acquisitions des AVI ont été les mêmes, avec ICcapture, seule la hauteur de Saturne au-dessus de l'horizon variant entretemps : 32°46 pour la couche R de la première image, faite à 23 h 20 m 47 s et 31° 32 pour la couche R de la troisième image, faite à 23 h 50 m 41 s. Le prétraitement et le traitement par ondelettes ont également été standardisés, avec le logiciel Avistack 2. L'assemblage RVB a été fait avec Photoshop puis les images ont été redimensionnées à 200%
Globalement, le bruit des deux images faites avec l'ADC est nettement moindre que celui de la dernière image, effectuée sans ADC et je ne me l'explique pas très bien autrement que par la plus faible hauteur sur l'horizon de Saturne ?
Sur la première image, réalisée avec l'ADC dont les molettes étaient grosso modo à l'horizontale avant les prises de vue, j'ai un décalage de la couche V que je ne parviens pas à rattraper.
Sur la seconde image, réalisée également avec l'ADC mais cette fois volontairement tourné de 90° de façon à placer ses molettes à la verticale, je n'ai pas ce décalage mais la résolution de l'image est moindre, ce qui me semble être normal, eû égard au mode de fonctionnement de l'ADC
Mais je préfère rester prudent quant à l'interprétation de ces résultats, compte de mon dépucelage très récent en matière d'ADC. J'aimerais bien avoir vos avis sur ces tests

bonne soirée à toutes et tous

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne comprends pas, tu a tourné les indexes de l'ADC pour ouvrir à 180° le prismes, ou alors tu a tourné l'ADC (en laissant les prismes en phase, indexes superposés) à 90° ?

Si c'est le second cas, c'est qu'il y a un problème, tu devrais avoir la même image !
Si c'est le premier cas, tu peux avoir une correction qui va "au dela" du nécessaire !

Pour ma part, sans graduation, je vérifie (pifométriquement) l'ouverture à la disparition des franges d'un coté, puis je continue à ouvrir les prismes pour voir re-apparaître le chromatisme inversé. Ensuite le règle "au milieu".

Par contre j'ai définitivement adopté l'ADC pour tout ce qui se trouve sous les 48° de hauteur !


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
je commence par mettre les deux molettes d'indexation superposées, alignées à peu près à l'horizontale dans le premier cas de figure, puis j'ouvre les molettes de façon à améliorer au mieux la dispersion atmosphérique à l'oculaire avant de remplacer celui-ci par ma caméra
dans la deuxième photo, j'ai fait tourner tout le bloc ADC à 90°, de telle sorte que les deux molettes d'indexation se retrouvent à la verticale, puis je les ai ouvert de façon à obtenir la meilleure image possible à l'oculaire, avant de remplacer ce dernier par la DMK

Share this post


Link to post
Share on other sites
ben oui, car pour la première photo, l'ADC est en position 0 sans correction, et sur la deuxième il est à 180° correction maxi, il faut pet-être s'arrêter au moment ou le chromatisme apparaît ou disparraît selon le sens ou on corrige.
Dommage ce test aurrait pu être intéressant si l'ADC avait été utilisé correctement en respectant les positions pour lesquelles il a été conçu! mais là, ça ne veut rien dire! revoir le mode opératoire!

Share this post


Link to post
Share on other sites
JP, je précise bien que pour les deux premières images, j'ai fait tourner les prismes de l'ADC jusqu'à ce qu'à l'oculaire les franges colorées s'estompent. Seule a varié la position de départ de l'ADC : les 2 molettes à l'horizontale pour la première photo, les 2 molettes à la verticale pour la seconde photo. "A priori", pour la première photo, j'ai donc respecté la procédure. Je n'ai fait la seconde photo, justement, que pour voir l'impact d'une absence de respect de cette procédure

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais si tu tourne l'ADC de telle manière que la position "zéro" soit verticale au lieu d'être horizontale, la correction va se faire perpendiculairement là encore. Donc je me demande comment tu peux réduire le chromatisme atmosphérique (donc vertical par nature) en corrigeant sur l'horizontale !!!

"Normal" que ne soit pas terrible du coup !
C'est en tout cas démonstrateur sur le "bon usage" de l'ADC !


