Sign in to follow this  
fayolle

Motivation ou... Lassitude

Recommended Posts

Sondage..
Voila, Combien d'astrams ici présents et actifs sur le forum imagerie ont passé le cap des 70 piges ?
Cette question vient du fait que je suis toujours présent sur les forums, mais beaucoup moins derrière mes tubes. Je me trouve de plus en plus d'excuses pour ne pas ouvrir mon Observatoire ( En plus, j'en ai fait un super confortable... )
Soit météo France a prévu du couvert ( ce qui est démenti une fois sur deux dans mon coin limite entre le nord et le sud ) soit la lune est trop présente, Soit ....
Suis-je le seul et il va falloir que je retrouve le chemin ou est-ce malheureusement le lot des ancêtres... ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Ta problématique vient peut-être du fait que tu sembles être un observateur isolé.
Essaie de pratiquer en groupe (si ce n'est pas le cas), tu auras certainement un regain de motivation.
Peut-être aussi qu'il faut envisager un matériel différent.
Je suis convaincu qu'un petit instrument immédiatement opérationnel depuis la fenêtre vaut bien un dobson qui ne sort jamais.
Ensuite regarde ce qui se fait avec des clubs très itinérants qui vont chercher le ciel noir aux 4 coins du monde ou essaie de rencontrer ceux qui ont un très gros diamètre (plus de 500mm), c'est peut-être le changement de configue qui peut aussi apporter son lot de renouveau.
Ou bien, finalement ta pratique de l'astro a changée et tu te retrouves être en meilleure situation dans une salle de conf que devant l'oculaire, et y a pas de honte à ça!
L'astronomie se pratique de bien des façons, il n'y a pas que l'observation qui pime, le succès des RCE (vivement demain) en sont la preuve!

[Ce message a été modifié par CyrilleBlanchard (Édité le 31-10-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il suffit d'une seule nuit "magique" pour relancer la motivation... Et puis pourquoi se forcer, il faut laisser venir tout seul.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut à vous tous, Fayolle ne pense tu pas qu'à 3.5 fois 20 ans il est grand temps de faire ce que ton envie te dicte sans remord

Peut être que comme moi l’investissement dans le moindre matériel est toujours délicat dans le budget familial et que l'on ressent le besoin de sortir à chaque occasion pour bien montrer qu'il est ""rentabilisé"" !!!

Peut être qu"il est arrivé le moment de faire comme bon te semble, sans compte à rendre, si l'humeur est aux forums, alors va pour les forums et peut être que sans ""pression"" l'envie de zieuter dans les tubes va se faire plus insistante
Notre passion est très envahissante, sans doute un peu usante avec le temps!

Vive les vacances

Jean François.


[Ce message a été modifié par lamotrosse (Édité le 31-10-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'observatoire a ceci de vicieux c'est que tu est souvent seul...
tu t'isoles donc.....
c’est quelque-chose qui ma clairement marqué : je fait tre speut de sorties avec les potes
il faut que je me fasse un petit "setup pret a embarquer" pour cescas la.
l'age peut effectivement expliquer un enragement moindre mais pas seulement, je pense aussi a des effets saisonnier, en ce moment la motivation pour l'astro est moindre : faut voir la relative sécheresse des forum astro en général, pas tres dynamique en ce moment

Perso pour ta motivation je pense que tu pourrais essayer de te définir un projet au long cours : je sais pas mais par exemple mosaïquer orion en entier ou un truc du genre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Fayolle!

Ben moi j'ai la moitié de 70 ans, presque 25 ans de pratique derrière moi, et faut bien avouer qu'on passe par des haut et des bas.
Tout feu tout flamme pendant 15ans, un boulot dès fois contraignant qui t'éloigne des étoiles et parfois la bonne surprise (j'étais en mission ONU en cote d'ivoire en mars 2006, on s'est inventé une "reco" à la frontière du Ghana pour aller voir les 45" d'éclipse du 29 mars).
Ensuite, calme plat, puis mutation en guyane, parti avec un simple C8. Tellement sur le cul de la stabilité des images, j'ai retraversé l'atlantique pour acheter en suisse (!!!!)un C14 qui m'a permis de faire des images renversantes avec les moyens de l'époque.
Depuis mon retour en 2009, le C14 est revendu, j'ai pas plus gros que 280mm en dobson et j'ai basculé en observation solaire pure et je sors plus trop la nuit, et quand c'est le cas rarement plus tard que 2h du matin...
Sincèrement, j'ai tellement peu pratiqué en traitement d'image que je me sens incapable ce soir de faire des images de jupiter si on annonçait qu'il y avait eu un impact dessus la nuit passée...

Dans ton cas, tu sembles être un "sage" (comme on dit en afrique des gens qui ont les tempes grises) privilégié car tu possèdes un observatoire bien douillet à deux pas de la maison qui t'évite de prendre voiture, monter-démonter le matos, ce qui je t'assure même à 36 piges m'agace au plus haut point.

le salut viendra effectivement du partage de ta passion avec un copain retraité qui lui n'aurait qu'à faire quelques km en voiture, voire d'un p'tit jeune du bout de la rue qui sera ravi de se perfectionner par tes conseils empreints de dizaines d'année de pratique.
sinon, tu vas peut-être te bouger au passage de la prochaine grande comète du siècle, ou d'un événement qui va drainer vers chez toi des curieux de ton entourage qui vont vouloir profiter de ton installation.

autre piste, un voyage dédié astro (ile de la réunion, les canaries, maroc, chili, soyons fou!) en indépendant avec ton matos ou dans des structures avec télescopes en place. tu privilégie la qualité des observations sur une semaine, plutôt que de bricoler dans un ciel de plaine métropolitain qui ne te montres jamais la lumière zodiacale...
c'était ma façon de pratiquer l'astro dans les années 2002-2007, quand j'étais en région parisienne, constamment en déplacement du lundi au vendredi. Avec un pote, on se payait une semaine de ciel clair par an pour quitter la crasse parisienne et photographier le ciel au dessus des mers de nuages, et là, même la lumière zodiacale devenait chiante...

En conclusion, je crois que c'est normal de passer par des phases de blues.
tôt ou tard, y'aura le regain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis un peu moins âgé que toi. Pas encore à la retraite mais elle n'est pas très loin. Je fais moi aussi mes images chez moi de mon jardin.

Et je suis passé par un "trou noir" pendant 2-3 ans, où je n'ai plus sorti mes instruments, j'ai laissé tombé les forums, où l'arrogance et les certitudes de certains me "sortaient par les trous de nez". Je viens de reprendre depuis août seulement les images.

Que s'est-il passé pour moi ? Le boulot sans aucun doute, mais si c'est l'explication que je donne, ce n'est sûrement pas l'unique raison. Et curieusement (?) j'ai invoqué les mêmes bonnes raisons que toi : "le ciel est bof", "demain il fera un peu plus chaud....". Je pense que ça correspondait à une espèce de "burnout" doublé d'un passage difficile de la soixantaine.

Non, je ne suis pas d'accord, à 70 ans, on ne fait pas toujours "ce que ton envie te dicte sans remord". Et fayolle parle de "lassitude".

L'explication de l'isolement est une explication parmi d'autres. Tout dépend de sa propre personnalité. La solution du club est à tenter mais doit correspondre à son caractère. J'ai mis les pieds une fois en club, j'y ai été tellement bien accueilli que je n'ai plus réessayé.
Je m'en suis sorti avec une motivation : j'ai construit mon observatoire, j'ai pu m'acheter une nouvelle optique.

Fayolle, tu ne dis pas vraiment si tu as envie de te remettre derrière les tubes. Si c'est oui, il faut te trouver une motivation nouvelle. Je crois que tu fais des images ? Change de sujet (faire des images de planète ou du soleil si on est "ciel profond" ou l'inverse), fais un stage d'imagerie style AIP (si tu es de caractère solitaire, l'avantage du stage est que c'est court, qu'on y apprend des choses qui peuvent inciter à les tenter, et accessoirement - mais c'est important- on y rencontre des gens).