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
oui, Marc, c'est ce que je voulais vérifier par moi-même : en quoi la position de départ de l'ADC pouvait influer sur l'image finale. Je trouve l'expérience très parlante.
Quant à toi, Christophe, tu viens peut-être de lever un loup : sur la première photo, les molettes de l'ADC étaient "grosso modo" à l'horizontale mais dirigées vers l'Est. Quelle influence cette position a-t'elle sur la correction de la dispersion atmosphérique ? Le mode d'emploi de Pierro-Astro n'apporte pas de précision sur ce point. Celà peut-il expliquer le petit liseré vert qui persiste sur ma première image ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Philippe : bah si tes molettes sont à l'est, ton ADC va accroître la dispersion atmosphérique !
Je crois que j'ai trouvé ton problème !
En tous cas c'est comme ça que fonctionne l'ADC ASH que je possède. Il y a un sens d'orientation et si le système est identique sur le PA, ça doit fonctionner pareil...

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 04-06-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai moi aussi noté une adaptation à faire selon le cas.
Dans la notice il est indiqué que les indexes doivent être placés "à gauche", donc, vu depuis l'arrière de mon C11, cela signifie vers "l'est". hors, c'est bien "indexes vers l'ouest" que la progression du réglage permet d'annuler le chromatisme puis de le voir de nouveau apparaître (mais inversé).

MAIS, et cela, la documentation n'en parle pas, si tu a un mécanisme de projection plus complexe qu'une barlow (i.e. projection oculaire), l'image est alors inversée dans l'oculaire, et donc les indexes doivent effectivement être retournés de 180° (donc à gauche et pas à droite). Normal l'image, projetée sur la CCD est également inversée D/G + H/B ! Et c'est bien l'inversion Haut/Bas qui va nous chagriner là !


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon Patry je n'ai pas bien compris l'explication là!
au départ les molettes sont en position 0 soit supperposées à l'horizontale à gauche vers l'Est comme le stipule la notice, puis on les écarte d'une façon symétrique jusque l'apparition du chromatisme ,car pour moi en position 0 pas de chromatisme. C'est bien ce que tu expliques?
Philippe: en effet ton explication était correcte sur ta première photo désolé!
pour la deuxième photo: si l'ADC doit-être au départ parfaitement horizontal sur une monture AZ, qu'en est-il sur une équatoriale ? je crois que cette axe s'incline suivant l'orientation de la monture pour rester toujours // à l'horizon? comme je n'ai plus d'équatoriale je n'ai pu le vérifier!
C'est bien d'avoir fait ce comparatif, cela permet d'avancer dans l'utilisation de cet ADC,dont le règlage reste assez pointue!
J'ai finalement revendu le mien, j'espère avoir fait un heureux!

[Ce message a été modifié par JP60 (Édité le 04-06-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Doublon

[Ce message a été modifié par JP60 (Édité le 04-06-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement, avec une monture équatoriale, il faut revérifier de temps à autre le parallélisme du biniou avec l'horizon. Pour ce qui est de ces histoires d'est / ouest, je vais passer un coup de fil à Pierro-Astro afin qu'il me dise si son ADC fonctionne comme l'ASH. Je vous tiens au courant dès que possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
JP60> Sauf que moi je dois démarrer à droite (vers l'ouest) pour que la correction soit dans le bon sens. Sinon, en écartant les molettes, le chromatisme est augmenté !

Ma procédure actuelle (à la barlow ou au foyer), départ à gauche (ouest), ensuite j'ouvre pour faire disparaître (à l'oculaire) les franges, puis je continue pour les faire re-apparaître.
Mon réglage optimal se situera au milieu.

A la projection oculaire, pareil sauf que l'ADC est inversé (180°). Mais c'est "normal" vu que l'image est inversée (versus l'image à la barlow).


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc
Alors ça veut dire que j'aurai mal utilisé l'ADC en suivant la notice!
au point zero aucun chromatisme plus j'écartais et plus le chromatisme apparaissait, mon écartement maxi a été de 30°,je m'arrêtais au moment ou le chromatisme apparaissait,Alors pas étonnant que je ne voyais aucune différence! Je l'ai peut-être revendu un peu tôt! je n'ai même pas essayé dans l'autre sens, quelle andouille je fais, n'étant pas spécialiste en optique je fais confiance au mode opératoire du fabricant! tant pis pour moi!

[Ce message a été modifié par JP60 (Édité le 04-06-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vois le bon coté des choses ... tu a fait un heureux !
C'est une bonne action non ?

Par contre si tu n'a aucun chromatisme avec le réglage à zéro, c'est certainement que ta cible n'était pas assez haute !
Sur Saturne, l'apport de l'ADC "saute aux yeux" si je puis dire avec la disparition de la frange bleue "en dessous" puis sa ré-apparition "au dessus" avec le réglage optimum dépassé !


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

Effectivement la notice ne précisait pas qu'on pouvait placer l'ADC dans une position de départ différente (tirettes à gauche ou à droite) pour vérifier si le chromatisme augmente ou diminue. Je l'ai donc rajouté.