[Ce message a été modifié par biquet (Édité le 01-11-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'abord le plus facile
Pour la météo : Histoire de compléter Météo France qui parfois n'est pas assez précis
- http://www.meteociel.fr/previsions/13397/meylan.htm
- http://www.meteoblue.com/fr_FR/meteo/previsions/semaine/meylan_fr_57897
- http://fr.weather.com/weather/10day-Meylan-38240
- http://france.lachainemeteo.com/meteo-france/ville/previsions-meteo-meylan-3353-0.php

Un petit outil que j'utilise pour préparer les observations selon des types d'objets que je veux voir, et qui permet le pointage automatique... Ce n'est pas un planétarium, au début il faut rentrer dedans, mais après c'est sympa...
- http://www.astroplanner.net/

Maintenant pour le reste c'est une autre affaire...et je te comprends bien même si j'ai quelques années de moins... en fait il faut se donner des objectifs modestes qui ne demandent pas trop d'effort. Disons c'est ce que j'essaie de faire
Par exemple je fais pas de photos haute résolution car je n'ai pas d'observatoire fixe et n'ayant pas le courage de faire des mises en station à chaque sortie, je suis resté en AltAz et je dois faire avec cette solution... d'où mon choix du matériel Meade, car sa monture AltAz
tient bien la route...

[Ce message a été modifié par jmr (Édité le 01-11-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fayolle, observe donc en groupe, tu verras ça relance l'intérêt, car on jette un œil à l'oculaire, puis on discute, on rigole, un jette un œil à l'oculaire, on rigole, on discute, etc.
A propos d'intérêt, j'avoue que l'envie d'observer seul je ne l'ai eu depuis 10 ans que 3 ou 4 fois et chaque fois ça a été très court en durée. En fait observer seul je n'en voit tout simplement pas l'intérêt...
Sinon les éclipses dans l'envie d'observer ça affecte quasiment tout le monde je crois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Invites des jeunes!!

Animes un club, Invites tes voisins, Invites l'instit du coin et sa classe, crées un gite et loues "Abri+coupole" (toi tu te mets à la cuisine pour tes hotes)...

On est tous d'accord pour venir..

JPG

[Ce message a été modifié par jpg&mtl (Édité le 01-11-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Fayolle,
Déjà se poser la question de sa motivation c'est bien !
Je pense que malheureusement il y a souvent des astrams qui quittent la scéne sur la pointe des pieds.
Faire partie d'un club ça relance la motivation.
Il doit bien y avoir dans ton coin des astrams prêts à profiter de ton expérience et éventuellement de ton observatoire.
Partager son savoir c'est très valorisant.
Laurent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Jacques
C'est pas l'age qui est en cause ! Le bonhomme est resté bien jeune dans la tête et j'en sais quelque chose
Par contre, la lassitude je connais aussi ! Pendant "3 décennies" j'ai rêvé de mon observatoire avec un gros tube dedans, je me suis fait un tel cinéma que c'est grâce à ça que j'ai persévéré... et puis, voilà ; à force j'y suis parvenu... un gros tube, un observatoire inspiré du tiens et maintenant ?

Bein, y'a eu comme de la lassitude, une étape de franchie, du matos qui ferait certainement rêver un jeune qui comme moi il y a "longtemps déjà" parcourait en bavant les pages pub des mag astro et autres Sky & telescope...

Manque une certaine motivation que j'avais il y a quelques temps, y'a le boulot qui prend pas mal sur mon temps même libre, y'a la vie de famille, et puis y'a les fausses bonnes excuses pour ne pas faire les quelques mètres qui me séparent de ma passion.
Y'a pourtant les copains qui partagent la même envie, mais même là y'a eu comme un peu de lassitude...
Je sais juste que c'est pas l'envie qui manque mais quand on arrive à une "certaine maitrise", on éprouve sans doute un petit vide... et c'est là qu'il faut pouvoir partager ses connaissances avec d'autres pour retrouver cette envie de continuer.

J'y pige que dalle en autoguidage et je t'ai déjà promis de passer te voir pour en apprendre un peu plus
J'ai récupéré une DMK31 FireWire, j'ai une webcam, et je suis pas fichu d'avancer dans la prise de vues et le suivi sur ma monture NEQ6 !
Bref, va falloir qu'on se remotive dard dard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut l'ancien

dans 1 an j'aurai l'âge requis .
Il est vrai que les soirées, seul, face à l'univers sont quelques fois pesantes.
Une de mes solution consiste à faire des essais de différents choses, actuellement je suis en phase objectif de 135 mm ! demain je trouverai autre chose !
je maintiens active ma curiosité !
Je me demande toujours: Qu'est-ce que je n'ai pas fait avec le matériel dont je dispose et je trouve toujours quelque chose
Ne pas se morfondre dans son coin, je fais parti d'un club ou les mordus sont des retraités . Bonne connivence entre nous ! sorties impromptues , on trouve toujours une soirée propice !
Une sortie annuelle de quelques jours sous des cieux plus cléments et pour ce faire j'ai acheté un matériel en rapport avec mes vieilles douleurs, HEQ5 +ED80 . Quand on sort on fait de l'astrophoto, mais pendant que ça tourne, il y a toujours du visuel, Dobson ou Newton .

Sur les fofos, je vois des œuvres magistrales qui me donnent des envies d'imitation
Ceci ne concerne que l'aspect photographique de l'astro .
Il y a longtemps que j'ai abandonné le visuel ( matériel inadéquat ?), méconnaissance réel du ciel ? ), ( Vision décevante en comparaison des photos ? ) en fait un peu de tout cela .

Allez , ça va passer, un coup de bluse !
Un petit coup de remontant type vieux calva ou vieux cognac ou vieux de ce que tu aimes, haut les coeurs et en avant nom de dieu !

Jepe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Jacques

Il me semble qu'un soir, lors d'une RAGP, j'ai évoqué ce sujet à table et tous les astro-photographes, ont été surpris de ma question...

Aujourd'hui, je lis que je ne suis peut être pas trop éloigné de la réalité...

Pour moi, l'intérêt de l'astro est le visuel direct et non figé sur une photo.

A chaque fois que je pointe un objet, ce dernier m'apparait différent et c'est immédiat.

C'est vrai qu'avec mon matos, je ne verrai jamais les objets comme vous les éditez magnifiquement avec votre matos photo/informatique de "fou", mais j'ai cette satisfaction et de ce fait, je ne connais pas la lassitude

Chaque soirée d'astronomie visuelle est faite de challenges ; trouver l'objet et de le voir directement(même si le goto m'aide bien là-dessus)

Alors que vous les astrographes, votre challenge est de réussir la plus belles photos et pour cela vous programmez vos "robots astrographes" pour des séquences d'enregistrement, qui fonctionnent presque toutes seules et, le matin, il vous suffit de vérifier la "récolte".

Bon j'exagère un peu, mais suis-je vraiment loin de la réalité ?

Peut être que le remède est dans le retour au visuel pure...

On voit ça dans 10 jours si la météo est des nôtres

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Fayolle,

Et bien moi j aimerai bien etre à la retraite, avec un post fixe sous un bon ciel.
Car je trouve qu en astro il y a vraiment de quoi faire avant de ce lasser. Je ne connait pas ton matos, mais si tu peux faire de l imagerie planétaire tu peux passer ta vie a essayer de faire la plus belle image en guettant les meilleures nuits, ou tout simplement faire du CP toujours en imagerie. Ou bien faire de la photométrie des passages d exoplanetes ou de la spectro.
Si l imagerie ne te plait pas, il y a le dessin, surtout si ton ciel est relativement noir.
Surveiller les étoiles variable c est aussi un tres bon truc pour s occuper.

Tout ça pour dire que dans notre dommaine entre le visuel et l imagerie il y a de quoi s occuper.

Après, toutes les passions peuvent s émousser avec le temps, alors juste laisser passer et faire ce que l on a envie (il n y pas que l astro dans la vie).
Car quand on n a la chance d etre à la retraite on n en profite pour faire ce que l on veut non?