Néanmoins n'hésitez jamais à me contacter lorsque vous avez un problème ou une question, plutôt que de vous séparer d'un matériel que vous pensez inefficace nous sommes là pour vous répondre, aussi souvent que possible, par mail ou téléphone.

Bon ciel à tous,

Pierro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ces échanges, par forum interposé avec notamment Christophe Pellier, ou par téléphone avec Pierro-astro, ont été très instructifs et je vous en remercie tous.
Pour résumer ce que j'en ai compris :
--- les 2 tirettes de l'ADC doivent au départ être bien positionnées à l'horizontale, en position 0° d'écartement
--- avec l'ADC ASH, elles doivent être orientées du côté de votre main droite, lorsque vous êtes positionnés derrière votre télescope (si vous êtes en train d'observer une planète en direction du sud, les 2 tirettes sont en ce cas orientées vers l'ouest)
--- avec l'ADC Pierro-astro, le montage est généralement le même mais il peut arriver que certains ADC doivent avoir leurs tirettes placées à votre gauche
--- pour savoir à quel modèle d'ADC vous avez affaire, pointez une étoile bien brillante et commencez à écarter les tirettes pour voir si le chromatisme se réduit ou bien au contraire s'amplifie

Si j'ai 5 mn, je referai des essais de prise de vue lévogyre versus dextrogyre, avec quelques photos du montage, et j'essaierai d'en faire une page html que j'intitulerai la page "l'ADC pour les nuls", histoire d'éviter à d'autres astrams d'essuyer les mêmes plâtres.

En tout état de cause, merci encore aux uns et aux autres
Bonne journée tout le monde

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Très bonne initiative, car en effet, le "premier run" peut se solder par une déception ... mais vite compenser par le fameux "mais comment font les autres ?" !
Une inversion au montage est en effet possible, et sans conséquence, car à la fin ce qui compte c'est de maitriser "son" matériel, pas celui des autres qui ne sont là que pour prodiguer des conseils, pas des vérités !


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bah ce n'est pas grave, j'en rachèterai un autre plus tard si je m'équipe d'une CCD! Dans ce cas dans un premier temps, je me ferai la main avec une CCD simple, puis éventuellement j'ajouterai un ADC pour bien noter la progression.
Marc sur ton commentaire tu dis: "ta cible n'était pas assez haute" tu voulais dire pas assez basse ou trop haute, car au délà de 50° ce n'est plus efficace si on sort des couches basses de l'atmosphère ,c'est çà?

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Très bonne initiative, car en effet, le "premier run" peut se solder par une déception ... mais vite compenser par le fameux "mais comment font les autres ?" !"

Salut Marc... Ben, moi ça été le contraire... et c'est pire d'une certaine façon, je m'explique:

Mon premier essai à été plutôt concluant, mais pour te dire je ne sais pas bien pourquoi (j'ai fais un peu n'importe quoi!) depuis je ne le sens pas trop au point que je n'ose même plus trop m'en servir: la psychose quoi!

Alors, sans vouloir t'embêter, si par chance tu pouvais venir aux RAAGSO en septembre et me dé-stesser un peu sur l'utilisation de l'ADC, je serai ton obligé ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je comprends cette réaction, mais maintenant tu bénéficies de l'expèrience des autres.Tout ceci s'explique par la multitude de paramètres qui varient constamment en astro.De plus, le règlage se fait en visuel en sachant qu'en visuel le gain apporté par l'ADC n'est pas forcément évident d'ou la déception de certains!
Je crois qu'avec un peu d'expèrience, il sera plus facile à utiliser!

Share this post


Link to post
Share on other sites
astrovicking> Pour les RAAGSO je ne sais pas, c'est trop loin pour moi encore ! Par contre pour le découragement, je pense que c'est plus lié à la météo non ?

En fait pour le visuel, le gain "en résolution" (ou en finesse) ne me semble pas évident, par contre les franges colorées sont bien visibles elles ! J'imagine aisément que le gain de résolution en visuel doit être réel, mais je n'ai pas eu les conditions ou alors je ne suis pas suffisament "fin observateur" pour cela.


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petite précision: si je ne me trompe pas, il faut prendre en compte comment apparaitrait l'horizon à l'oculaire, et aligner les molettes en position 0 sur cette axe. Pour un SC cela revient à aligner sur l'horizontale, mais sur un Newton par exemple il faut prendre en compte comment le secondaire est incliné, donc où le porte-oculaire se trouve sur le tube.

?


Marc
http://astrosurf.com/delcroix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this