Share this post


Link to post
Share on other sites
bah rien d'anormal à ça! il en va de même pour toute activité pratiquée seul. j'ai 64 ans et j'avoue qu'il ne faut pas grand chose pour freiner mes ardeurs,le froid, les nuages qui viendrons peut-être? la peur de déballer le matériel inutilement etc... bref on a tendance à s'économiser en devenant "raisonnable" Mais heureusement il y a les copains qui relancent les troupes et ça repart!! Et au final nous sommes content d'avoir passé une bonne soirée! l'astro ça se partage, c'est comme un beau paysage! tout comme la définition de l'amour: c'est regarder ensemble dans la même direction !
Allez bon ciel en compagnie!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Je viens de voir sur le site de l'avex ton setup... y a pas de quoi s'ennuyer avec un truc pareil.

C'est l'automne, c'est normal. Y a toujours un ptit coup de blues en cette période. Pense que bientôt il y aurra deux nouvelles comètes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plus simplement si tu n utilisé plus ton setup comme il se doit je veux bien l utiliser pour toi

Sylvain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cyrille
"Ta problématique vient peut-être du fait que tu sembles être un observateur isolé.
Essaie de pratiquer en groupe (si ce n'est pas le cas), tu auras certainement un regain de motivation."

Fredo
"L'observatoire a ceci de vicieux c'est que tu es souvent seul...
tu t'isoles donc.....
c’est quelque-chose qui ma clairement marqué : je fais tres peu de sorties avec les potes
il faut que je me fasse un petit "setup pret a embarquer" pour cescas la."

Joël
"Fayolle, observe donc en groupe, tu verras ça relance l'intérêt, car on jette un œil à l'oculaire, puis on discute, on rigole, un jette un œil à l'oculaire, on rigole, on discute, etc. "

C'est effectivement une, sinon la raison principale...Il y a qq années j'ai essayé le club, mais je me suis vite arraché de là. Il y avait une forme de "Hiérarchie" parmi les membres et des esprits "forts" ayant tendance à dirigeanter. J'ai ensuite rejoint un petit groupe d'astrams du coin et nous avons organisé des réunions chez les uns et les autres pour casser une bonne croûte et observer si le temps était de la partie. c'était bien... Et c’est la que
j'ai bénéficié de l'aide de deux pointures en imagerie qui m'ont fait faire beaucoup de progrès jusqu'au jour où ils se sont opposés pour une co....ie (compète ?) Cela ma cassé la baraque.
Alors depuis je suis un peu en friche... C'est dommage car sans eux je pédale sérieusement dans la choucroute


Lamatrosse
"Fayolle ne penses-tu pas qu'à 3.5 fois 20 ans il est grand temps de faire ce que ton envie te dicte sans remord"

Sébastien
"tu possèdes un observatoire bien douillet à deux pas de la maison qui t'évite de prendre voiture, monter-démonter le matos, ce qui je t'assure même à 36 piges m'agace au plus haut point."

jmr
.. "Par exemple je fais pas de photos haute résolution car je n'ai pas d'observatoire fixe et n'ayant pas le courage de faire des mises en station à chaque sortie, je suis resté en AltAz et je dois faire avec cette solution.

C'est vrai, je fais maintenant ce que je veux, mais aussi ce que je peux. J'ai besoin d'aide surtout en traitement car autant j'ai pris mon pied dans la construction de mon observatoire, et tout ce qui va avec, autant j'ai du mal avec l'informatique.

Joël
"A propos d'intérêt, j'avoue que l'envie d'observer seul je ne l'ai eu depuis 10 ans que 3 ou 4 fois et chaque fois ça a été très court en durée. En fait observer seul je n'en voit tout simplement pas l'intérêt... "

Malgré tout, observer seul je ne déteste pas. Il est des nuits ou le silence de la campagne sous un voie lactée bien pétillante et le ronronnement de la monture sont des moments hors du temps.

Biquet
"Fayolle, tu ne dis pas vraiment si tu as envie de te remettre derrière les tubes. Si c'est oui, il faut te trouver une motivation nouvelle. Je crois que tu fais des images ? "
Oui je fais des images et je suis souvent émerveillé par ce que j'arrive à obtenir. En comparaison des images piquées sur des vieux bouquins ( de 1990/2000) qui m'ont donné l'envie d'en faire, c'est incomparable.

Kaptain
"Il suffit d'une seule nuit "magique" pour relancer la motivation... Et puis pourquoi se forcer, il faut laisser venir tout seul."

Je souhaite que tu ai raison... Et je l'attends.


Share this post


Link to post
Share on other sites
jpg&mtl
J'ai fait déja et souvent tout ce que tu proposes: Conférence dans les écoles primaires, dans les colo de vacances, dans les salles polyvalentes...
Invitations des voisins pour leur montrer les cratères, Saturne, juju etc...
Expos photo ... Mais aussi des conf devant quatre égarés :

Laurent
"Il doit bien y avoir dans ton coin des astrams prêts à profiter de ton expérience et éventuellement de ton observatoire.
Partager son savoir c'est très valorisant."

C'est vrai mais en ce moment c'est plutôt calme.

Salut Cyrille
Amène ta lassitude et nous allons démystifier l'autoguidage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Voilà très longtemps que je n'avais pas poster sur ce forum et d'autres concernant l'astronomie.
La lassitude oui je connais très bien, je suis en plein dedans après plus de 15 ans d'astro: sorties, virées, participation à la création d'un club et organisation événementielle ben... je suis blasé.
Le pire de tout, c'est que ma nouvelle maison et région correspondent en tout point à la pratique de l'astro mais.... je me retrouve tout seul et là la motivation en prend un sacré coup! j'ai été tellement entouré de copines et de copains durant toutes ces années, à partager et échanger, que de me retrouver tout seul derrière l'oculaire ben bof... De plus, j'ai un peu fait le tour avec mon 250mm et j'aimerai bien passer à autre chose de plus costaud mais avec l'achat de la maison ce n'est pas évident.
Je suis donc le petit monde de l'astronomie amateur que de loin et épisodiquement...
Bref, ça reviendra peut être un jour et je comprends très bien que tu te poses la question.

J'en profite de mon passage par ici pour saluer toutes les "vieilles connaissances" et les nouveaux que je ne connais pas

Stéphane

[Ce message a été modifié par zirkel 2 (Édité le 04-11-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Jacques,
Je ne crois pas que ce soit une question d'âge.
La pratique de l'astrophotographie et de l'astronomie amateur en général ne doit pas être un pensum .
Comme le signale avec sagesse Billyjoe, il n'y a pas que ça dans la vie, tu es peut-être simplement un peu saturé d'astro, fais une petite pause sans culpabiliser et la vue d'un beau ciel étoilé te redonnera envie de te servir de l'observatoire sans que tu n'aies besoin de te forcer.
Bien amicalement, biiiiiiiz !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben moi je sors à peine de ma toute dernière pause qui a duré presque un an...

Je finissais par me demander combien de temps ça allait durer en culpabilisant un max avec tout le joli matériel construit ou acheté qui dormait sous mon abri. Et puis avec une quantité de nuits exploitables phénoménales et la Bonette Restefond à côté.

Une situation de dingue j'vous dit.

Un renégat voilà ce que j’étais redevenu. Parce que c’était pas la première fois finalement. Des passages à vide, qui sont en fait des passages à autre chose si on y réfléchit bien, j'en ai bien connu trois ou quatre en 40 ans de carrière.

Et c'est important tout compte fait. Parce qu'on ne se résume pas à sa passion qui phagocyte pas mal de temps, isole d'une certaine manière, et nous rend crevé par cause de nuits blanches pour les autres activités.

Et puis y'a l'overdose d'internet, des messageries, des forums, des conversations astrocentrées, des rencontres que virtuelles... D'ailleurs ça c’était calmé aussi.

Qu'est ce que j'ai fait? J'avais plein de temps dégagé pour du neuf. Et plein d'autres envies. J'ai recommencé le sport, la montagne, la mer en redécouvrant tant de sensations oubliées. En les partageant avec tout un tas de gens supers que j'aurais failli ne jamais rencontrer.

Comment c'est reparti en astro?

Ben les copains qui te retrouvent, te provoquent, t'invitent pour de nouveaux trips et plans mous...

Et surtout un truc, un je ne sais quoi inexplicable qui s'appelle le charme, comme dans un autre domaine , qui te remets en selle, mais différent, changé, à condition que tu sois dispo et détendu. La magie du ciel et de son frémissement. Comme un appel, une invite...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this